10 juil. 2013

[Breaking News] Un éléphant de porcelaine sur Amazon !


Bon ben finalement, ça a été beaucoup plus vite que ce que je croyais. Tadaaaaam !

Un éléphant de porcelaine est sur Amazon.fr et je peux te dire que ça me fait tout drôle... Honnêtement ça ne change pas grand chose par rapport à lulu.com mais si... quand même....

Tu peux commander maintenant si tu veux là-bas, tu peux aussi mettre des petites étoiles et un commentaire si ça te plait. En vrai, ça serait bien mais te sens pas obligé ;-)

Et puis j'aimerais aussi savoir si tu veux bien m'aider parce que j'ai une mission à te confier...

Si tu connais bien (genre un peu ami) un libraire, j'aimerais que tu lui poses des questions pour moi, parce que j'ai pas envie d'avoir l'air con-con lorsque je vais aller voir des libraires de ma ville...

- Est-ce qu'il prend parfois dans sa boutique des livres d'auteurs auto-édités ?
- Comment se les procure-t-il ? S'agit-il d'un dépôt par l'auteur ou les achète-t-il directement ?
- Si c'est un dépôt, comment rémunère-t-il les ventes à l'auteur ? Faut-il une facture ?

Voilà, franchement si tu peux m'aider, ce serait top !... 
Réponse en commentaire ici ou par mail à blondeparesseuse(chez)gmail.com

Enfin, concernant toutes les super gentilles minettes qui m'ont demandé si j'avais l'intention de prévoir des séances de dédicaces, disons que l'idée n'est pas écartée mais qu'elle demande un peu de réflexion. Sauf à La Rochelle bien sûr, là si t'es sur place, on prend un kawa et hop !

En tout cas, merci à toutes celles qui m'envoient des mails, des textos, des p'tits messages sur Facebook pour me faire part de leur plaisir de lecture, ça me décolle la pulpe du fond... 




39 commentaires:

  1. DOMINIQUE10/7/13

    Yes ! Je vais pouvoir le commander.
    Par contre, pas compris ce que veut dire "décoller la pulpe du fond". Expression purement locale ? Référence culinaire, genre casserole brûlée ? Réussir à choper le fond du pot de confiture ?
    Je m'interroge.

    RépondreSupprimer
  2. Cécile-H-10/7/13

    Mais ORANGINA DOMINIQUE !!!!!!
    Fa date de notre enfance, ça !!! "il faut bien secouer organgina pour décoller la pulpe du fond !!! "

    RépondreSupprimer
  3. Cécile-H-10/7/13

    "Ça date de notre enfance" sans les dents ça fait fait "Fa date "!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE10/7/13

      Ben tu sais, Cécile-H, les "vieilles" elles perdent leurs dents, non ?
      Merci pour ta réponse, je n'y aurais jamais pensé.

      Supprimer
    2. Cécile-H-10/7/13

      Avec plaisir !

      Supprimer
  4. Phédia10/7/13

    Hello la Blonde, renseignements pris auprès de mon libraire préféré. Je t'envoie ses réponses par mail. Et je vais le commander pour mon travail et le conseiller comme lecture. C'est pas kiwi ça ?
    Bonne journée avec la pulpe qui décolle !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci Phédia ! Je suis toute émue de savoir que ça va être dans une bibliothèque... C'est assez incroyable comme histoire. Merci aussi pour tes conseils avisés par mail ;-)

      Supprimer
  5. Isabelle10/7/13

    L'est dans mon panier! Je me le garde pour mes vacances...
    Je vais tenter côté libraire... Mais bon c'est une espèce en voie de disparition il me semble, surtout dans le fin fond de ma campagne... Un jour que je voulais acheter "le conte de noël" de Dickens, les employées de la (soi-disant) librairie m'ont affirmé que cet auteur n'existait pas!
    En tous les cas bravo, pour avoir écrit et pour avoir persévéré jusque là!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas particulièrement drôle que les libraires soient en voie de disparition. Je trouve même que c'est plutôt catastrophique...
      Amazon, c'est la mort annoncée d'un métier, des subventions des collectivités locales pour accueillir des entrepôts de stockage sans personnels ou presque, une boîte qui tue le petit commerce et des emplois locaux, et ne paie pas d'impôts en France...
      Je suis contente que notre Blonde ait trouvé un moyen de distribution, mais tellement triste que ça passe par Amazon...

