24 juil. 2013

Comme une ombre



Ce matin, alors que j'étais en string et en soutien-gorge dans ma chambre, tentant de me décider entre une tunique noire et blanche qui fait des gros seins et un tee-shirt à décolleté en V qui fait des gros seins, j'ai regardé BFM TV.

J'ai vu la jolie brune avec sa robe bleue à pois blancs et un mec souriant, en chemise bleu ciel à manches relevées. Elle avait dans les bras un paquet de linge blanc avec une tête blondinette qui dépassait. Elle souriait, lui aussi devant les flashes ininterrompus des photographes.

Et là tout à coup... comme une ombre. Un moment fugace, peut-être simplement un reflet, il m'a semblé voir sa lèvre tressaillir, son menton frémir et ses yeux cligner trop vite. Elle est au bord des larmes et pourtant, elle sourit.

Ce sont mes larmes à moi qui sont montées. Comment peut-elle prendre sur elle à ce point ?... 
Elle a accouché 24 heures plus tôt, elle doit être épuisée, saignante, peut-être recousue, assaillie par des fluctuations d'hormones qui s'éclatent comme à une rave party... 
Le lendemain de mon accouchement, je n'arrêtais pas de pleurer... trop fatiguée, trop de monde, toute cette responsabilité et lui, si petit dans le creux de mon bras... (rien que d'écrire ça, j'ai de l'eau dans les yeux...)

S'il avait fallu que je sorte sur le perron en souriant devant des dizaines de photographes, je crois que je n'aurais pas tenu le choc. Je sais qu'elle est entraînée pour ça, que ça va être comme toute sa vie mais honnêtement, hier, je n'enviais pas sa place.

Nous sommes toutes des Princesses... Mais moi hier, j'aurais pas voulu être Kate.





46 commentaires:

  1. Je n'ai vu que brièvement une image, mais j'ai pensé tout pareil que toi. Quelle vie. J'ose espérer que les commentaires sur cette apparition (et les suivantes) seront bienveillants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu certains commentaires sur le site internet de BFM sur son ventre encore proéminent, je peux t'assurer que l'absence de clémence et la bêtise seront de mise aussi.
      (hey mais pauv' con, elle a accouché il y a 24 HEURES !!!)

      Supprimer
  2. Finalement, aimer un Prince c'est plus un sacrifice qu'un conte de fée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute ce qu'elle va penser parfois, tout en s'interdisant de le penser forcément ("un million de filles donneraient n'importe quoi pour être à ta place") (comme dans Devil wears Prada !)

      Supprimer
  3. C'est aussi ce que je me suis dit, en plus du fait que sous sa couche de maquillage, on devinait un épuisement tout à fait logique. Dieu sait si je lui envie sa garde-robe mais pas cette surexposition !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa garde robe et plein d'autres trucs aussi. Mais pas ça. Certainement pas ça.

      Supprimer
  4. trop d'accord avec Petit nuage rose, ça ne fait pas tellement conte de fée son histoire... le conte de fée c'est juste trouver un mec à aimer et qui t'aime, je crois non ? mdr pour le dilemne des deux tops qui font des gros seins ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le dilemne, j'ai choisi le noir et blanc... parce qu'il me fait des gros seins. ;-)

      Supprimer
  5. Ah, j'ai pas rêvé alors!!! :) Je me suis demandée, un instant si elle n'allait vraiment pas pleurer.. C'est ce qu'on appelle avoir du self control

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le coaching doit être impressionnant... Et j'espère que son mari l'aime et la soutient.

      Supprimer
  6. Je crois qu'on est finalement plutôt nombreuses à avoir pensé la même chose ! Je n'ai jamais accouché, donc je ne peux qu'imaginer dans quel état elle devait être...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est physiquement et moralement épuisant. Même si t'es super heureuse !

