27 juin 2013

Un goût d'enfance



Bon, je suis pas très satisfaite de l'annexe.
En fait, c'est compliqué à gérer.
En fait, c'est compliqué à commenter et à aimer, donc je vais rapatrier les bazars ici. Je ne sais pas encore tout à fait comment je vais me débrouiller pour que les recettes soient faciles à retrouver,mais je vais essayer. Je ne laisserai à l'annexe que les photos.

Désolée pour les allers-retours ...

Bien.

Ce week-end, j'ai fait un gâteau à la patate douce. Le gâteau à la patate douce, c'est un souvenir d'enfance de quand on habitait à La Réunion. Une fois avec Maman, on avait été chez une dame, je ne sais pas si c'était une collègue de travail ou la mère d'un de ses élèves mais c'était à l'heure du goûter et on avait mangé du gâteau à la patate douce. La saveur était un peu douceâtre et je n'arrivais pas à savoir si j'aimais ou pas... Je crois que oui... mais non... mais je ne sais plus. Alors, depuis que je suis adulte, je cherche la recette qui pourrait se rapprocher de ce goût d'enfance, de cette texture bizarre, pour revivre l'instant, sentir le vent tiède et voir les cannes à sucre en fleurs.

J'en ai essayé plusieurs avec à chaque fois une déception proportionnelle à l'attente.... Jusqu'à ce que je vois le foodanimé de J'veux être bonne. Je ne sais pas si tu connais son blog mais c'est une artiste géniale qui fait des animations avec ses recettes. C'est magique... A la vue de son gâteau, p'tain, ça ressemblait vachement à ce que j'imaginais. Alors ce week-end, j'ai tenté...



Sublime.

Un chouïa trop lisse, je crois qu'il y avait plus de grumeaux dans mon souvenir, comme des morceaux de patate. Mais je crois qu'on est tout proches....

La recette ? Ok... 

Les ingrédients
1 kg de patates douces
200 g de beurre
250 g de sucre en poudre
3 oeufs
100 g de farine
Les grains d’une gousse de vanille
2 cuillères à soupe de rhum

On y va
Épluche, fais cuire à l’eau bouillante et réduis en purée les patates douces.
Ajoute le beurre en petits morceaux dans la purée chaude, ça fond tout seul.
Puis le sucre, les oeufs, la farine.
Ouvre en deux la gousse de vanille et racle les grains. Et deux cuillères à soupe de rhum. Ça sent bon !
Au four dans un moule rectangulaire pendant une heure, à 170°
Coupe en p’tits carrés. Un délice !



Tu en as une recette d'enfance adorée, toi ?


45 commentaires:

  1. DOMINIQUE27/6/13

    La tarte à l'orange de ma mère. Je crois avoir retrouvé la recette dans un vieux livre de cuisine, sa bible, le "Ginette Mathiot".
    Reste à surmonter ma paralysie pâtissière.
    A ce propos, Chéri m'a réclamé le cake à l'orange de Smouik.
    Cependant avec belle-maman dans les pattes... Je me contente de l’écœurer avec ma salade de poulpe (très bonne, d'ailleurs) en agitant les tentacules.
    Je suis perverse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik27/6/13

      trop fière... (pour le cake)
      Quant à ta salade de poulpe, merci de m'avoir fait rire de bon cœur...

      Supprimer
    2. La salade de poulpe ! Fou-rire !(merci)

      Supprimer
    3. Chris (aka Paquita Chocolatera)27/6/13

      Mon fils déteste tout ce qui a des tentacules, il a l'impression que ça va se ventouser à son oesophage !

      Supprimer
    4. Comment être écoeurée par de la salade de poulpe ? C'est divin ! J'ai l'impression de venger Jack Sparrow en mangeau du Kraken !

      Supprimer
  2. La semoule au lait saveur vanille et le riz au lait de ma mamie. Hummmmmmm... :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bon la semoule au lait.... Tiens, je vais essayer ce week-end !

      Supprimer
  3. Cécile-H-27/6/13

    Je suis allée voir le site et la vidéo est en effet carrément géniale !!!
    Après, je suis comme DOMINIQUE, je fais de l'inhibition pâtissière ... Mais quand j'étais petite, ma mère qui souffrait pourtant de la même pathologie (allongeons-nous un petit moment ...) faisait un clafoutis aux cerises avec les noyaux dedans et qu'elle sucrait fort peu, parce qu'elle avait horreur des choses sucrées... Je n'ai plus jamais mangé quelque chose d'aussi bon, d'aussi doux et d'aussi fondant, avec à chaque fois l'excitation de trouver et recracher le noyau ...
    Mais l'enfance a le don de sublimer certaines choses.
    PS : j'ai commenté en retard hier pour te dire à quel point tu étais belle
    re-PS : l'émotion monte, j'ai reçu un mail m'indiquant que mon exemplaire éléphantesque était en route ...
    re-re-PS : Après l'histoire des arts, ma fille passe les épreuves de français (pas de souci a priori ...) et de maths (aïe aïe aïe !!!) aujourd'hui et d'histoire-géo demain pour le brevet ... Et je sais que c'est idiot, mais je suis un chouïa tendue. J'aimerais tellement qu'elle réussisse et qu'elle soit fière d'elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik27/6/13

