23 sept. 2013

Vive les mariées ♥




Samedi, c'était jour de mariage... H. & A. se sont épousées dans une mairie de quartier qui accueille désormais les mariages, vu que la grande salle de l'hôtel de ville de La Rochelle a brûlé cet été.

Le temps était magnifique, un ciel bleu azur, un temps parfait pour un mariage. Le matin, je suis allée chez elles pour tresser les cheveux de H. et les maquiller toutes les deux. Un peu, pas trop, légèrement comme elles sont dans la vie et comme elles voulaient cette cérémonie. Un peu de vernis nacré sur les orteils, une tresse avec une fleur, un bracelet en liberty et un collier en perles de verre.




Nous les avons retrouvées à la Mairie, chacune un bouquet à la main, entourées par leur famille et leurs amis, elles couvaient du regard leurs deux bébés en poussette. Les churros, les bébés ainsi appelés par leurs mamans puisque conçus en Espagne... Des p'tits choux pas impressionnés plus que ça par le monde...

La salle de la mairie était pleine, elles se regardaient, émues. L'amie de H. a lu un texte bouleversant, relatant entre autres comment elle avait vu son amie se transformer après sa rencontre avec A., ce bonheur palpable, cet amour infini que l'on ressent lorsqu'on les voit. Je souriais et mes larmes coulaient... Flo m'a caressé le bras doucement, gentiment, histoire de dire "tout va bien"...



Elles ont échangé leurs consentements et se sont enlacées longtemps sous les applaudissements qui ne finissaient pas. L'émotion était incroyable pour elles comme pour le reste de l’assistance. Nous nous sommes éclipsés le temps des signatures pour nous préparer et nous avons joué du samba lorsqu'elles sont sorties, main dans la main, heureuses.



Nous avons traversé la rue en jouant, le mariage suivant en a profité un peu. Dans le parc, en guise de vin d'honneur (terme guindé au possible, je déteste), elles avaient prévu un goûter. Leurs amis ont déroulé une grande nappe à pois et ont disposé du cidre, des chouquettes et des croissants.



Le sourire ne les quittait pas. 

Samedi, H. & A. se sont mariées, sous un ciel bleu azur, amoureuses et heureuses.







36 commentaires:

  1. DOBIDIQUE23/9/13

    Enrhumée jusqu'aux oreilles, donc vulnérable à toute émotion, merci La Blonde de me faire chialer à 8 heures du matin. Déjà que je lapinais-russe, là, mes yeux sont fluo.
    Autrement dit, texte émouvant et mariage tel que je les aime : simple et chaleureux. Bravos aux jeunes mariées !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik23/9/13

      hihi... j'avais pas vu ton nom !! et pourtant j'avais compris que c'était toi, comme quoi les cerveaux lents... ;-)
      Ma pauvre, soigne toi bien... et pensée pour tes yeux de lapin russe (une expression de famille aussi !)

      Supprimer
    2. DOBIDIQUE23/9/13

      Ce sont les majuscules qui font ça. Oh, ça va cahin-caha, mais ce rhume, pour l'instant, ne m'a pas l'air bien méchant. Je me drogue.
      Par contre, je me demande vraiment s'il n'est pas déconseillé d'aller voir belle-maman aujourd'hui. La contagion, hein.

      Supprimer
    3. Smouik23/9/13

      TOTALEMENT DÉCONSEILLÉ !! ;-)

      Supprimer
    4. DOMINIQUE23/9/13

      Chéri me parle de masque ! Il n'a pas envie d'y aller tout seul, sans son dragon d'épouse. Figure-toi que l'autre jour elle a attendu que j'aille voir la kiné pour éclater en sanglots devant son fils... toujours la même rengaine. Donc, et depuis que tu me l'as dit ça tournicote dans ma tête, oui : manipulatrice.
      Mais j'ai un missile sol-sol dans la manche.

      Supprimer
    5. Smouik23/9/13

      nan nan, pas de masque : les microbes arrivent toujours à s'échapper ;-)
      et compte tenu de ce que tu dis, je confirme mon diagnostic ! C'est peut-être à Chéri qu'il faut apprendre à dire non alors ??

      Supprimer
    6. DOMINIQUE23/9/13

      Chéri sait dire non, mais ça le secoue.

      Supprimer
    7. Smouik23/9/13

      sont fragiles nos hommes, hein ?

      Supprimer
    8. DOMINIQUE23/9/13

      Oh oui ! Heureusement que nous sommes là. Call me Cruella !!!

      Supprimer
  2. Smouik23/9/13

    jour de bonheur... Et premiers pas vers un peu plus d'ouverture ??

    RépondreSupprimer
  3. Lydie-Anne23/9/13

    C'est boooo.... et le soleil était là !

