13 juin 2013

Tu cries, Noline ? (jeu de mots) (ha ha)



Ce matin, quand tu liras ce message, je serai sur la route pour aller bosser ! Eh ouais, c'est fini les conneries. Je reprends avant la fin de mon arrêt de travail non pas pour faire style "je me sacrifie pour la boite" mais surtout parce que j'ai du mal à rester à la maison alors qu'en fait, ma tête fonctionne super bien.
Ok, j'ai l'orteil moisi mais en quoi ça m'empêche de bosser ? Je suis pas danseuse de claquettes aux dernières nouvelles (thanks god)...

Alors hop ! Retour au bureau. J'emporte une béquille pour que les gens soient précautionneux avec moi, comme un genre d'alerte et plus facile qu'un cerceau qui tracerait un espace dans lequel il ne faut pas entrer. Ou alors, je pourrais mettre une robe à crinoline. Tiens, en voilà une fucking bonne idée ! Surtout que j'en ai vu un paquet durant ces jours à la maison. J'ai avalé au moins 4 émissions de télé différentes sur le mariage et les robes de mariées. Enfin je les mettais en fond sonore en bossant depuis mon portable, connectée au bureau parce que... bref...  Mais je jetais un coup d'oeil et je peux te dire que j'en ai vu de la meringue.

Une série qui passe le matin : J'ai dit Oui à la Robe, qui te montre la vie d'un magasin de robes de mariées (Kleinfeld, apparemment un must). Les filles qui viennent essayer, les essayages, les vendeuses qui se font houspiller parce qu'elles en vendent pas assez, etc... Le nombre de nénettes qui se retrouvent affublée d'un truc qui ne les met pas du tout en valeur, c'est dingue. En revanche, ça coûte 4000 $ comme qu'y rigole.

Une autre qui passe à un autre moment et qui raconte l'organisation de mariages par des wedding planners (encore un truc américain), avec des mariées chiantes et capricieuses, des futurs mariés passifs et dépassés et des orchidées blanches à profusion. Avec la fameuse phrase de la fin énoncée par l'animateur, le pasteur ou je sais pas qui : for the VERY first time, let me introduce you Mr & Mrs Luke Skywalker(*)
Je te rassure, à chaque fois même si on croit que RIEN ne sera prêt à temps, TOUT est prêt à temps. Y'a un suspens d'enfer, quand le générique de fin arrive, j'ai les mains moites.

Une dernière, une terrible, une incroyable, une française. Heure de diffusion 16h45 donc autant dire que je la reverrai jamais : Lune de miel pour des Langues de putes. Heu, c'est pas tout à fait ça le titre mais ça passe sur la Une.
Le principe : 4 couples se marient. 3 des futures mariées assistent au mariage de la quatrième, lui donne des notes et le couple obtenant la meilleure moyenne part pour une giga lune de miel sous les cocotiers. Un mariage par soir, résultat le vendredi.
C'est effarant comme les nanas sont des pestes ultimes : han, trop super ton dîner, je vais te mettre 9/20 (en douce, hein, pas en face). Y'a de la stratégie, du mensonge et de l'hypocrisie en quantité au moins aussi importante que le tulle rose qui orne les chaises de la salle des fêtes de Tourneuille-les-Arcilly. Et vas-y que je te critique la robe ("le tulle, c'est pas noble comme matière, la soie c'est mieux"), l'animateur ("il y a eu trop de moments de blancs"), l'ouverture du bal, la viande trop ou pas assez cuite, le dessert-que-si-c'est-pas-une-pièce-montée-le-mariage-est-raté... Dingue.
Pourquoi je regarde si ça m'énerve autant ? Bonne question... Sans doute parce que ça me conforte dans l'idée que si je devais me remarier, JAMAIS je ne mettrai une robe meringue et JAMAIS je ne ferai un truc comme ça. D'ailleurs je ne me marierai pas (je voulais pas me marier mais Chouchou oui).

Pour que tu sois bien au fait, tu dois savoir que deux tendances phares se dégagent : 
1) la coiffure à base de boucles luisantes complètement figées et où on accroche des perles, des plumes, des fils de fer, n'importe quoi.

  


2) l'ouverture de bal travaillée. Je parle pas d'avoir été prendre des cours de danse de salon pour faire un truc chiadé (je l'ai fait ! Un tango de folie !) mais de produire une espèce de chorégraphie à base de compilation de musique divers sensées surprendre les invités. Hou la la, mais... que se passe-t-il ?!

Du coup, je crois qu'à force de nous farcir la tête avec toutes ces émissions, les mariés se sentent investis d'une mission divine pour l'organisation de la noce parfaite... Au secours.
Tu sais quoi, la durée et la réussite d'un mariage n'est pas proportionnel aux nombre d'euros investis ou à l'originalité à tout prix. Ce serait trop facile...