      Supprimer
    2. DOMINIQUE10/7/13

      Bien sûr que c'est triste, bien sûr que j'aimerais avoir un libraire près de chez moi, bien sûr que j'aimerais pouvoir tout lui commander ou acheter...
      Mais comment faire quand on habite loin de toute librairie ? Oui, je commande sur Amazon, j'ai attendu que La Blonde y soit pour commander mes livres.
      Quant à être triste, il faut l'être aussi pour les vêtements, les pièces détachées automobiles, les bijoux, les chaussures, le papier, la lessive, etc etc.
      Amazon c'est peut-être le diable, mais par exemple Total, pour les impôts ne se gêne pas non plus pour filer à l'étranger. Donc ne plus lire et ne plus se déplacer, ne plus s'habiller, ne plus se chausser, etc.

      Supprimer
    3. Phédia10/7/13

      HeLN je partage ton point de vue, rien ne vaut un vrai libraire et son conseil pour découvrir, échanger. Et un vrai libraire prend des livres d'auteurs auto-édités en dépôt. Comme c'est le cas de la librairie Massena à Nice ! Na !

      Supprimer
    4. DOMINIQUE10/7/13

      Mais que j'aimerais avoir un libraire près de chez moi ! Là n'est pas la question. Que faire quand il n'y en a pas ?

      Supprimer
    5. Isabelle12/7/13

      Mon rêve serait d'habiter tout près d'une belle librairie, avec de vrais libraires, pas des vendeurs, et d'avoir un budget illimité pour pouvoir acheter les bouquins dès leur sortie quand ils coutent la moitié d'un bras... Je lis entre 1 et 3 livres par semaine et j'habite au fin fond d'une cambrousse: 2 paramètres inamovibles, qu'est ce qu'il me reste? Amazon! après avoir lu (encore!) des articles sur des blogs, regardé les nouvelles sorties brochées, repéré les noms pour la future sortie en poche... Oui je sais il y a aussi les médiathèques, assez éloignées et dont les choix ne me conviennent pas toujours, pour ce qui me concerne... Donc Amazon, même si ce n'est pas top, comme bien d'autres choses auxquelles je suis contrainte (pour les fringues par exemple). Si quelqu'un a un plan pour gagner au loto, je suis preneuse...

      Supprimer
    6. DOMINIQUE12/7/13

      Isabelle, je te rejoins à 100%. Je ne lis que des livres de poche (2-3 par semaine, selon l'épaisseur !), car il faudrait être Crésus pour acheter plein pot les livres qui viennent de sortir. Et puis, d'un certain côté, le temps écarte les livres survendus qui sont médiocres.
      Et il me faudrait perdre une après-midi entière pour aller à la librairie la plus proche (trajet, embouteillages, se garer ou du moins essayer, etc.). Après-midi que je n'ai pas de disponible.
      Alors, je note et fais une commande Amazon. La bibliothèque de mon bled ? J'ai deux fois plus de livres qu'elle.

      Supprimer
    7. Isabelle12/7/13

      2ème point commun, après les Roll's en cuisine... ;-)
      Bon je ne te demande pas ce que tu as aimé ces dernières semaines, ça va tourner au forum lecture sinon (le cercle littéraire des amateurs de blonde paresseuse...) ;-)
      Bonnes lectures!

      Supprimer
    8. DOMINIQUE12/7/13

      Ah ben tiens, celui-là je l'ai beaucoup aimé, avec ses épluchures de patates.
      J'ai relu -ben oui- "autant en emporte le vent" et quand on vieillit on en retire bien autre chose qu'à 18 ans. Expérience intéressante. Quand tu auras 58 ans.