      Supprimer
  7. Vu comme ça, c'est sûr, je vais pleurer aussi...
    Néanmoins (parce qu'il y en a un...), même avec toute la fatigue de la grossesse et de l'accouchement et les émotions faramineuses que cela soulève en nous, Kate a l'avantage de chérir son bébé et de s'en occuper, mais elle doit certainement être soulagée de tous les "petits" à côtés qui ajoutent à la charge émotionnelle (la stérilisation des bibs après leur nettoyage,(même si j'ai appris récemment que c'était complètement dépassé la stérilisation des bibs !!! les bébés mangent à T° ambiante maintenant !!) le lavage des nombreux habits de bébé avec étendage pour séchage et rangement dans l'armoire, nettoyage de l'appart et ou maisonnette, préparation des repas (quand il y en aura)...et tout et tout.
    Peut être que même que s'ils sont fatigués tous les 2, il y a une nounou à domicile qui gère le bib de 5H et alentours, celui qui tue de la mort qui tue
    J'espère pour elle qu'elle goûtera aussi à tout le reste parce ça ajoute au charme et cela fait aussi partie du don de soi.
    Sinon, pour les tops... moi j'ai des petits seins... mais j'ai pas de fringues, alors je sais pas non plus quoi me mettre le matin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien évidemment, elle va avoir un soutien logistique énorme et je ne m'en fais pas pour elle, des millions de mères ont des conditions de vie bien plus pitoyables.

      Mais juste là, à ce moment précis, elle m'a fait de la peine...

      Supprimer
  8. Ben elle a prévu d'allaiter miss Kate, elle a déjà commandé ses tenues d'alaitement à une créatrice frenchie.
    C'est vrai que l'intendance elle n'aura pas trop à gérer mais la pression médiatique doit être assez violente, sans compter les remarque plus ou moins agréables qui sortiront bien à un momment dans la "gentille" presse anglaise torche-c** :(
    Donc même si y a pas à faire la bouffe, le ménage, la lessive, le repassage, si y a une nanie qui est prévue et autre j'ai pas du tout envie de sa place. DEvoir être en représentation en continue, pas pouvoir péter tranquillement sans que le monde entier soit au courant très peu pour moi :D

    Pendant l'attente de l'accouchement je me posait une question, si jamais le gamin nait avec un "défaut" passé inaperçu lors du suivi, çap eut arriver aussi, comment cela sera t il annoncé et vécu par les GB qui sont si accroc à leur famille royale et par la famille royale elle même. Même chose pour la suite, si leur gamin est autiste par exemple, ça se voit pas à la naissance et y a pas que des asperger qui sont mieux acceptés vu leur haut potentiel comme on dit, il se passera quoi ?
    Kate et Will n'auront pas le droit à lapériode d'effondrement qui suit très souvent ce genre d'annonce, faudrai faire face avec le sourire et s'occuper de la fondation spécifique crée pour l'occasion ?

    J'ironise un peu mais bon sang que c'est pas cool de vivre, dans un aquarium ou au zoo, comme eux en étant observé en continu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout les parents du monde ne peuvent que souhaiter avoir un enfant en bonne santé, mais je comprends ce que tu veux dire.

      Will et Kate dans l'aquarium, c'est pas mal, ça pourrait faire un bon titre de bouquin ;-)

      Supprimer
  9. lilou1724/7/13

    Oh ben arrête, toi ! J'étais même pas triste ce matin.

    Les images de Kate, je ne les ai pas vues mais te lire m'as rappelé la naissance de mes trois fillounettes (nostalgie ... c'est si loin !)

    Mes chicoufs sont partis lundi (ouf !) et on les retrouve ce w-e (chic !) (t'as vu ? j'ai adopté).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les chicoufs sera définitivement ZE expression de cet été pour toutes les mamies ;-)

      Supprimer
  10. Smouik24/7/13

    Je serai toujours une princesse cachée, c'est beaucoup plus mystérieux ! Et d'ailleurs, le bon sens populaire le sait depuis longtemps : 'Pour vivre heureux, vivons caché(e)(s)...'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons qu'ils soient heureux quand même...

      Supprimer
  11. Je n'ai pas vu les images. Je souhaite bien entendu tout le bonheur du monde à ce couple et leur enfant. Moi je les considère ainsi, un couple rien de plus, ah si ils ont un titre ! N'empêche, j'ai l'impression que pour les anglais, elle a fait son "devoir" royal de procréer. Maintenant qu'elle a accouché, son bébé ne lui appartient plus tout à fait.
    Cela-dit c'est un couple moderne, j'espère qu'ils auront à coeur et pourront, adapter le fameux protocole à leur façon de voir les choses.
    On a beau être préparé, bon sang quand t'as pas envie et qu'il faut y aller quand même le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas kiwi.

