4 juin 2013

Le Kalinox, c'est en vente libre ?



As-tu déjà expérimenté le Kalinox ? Moi, j'ai goûté dans la nuit de dimanche à lundi et je peux te dire que j'ai kiffé. Ce n'est pas un nouveau cocktail, nan, nan, c'est un truc qu'on sniffe et qui te fait partir aussi sec. Ouais, mais je crois qu'on peut pas l'avoir comme ça, moi, je l'ai eu aux urgences.

Je partais me coucher pour finir de regarder les malheurs de Carrie Bradshaw dans mon lit, j'ai éteins les lumières et... je me suis violemment cognée l'orteil dans le pied du canapé. Sur le coup, j'ai pas eu mal, enfin un peu mais bien moins que d'autres fois. J'ai continué mon chemin jusque dans la cuisine et j'ai senti que c'était un peu poisseux. J'ai allumé la lumière. Merde.

L'ongle de mon gros orteil droit était aux deux tiers arraché, la base sortie de sous la peau. 

Ah pardon, tu déjeunais ?

Direction les urgences avec Crapaud-poilu au volant et moi à moitié en pyjama. Pas vraiment, c'était ma tenue du dimanche : pantacourt Décathlon (heureusement que je m'étais rasé les gambettes la veille), un tee-shirt informe, mes savates. Au top. Après environ 1h30 d'attente où ma foi ça allait plutôt bien (tant que je ne regardais pas trop mon doigt de pied), j'ai été prise en charge par une doctoresse charmante qui après avoir vu mon pied et m'avoir demandé comment je m'étais fait ça m'a dit en soupirant "pfff..... je déteste ça les trucs sur les ongles. Je vais d'abord vous anesthésier localement et pendant que ça fait effet, je vais réfléchir à ce qu'on va faire à avec ça".

Ok.

Elle a piqué plein de fois. Le problème de l'orteil, contrairement à  mon cul par exemple, c'est que y'a pas beaucoup de chair, voire pas du tout. C'est hyper douloureux et je te promets que je ne suis pas une chochotte. Et puis elle a été appelée par le SMUR et elle est partie. Un autre a pris la relève. Ni le Docteur Carter, ni le Docteur Greene (RIP), lui il se prénommait Serge.
Il a commencé à toucher le bout du pied, j'ai cru que j'allais tourner de l'oeil. Il a été chercher une autre aiguille plus grosse et m'a injecté un demi-litre de lidocaïne y compris ENTRE les orteils. Inspirer Madame, ça va aller. Et si je te défonce la tronche avec mon autre pied, tu crois que ça va aller ? C'est écrit sur le mur dans la Charte du patient que tu t'engages à prendre en charge la douleur. Tu sais pas lire ?!!
Après encore plusieurs minutes, il a décidé que c'était suffisant et là, il a réinséré l'ongle sous la peau. Inspirez Madame. Inspire aussi toi Ami lecteur, t'es tout pâle. Et puis il a dit : il faut des points de suture pour que l'ongle ne ressorte pas. Ok. Mais là, je sais pas si je vais supporter. J'étais en larmes et rien de pouvait les arrêter, je sanglotais dans ma magnifique étole imprimée léopard verte et noire (une touche de chic malgré tout). J'ai senti passer l'aiguille ET le fil. Je me suis effondrée et là, le médecin a dit "bon, on va pas continuer comme ça !" Ah ? C'est vrai ? Nan parce que je peux aussi tomber dans les pommes si tu veux.

