1 avr. 2014

Bouleversée



La semaine dernière, je suis sortie d'une salle de cinéma sans dire un mot. Moi qui parle tout le temps (y compris parfois-souvent pendant le film, au grand dam de mes accompagnateurs), moi qui sort en disant "j'ai aimé, j'ai pas aimé et là, c'était bien" ou "franchement, ils déconnent", moi qui parle toute le temps, je suis restée silencieuse.

Bouleversée.

J'ai vu Her de Spike Jonze. Un film avec Joaquin Phoenix où il occupe quasiment l'écran à lui tout seul et où il est remarquable de justesse et de sensibilité.

Le propos ?
Dans un futur proche, Théodore est malheureux suite à une rupture. Inconsolable. Il découvre un jour un nouveau système informatique qui lui permet de discuter avec une personne virtuelle interactive dont la "personnalité" évolue sans cesse en apprenant de leurs conversations et qui va lui devenir indispensable.... 

Dit comme ça, ça fait un peu ambiance à la Minority Report et c'est un peu ce à quoi je m'attendais. 

Pas du tout.

D'abord, parce que la voix de l'OS (Operating System, la virtuelle) qui se baptise elle-même "Samantha", est incarnée par Scarlett Johansson et que du coup, ça met beaucoup de vie et de chaleur dans tout ça. J'ai eu la chance de voir le film en VO et je suis in love de sa voix très légèrement éraillée.
Ensuite, la musique d'Arcade Fire est parfaite, en accord avec les images... Elle fait un peu planer (je l'écoute pour m'endormir depuis).
Enfin parce que je suis toujours perturbée par des films d'anticipation qui n'anticipent pas trop. Je kiffe des trucs comme le Cinquième Elément, les voitures qui volent, les voyages dans l'espace, les aliens et tout et tout... Là, c'est simplement comme pourraient être nos vies et notre environnement dans 15 ou 20 ans, comme l'évolution naturelle de ce que seront nos téléphones portables, nos ordinateurs, nos systèmes de paiement ou de communication. Un peu flippant parce que presque déjà réel. On se surprend à dire "p'tain, il est cool son téléphone, on peut le trouver où ?" 
Pas comme quand on peut voyager dans le temps d'un clignement de paupière.... Tu vois la différence ?
Pourtant, c'est un peu anachronique car le tout est agrémenté d'une mode et d'une déco très fifties qui décale encore plus et te fait perdre les repères temporels. L'esthétique est d'ailleurs magnifique (la lumière, la photo, l'ambiance).

Théodore va donc petit à petit tomber amoureux de Samantha. C'est délirant dit comme ça mais c'est tellement naturel dans le film. D'ailleurs elle tombe amoureuse de lui aussi. Sincèrement. Entièrement. Comme on peut tomber amoureux d'une personne simplement en discutant à distance, comme on pouvait le faire par lettres manuscrites au siècle dernier (je sais, je l'ai fait), comme on peut le faire aujourd'hui par mail, sms ou messenger. 
L'amour n'est pas moins puissant, on tombe amoureux de quelqu'un qu'on apprend à connaitre, sans la barrière du physique, sans la contrainte et la gêne de la rencontre. Je comprends ça et ça me touche.
Leur scène d'amour physique (c'est dingue d'écrire ça) qu'on entend simplement à travers leurs paroles, où l'on reste devant un écran noir, est incroyablement belle et réelle. Bien plus que des culs en gros plans.

Théodore-Joaquin est fabuleux en type un peu looser qui ne veut qu'une chose, être heureux. Il passe tout son temps avec Samantha tout en culpabilisant un chouïa de se couper du monde des vivants à cause d'elle. Mais tout le monde devient dingue de ce système, pas simplement pour trouver l'amour mais pour trouver un ou une amie, une oreille attentive, tout le temps, qui n'a pas d'autres contraintes que t'écouter, te faire rire, sourire, te charmer si c'est ce que tu souhaites.