    Bise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son bébé appartient à la famille royale. C'est vrai qu'il y a plus de liberté dans leur façon d'envisager la vie (en apparence) mais je ne suis pas certaine qu'ils puissent faire comme bon leur semble pour tout !

      Supprimer
  12. Ton article est le premier sur la question à me toucher un minimum… ce conte de fées fantoche, cette poudre aux yeux jetée au monde entier est apparu dès le départ comme une immense fumisterie à la cynique que je suis. Des bébés, il en nait tous les jours. Et simplement parce que les parents sont "connus", il faut en faire tout un pataquès. Pourtant, ce n'est qu'un gosse. Avec ses parents. Que les Britanniques se réjouissent, c'est légitime : ils aiment leur famille royale, tout ça. Mais pour nous autres, de l'autre côté du Channel, c'est un peu plus dérangeant, il paraît qu'aux infos, ça n'arrêtait pas… on n'a pas fait un tel cirque, dimanche, quand le roi des Belges a abdiqué en faveur de son fils, ça fait moins rêver que "ils sont jeunes, ils sont beaux, ils viennent d'avoir un bébé, c'est Walt Disney"…

    Alors que ce ne sont que des humains. Et cette ombre que tu as su attraper au vol nous le rappelle très bien.

    Alors merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont humains mais moi j'aime bien les contes de fées. Besoin de se projeter un peu dans un univers différent pour en voir les avantages et les inconvénients.
      J'étais à donf' le jour du mariage. Là, vachement moins pour le bébé parce que qu'il n'y avait pas tout le cérémonial. C'est surtout que ça évite aussi aux medias de passer le quatorzième sujet sur les méduses échouées ou les vendeurs de chichis sur les plages.

      Supprimer
  13. DOMINIQUE24/7/13

    Me suis indignée, en effet, de voir cette jeune femme juste quelques heures après son accouchement être obligée de jouer les mères comblées devant une foule compacte. Ils ont fait venir vêtements, maquilleuse et coiffeuse. L'horreur.
    Et ses cernes sous les yeux et sous le maquillage. Un bébé de 3,8 kilos, quand même.
    Je me suis apaisée en l'imaginant, arrivée à Kensington, se jeter sur son lit en étoile de mer. Elle a rempli son devoir, ce pour quoi elle a été épousée.
    Je suis nullipare, mais merci La Blonde de nous faire ressentir tout cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi qu'elle a pu faire ce qu'elle voulait en arrivant chez elle. Ouf...

      Supprimer
  14. leyleydu9524/7/13

    C'est marrant,je me suis fait la même réflexion en me disant que je n'étais certainement pas aussi jolie le lendemain de mon accouchement.
    En plus, j'avais un oedeme à la main avec le catheter (pas sure de l'orthographe),une poche à pipi et des agraphes américaines dans le bide...
    Sur qu'elle est "entraînée" (on dirait qu'on parle d'un cheval !)mais elle reste un être humain!
    Je lui souhaite un destin plus sympa que celui de sa belle mère...

    RépondreSupprimer
  15. Je ne l'avais pas vu, mais après t'avoir lu j'ai regardé. C'est vraiment pas ma vie rêvé, heureusement mon bébé n'est royal que pour moi.

    RépondreSupprimer
  16. Chris (aka Paquita Chocolatera)24/7/13

    Je n'ai vu que vite fait les images. Et sûr que je n'aurais pas aimé être à sa place. Pauvrette qui ne devait aspirer qu'à une chose : la tranquillité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, peut-être que les Anglais ne sont pas si choqués que ça, ça a l'air d'être monnaie courante de sortir au bout de 24 heures...