Détends-toi future mariée, essaye juste de profiter du moment, ça ne dure qu'une journée ;-)

***

(*) Tu croyais que j'allais traduire ? Ben non. C'est pas compliqué quand même...

***

Sinon, y'a des trucs rigolos quand même, mais faut être le premier à le faire, après, ça fait réchauffé !






Si jamais y'en a une qui voit l'émission de vendredi, tu pourras me dire qui a gagné ? ;-)


35 commentaires:

  1. Grâce à toi, je crois que je vais aller refaire la bise au boss, pour la chance que j'ai de bosser pendant ce temps.
    (ps : j'attends vite la photo de l’orteil du jour pour fêter ton retour au bureau)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Photo d'hier publiée aujourd'hui, retour passablement épique et débordée immédiatement !

      Supprimer
  2. Erf, les coiffures… Retirer toutes ces épingles et ces fanfreluches à la fin de la soirée, ça doit valoir son pesant de choucroute. En plus, comment les meufs peuvent garder la tête droite ? On dirait qu'elles ont leur propre poids en laque sur le poil… Sur la première photo, désolée mais on dirait que la fille a des… des bouts de chamallow sur la tête. C'est… c'est seyant comme aurait dit ma maman.

    Les mariages, comme d'autres choses, ont ceci d'étrange qu'on s'y prend des mois à l'avance pour tout préparer, que tout est pensé jusqu'au moindre détail… pour quelque chose qui ne durera que quelques heures ! Dès le lendemain, une fois son aspirine avalée pour chasser la gueule de bois, il faut tout remballer, la belle robe prendra la poussière dans un fond de placard et les photos seront oubliées au fond de l'ordi ou d'un album.

    Mes parents et mon frère ont eu le même mariage : eux, les témoins, une bouffe au restaurant et basta. En plus, ayant été témoin de ma belle-sœur, j'ai pu voir que sa tenue était aux antipodes de la meringue : un tailleur violet qu'on aurait cru taillé dans un tapis (et qui accessoirement mettait en valeur son absence de taille) qui jurait avec son collant, ses chaussures et son sac, le tout d'un blanc éclatant. Du grand art. Aussi moche que la meringue, mais moins cher. Mais mon frère avait la méga classe.

    Bon courage pour cette reprise, noble Blonde. Qu'elle te soit kiwi !

    Des bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui me gêne dans ces coiffures, c'est que c'est souvent très éloigné de ce qu'on peut être. Un peu comme un déguisement, pas forcément confortable. J'avais bien aimé Kate Middleton et ses cheveux flottants. C'était elle.

      Supprimer
  3. DOMINIQUE13/6/13

    Pour mes deux mariages :
    le premier : 17 personnes
    le second : 11 personnes
    Tu remarqueras que j'ai évité les 13 personnes.

    Heureusement (???) vu mon âge, ce sont les enterrements plus que les mariages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais adoré me marier en petit comité mais mon père avait foutu sa zone à l'époque et on n'a pas pu.
      Pas un super souvenir...

      Supprimer
  4. Anonyme13/6/13

    Je me suis mariée en septembre dernier, pas de boucles luisantes (enfin, pas de chignon bizarre), pas de meringue (mais robe blanche quand même), ouverture de bal avec une valse (on avait fait un mini-stage).
    Et des larmes, des rires, et du champagne à flot. C'était chouette et je voudrais recommencer tous les ans. Mais le prix, tout ça...
    Pour les langues de putes, j'ai un peu regardé à une période. Je ne supportais pas la mauvaise foi et la méchanceté. (mais je voulais savoir qui gagnait bien évidemment !)

    Merci pour ta gentille réponse l'autre jour.
    kanddye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'important, c'est que tu aies passé un bon moment !

      Supprimer
  5. Chris (aka Paquita Chocolatera)13/6/13

    En fait je n'aime pas ces émissions de téléréalité mais il m'arrive de regarder de temps en temps : pour faire ma langue de pute tout comme les candidats :D. Et je vis dans le pêché depuis trrrrrèèèèès longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur la branche ?
      Ça fait pas mal aux fesses à force ? ;-)

      Supprimer
  6. Isabelle (la cynique)13/6/13

    Hello! C'est surtout un marché porteur... Les mariés sont heureux et désireux de partager et célébrer leur bonheur, et tout ça, ça peut rapporter gros...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voui et puis ça fait discuter ;-)

