9 août 2013

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?




Encore un kiwi ? T'es sûre ?...
Oui, encore un vendredi à se demander si des fois, la vie c'est un kiwi. Je rappelle aux nouveaux que la genèse de cette question existentielle est expliquées dans la page "A propos". Voilà, voilà. Alors on y va ?

La vie c'est un kiwi quand cette semaine d'anniversaire m'a beaucoup plu. C'était cool de vous voir y participer même si c'était pour le fun. Et franchement, vous avez des chouettes idées ! Merci une nouvelle fois, c'était super kiwi.

La vie c'est un kiwi quand mercredi, jour de l'anniv', Christophe m'a emmenée dans l'île de Ré à l'heure du déjeuner. Il avait mis ça au point lundi, on avait dit qu'on partirait un peu plus tôt pour pas perdre de temps parce que faire l'aller-retour à Saint Martin de Ré un jour d'août à l'heure du déjeuner, faut être un peu foufou. On l'est des fois, lui et moi !
La raison était une fucking bonne raison que certains d'entre vous, Sherlock Holmes à leurs heures perdues, ont deviné hier : Boulet, le super dessinateur assurait des dédicaces en compagnie de plein d'autres dessinateurs pour un mini festival d'une journée organisé à St Martin. On y est allés vite vite, on a mis un temps infini à se garer (ben oui, on n'était pas tout seuls figure-toi). On a marché vite vite et là.... ben c'était plus possible. Pas kiwi. Y'avait plein de personnes devant nous et une jeune femme nous a averti que juste derrière le jeune garçon avec le tee-shirt rose, c'était fini. C'était nous, donc, juste derrière. On s'en fout, on a attendu quand même. C'était long, long, long, parce que Boulet ne fait pas juste un gri-gri, il fait un vrai dessin à chacun, personnalisé. Mais pour nous, le temps filait..... A un moment, je me suis approchée pour simplement lui demander si on pouvait faire une photo, parce qu'on ne pourrait pas revenir plus tard et qu'on était derrière la dernière personne. Il a dit "oui bien sûr, mais attendez un peu, si c'est pas trop long, vous n'avez qu'à rester". Gniiiiiiii ! Bien sûr !!
On a attendu un peu et... voilà ;-)
On a fait dédicacer chacun un exemplaire du volume 7 des "Notes" et j'avais apporté mon exemplaire de La Page Blanche, le sublime album qu'il a fait en collaboration avec Pénélope Bagieu. Et voilà, un dessin en 1 minute 30, merveilleux. SUPER ANNIVERSAIRE !
On est arrivés au bureau en retard, mais avec un sourire jusqu'aux oreilles, comme deux groupies. Merci Christophe pour l'idée géniale et pour avoir assuré la logistique (c'est lui qui a conduit) ;-)









La vie c'est un kiwi quand ce même soir, avec Syl, j'ai bu mon premier mojito de l'été. Enfin les deux premiers. Ah bah quand même !! Syl, c'est elle qui m'a dit un jour "Et si tu faisais un blog ?"... Donc pour fêter ce deuxième anniversaire, c'était cool qu'on soit ensemble !

La vie c'est un kiwi quand je suis en vacances. Même si pour ce premier jour, j'étais debout à 7h pour faire le ménage dans la casa, c'est quand même la perspective de glandouiller un peu et c'est pas mal. En revanche, y'a de grandes chances pour que le rythme et l'heure de publication soient plus aléatoires... Passe de temps en temps, tu verras bien ;-)

La vie c'est un kiwi quand j'ai découvert grâce à Christophe (encore lui ! Il est prolixe en ce moment), un blog étrange et merveilleux. Il m'avait envoyé cette image en demandant "à ton avis c'est quoi ?"


J'ai répondu "un glittering trou de balle ?"
Si tu veux la réponse, file sur ce blog intitulé Inside Insides... C'est magique...

La vie c'est un kiwi quand y'a pas de "pas kiwi".

Allez, des bises.



21 commentaires:

  1. Chris (aka Paquita Chocolatera)9/8/13

    C'est super kiwi tout ça !

    Profites bien de tes congés.

    VIVE LES VACANCES ET LES MOJITOS.