    RépondreSupprimer
  4. Madame H23/9/13

    Beaucoup d'émotion en te lisant
    C'est vrai que c'est pas très malin puisque je suis dans le même état que DOBIDIQUE et que je dois m'essuyer un peu les yeux ALORS QUE JE SUIS MAQUILLEE BORDEL!

    RépondreSupprimer
  5. Chris (aka Paquita Chocolatera)23/9/13

    Je vais mettre mes yeux un peu trop brillants sur le compte du rhube !
    Quel beau mariage !

    RépondreSupprimer
  6. leyleydu9523/9/13

    Vive les mariées !!
    Encore une preuve que les moments de bonheur ne sont pas l'apanage d'un "genre" mais appartiennent bien...à tout le monde!

    RépondreSupprimer
  7. Wouh, un mariage simple et raffiné... Un très joli texte. Bravo...

    RépondreSupprimer
  8. Que c'est beau l'amour, le texte, les photos, le mariage, le message...

    RépondreSupprimer
  9. Anonyme23/9/13

    A la fois ton texte et tes photos témoignent de la simplicité de ce bonheur si longtemps refusé et de l'émotion partagée.. . et même le soleil a coopéré, ça donne la pêche !!
    Il reste bien des choses à transformer, des résistances à maintenir, des manipulations à démonter et cette année a été un bon exemple de comment on peut mobiliser en titillant la peur de " l'autre...."
    alors ce mariage, c'est un petit rond dans l'eau en plus, qui deviendra une belle vague en arrivant sur l'autre rive.
    belle semaine tout le monde !
    La souris

    RépondreSupprimer
  10. ♥♥♥
    Que d'émotion, que d'amour, et que d'amour tu leur portes, ça transpire dans chacune de tes phrases.

    RépondreSupprimer
  11. Un témoignage sous forme de reportage, l'amour en plus
    Pas très loin de La Rochelle, j'aurais aimé y être
    Du bonheur à tous !

    RépondreSupprimer
  12. Val Làô sur la Colline23/9/13

    Je ne les connais pas, mais je suis toute émue. Félicitations aux mariées et leurs churros (j'adore) !

    RépondreSupprimer
  13. Eva au Chocolat23/9/13

    Magnifique, l'émotion me serre la gorge, pour tant de raisons...

    RépondreSupprimer
  14. Agathe23/9/13

    Vive les mariées ! Quel courage d'organiser un mariage tout en s'occupant de petits churros ...

    RépondreSupprimer
  15. Vives les mariées!, Beaucoup de bonheur.
    Bises
    Ciloucr

    RépondreSupprimer
  16. Magnifiques photos !!! <3

    RépondreSupprimer
  17. Natacha23/9/13

    Rooh, des bouquets tout comme j'aime : spontanée, authentiques et simple!
    Moi aussi, j'ai fleuri mon 1er mariage Mme & Mme au mois de juillet. Très fière de leur confiance et surtout très émue.
    Les filles, soignez vous bien ces rhum si précoces....
    Des bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame H23/9/13

      Hé Natacha, ça fait plaisir de te lire à nouveau ...

      Supprimer
    2. Natacha24/9/13

      Merci Madame H ;)

      Supprimer
  18. Natacha23/9/13

    ouppss : rhumes, spontanés, simples ... j'vais me coucher

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOBIDIQUE23/9/13

      Natacha, les rhums précoces (ou tout court) je ne suis pas contre ! Comme quoi, une lettre vous manque et on se retrouve complètement bourrées.

      Supprimer
    2. Natacha24/9/13

      Très bon ! Coquine!

      Supprimer
  19. Merci à tous... Je suis heureuse que vous ayez, un bref instant, partagé mon émotion. C'était beau, et gai aussi !

    RépondreSupprimer
  20. Fabignou23/9/13

    Oh oui, vive les mariees ! J'adore l'idee du gouter en guise de vin d'honneur, et le terme de churros pour les pitchous, c'est adorable !
    Je vis a Madrid depuis un an et je vois beaucoup de petits churros avec leurs deux mamans ou leurs deux papas, dans un climat de bienveillance et de respect. J'ai hate que la France suive le meme chemin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Natacha24/9/13

      T'en a bien de la chance. J'y ai vécu pendant 14 ans et ça me manque beaucoup...

      Supprimer
  21. Hey Natacha, après les nouvelles par mail, c'est cool de te lire à nouveau... ;-)

    RépondreSupprimer
  22. Valérie26/9/13

    Eh bien moi je vais passer pour l'intégriste de service (ce que je ne suis pas) : et ces churros, quand ils demanderont "où est mon papa ?", que leur répondra-t-on ? "Dans une éprouvette" ? "Il n'existe pas" ? Je n'ai pas eu de père, et à 45 ans ça me manque encore... Amputer un enfant de ses origines biologiques je trouve ça super chelou, même si c'est à la mode.

    RépondreSupprimer