      Supprimer
    9. Isabelle12/7/13

      Merci pour la suggestion! C'est pour ça que je les achète: pouvoir relire ceux que j'ai aimés. (Pis je suis un peu maniaque quand j'aime un auteur j'essaie de lire tout...). J'ai fait un grand tri fin décemnbre dans le but de virer ceux que je ne relirais pas, et depuis j'ai 2 piles "Après": "Marché aux puces" et "A garder". Ca soulage mes étagères, un peu.
      J'ai aimé les épluchures de patates moi aussi.
      Et puis je ne suis pas si loin que ça derrière toi (- de 10)

      Supprimer
    10. DOMINIQUE12/7/13

      A propos d'âge. Cela fait un an que je dis que j'ai 58 ans, seulement je me suis plantée d'une année dans le calcul (je ne suis QUE littéraire, ce qui fait marrer mon ingénieur d'époux). Dooonc, dans pas longtemps j'aurai vraiment 58 ans. Faut-il être bêta (et QUE littéraire).

      Supprimer
    11. Cécile-H-12/7/13

      Hé hé même chose pour moi, un an que j'ai 45 ans alors que je ne les aurai qu'en septembre ... C'est dommage, je n'ai pas su profiter de mes 44 ans ...
      Sinon, je me retrouve tout à fait dans ce que vous dites Isabelle et toi (si je peux me permettre de m’immiscer dans votre échange ...) : même fréquence de lecture, même stratégie (lire TOUT un auteur) (Actuellement Alice Ferney et Joyce Meynard), même envie de posséder les livres pour les relire, et surtout pour les prêter (ma 2ème passion après lire, c'est partager mes lectures ...) et mêmes problèmes de "gestion des stocks" avec des caisses entières qui sont données à Emmaus, ou vendues pour le centime symbolique dans les vide grenier (où met-on le "s" à vide, à grenier ou aux 2 ?).
      En ce qui me concerne, je ne sais pas vous, mais moi je dois également avoir une bonne quinzaine d'ouvrages sur ma table de nuit en attente de lecture, on ne sait jamais ... A moins de 15, il faut que je file à la librairie, parce que ça m'angoisse !!! Complètement givrée !
      Sinon, tout pareil que vous, les éplucheurs de patate m'ont ravie ! Je l'ai passé à ma fille (qui lit encore plus que moi je crois ...) qui a adoré aussi ...

      Supprimer
    12. DOMINIQUE12/7/13

      Cécile-H, je me sens moins seule...
      J'aime beaucoup Alice Ferney. Par contre, je ne connais pas Joyce Meynard. Je vais m'incurioser.
      Pareil, je refile mes livres à qui veut lire. Tellement rare de nos jours ! J'aurais aimé que mon neveu, comme ta fille... je crois qu'il n'a pas lu un seul livre, à 23 ans. Pas d'images, tu te rends compte ? Beurk.
      J'avoue avoir un petit faible (même un gros) pour la littérature anglaise. Ou l'américaine teintée d'humour anglais.

      Supprimer
    13. Cécile-H-12/7/13

      DOMINIQUE dans mes bras !!!! Je lis à peu près 70% de littérature anglo-saxonne ... Avec un goût très prononcé pour ce fameux humour british ...
      Joyce Maynard est cette (ancienne) jeune fille prodige dont le talent fut révélé à la presse grâce à un article qu'elle avait écrit sur les jeunes filles de 1960 et qui fut dès cet instant (malheureusement pour elle) l'égérie de J-D Salinger (qui était mon idole absolu jusqu'à ce que le livre récit-témoignage "et devant moi le monde" de Joyce Maynard révèle à quel point il fut toxique pour elle ...)(A lire si on supporte de déboulonner les statues des héros ...)
      Quant à la lecture chez les jeunes, ce n'est pas vraiment contagieux, j'ai lu les mêmes livres à mes deux enfants, raconté les mêmes histoires du soir, tous les soirs de leur jeune vie, ils m'ont vu lire tous les deux avec la même intensité et le même plaisir, et l'une lit ... l'autre pas ... Va comprendre !
      Et sinon, pour vide-grenier, on fait comment alors ? (je comptais sur toi DOMINIQUE ...)

      Supprimer
    14. DOMINIQUE12/7/13

      J'arrive, Cécile !
      Vide vient du verbe "vider" (je vide, tu vides, etc.) donc invariable. Et, à mon avis, pas de "grenier vide".
      Généralement on n'a qu'un grenier.
      Donc je dirais, mais c'est uniquement par déduction, des vide-grenier.
      Mais comme le pluriel des mots composés est plus compliqué que la Théorie de la Relativité...

