26 juil. 2013

Non mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?




Dans la mesure du possible, du boulot, des contraintes, des vacances, le vendredi je me demande si franchement, la vie, c'est un kiwi. Parce que des fois, promis, c'est pas gagné et pis des fois, y'a des trucs sympas quand même...

La vie c'est un kiwi quand samedi soir, je suis allée faire un tour sur le Vieux Port avec M.-la-Catalane et des gosses (un à elle et un en prêt). On a mangé une glace ou un smoothie, on a déambulé comme des touristes en regardant les spectacles de rue. On a applaudit, on a donné un p'tit sou à la fin parce que c'était marrant et on a fait des paris avec les gosses sur la température qu'il faisait à 23h12. Chacun a dit son idée et on a contrôlé en rentrant dans la voiture. C'est Marc, 10 ans, qui a gagné : 28°...

La vie c'est pas un kiwi quand lorsqu'il fait trop chaud, c'est vraiment un sale temps pour les gros. Dimanche était irrespirable, on se traînait comme des grosses limaces, incapables de bouger. Je me suis même trempée dans le trou d'eau, c'est pour dire... Le reste de la semaine était un peu plus supportable mais ce matin, après le gros orage de la nuit, l'extérieur est chaud et humide.... Ça promet.

La vie c'est un kiwi quand cette semaine, on a pique-niqué de façon impromptue chez Miss C., dans son jardin de sa maison de son chez elle. On avait acheté une 'tite salade et on s'est mises dans le jardin. C'était une super idée, mieux que quand on va au parc parce que là, elle a fait un p'tit kawa avant qu'on reparte. Miss C. a arrêté de bosser hier soir... elle va faire les finitions de la drôlesse qui finit de pousser dans son ventre ;-) Repose-toi bien, Bichette !

La vie c'est un kiwi quand vous m'emmenez voyager avec vous, dans vos maisons, dans vos lieux de vacances. Je mets à jour régulièrement les photos en haut à droite et franchement, ça me fait des grands sourires quand je vous vois de ci, de là, cahin, caha. MERCI !!

La vie c'est un kiwi quand dans plusieurs massifs de la ville, il y a des gros papillons bleus qui se baladent. Ben moi ça me plait vachement...

La vie c'est un kiwi quand ce matin j'ai sauvé un bébé crapaud de l'eau de la piscine et j'ai évité un écureuil rouquin qui essayait de courir plus vite que la voiture sur le côté de la route. C'est bon pour mon kharma, ça, non ?

La vie c'est pas un kiwi quand je suis obligée désormais de scotcher mon ongle tous les jours pour ne pas qu'il se soulève. C'est pas très joli, même si mon amie Do m'a prêté une sorte de petit tissu tout fin  et autocollant qui respire et qui est bien mieux que les gros sparadraps moches que j'avais avant.

La vie c'est un kiwi quand j'ai découvert cette vidéo sur 25 façons de nouer une écharpe en 4 minutes. J'ai adoré et j'ai hâte de pouvoir essayer en vrai ! C'est bien fait, rigolo et plein d'idées...

La vie c'est un kiwi quand Fanny-Bibou du blog Ma bulle de coton a fait un article sur ma p'tite histoire ;-) Vachement gentil et super fière de me voir ainsi exposée... Merci !
D'ailleurs, Delph m'interpellait hier sur Facebook pour savoir s'il y avait un lieu possible où discuter du bouquin sans gêner ceux qui ne l'auraient pas encore lu... Ben non... J'ai pas d'idée là-dessus... Est-ce que quelqu'un sait s'il existe un genre de forum par exemple ?

La vie c'est un kiwi quand Sophie-Soph' va bientôt rentrer du Brésil... Dès qu'elle sera là, je vous raconterai son aventure incroyable... 

Rien à voir mais ce bon vieux son des années... .... .... (nan je veux pas le dire), je kiffe !



Allez, des bises.


35 commentaires:

  1. Mes origines hors de nos frontières m'évitent de faire ma franchouillarde qui se plaint tout le temps (il parait que les français ont cette réputation ... entre autres), mais bon sang hier soir à 22H30 il faisait encore 30°. Du coup je n'arrive pas à rafraichir la maison correctement, du coup comme je suis actuellement seule quand je rentre à la maison, je squatte le canapé pour dormir quelques heures. Du coup je me tords la nuque, du coup migraines et maux de tête à répétition, du coup gros gavage de médocs anti-migraineux que je n'arrive à avoir que par 3 ou 6. Du coup je suis en rupture de stock. Appel au mèdecin qui est en vacances. Du coup .... et ainsi de suite. La météo a des conséquences improbables.
    Les papillons bleus sont superbes, ça doit franchement être très poétique de visu.
    Et comme toi j'aime l'été, période propice, pendant laquelle on improvise des dinettes, des barbecues, des pique-nique (s ou pas ?), des diners ou déjeuners impromptus. Surtout le soir et le WE, ou l'on s'affranchit de toutes les règles et on vit comme on a envie. C'est bon ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super bon... et on a récupéré un peu de fraîcheur la nuit ces derniers jours, ce qui ne gâche rien !
      Bon courage à toi...