      Supprimer
  7. Dingue !
    On voit aussi de plus en plus de blogs français consacrés au mariage, souvent inspirés de ce qui se fait aux USA. Il y a de bonnes idées à prendre, aussi pour d'autres fêtes que le mariage, mais je trouve que tout se ressemble un peu, du suranné, de la chantilly, etc.
    Moi pour notre mariage (après 16 ans de vie commune et deux enfants), je n'ai pas porté de chignon (cheveux courts) mais un chapeau délirant, pas de robe blanche mais une JP Gaultier (ouais ouais), pas de dragées (mais des pralines maison... qu'on a oublié de distribuer !), pas de traiteur ni de pièce montée, on a choisi nos (70) invités (pas comme quand tu es plus jeune et que tu invites "pour faire plaisir" ou pour suivre les conventions familiales), bref grosse bringue de potes et énormes fou-rires (à ma sortie de voiture, j'ai fait une "Sophie Marceaulade" (robe qui dévoile un sein !), ça a donné le ton pour la journée... et ensuite, le maire (un copain de mes parents) a demandé à mon homme s'il voulait épouser... ma mère !).
    La 2e vidéo commençait tout juste à faire le tour du net à l'époque, des copains l'ont vue, et ça leur a donné des idées. Du coup, ils nous ont préparé une arrivée qui m'a tellement fait rire que j'ai eu un instant de panique, tu sais, le moment où tu sens que tu perds contrôle, j'ai cru que je ne pourrais plus JAMAIS m'arrêter de rire... (si si)
    De toutes façons, le plus chouette des mariages auquel j'ai jamais assisté, c'était le nôtre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est génial, c'est ta dernière phrase ! Moi, je ne garde pas un trop bon souvenir de mon mariage (trop de pression, trop d'organisation) mais à celui de ma soeur, je me suis éclatée !

      Supprimer
  8. Ah ! et bonne reprise, alors ! Attention aux coins de meubles !

    RépondreSupprimer
  9. Lydie-Anne13/6/13

    Et non, t'as pas le droit, j'ai eu la coiffure avec les boucles et les fleurs (et des plumes aussi). J'était vachement fière de ressembler à une vraie fille même que ma fille dit que je ressemblait à une princesse disney !
    Bon, maintenant elle trouve que je ressemble à sa mamie. Je ne sais pas si je préfère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'important, c'est que toi tu sentes bien ! Moi c'est pas ma came, mais ce n'est pas un jugement de valeur. Je crois simplement qu'on est plus heureux quand on fait quelque chose qui nous ressemble... ;-)

      Supprimer
  10. Oh lalaaaa! Je tombe sur ton article alors que c'est mon jour de congé... et que tous les autres jours je suis une pauvre couturière qui vend et retouche de la meringue, qui se fait houspiller par le boss parce qu'elle ne vend pas assez, qui se fait insulter/critiquer/agresser par des futures mariées chiantes et bien évidemment uniques au monde (!), qui a les genoux qui pèlent et tous les bouts de chaussures flingués à cause de la moquette du magasin (et des heures passées à genoux/quatre-pattes/en tailleur aux pieds desdites emmerdeuses pour caler les ourlets des meringues.... Pfouuuuuuuu!!! Je vais m'offrir une petite sieste, tiens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est incroyable Marie ! Comme toutes celles qui possèdent un don et qui travaillent sur des choses manuelles et artistiques, je suis admirative.
      Ta condition n'est pas forcément enviable (elles puent des pieds les mariées ?) mais l'important, c'est que tu participes au bonheur et ça, c'et vachement bon pour le karma ;-)

      Bon courage pour la saison !

      Supprimer
    2. ;o) Ce n'est pas un don, tout au plus quelques aptitudes manuelles... Et il n'y a pas de secret, pour être habile de ses mains faut pratiquer!!
      Oui, parfois elles puent vraiment des pieds... Ou ont des sous-vêt' pourris avec les élastiques déglingos...!!
      Mais parfois il y a de jolies rencontres aussi!
      J'espère bien que je bichonne mon karma!! Merci pour tes encouragements ;o)

      Supprimer
  11. Eva au Chocolat13/6/13

    Ah, Lydie-Anne, tu me rassures, je me trouvais un peu hors du coup avec mon grand mariage, ma robe de princesse et ma coiffure travaillée...
    En fait, pour moi, cette journée était l'occasion de véritablement célébrer notre amour, à mon homme et moi; finalement, la signature sur les papiers de mariage était secondaire. Et surtout, ce dont je rêvais, c'était d'une immense fête avec toute notre famille, ce qui avait à peu près autant chance d'arriver que moi de faire la couv' de Vogue...