      Supprimer
    15. Isabelle12/7/13

      Moi aussi c'est plutôt vers auteurs anglo-saxons que vont mes préférences...
      On devrait peut être vraiment se faire un petit forum, on est déjà 3...

      Supprimer
    16. Cécile-H-12/7/13

      Je suis sûre qu'on serait beaucoup plus nombreuses ...

      Supprimer
    17. Phédia12/7/13

      Je vous rejoins les filles. Grande lectrice de littérature anglo-saxonne mais aussi des pays scandinaves. J'ai adoré Rosa Candida de l'islandaise Audur Ava Ólafsdóttir, un petit bijou. Quant à faire lire les ados, rien n'est perdu.

      Supprimer
    18. DOMINIQUE13/7/13

      Phédia, la littérature scandinave a le vent en poupe, et c'est mérité. Je viens de finir un livre finlandais, "le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison" de Arto Paasilinna. Un bijou de drôlerie déjantée.
      Le seul reproche que je leur ferais : leur nom imprononçable !
      N'empêche, je note Rosa Candida pour ma débauche de commande. Merci à toi.

      Supprimer
    19. Bon, je vais vous faire un p'tit thé. Et je mets des petits gâteaux avec, d'accord ? ;-)

      Supprimer
  6. Félicitations ! Amazon, c'est la classe!

    RépondreSupprimer
  7. Smouik10/7/13

    T'es sur Amazon, non mais allo quoi ! c'est pas comme si tu disais que t'es un écrivain et que t'es pas sur Amazon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE10/7/13

      Salut, Smouik ! J'ai pensé à toi : mes nouvelles birks (cela fait un an que je les ai achetées, les autres n'en peuvent plus) hé ben, elles m'ont écoutée. Elles smouikent.
      Yeeees !

      Supprimer
    2. Smouik11/7/13

      :-D : les bonnes marques, y a pas, c'est fidèle !

      Supprimer
    3. Pffff.... les miennes ne smouikent que très moyennement...

      Supprimer
  8. Anonyme12/7/13

    Je suis libraire (en arrêt maladie et donc sans librairie, j'espère pouvoir en rouvrir une bientôt !) mais je pense être quand même dans les clous pour répondre à tes questions :D
    (et non, c'est pas drôle que notre métier se meurt ... Si vous n'avez pas de librairie à portée de main, amazon n'est pas si mal bien qu'il existe des librairies en ligne. Par contre si vous en avez un vous pouvez lui commander bien des livres, même s'il ne les a pas en rayon. Et surtout n'allez pas dans une grande surface du livre au lieu de chez lui, de toute manière les prix seront les mêmes ! *oups. Suis encore en train de digresser moi, pardon*)

    Donc, les questions

    - Est-ce qu'il prend parfois dans sa boutique des livres d'auteurs auto-édités ?

    Tout dépend des libraires (je sais, ça dépend, ça dépasse ^^'). Si l'auteur vend bien son livre, si ça a l'air intéressant, si on ne lui a pas trop collé d'office et qu'il lui reste de la place dans ses rayons nouveauté, oui
    (l'office, ce sont les nouveautés que les distributeurs envoient d'office (d’où le nom) aux libraires... La plaie parfois)

    - Comment se les procure-t-il ? S'agit-il d'un dépôt par l'auteur ou les achète-t-il directement ?

    Pour ma part et pour les autres petits libraires que je connais, c'était l'auteur qui faisait la démarche d'aller vers le libraire. On est tout bonnement incapables de faire le tour de tout ce qui sort en auto-édition, et donc de les acheter directement, d'autant plus que le système de distribution en librairie est très particulier.
    On achète les livres au distributeurs mais on a, en général, un droit de retour, ce qui nous permet de gérer notre stock sans être (trop) dans le rouge. Les livres achetés en auto-édition ne nous donneraient pas cette possibilité là et auraient trop de chance de nous rester sur les bras.
    Donc on négocie un dépôt avec l'auteur et on lui règle les livres vendus, en lui rendant les autres.

    - Si c'est un dépôt, comment rémunère-t-il les ventes à l'auteur ? Faut-il une facture ?