L'infirmier est allé chercher le Kalinox et j'ai découvert un truc de ouf. Il m'a dit "ça va faire comme si vous aviez bu un coup de trop" (comment sait-il que je bois PARFOIS de l'alcool ?). Le masque sur la figure, j'ai inspiré, encore, encore, enc.... Je suis engourdie comme dans du coton, tout à coup calme et détendue, je sens que mon corps est lourd mais je suis consciente, j'entends très bien ce qui se passe autour, les gens parler. L'infirmer me demande où je bosse. Je veux lui répondre... Y'a rien qui sort. A un moment, je sens que ça pique, je bouge un peu, j'ai un peu mal. "Respirer Madame, tant que vous voulez !". Bah, c'est comme pour l'apéro, faut pas me le dire deux fois. La salle tourne à une vitesse vertigineuse mais je contrôle tout, j'entends une autre infirmière parler à côté, il me semble que Mark Greene me caresse l'épaule. Malheureusement, cette incroyable sensation d'apesanteur s'arrête dès qu'il ôte le masque de ma figure. J'ai envie de parler mais ma bouche est un peu pâteuse, je crois que je souris bêtement. Même quand le médecin m'annonce 8 jours d'arrêt de travail  + des antibiotiques + de devoir revenir pour enlever l'énorme pansement et les fils. Je souris parce que j'en ai encore la possibilité... Aujourd'hui, je rigole moins.
Retour à la maison à 2 heures du matin. Épuisée nerveusement. Je ne dors que par épisode de 2 heures, réveillée ensuite lorsque les antalgiques ne font plus d'effet... J'ai mal. 

Je veux du Kalinox encore. On peut pas en avoir une p'tite bonbonne chez soi pour se faire un petit "Inspirez Madame" quand ça ne va pas ?... Allez, vas-y, fais pas ton rat...



65 commentaires:

  1. Cécile-H-4/6/13

    Ah ben dis donc, ma pauvre, c'est horrible !!!
    (drôle aussi comme dab!)(mais quand même horrible !)
    Que n'est-il allé chercher son kalinox plus tôt cet abruti ??!!! C'est pas comme les gaz hilarants qu'on donne aux enfants aux urgences ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est comme le gaz dont tu parles. La prochaine fois, je dis bonjour et après Kalinox. Direct.

      Supprimer
  2. DOMINIQUE4/6/13

    Bonne idée d'avoir mis tes belles chaussures à fantasmes sur le Bon Coin ! Parce qu'il faudra un peu attendre pour porter de telles pompes.
    Ma pauvre belle,rien de plus douloureux que les extrémités. Ils ont voulu m'opérer de la main en anesthésie locale... heureusement l'anesthésiste veillait au grain. Me suis réveillée avec trois kilos de pansements.
    Dis-moi tu les cumules, non ? Et à chaque fois c'est pas du rien. C'est du bien calamiteux.
    Alors, loin hélas du Kalinox, je t'envoie des tas de câlins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends toutes les bonnes ondes, même sans aromatisation Kalinox...

      Supprimer
  3. Eva au Chocolat4/6/13

    Ouille! Tu as douiller, ma pauvre... Je ne sais pas comment j'aurais réagi à ta place. En tournant de l’œil, très certainement (je ne supporte pas du tout la vue du sang, et des trucs qui sont censés être à l’intérieur du corps et qui ne le sont plus...).
    Le Kalinox, je ne connaissais pas, ça m'a l'air foufou ce truc. Autant que le nom du produit! C'est réconfortant comme un gros câlin, non?

    Bon courage, la Blonde!

    (ah, et puis j'ai vomi sur mon clavier aussi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super foufou le Kalinox !
      Pour le clavier, je peux t'envoyer des coton-tiges si tu veux....

      Supprimer
  4. Eva au Chocolat4/6/13

    *tu as DU douiller* voulais-je dire

    RépondreSupprimer
  5. Smouik4/6/13

    Ma paaaaauuuuvre, mais c'est horriblement douloureux ça ! Je n'ai pas tout à fait vomi mais pour celles et ceux qui sont au bord, je peux vous raconter l'histoire du sadique qui m'a recousue l'intérieur du poignet, à vif, sans anesthésie ni Kalinox (ça devait pas exister...)en me disant que la piqûre de l'anesthésie me ferait plus mal encore. J'avais 13 ans mais je l'ai décelé ce pervers... et pas un son n'est sorti de ma bouche. Je vous jure qu'il était contrarié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik4/6/13

      "qui m'a recousu", sans e, suffira amplement... (je vous le dis, c'est pas beau de vieillir)

      Supprimer
    2. Mais sans déconner, y'a des malades. Je me demande à quoi ça leur sert d'essayer de faire sans ? A part à moins se faire chier !