Je ne vais pas te raconter toute l'histoire ni la fin... Mais j'ai été incroyablement bouleversée par la solitude gigantesque qui se dégage de ce film et par l'espoir d'en sortir, fut-ce grâce à une personne virtuelle mais qui te comprend mieux que n'importe qui. Après tout, si Théodore se sent mieux et recommence à sourire, est-on en droit de le juger ? Qui détient la vérité sur l'amour ?

Une belle histoire, triste, touchante, magnifique et qui me tourne dans la tête depuis.... 

Bouleversée.



24 commentaires:

  1. Val Làô sur la Colline1/4/14

    Pas du tout envie de voir ce film... Mais là, avec de tels éloges...
    Pour ma part, le dernier film qui m'a tourneboulée, c'est "Ida". Je suis restée subjuguée par ce noir et blanc doux et lumineux, ces deux visages, ces personnages, et les choix de cadrage singuliers. Où le cinéma apporte vraiment quelque chose à l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là aussi le cinéma apporte beaucoup, l'univers visuel est très présent et c'est un beau résultat ;-)

      Supprimer
  2. leyleydu951/4/14

    Le genre de film qui me plait aussi alors j'espère qu'il aura une chance de rester plus de 2 semaines sur les écrans pour que j'ai le temps d'aller le voir!!
    Et l'otite va mieux ou bien ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'otite va un peu mieux, mais le soir, la douleur revient...

      Supprimer
  3. merci merci, je vais y aller avant que ça ne passe plus au Caméo! vite vite... Bon courage pour l'otite, ça ça fait maaaaaal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mal très mal. J'espère que tu aimeras bien ;-)

      Supprimer
  4. Qui peut rester insensible à la voix de Scarlett? ;-)

    RépondreSupprimer
  5. delph1/4/14

    J'avais très envie d'aller le voir, mais peur d'être un peu trop touchée par l'histoire, et malheureusement ce que tu en dis me fait encore plus peur, donc j'attendrais probablement pour le voir tranquillou et pouvoir pleurer tout ce que je veux sans avoir plein de monde autour ;-)
    Et sinon, l'oreille, ça va mieux j'espère?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, je m'en fous de pleurer au ciné. Faut juste que j'ai un petit mouchoir pour essuyer les traces de mascara avant de sortir....

      Supprimer
  6. C'est très exactement ce que j'ai ressenti en sortant du film vendredi dernier ! Quel chef d'oeuvre !!!!

    RépondreSupprimer
  7. Chris (aka Paquita Chocolatera)1/4/14

    Ce que j'ai vu de la bande-annonce est émouvant et servi par de beaux acteurs tout en sensibilité.

    RépondreSupprimer
  8. Reine1/4/14

    Alors là , tu me jettes dans la confusion, parce qu'un très bon copain, du genre cinéphile averti , a descendu le film à notre dernier apéro. Disant carrément qu'il avait failli sortir pendant la séance, alors qu'il ne le fait jamais ....comme quoi ...Tu crois que c'est un film plus accrochant pour les femmes? ...
    Et ton oreille OK?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est plus accrochant pour les femmes. J'étais avec un ami qui a beaucoup aimé aussi (mais il est pleure devant Love Actually, alors je ne sais pas si c'est une référence).

      Supprimer
  9. Reine1/4/14

    Mais total d'accord pour la voix de Scarlett...quelle chance il a Romain, son fiancé ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois que leurs disputes sont moins virulentes si elle prend sa voix de minette enrouée ?

      Supprimer
  10. Je suis en train d'en rédiger la critique, je l'ai vu hier. Et j'ai absolument adoré aussi !

    RépondreSupprimer
  11. Tu me donnes réellement envie de le voir, je pense que je pourrais être aussi bouleversée que toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as la chance qu'il passe encore, cours-y !

      Supprimer
  12. Ce film, je n'en ai vu que la bande annonce. Il a l'air à la fois touchant, triste et flippant. Touchant pour l'amour, triste pour la solitude du mec et flippant parce que comme tu le dis si bien, ce genre de relation peut très bien exister, d'ici quelques années.

    Paix, amour et grenadine♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment ça qui est flippant, savoir que ça peut arriver bientôt...

      Supprimer