      Cécile-H-, ma sœur de brevet... Ma fille aînée planche aussi en ce moment... Pour ce qui est des souvenirs culinaires, je vais prendre celui de la pâte à chou en petite couronne qu'achetait ma grand-mère (qui était pourtant excellente cuisinière)et qu'on fourrait à loisir de confiture ou autre douceur...

      Supprimer
    2. Bon courage pour les drôlesses et le brevet...
      Je vais bientôt essayer la dernière recette de Caro pour le clafoutis n'ayant pas encore trouvé le divin ;-)
      Cécile : merci pour tes compliments...

      Smouik : les p'tits choux... à la chantilly aussi ?

      Supprimer
  4. C'est marrant, j'ai fait le tour de ton annexe hier à la recherche du carrot cake, que je n'ai pas encore fait. Faudrait que je reparte à la pêche quand je me lancerait.
    Je suis plus salée que sucrée, mais la tarte tatin de ma maman est LA recette adorée de mon enfance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas encore à l'annexe le Carrot Cake, mais tu peux le retrouver ici : http://www.blondeparesseuse.com/2013/04/bon-tu-veux-la-recette.html

      La tarte Tatin aussi, je prends !

      Supprimer
    2. oups: 'lancerais', avec un s, ça fait moins mal.

      Supprimer
  5. Ce gâteau de patates douces a l'air délicieux. Moi c'est un gâteau du même genre, celui de mes souvenirs d'enfance : un gâteau de citrouille que faisait ma grand-mère (j'en ai les larmes aux yeux, d'écrire ça, c'est fou les souvenirs que font remonter les saveurs et les odeurs). Jamais je ne l'ai fait aussi bon qu'elle. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Citrouille, patate douce, on est proches : orange, un peu sucrée, on fait de la purée.... Ça doit être assez similaire finalement !
      Ne pleure pas, mets plutôt le four à chauffer...

      Supprimer
  6. Purée (si j'ose dire !) mais cette vidéo est sublime ! J'adorerais faire ça !

    RépondreSupprimer
  7. Agathe27/6/13

    Les tomates farcies de mon papa. Véridique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaah, enfin une recette salée !

      Supprimer
  8. Chris (aka Paquita Chocolatera)27/6/13

    Le riz au lait de ma mémé. La crème de marron / crème fraîche des dimanches hivernaux à la maison. La tarte aux pommes de ma maman.
    La patate douce j'ai goûté ça à Cuba en légume, sauté ou en chips comme les pommes de terre miam. J'en ai fait en purée c'était pas top pour la texture très filandreuse. Je tenterai le gâteau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La crème de marron / crème fraîche (un Mont Blanc aux marrons)... je bave d'envie...

      Supprimer
  9. céline.r27/6/13

    un gâteau carré, piteux, sucré et au lait avec plein de colorant rose. Mangé en inde qd j'avais deux ou trois ans... Retrouvé dans une boutique indienne à paris il y à une dizaine d'années. Reconnu tout de suite le goût et propulsée dans le pays vitesse grand V. mais je n'aimais plus... mais comme quoi le goût fait bien parti des souvenirs. :-)

    RépondreSupprimer
  10. céline.r27/6/13

    ha non pas piteux rire ! Pâteux ! ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE27/6/13

      Céline.r, je voyais un petit gâteau rose, tout moche dans son coin, un peu triste... C'était assez joli, en fait, un gâteau piteux !!!

      Supprimer
    2. Ah oui, ça me fait penser aussi aux bonbons coco à la réunion : collants, fluos, délicieux...

      Supprimer
  11. En voyant la photo, j'ai cru que tu avais préparé une tarte au flan... Elle me paraît sympa, et je pense en effet qu'il doit y avoir plus de grumeaux : sous les tropiques il fait trop chaud pour travailler et homogénéiser la pâte. Refais-là par 35 degrés et elle aura la texture parfaite !