      Supprimer
    2. DOMINIQUE28/7/13

      Qué fraîcheur ? Cette nuit, 4 heures du matin, et 28° au compteur.

      Supprimer
    3. Bon sang quelle horreur... Compassion...

      Supprimer
  2. Smouik26/7/13

    Alors comme ça, tu as découvert le Micropore (ce sparadrap tout fin qui respire...). mais fallait demander à Tatie Dominique et Tatie Smouik ma bichette, on t'aurait dit !! ;-)
    Et haut les coeurs, dans un mois ou deux, pfiou, finie la chaleur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lilou1726/7/13

      Mamie lilou aussi l'aurait dit !

      Supprimer
    2. Vous êtes minouches les filles...

      Supprimer
  3. Ton bouquin devrait arriver dans ma boîte aux lettres aujourd'hui ou demain !!! Kiwiiiiiiiiii !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu nous fait une 'tite photo ? ;-)

      Supprimer
  4. DOMINIQUE26/7/13

    Trèèès bien pour le crapaud (on ne sait jamais, un futur prince ?) et pour l'écureuil. Ton karma brille de tous ses feux.
    Ben oui, le micropore comme dit Smouik. J'ai toute une batterie de divers pansements, les pour les trucs qui cicatrisent pas, les pour petits bobos, les pour gros bobos, les... bref, la reine du sparadrap, c'est moi.
    Pique-niqueS, C'sTouch ! Sans googliser, dites-moi le pluriel "d’œil de bœuf". Tsst, là-bas, au fond de la classe, j'en vois une qui triche !!!
    Quant à la chaleur, ne m'en parlez pas. Je reste coincée entre ventilateur et ventilateur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik26/7/13

      pluriel oeil-de-boeuf : des oculus ! hihihi

      Supprimer
    2. DOMINIQUE26/7/13

      Bien essayé ! Cependant ce serait plutôt "des oculi". Hin hin.

      Supprimer
    3. lilou1726/7/13

      Les yeux de bœufs, j'le sens pas trop, et comme j'ai pas fait de latin, je suis coincée ...

      Supprimer
    4. DOMINIQUE26/7/13

      Alors là, Lilou 17, le latin ne sert strictement à rien ! Sinon à Smouik qui a essayé, je dis bien essayé, de détourner le problème...
      Bon, tu as tout faux, mais rassure-toi : ce pluriel là est aussi surréaliste que Nabilla-allo-quoi écoutant du Chopin.

      Supprimer
    5. Phedia26/7/13

      Oeils-de-boeuf ou yeux de beaufs ;-))

      Supprimer
    6. Smouik26/7/13

      pas mal les yeux de beaufs !! j'achète :)

      Supprimer
    7. DOMINIQUE26/7/13

      Moi aussi !!!

      Supprimer
    8. DOMINIQUE26/7/13

      Phedia a tout bon, mais qu'on m'explique pourquoi on dit œils et non pas yeux ?
      M'en vas réécouter les nocturnes de Chopin.

      Supprimer
    9. Merci Dominique pour le pluriel de pique-nique.
      Phédia les yeux de beaufs j'achète aussi, à quand la souscription ?

      Bon je profite de vos connaissances littéraires, grammaticales et vocabulariales pour vous demander une astuce qui va enfin me rentrer dans la tête et si possible en sortir. J'ai un gros problème avec l'accord au participe passé de l'auxiliaire avoir. Le genre de truc que j'ai su, pratiqué et tout le toutim mais sur lequel j'ai souvent un doute.
      Un truc, une astuce ?

      Supprimer
    10. DOMINIQUE28/7/13

      TheCs Touch, la seule astuce que je connaisse, c'est pour reconnaître le "a" du "à". Tu mets le truc à l'imparfait.
      Il a un beau papillon bleu = il avait un beau papillon bleu. "a"
      Il part à Paris = il part avait Paris. "à"
      Je suis nulle en grammaire, jamais pu apprendre une règle. Je me noie déjà dans les prépositions, les adverbes, heureusement qu'il y a "ornicar", etc...
      Comme dirait l'autre "ma mémoire me sert d'intelligence".

      Supprimer
    11. Merci Dominique.
      Qui est cet autre ? J'ai reçu cette phrase comme un uppercut, j'adore.

      Supprimer
    12. DOMINIQUE28/7/13

      En effet, moi aussi, elle m'a frappée, cette phrase. Entendue dite par Olivier de Kersauzon chez Ruquier sur Europe 1. Je ne sais si c'est lui l'inventeur.
      Une autre, d'Ingrid Bergman "le secret du bonheur, c'est d'être en bonne santé et de ne pas avoir de mémoire".