    La marge reversée par l'auteur sera négociée lors de la rencontre. A la louche, un libraire prend en général entre 30 et 40 %, ce sera dans cette marge là qu'il faudra négocier. Et oui, il faudra une facture puisque ça rentre dans ses comptes par la suite (et que son comptable sera très colère sinon ... Déjà que les comptables sont souvent colères contre leurs libraires ...)

    Ah, et petit "truc". Un libraire n'a évidemment pas non plus le temps de lire TOUT ce qu'il rentre en magasin (faut pas rêver, on rentre plus de 20 nouveautés par semaine). Si tu lui offres un exemplaire de ton livre il pourra le ramener chez lui, le lire sans devoir faire extrêmement attention à ne pas "casser" le livre, à ne pas le corner (oui, parce que, comme on est pas Crésus, on lit souvent les livres de nos propres étagères, avant de les mettre en vente, et ce sans les acheter ^^'). Il sera du coup plus motivé à le lire qu'un autre bouquin (qu'il ne devra pas plier etc etc...). Et un libraire qui a lu un livre, et à fortiori qui l'a aimé, le vendra beaucoup plus !
    C'est pour ça que certains distributeurs étaient généreux en service presse (je garde un excellent souvenir d'Harmonia Mundi, qui bichonne ses libraires)

    J'espère avoir pu t'aider !
    (oui, je te lis depuis un moment, mais je suis du genre lectrice silencieuse, quand je n'ai rien d'original à apporter. Mais j'en profite pour te remercier de cette chaleur qui émane de ton blog)
    Et j'ai écris un roman, navrée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cécile-H-12/7/13

      Dis donc, t'as vu ça la blonde comme ton blog il est trop magique ?! Tu poses une question sur les librairies et hop! non seulement t'as un débat de haut niveau sur la question entre tes lectrices, mais en plus, re-hop! t'as une réponses hyper développée d'une spécialiste de la question ! Suffit de demander ... Trop classe !
      Et merci pour cette longue réponse, libraire-anonyme, c'était vraiment très intéressant (quand j'étais petite, je voulais être libraire pour pouvoir lire tout ce qui sortait ... Aujourd'hui, je ne suis pas libraire, je ne lis malheureusement pas tout ce qui sort, mais je fais quand même pas mal vivre les libraires, et je n'aime rien tant qu'échanger avec ma libraire sur les bouquins qu'on a lus, aimés ou pas encore lus et qu'on va certainement aimer ...) (zut, moi aussi, j'ai écrit un roman !!!)(désolée)

      Supprimer
    2. Anonyme12/7/13

      De rien, ce métier c'est avant tout un passion, alors quand on peut s'étaler dessus ... (yep, je sais, dès qu'on me lance dessus il faut me noyer pour m'arrêter ^^')

      De mon côté c'est aussi l'échange avec les clients qui me plait le plus (bon, j'adore lire aussi, et de manière bien cliché en plus ! Si je peux avoir ma cheminée allumée, mon homme (libraire aussi) à côté, un plaid sur les jambes,mon thé, mes chats sur les genoux et la neige dehors je suis aux anges (je suis une libraire à chats. J'assume. En même temps j'ai 31 ans, donc pas encore le chignon mémé (et j'adore les parenthèses)))
      Bref, je disais que j'adore papoter avec mes clients, voir si leurs avis et le mien ont collé, leur faire découvrir de nouvelles perles en ayant la quasi certitude qu'ils ne vont pas décrocher de la nuit (le libraire est un sadique. Il aime les cernes au matin blême). Comme je suis une libraire amatrice de thé j'ai ma bouilloire à portée de main et des tasses. C'est toujours agréable de pouvoir partager ce moment, quand les clients ont du temps :D

      Silène (Anonyme pour les non intimes)

      Supprimer
    3. Merci beaucoup Silène-libraire-anonyme. Ces réponses sont précieuses ! Il faut donc que je creuse un peu pour savoir comment, en tant que personne, n'ayant pas de société ou de statut commercial, je peux faire une facture...
      Le tuyau d'offrir un exemplaire est une très bonne idée ! C'est comme ça certainement que je vais faire.
      Et puis aucune de vous ne doit être désolée d'avoir écrit ! Qu'est-ce que c'est que ça ?!

      Supprimer