20 nov. 2013

Je l'aime. Il me le fait payer.



Lui et moi, c'est amour et haine mélangés, indissociables, mon cœur est sans cesse partagé. Je suis raide dingue de lui mais il ne m'accorde son temps que quelques mois par an. C'est pas facile cette vie partagée, j'ai l'impression d'être une maîtresse en attente de son retour, lui se contente d'être de passage dans ma vie.

Ce weekend, il est revenu. J'ai vécu dans l'attente de notre rencontre, j'ai espéré que nos retrouvailles seraient incroyables. Je sais aussi que dès le plaisir pris, ce plaisir immense qu'il me procure, la douleur, la déchirure arrivent dans la foulée. Amour et haine mélangés, indissociables.

C'était finalement hier soir, c'était finalement le moment. Je l'ai déshabillé lentement, puis je lui ai proposé de se débarrasser de la poussière du voyage. Il a plongé dans l'eau très chaude avec délectation pendant une dizaine de minutes. La tension montait entre nous, incroyable.

A la sortie de l'eau, je lui ai proposé de l'enduire d'un peu de crème pour adoucir notre étreinte. Tu sens la chaleur qui me parcoure ? Tu sens cette vibration sensuelle ?... Je suis désolée de te faire partager ainsi mon intimité mais j'avais besoin d'exprimer ma joie, mon amour incroyable. Notre rendez-vous fut tel que je l'avais rêvé : doux, chaleureux, intense et poivré.

Ce matin, je vais souffrir. Je sais déjà que la douleur de son passage va cramponner mes entrailles, que je vais regretter de m'être adonnée ainsi au plaisir parce que le souvenir de ces quelques minutes de bonheur va gâcher ma journée. Je suis faible. Il a ma peau à chaque fois.





Topinambour. Mon amour.



24 commentaires:

  1. ahhhhh tout pareil.. quelques minutes de bonheur... mais le lendemain c'est tellement terrible.. que je m'applique à ne voir personne.... mais c'est tellement bon....

    RépondreSupprimer
  2. Je connais ça avec les oignons chauds moi, une boucherie dans les chiottes le soir mais quel bonheur !!! ^^

    RépondreSupprimer
  3. DOMINIQUE20/11/13

    Ben, la France devait sentir bon quand, pendant la guerre de 40, il n'y avait que ça à manger !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Denis 221/11/13

      A l'epoque c'était la merde donc ca passait inapercu....

      Supprimer
  4. Fabignou20/11/13

    Entre l'article d'hier et celui d'aujourd'hui, je sens que tu viens d'inventer un nouveau genre, le récit culinaire pornographique. 50 shades of grey peut définitivement aller se rhabiller :-)

    RépondreSupprimer
  5. Val Làô sur la Colline20/11/13

    Hahahahahaha ! Moi pareil, j'adore ça... Quant aux dégâts collatéraux, ça dépend des fois. Il paraît en tout cas que les effets secondaires sont pires si on les réchauffe. Crus (râpés), ils n'ont aucun effet indésirable (mais je les préfère cuits). En tout cas, ajouter quelques pommes de terre à l'eau de cuisson semble neutraliser cet inconvénient. J'avais entendu que le bicarbonate de soude dans l'eau de cuisson est également très efficace, mais je n'ai jamais essayé.
    Tu as posé une journée de congé, aujourd'hui ?

    RépondreSupprimer
  6. Chris (aka Paquita Chocolatera)20/11/13

    En plus du topinambour, j'ai les mêmes relations avec les artichauts et la patate douce.

    RépondreSupprimer
  7. Madame H20/11/13

    Jamais mangé ce truc de toute ma vie .... Jamais même entendu parler des effets indésirables ...
    (voilà un commentaire essentiel)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Pivoine - Natacha20/11/13

      Pareil, ma biche... on se sent moins seule hein? ;)

      Supprimer
    2. DOMINIQUE20/11/13

      Jamais goûté non plus. Je ne sais pas pourquoi, mais je crois que je vais m'abstenir.

      Supprimer
    3. Agathe20/11/13

      Tout pareil, mais comme je (me) nourris déjà (d')une relation complexe avec les courges, je passe mon tour pour le topinambour (en plus ça rime)

      Supprimer
    4. leyleydu9520/11/13

      tout pareil;j'ai d'abord cru que notre blonde parlait d'un animal de compagnie ou de son amant (et les deux ne sont pas pareils,ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit!!)

      Supprimer
  8. Madame Pivoine - Natacha20/11/13

    Fabignou a raison : je viens de tomber de ma chaise ... en plastique ...
    Tu viens d'illuminer ma journée ... c'est l'Homme-roquefort qui va être content ce soir ...

    RépondreSupprimer
  9. Lydie-Anne20/11/13

    Alors là, je m'attendais bien à ce qu'on ne parle pas d'un homme, ça aurait été trop facile sinon, mais des légumes ! et en plus des topinambour... Blonde, tu m'étonneras toujours !

    RépondreSupprimer
  10. J'm'en doutais... Rien qu'au titre je savais que tu ne parlais pas du Chouchou... j'te connais maintenant :)

    RépondreSupprimer
  11. Denis 220/11/13

    Heureusement que tu ne parles pas de c... parce que je me demande bien à quoi ressemblerait ton texte ^^ Je l'ai quand meme relu deux fois parce que rendu au passage "la douleur, la déchirure arrivent dans la foulée", je me suis dis, hein ? attend la, elle l'a mis ou le topinambour ?

    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Phédia20/11/13

      C'est vrai qu'au vu du titre "Je l'aime. Il me le fait payer" la question peut se poser, mais un godemichet dans de l'eau bouillante, c'est pas top, non ?

      Supprimer
    2. Denis 221/11/13

      Hmmm.... Pour le desinfecter ?

      (oui, ce blog me fait raconter des horreurs)

      Supprimer
  12. Phédia20/11/13

    Je n'ai jamais goûté de topinam(b)our, je ne sais si cela me procurerait un orgasme culinaire comme tu l'as si bien décris. Mais en te lisant je me suis dit que tu aurais pu écrire pour les yaourts sans calories qui font fondre de plaisir... un plaisir solitaire bien évidemment ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Phédia20/11/13

    euh, décrit (avec un t, stp) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Denis 220/11/13

      Vu le contexte ca serait plutôt : des cris :-)

      Supprimer
  14. Taupe in hambourg, qu'est ce que t'as été faire en Allemagne ?

    RépondreSupprimer
  15. Anonyme20/11/13

    Alors là j adore ! pas le topinambour ..ton histoire ! qu'il est bon de rire ! nana630

    RépondreSupprimer
  16. Bien.
    1- Pour les non-initié(e)s, le topinambour a un goût proche du coeur d'artichaut et une texture fondante à souhait.

    2- Je confirme que mon après-midi d'hier a été un calvaire absolu. En réunion de Direction et des crampes dans le bide infernales. JE SAIS que ça va me rendre malade, mais une fois par an, je décide que FUCK ! je vais en manger quand même. Et le surlendemain, je dis "plus jamais ça". Comme quand on se prend une mine. Indécrottable.

    3- Grâce à vos commentaires, j'ai l'idée d'un nouveau billet. Ça va chauffer... Caliente !

    4- Denis 2, tu te dévergondes à une vitesse incroyable. C'est bon ça !

    A bientôt les p'tits chats ? Pas le temps pour des réponses perso, mais j'ai tout lu, tu penses !

    Amour et chocolat.

    RépondreSupprimer