      Supprimer
  6. Lydie-Anne4/6/13

    Tu as trop de la chance (comme disent les d'jeuns). Je me suis cassé le gros orteil il y a peu, et aux urgences, quand le gentil jeune docteur à voulu me mettre le masque pour m'anesthésier un peu, le vieux vilain a dit "on n'a pas le temps, on va réduire la fracture comme ça". Je suis jalouse jalouse jalouse. Je vais peut-être en casser un autre et demander plus fort ton truc magique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais du coup ils te l'ont fait comme ça ? A froid ?
      Les chiens galeux.
      Surtout qu'on a le temps, ça prend trois secondes !

      Supprimer
  7. Anonyme4/6/13

    je ne vois qu'un seul remède : Bloody Mary entre copines !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès que je peux conduire ma caille !

      Supprimer
  8. leyleydu954/6/13

    Le nom me fait penser au "kamoulox" de Kad et Olivier (tapez "kamoulox" sur gogole) mais je suis sure que ça n'a à rien à voir...à part peut être que ça redonne le sourire !
    Je compatis et j'ai mal à l'orteil rien qu'à te lire ! Je ne veux même pas imaginer la douleur que ça peut être !Je t'envoie un peu de soleil et plein d'ondes positives de la région parisienne.Prends soin de toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pensé la même chose ! Non mais franchement quelle idée d'appeler ça Kalinox ...
      Courage ! les blessures aux orteils, c'est infââââââme, ça pulse, gnnnnn ...

      Supprimer
    2. Je connais le Kamoulox ! Et oui Agathe, ça pulse tellement que j'ai l'impression d'avoir le coeur dans l'orteil... gnnnnnn

      Supprimer
  9. Anonyme4/6/13

    Ab ben dis donc, y faudrait remettre des piles dans ton karma, là, non ??
    prends bien soin de toi, reste tranquillement dans ton jardin à lire et profiter du soleil tout neuf....
    la souris (qui a déjà expérimenté moult fois les variations d'attitude des soignants face à la douleur et constaté quand même un net progrès !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il y a des progrès. Faudrait juste penser à les utiliser un peu plus rapidement, les progrès.

      Supprimer
  10. Chris (aka Paquita Chocolatera)4/6/13

    Pas vomi sur mon clavier, mais j'ai senti mon ventre se serrer en te lisant. J'ai goûté au Kalinox (ou un truc du genre) qu'on m'a fait respirer avant une courte anesthésie générale, paraît que ça aide à avoir un bon réveil. Je confirme m'être endormie en sentant le fou-rire arrivé et m'être réveillée d'une humeur enjouée.
    Prends soin de toi. Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben j'étais moins triste après, c'est sûr. De là à piquer un fou-rire, peut-être pas...

      Supprimer
  11. Oh ma cocotte... j'ai mal rien qu'à te lire !
    courage, soignes-toi bien, attention avec les antibio (la chouwawa tout ça !)
    tu perds pas ton humour c'est chouette... mais vas-tu ou non perdre ton ongle finalement ?
    Carrie n'en méritait pas tant !
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE4/6/13

      Mamina, c'est mignon : c'est pas chouwawa, c'est ouachacha ! Création de notre Blonde, je suppose !

      Supprimer
    2. Voilà à quoi on s'expose quand on veut faire d'jeuns !!!! ;)

      Supprimer
    3. J'ai bien ri Mamina ! Oui, c'est wouachacha mais je te remercie d'y avoir pensé. Je dois dire que cette perspective me refroidit... Je vais veiller, promis !