      Supprimer
    2. leyleydu9525/7/13

      Pour avoir vécu 2 ans chez les britons, je te confirme que les femmes sortent de la maternité le jour même s'il n'y a aucune complication.Ca m'avait vachement choqué même car à l'époque de ma soeur (32 ans aujourd'hui), ma mère était restée 8 jours à la maternité alors qu'elle n'avait eu aucune complication....et moi, je suis restée "seulement" 4 jours après ma césarienne...J'ai choisi l'hospitalisation à domicile pour la suite et c'était génial et bien plus calme et chaleureux que l'hopital!!

      Supprimer
    3. Sortir le lendemain.... Bon sang mais je ne sais pas comment j'aurais fait. J'aurais fait avec mais franchement, j'étais pas cap'....

      Supprimer
  17. J'ai beau être nullipare, j'ai failli pleurer en la voyant les larmes aux yeux hier ! En plus, j'ai l'impression que nous sommes peu à l'avoir remarqué... Je l'ai trouvée super forte moi aussi !

    RépondreSupprimer
  18. Eva au Chocolat25/7/13

    Ouh là... billet qui me touche forcément, au-delà du raisonnable...
    Le lendemain de mon accouchement, moi aussi j'ai pleuré. Et ça ne s'est arrêté...que 5 mois plus tard.
    Pendant cette depression (parce qu'on ne parle plus de baby blues), j'ai été le plus souvent incapable de sortir de chez moi, incapable de voir des gens, même les amis les mieux intentionnés.
    Alors, hier,cette scène m'a semblé d'une violence incroyable... Et Kate, une amie que j'aurais aimé prendre dans mes bras...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas la dépression après la naissance et je suis désolée si tu l'as vécue, ça semble terrible. J'étais juste crevée, épuisée, j'avais mal aussi... Pas capable de dire non aux visites incessantes (en en même temps contente de les avoir), juste envie qu'on me laisse tranquille...

      Supprimer
  19. J' arrive en retard et après avoir été touchée par le billet, je suis aussi touchée par tous vos commentaires... dans l'ensemble vous êtes admiratives devant la princesse, il y a de quoi effectivement !
    Il faut savoir quand même que TOUTES les mamans en Angleterre quittent la maternité le lendemain de l'accouchement (et pas toutes pour un palais !) et trois jours pour une césarienne...Bénissons cette prise en charge de la maman et du bb que nous avons en France
    Sinon plein de bonheur au petit Georges...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est clair que le séjour à la maternité a été pour moi un apprentissage, une aide et un soutien nécessaire, absolu.
      J'ai appris à changer une couche pour la première fois à 3 heures du matin, avec la patience d'une puéricultrice qui m'a dit "vous savez comment on fait ?" Heu, ben non (larmes aux yeux). "Et bien, c'est pas grave, on va apprendre..."

      Supprimer
  20. J'arrive aussi après la bataille et je suis heureuse de lire ce billet et les commentaires qui transcrivent aussi bien ce que j'ai ressenti à la vue de ces photos et vidéo.
    Kate a aussi toute ma gratitude pour avoir montré au monde entier le vrai ventre d'une jeune femme venant d'accoucher, qui tient encore de celui d'une femme enceinte de 6 mois, et non de l'ultra plat qu'il convient d'habitude de montrer dans la presse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si seulement ça pouvait décomplexer certaines minettes... rien que pour ça, elle a eu le cran et le courage de le faire !

      Supprimer
  21. lilou1726/7/13

    Kiwikiwikiwi ! petitpetitpetit !

    RépondreSupprimer
  22. Ah toi aussi ! Je me disais : "j'ai rêvé ou elle a bien failli pleurer ?" j'avais remarqué ça aussi, le furtif mouvement sur son visage. Comment faire autrement, avec toutes ces caméras braquées sur elle ? Elle a du cran, même 24h après la naissance. J'ai compris à la vue de cette ruée médiatique, pourquoi ils ne l'avaient pas annoncé tout de suite et s'étaient gardés qq heures de tranquillité... et j'ai béni nos quelques jours de sursis dans nos maternités françaises, avant de se retrouver en tête à tête avec une quasi-inconnue d'à peine 50 cm à la maison, sans savoir par où commencer (souvenirs). Je rattrape mon retard, désolée :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais avec plaisir, tu sais, la porte reste ouverte... ;-)

      Supprimer