    RépondreSupprimer
  2. Chouette pour la super dédicace ! t'as eu du bol !
    Un glittering trou de balle ! m'en vais googliser ça ! lol j'en peux plus de rire !!!
    passe de bonnes vacances mojito et glandouille ! ça c'est super kiwi !
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des bisous aussi et enjoy NYC ;-)
      (pétasse)
      (c'est dit avec amour mais quand même)

      Supprimer
  3. Hiii L'Ile de Ré !! Je penserai bien à toi demain matin : je traverserai La Rochelle en principe vers 8h-8h30 pour aller prendre ce fameux et cher (dans les 2 sens du terme) pont, direction La Couarde pour une semaine (rien que d'y penser je suis comme une dingue !). Trop kiwi la dédicace, je comprends mieux le teaser d'hier ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profite bien de ton séjour !
      Il est 9:30, tu dois pas tarder à arriver... ;-)

      Supprimer
    2. Effectivement, on est arrivés à 9h ! Rentrés hier soir avec plein de beaux souvenirs dans la tête ! Bises

      Supprimer
  4. DOMINIQUE9/8/13

    Après tous tes soucis de santé, enfin un peu de repos et de quoi te requinquer !
    Tu as déjà commencé avec cette escapade jolie à l'Ile de Ré, et cette rencontre... J'aime beaucoup la photo où tu fais dans le genre "ouh la la". Si vivante et drôle.
    Ecris-nous quand même, à condition que ce ne soit pas une corvée ou une obligation. Pas d'obligations en vacances !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La photo est exactement ce que tu dis ! Ouh la la, il me fait une dédicace... à moi !

      Supprimer
  5. trop bien j'adore quand ya pas de "pas kiwi" et la photo ça ne serait pas une radio de kiwi?
    bonne vacances Beauté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop forte bb !!
      Bonne vacances aussi à toi Poulette Bouclée

      Supprimer
  6. DOMINIQUE9/8/13

    L'île de Ré. Il n'y avait pas encore de pont. Le bac à La Palisse, qui nous coupait du monde. C'était le mois "le plus tendre, le mois de septembre". A cette époque, la rentrée des classes était le 6 octobre. Les dunes, la cueillette des mûres, la pêche à pied, la plage sans personne, les marches à travers les vignes, l'hygiène corporelle plus que rudimentaire, à part les bains d'eau de mer avec la peau salée et les tartines de confiture sur la plage pour le goûter, le sable jusque dans le lit, l'observation des étoiles avec la carte du ciel, le puma échappé d'un cirque une année, maman du coup dormait dans notre chambre de peur qu'il ne se pointe (que lui aurait-elle fait, mystère), etc...
    Mes parents n'étaient pas riches, et pourtant c'étaient des vacances de milliardaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le souvenir que tu en as et surtout la façon dont tu en parles sont super émouvantes. Beaucoup de gens regrettent que le bac au départ de La Pallice (avec un c) n'existe plus...
      Et les vacanciers doivent continuer à faire ce que tu dis, avec en plus parfois un peu de bécébègerie chiante... Mais pas tout le temps !

      Aujourd’hui à l'île de Ré, y'a toujours des vacances de milliardaires. Mais des vrais.

      Supprimer
    2. DOMINIQUE10/8/13

      La Pallice et palissade. Pfff. J'ai fait un curieux mélange.
      C'était un "chalet" en bois, trois pièces, un robinet d'eau froide et pas d'électricité. Toilettes dans une petite cabane. Au milieu des dunes. Personne, mais personne autour.
      Je crois que maintenant une boîte de nuit s'est installée à 100 mètres de ce chalet qui ne doit plus exister.
      Donc, je garde précieusement mes souvenirs d'un lieu disparu.

      Supprimer
  7. leyleydu9510/8/13

    je ne connais pas boulet alors je vais voir son site de ce pas!!...le 19732,ca signifie quoi??...son 19732 eme dessin?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est ça puisque Christophe avait le 19731... Je pense qu'il numérote pour authentifier. La classe, hein ?

      Supprimer
  8. Smouik10/8/13

    j'arrive après la bataille, mais la rando d'hier a été plus longue que les autres, plus magique aussi... Tout comme Dominique (décidément), j'adore cette photo de toi très 'iiiiccchhh, une dédicace que pour moaaaaaaa'...
    Allez je vous envoie plein de bises de l'île de beauté qui mérite bien son nom. Et finies les randos, on attaque la partie sérieuse des vacances : le farniente TOTAL !! Yeah...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE10/8/13

      Bon farniente, Smouik, après les ampoules aux pieds !

      Supprimer
    2. Farniente en Corse... mon rêve !

      Supprimer
  9. Pauline12/8/13

    Magnifique livre que j'ai dévoré et que je relis encore et encore et dont le sujet m'interpelle beaucoup. Qui n'a pas rêvé un jour de remettre les compteurs à zéro ? Tu en as de la chance d'avoir rencontré l'auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce livre m'a beaucoup touchée aussi...

      Supprimer