      Supprimer
    13. Smouik28/7/13

      bon alors, l'accord du participe passé avec le verbe avoir ne se pose QUE si le verbe est transitif ET QUE le complément d'objet direct (COD) est placé avant le verbe.
      Exemple :
      j'ai mangé des oranges > le COD est placé après le verbe et on n'accorde pas.
      Les oranges que j'ai mangées > le COD est placé avant le verbe, on accorde.
      Et le truc, c'est que quand tu écris le verbe avant le COD, tu te dis que tu ne sais pas encore de quoi il s'agit, donc tu ne peux pas accorder. Alors que quand tu écris (ou dis) le COD avant le verbe, a priori, dans l'exemple donné, tu sais ce que tu as mangé donc tu tu peux accorder. Je ne sais pas si je suis claire mais je peux réexpliquer si vous voulez...

      Supprimer
    14. Oui MAIS si je suis en bonne santé et je ne que je n'ai pas de mémoire, je suis heureuse mais crétine, c'est ça ?... ;-)

      Supprimer
    15. DOMINIQUE28/7/13

      Smouik, dès que tu parles de COD et autres verbes transitifs, mon cerveau se fige. Bloque. Trépasse. Sauce blanche.
      Par contre, ton exemple avec son explication (on ne sait pas si on a mangé une orange, on sait qu'on a mangé une orange) est lumineux.

      Dis, La Blonde, souviens-toi de la chanson de Brel "beau beau beau beau et con à la fois"....

      Supprimer
    16. Sans vouloir jouer aux Misérables (non, non) chez moi il y avait un martinet (oui,oui) et j'ai appris les accords à coups de lanières sur les jambes... je peux vous dire que les fleurs que j'ai cueillies... je connais... encore que l'autre jour j'ai achoppé sur "je vous ai suivis".. comme quoi !

      Supprimer
    17. Merci Smouik, en fait je connaissais la règle, et quand je te lis, je me dis, ben oui je sais ça. Mais alors pourquoi parfois je me pose encore la question et que ce n'est pas automatique. Donc je me suis questionnée. En fait le vrai problème que je me pose desfois c'est avec quoi je l'accorde. Pourtant je le sais : avec le COD. Et pourtant parfois je me pose encore la question. Avec ta permission je me servirai de tes oranges quand je me poserai la question. Et si tes oranges ne m'aident pas, je te soumettrai ma phrase.
      Un grand merci à toi et Dominique.

      Dominique : Depuis que j'ai lu ta réponse, j'ai la voix de l'Amiral qui prononce cette phrase dans ma tête. J'aime énormément cet homme pour plein de raisons. Lui et la phrase vont tellement bien ensemble. Merci.

      Supprimer
    18. DOMINIQUE30/7/13

      TheCs Touch : "qui a volé, a volé,l'orange de Smouik ?".
      J'aime bien aussi l'Amiral, qui pratique cet humour caustique si particulier. Et sait dire les choses sans détour ni langue de bois !

      Supprimer
  5. Chris (aka Paquita Chocolatera)26/7/13

    Kiwi de lire que tu es copine avec une catalane. Je le suis pour moitié (l'autre moitié est nivernaise). Et je suis actuellement en vacances en pays catalan : plage tous les matins et glandouille au frais (relatif) tous les après-midi. Kiwi les papillons l'écureuil et le crapaud. Ici grand concert kiwi des cigales en journée et attaques en piqué pas kiwi des moustiques le soir. Moins kiwi : les vacances touchent bientôt à leur fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profite bien des derniers jours et fais provision de bonnes sensations d'été pour pouvoir s'en rappeler les jours de gris...

      Supprimer
  6. Phédia26/7/13

    La vie est kiwi quand tous ces petits riens qui semblent anodins font de grands bonheurs (paillons bleus, écureuil sautillant, crapaud-prince charmant...). Bon weekend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des petits bonheurs ajoutés les uns aux autres... Je prends !

      Supprimer
  7. La vie restera toujours kiwi tant que l'on arrivera à voir les papillons bleus, les écureuils et même les crapauds, tant qu'on aura autour de soi de bonnes copines pour les pique-nique (s ou pas s Dominique au secours !!!) et qu'on aimera écouter de la zique... toi, tu sais...
    Le reste ? basta !!!
    Plein de bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE27/7/13

      Là, tu m'as posé un problème, Mamina ! Pique est invariable au pluriel (c'est un verbe). Nique,contrairement à ce que l'on pourrait penser, n'est pas un verbe (hé oui, pas d'image grivoise...).
      Cela voudrait dire (plusieurs thèses s'affrontent) "peu de choses" "petits riens". Donc, pique-niques.
      Quant à basta pour le reste, tu as raison.

      Supprimer
    2. Je valide pique-niques. Et vous avez raison, basta pour le reste !

      Supprimer