    Et finalement, contre toute attente, après avoir craint moult désistements pour cause de grosses incompatibilités d'humeur entre plusieurs personnes (dans ma belle-famille, l'entente cordiale est une pure utopie), tout le monde a décidé de s'assoir sur son ressentiment le temps d'une journée, pour nous faire plaisir.
    Et ce fut une magnifique réussite: toutes ces personnes, celles qui ne se connaissaient pas, celles qui ne se parlaient plus, celles qui ne s'étaient pas vues depuis longtemps, toutes se sont mélangées, ont bu et ri jusqu'à l'aube, nous ont chaleureusement remerciés de leur avoir offert un si bon moment de partage...
    C'est à ce jour le plus chouette souvenir de notre mariage: être entourés de TOUS ceux qu'on aime, le sourire aux lèvres et les larmes aux yeux...

    Bon à part ça, oui, j'avais une grande robe (pas meringue du tout, mais avec le grand voile qui traine), et une coiffure quand même élaborée: j'ai les cheveux très longs, et je ne voulais pas avoir chaud toute la journée (mariage en août dans le sud, on a vite fait de ressembler à une frite sortant de l'huile). Donc, chignon, j'ai laissé carte blanche au coiffeur, qui m'a fait quelque chose de plutôt sympa et proche de moi.

    Sinon, moi, et pour la raison citée plus haut, je ne peux absolument pas regarder "4 mariages pour une langue de pute"... Ça m'est physiquement impossible; moi, l'idée d'avoir à mon mariage des nanas antipathiques qui sont là, au milieu de mes proches, pour juger et critiquer ce qui est censé être un jour particulièrement important pour moi, ça me glace. J'ai l'impression que j'associerais en permanence à mon mariage l'idée de ces vipères descendant en flèche tout ce que j'avais pris soin de préparer avec cœur (la robe, la déco, la bouffe...). La gâchis.

    Et enfin (un peu trop long, ce commentaire, non?), j'espère que la reprise s'est bien passée pour toi... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non t'es pas hors du coup, y'a pas de coup d'ailleurs !

      L'important c'est que chacun fasse selon son goût et surtout sans se laisser influencer par des pseudos influenceurs... Et ça me fait plaisir de voir que ça reste un super souvenir pour toi. Quelle plus belle récompense ?

      Supprimer
  12. Eva au Chocolat13/6/13

    C'est encore moi!
    En fait je réalise que j'avais DEUX robes à mon mariage, carrément !!! Est-ce que je suis exclue, du coup?
    Non, parce qu'en fait à la mairie, mon mââââri était en tenue blanche (il est marin), et je ne voulais pas que ma robe ivoire jure avec, tu comprends? Donc du coup, hop, petit ensemble de cocktail rosé, trouvé à pas cher au marché de Soleil à Marseille.
    Et donc, robe de princesse pour l'entrée à l'église.

    La folle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas folle ! Ninou-ma-soeur aussi avait deux tenues... Elle était magnifique.

      Supprimer
  13. Statistiquement et sur des données purement vestimentaires, la mariée est en claire le matin et en foncé le soir. Tu cries Noline ?

    RépondreSupprimer
  14. Eva au Chocolat13/6/13

    Hihihi!

    RépondreSupprimer
  15. tu pourras toujours regarder en replay ! ;)
    J'adore l'entrée en musique ! je trouve ça joyeux ! Merci de nous l'avoir remise, ça faisait une éternité que je ne l'avais regardée ! et ça fait toujours super plaisir !
    Continues-tu à customiser ton orteil blessé ?! au boulot, ça doit être rigolo !
    Des bisous guérisseurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je customise moins mais j'y fais attention. L'orteil, ma nouvelle préoccupation !

      Supprimer
  16. Phédia13/6/13

    Pour ma part je suis une fan de Kristin Scott Thomas dans "4 mariages et un enterrement". C'est jubilatoire, et tendre. En fait je pense que tout est une question de personnalité et chacun est libre d'assumer ses envies : mariage guindé, poussif, déjanté, décalé. Pour mon mariage, j'avais dessiné ma robe (pas de tulle, ni de meringue), cérémonie en Bretagne dans une petite chapelle de pécheurs des côtes d'armor... Bucolique, pas de langues de vipère, les amis et la famille..."Pas de tronche de canne" !
    Les américains sont pleins d'idées et n'ont peur de rien, c'est cool et joyeux.
    Quant à la télé réalité tout est écrit et chorégraphié. C'est confondant de niaiseries, c'est pitoyable.

    Bonne reprise, chère Blonde. Avec quelles chaussures ? Sexy purple shoe or sexy silver shoe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sexy purple hier. Fallait faire une entré grandiose.

      Supprimer
  17. DOMINIQUE13/6/13

    Re-regardé les coiffures de mariées. En fait, c'est comme le ruban (bolduc) que l'on met autour des paquets-cadeau.

    RépondreSupprimer