      Supprimer
  12. lilou174/6/13

    Oulaaa ! Je me suis accrochée au bureau en te lisant (j'étais pas sûre d'aller au bout).
    Faut dire que je suis plutôt doudouille, et après la première piqûre, soit j'étais dans les pommes, soit ils auraient dû courir vite pour me rattraper !
    Je peux endurer la douleur mais je ne supporte pas qu'on me fasse mal.
    J'espère que les antalgiques seront efficaces.
    Dis-donc not'Blonde, faudrait que tu te calmes un peu, tu cumules un max là ...
    Bon, je vais souffler et faire des bises. Peut-être ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les antalgiques sont efficaces... peu de temps. Je crains le rendez-vous de jeudi. J'ai vraiment la frousse...

      Supprimer
  13. Bref, c'est pas en ce moment que tu prends ton pied !

    RépondreSupprimer
  14. A partir de "poisseux", j'ai arrêté de lire... Pas tant l'idée du sang, mais bien celle de l'orteil. Comme je ne veux pas finir aux urgences pour cause de crâne fracassé sur l'angle du bureau (avec ta page ouverte sur mon écran... ça ferait désordre), je ne poursuis donc pas...
    Je ne saurai donc jamais ce qu'est le kalinox...

    En tout cas, je suis de tout coeur avec toi, quelles qu'aient été les suites de cet accident !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton soutien. Et je ne veux pas me retrouver avec des questions de la police pour savoir pourquoi tu t'es fait mal en me lisant !

      Supprimer
  15. C'est horrible !!!
    Mais le pire (j'ai honte !) c'est que j'ai ri !!
    J'ai revu mon Loupiot qui a eu le masque de gaz également, et qui titubait comme un mec bourré dans les urgences (il avait 7 ans), jamais autant rigolé je crois !!
    Plein de courage poru les jours à venir en tous cas !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE4/6/13

      Oui, cela me fait la même impression quand un de nos chats revient d'une anesthésie. Mais là ce ne sont pas deux, mais quatre pattes qui s'emmêlent.

      Supprimer
    2. C'est génial ce truc, tu es comme bourré, mais sans la gueule de bois et l'haleine de coyotte. Génial j'te dis !

      Supprimer
  16. Bobooooooooo !

    Euh, ç'a été pour Crapaud-Poilu ? Parce qu'une nuit aux urgences avec le lycée le lendemain… Prends soin de toi. Et dans Kalinox, y a 'câlin'. Et le seul truc bien dans Sex and the city, c'est le chapeau géant de Samantha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a été fort mon p'tit chou. Je lui ai proposé de sécher les cours mais il a dit non. Il était couché de bonne heure.

      L'autre truc bien (parmi 1000 trucs bien, j'adore ce film), c'est ce que Samantha essaye de ne pas voir derrière son chapeau géant...

      Supprimer
  17. oh purée... tous ces vernis qui ne pourront pas servir pendant des jours ... :-(
    ouf il y a les mains ... pfiou j'ai eu très peur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'en parle pas. Enfin je peux vernir l'autre pied quand même...

      Supprimer
  18. natacha4/6/13

    Oui, je déjeunais ... du poisson en plus! je vais défaillir .... j'ai BESOIN de Kalinox!!!

    Je t'envoie pleins de câlinouxes pour que tu guérisses vite.

    ps : dis-moi-pas-qu'c'est-pas-vrai, t'as pas de pantacourt Décathlon, hein?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un égarement, une errance, un jour en soldes. Je me suis dit que ça serait bien pour traîner à la maison. Pardon.