    RépondreSupprimer
  12. La tarte aux pommes façon Môman: les pommes un rien acide (granny) sont râpées, pas épluchées et mises en une couche épaisse sur la pâte brisée très fine, et on ajoute un mélange oeufs-crème liquide et sucre.... Miamiamiam!
    Pas d'angoisse pour vos filles: le français n'était pas bien compliqué sauf, peut-être la dictée....
    Une petite pensée pour celle qui sera à la correction demain?... Non?... Bon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cécile-H-27/6/13

      Si, si, une pensée pour tous les correcteurs de la terre, ça fait depuis début juin que je corrige des partiels et des mémoires et je commence à devenir dingue !
      Quant au français, ce n'est pas là que résidait mon inquiétude pour ma fille ... Elle a très bien réussi manifestement, mais les maths, par contre, c'est une autre limonade ... A peine mieux que lors de son brevet blanc, ou en tirant et en poussant, elle avait péniblement obtenu la note de 15,75/40 ...
      Pffffff.... on n'est pas des matheuses dans la famille ...

      Supprimer
    2. La tarte aux pommes rapées, ça me tente bien aussi.

      Bon courage Cécile, tu vas en voir bout bientôt ?

      Supprimer
  13. PS : l'éléphant est parti, j'attends son arrivée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cécile-H-27/6/13

      L'éléphant est arrivé chez moi !!!!!!!
      Quand j'ai ouvert la boite aux lettres ce soir et que j'ai vu le paquet, j'ai poussé un grand cri de joie, une vraie débile !!!
      je termine le livre que je suis en train de lire et je m'y mets, toutes affaires cessantes!

      Supprimer
  14. miam, ça a l'air super bon. Il faut dire que tes photos sont au top, aussi. Je vais peut être tenter, si je trouve des patates douces... Et moi, ma recette d'enfance, ça serait le poe banane de chez moi, à Tahiti. J'ai essayé de le refaire ici, mais ça n'a jamais le même goût, va savoir pourquoi :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quoi un poe banane ? C'est sucré, c'est salé ? Raconte-nous !

      Supprimer
  15. Phédia27/6/13

    La petite madeleine de Proust de mon enfance : la tarte à l'ananas de ma maman. Une tuerie : crème à la vanille au rhum sous les tranches d'ananas puis sur le dessus meringué. Les oeufs à la neige de ma grand-mère. En fait je suis une gourmande ! Et ton gâteau me donne envie. Miamm :-). Merci de ce partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Phédia27/6/13

      Génial ce blog J'veux être bonne. Une belle trouvaille !

      Supprimer
    2. Ma grand-mère aussi faisait des oeufs à la neige terrible, avec de la crème anglaise.
      Quand à ta tarte à l'ananas, j'ai bloqué sur crème à la vanille au rhum....

      Supprimer
  16. DOMINIQUE27/6/13

    Bon, on peut parler de tout ici. Même des horribles gaffes.
    Aujourd'hui, un client que nous connaissons depuis longtemps vient nous voir. Le pauvre a eu un grave accident de moto, et un bras écrabouillé. Il commence juste, un an après son accident, à bouger les doigts. Il nous dit qu'il cherche un travail pour handicapés, car il a besoin de travailler.
    Et moi, grand cœur "oh, vous allez trouver un boulot, car vous n'êtes pas manchot".
    Et meeerde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cécile-H-27/6/13

      Tu sais quoi DOMINIQUE ? Si tu n'existais pas, il faudrait urgemment t'inventer !

      Supprimer
    2. Smouik28/6/13

      moi ce que j'aimerais que tu nous dises, DOMINIQUE, c'est ce qu'il a répondu ou la tête qu'il a faite ?

      Supprimer
  17. DOMINIQUE28/6/13

    CécileH, par moments je préfèrerais ne pas exister !!!
    Smouik : il a ri de ma gaffe, heureusement je ne suis pas tombée sur un coincé. J'ai évité de tout ruiner irrémédiablement : je n'ai pas essayé de me raccrocher aux branches en disant encore une horreur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik28/6/13

      pour te dire que tu n'es pas la seule : j'ai une des mes amies qui, touchée par un cancer du sein assez virulent, faisait une chimio dans un centre dédié. Une autre amie qui venait là pour voir un membre de sa famille, "tombe" sur elle, donc chauve et accrochée à sa perfusion. Et tout ce qu'elle trouve à lui dire c'est : "oh ben ça alors ! Qu'est-ce que tu fais là ??"
      On en rit encore...

      Supprimer
    2. DOMINIQUE28/6/13

      On a juste après le syndrome de l'autruche. Disparaître.

      Supprimer
    3. Qu'est-ce que tu fais là ?
      Bah un tennis, j'attends que le cour se libère.

      Supprimer