      Supprimer
  19. J'aime bien le nom du produit ! Mais l'effet que tu décris, pas vraiment... Etre semi-consciente ne me plairait pas du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très bizarre, c'est vrai. Mais j'ai pas trouvé ça désagréable ! ;-)

      Supprimer
  20. Rho non! Désolée pour toi! J'espère que tu vas vite cicatriser et que tu auras un gentil Dr pour la prochaine visite.
    Oh et mince pour les vernis sur tes jolis pieds. Enfin, tu peux continuer sur les 9 autres orteils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'appréhende vachement la prochaine visite... j'ai grave les jetons.

      Supprimer
    2. DOMINIQUE4/6/13

      La Blonde, ne sois pas stupide. Tu peux exiger d'être traitée sans douleur, en leur expliquant que la dernière fois tu as vécu l'enfer. Ils ne te traiteront pas de poule mouillée, si tu leur parles franchement et simplement. Tu peux même leur dire "j'ai la trouille, car j'ai tellement eu mal quand vous m'avez recousue, que vraiment ça va pas". Tu sais, ils savent très bien faire la différence entre les tarés, les hypocondriaques, les débiles et les gens sensés.
      Si tu arrives avec ton beau sourire un peu tremblant, ils comprendront.
      Je me souviendrai toujours de l'anesthésiste, la pompe à la main, qui, avec un gentil sourire dans les yeux m'a dit "on y va ?". J'ai fait un tout petit "oui" car le scalpel était en train de me ravager l'index...
      Autre chose : crois-tu que j'étais fiérotte hier, pendant ma mammographie ? Et si ils trouvent quelque chose, et si... bon, j'ai rien. Et un médecin à l'haleine de chacal m'a fait un palper autour de la zone de clichés.
      Deux choses à dire sur le sujet : allez-y les filles, c'est important. Et les deux questions qui m'ont été posées :
      1. Avez-vous eu des cas dans votre famille ? (bon, depuis Angelina, on sait)
      2. Avez-vous eu un traitement hormonal pour la ménopause ?
      Deux amies ont un cancer du sein, les deux ont eu ce traitement. A méditer...

      Supprimer
    3. La mammographie, ça fait un mal de chien. J'ai la chance de ne pas avoir de cas dans ma famille... Aux autres de commenter si elles le souhaitent, je laisse la porte ouverte ;-)

      Supprimer
    4. DOMINIQUE4/6/13

      En effet, ce n'est pas très agréable. Mais ce n'est pas non plus un carcan. Bon, il faut dire que c'est conseillé après 55 ans, je crois. Vous avez le temps, les filles ! Mais n'hésitez pas. Même si ça fait un petit peu mal, le jeu en vaut la chandelle.
      Mon amie, avec un sein en moins + cicatrisation qui tire + réparation (on te prend un muscle du dos pour le ramener en avant) + on te prend un bout de viande pour faire le téton. Bref, elle m'a dit qu'elle avait été négligente sur la mammographie. Voilà voilà. Elle en est à 5 anesthésies générales en trois ans. Dont une avec arrêt cardiaque. Donc, plus tôt on est dépistée, mieux c'est, car on peut même ne pas amputer.

      Supprimer
    5. DOMINIQUE4/6/13

      Je dis ça, et j'ai traîné des pieds pendant 3 ans avant que Chéri, ce dictateur, me prenne rendez-vous. Sans me consulter.

      Supprimer
    6. Chris (aka Paquita Chocolatera)5/6/13

      Je ne laisse pas trop traîner pour les mammos, bien que ça soit bien désagréable - les petits seins à poser sur les plaques c'est vraiment pas le panard (pardon la Blonde) - et qu'il n'y ait aucun cas de cancer dans la famille. Ah le THS, j'ai tenté mais mon corps ne doit plus vouloir d'hormones car au bout de 18 jours j'ai eu plusieurs des effets indésirables inscrits sur les notices. Du coup je me suis tournée vers l'homéopathie et pour l'instant ça me va bien.

      Supprimer
    7. DOMINIQUE5/6/13

      Tu as raison, Chris. Je n'aurais jamais pensé à prendre un traitement quelconque, car il vaut mieux à mon avis laisser faire la nature. Bon, privilégiée, la ménopause ne m'a pas trop handicapée (sauf la nuit, j'avais l'impression d'illuminer la chambre tellement j'avais chaud). Et le bonheur de ne plus avoir de règles. Là, c'est vraiment le pied.

      Supprimer
    8. Chris (aka Paquita Chocolatera)7/6/13

      Je suis de ton avis : laisser faire la nature. Mais j'avoue que les bouffées de chaleur diurnes et nocturnes (à dégouliner de sueur), auxquelles est venue s'ajouter une immense fatigue liée à de l'insomnie récurrente m'ont fait céder pour l'essai de THS. Entièrement d'accord avec toi : le bonheur de ne plus avoir de règles.

      Supprimer
  21. Phédia4/6/13

    Et bien Bravo pour ton courage, ton sang-froid. Je crois que je l'aurais injurié le jeune docteur qui n'entendait pas ta douleur. Enfin exige un petit coup de kalinox pour ta prochaine visite avant qu'il ne te touche. Des pensées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'était pas si jeune, je crois qu'il était expérimenté... Je ne sais pas pourquoi ils ne le proposent pas d'office. Je n'ai pas osé demander alors que quand je vais chez le dentiste c'est "bonjour, endormez-moi !"

      Supprimer
    2. Phédia4/6/13

      Ose demander ! Le corps a une mémoire et souffrir ne sert à rien. Je ne le sait que trop. Haut les coeurs !

      Supprimer
    3. Phédia4/6/13

      Oups j'ai perdu une neurone de conjugaison je ne le saiS...

      Supprimer
  22. Mes gros orteils sont allés se cacher en te lisant (oui ils savent lire...) Brrrr... Souvenirs de mes opérations d'ongles incarnés avec les piqûres d'anesthésie ou tu te dis que c'est pas possible, c'est pas le produit mais l'aiguille qui s'enfonce comme ça dans l'orteil ?!?!?!
    Et le réveil post-anesthésie avec la douleur qui pulse (on serait dans un dessin animé ça clignoterait !)
    Bref, prend bien soi de ton orteil et s'il te plait, mets tes chaussures de sécurité quand tu vas te coucher !!!

    Bises ma jolie blonde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE4/6/13

      Je suis persuadée que l'orteil de notre Blonde clignote.

      Supprimer
    2. Smouik4/6/13

      Et alors, tu les as retrouvés tes orteils ? sont sortis de leur cachette ??
      J'adore ce blog...

      Supprimer
    3. C'est pour ça que ça m'empêche de dormir, ça clignote.

      Supprimer
    4. Et 5 jours plus tard ça clignote toujours ???
      (@ Smouik : quant à moi mes orteils sont ressortis de leur cachette, ouf !)

      Supprimer
  23. OUÎLLE! OUÎLLE! OUÎLLE! J'aurais pas dû lire ton post après le repas du soir...les extrémités ça fait super mal! Bon courage

    RépondreSupprimer
  24. JE crois que je suis dans le même état d'extase après 1 heure de runing (avec l'ongle de pied en plus)... je continue à penser que le corps est magique (sauf quand tu le fracasse contre une table bien sûr) et que les medocs c'est trop facile ^^
    Courage pour ton pied et bon pied avec les calmants hihi

    RépondreSupprimer
  25. Anonyme15/6/13

    Mais ouiiii, le Kalinox quoi ! J'y ai "goûté" il y a maintenant près de 6 ans et, comme toi, je m'étais demandée en rentrant de l’hôpital si c’était en vente libre !
    J'étais "partie" dès la première inspiration, et j'ai piqué un fou rire quand le docteur est arrivé (en même temps, "Dr Billard" c'est plutôt drôle comme nom pour un doc, non ? ).
    Allez bon courage en tout cas !

    RépondreSupprimer