15 avr. 2013

Rouge et vexée




Ma grand-mère m’avait offert pour mon anniv’ une carte cadeau Yves Rocher avec un gentil petit mot disant "profites-en pour te faire belle". C’était adorable. Ça fait très longtemps que je n’avais pas franchi la porte de cette enseigne, et encore moins celle de l’institut mais bon, même si je ne les utilise pas au quotidien, leurs produits ne sont pas dégueus. A part sur le fait qu’ils se revendiquent comme super naturels et qu’ils ne le sont pas plus que ça mais c’est un autre débat. Et surtout, c’était un cadeau.

Je prends donc rendez-vous à l’institut pour samedi matin, en me fiant au descriptif du soin indiqué sur Internet. Un soin de 30 minutes "pour repulper". Le prix représente environ la moitié de la somme dont je dispose et je me dis qu’avec le reste je ferai un autre soin (du corps par exemple) ou j’achèterai des produits, notamment du sent-bon puisque j’ai tout fini le Dior Addict et que j’ai pas trop les moyens de le renouveler en ce moment…

A l’arrivée, je me rappelle pourquoi je ne venais plus dans cet institut : les cabines sont de la taille de mes chiottes. Minuscules à tel point qu’il n’y a même pas une chaise pour poser ses affaires. Il y a une patère au mur avec deux cintres et le reste, tu le fous sur la paillasse à côté du lavabo. On ne peut pas s’y croiser à deux tellement c'est exiguë (faut dire que je remplis à moi toute seule l'espace disponible).
L’esthéticienne me dit tout de suite "mais c’est pas un soin express anti-rides qu’il vous faut, vous n’avez pas de rides". Ah ? Ben… c’est gentil. So what ? "Je vous propose plutôt un soin au riz rouge bio qui donne de l’éclat, vous avez l’air d’avoir la peau très sensible, il faut la traiter avec douceur". Allez, c’est parti. Je suis pas chiante et surtout… je ne sais pas dire non
Elle me tend une espèce de paréo en sopalin et une charlotte à mettre sur les cheveux comme celle qu’on te colle à l’hosto (glamourissime), en me disant que je dois juste enlever le haut et que je peux garder mon pantalon. Je me sens pas bien bien confort comme ça mais comme elle ne m’a pas proposé d’ôter mon pantalon… j’ose pas. Elle farfouille dans ses tiroirs, ressort, revient, rapporte des serviettes, je sais pas quoi. J’attends. Ah, la voilà.

Je ne m’étais bien sûr pas maquillée en dehors d’un soupçon de mascara parce que faut pas déconner non plus, fallait que je traverse la moitié de la ville à pied depuis le parking, imagine si j’avais croisé quelqu’un… Elle m’enlève le mascara au coton-tige. C’est laborieux. Puis elle passe une lotion et ensuite, elle me nettoie le visage avec un truc qui mousse tout en me demandant quels sont mes usages en matière de soin du visage. Je la vois venir, elle essaye de savoir ce qu’elle va pouvoir me vendre en sortant… Je dis déjà tout ce que je fais et je te promets, mes copines peuvent en attester, question protocole de soins, usages divers et variés de cosmétiques divers et variés, franchement, je suis plus qu’avertie. On me la raconte pas.
Je lui dis que oui, je fais un gommage par semaine. « Et vous faites TOUJOURS un masque après, sinon, ce n’est pas bon pour la peau ? ». Oui, oui. Toujours.

Elle me rince avec des serviettes douces et tièdes, bien comme il faut. Et là, bla-bla-bla «…du riz rouge bio mélangé avec des huiles… ». Elle commence à me frotter le visage avec la préparation qui sent délicieusement bon mais c’est aussi agréable que si on m’avait frotté avec une Spontex neuve. « C’est pas trop fort ? » « Heu… un peu ». Et vas-y qu’elle frotte. Ça gratte. Re-rinçage copieux avec serviettes chaudes. J’ai le visage chaud, je le sens. Après, avec des gestes très agréables, elle me masse le visage avec… je ne sais pas quoi… une crème ? C’est doux. Pas une parole mais c’est relaxant.

Je sens ensuite un petit pinceau qui me balaye le visage… Je me dis, bécasse que je suis, que c’est sans doute encore une poudre de riz en prévision de la suite du soin. Et là, la fille me dit « je vous mets un peu de rouge à lèvres ? ». Je suis restée interloquée. Ah bon ? C’est DÉJÀ FINI ?!

Oui Madame, c’est un soin express, il s’agit simplement d’un gommage et d’une application de crème avec un léger modelage (ça veut dire qu'elle m'a mis de la crème).

Tu te fous de ma gueule ? j’ai pensé. 

La poudre que je sentais avec le pinceau, c’était pour tenter de masquer mon épiderme rouge vif. C’était la "mise en beauté légère pour clore le soin".

Elle a dû voir ma tronche rouge et mes sourcils froncés parce qu’elle a cru bon de se justifier « Au téléphone, je vous avais bien précisé qu’il s’agissait d’un soin express… Si vous voulez un protocole plus long, il faut prendre un soin d’une heure et quart… » Ben voyons. Mais excuse-moi, c’est pas toi qui m’a dit tout à l’heure qu’il fallait TOUJOURS faire un masque après un gommage ? Surtout s’il est fait au gravier !

Ben tu sais, quoi, j’ai rien dit… 

Si Miss F. avait été là, elle m’aurait coachée pour que je lui dise ma façon de penser à la demoiselle !
Lui dire que 30 euros pour un gommage, ET RIEN D’AUTRE, c’est abusé. 
Lui dire que pour de l’express, c’était de l’express puisque dans les 30 minutes, le temps d’habillage, de déshabillage, de rangeage de la cabine et de promenade des serviettes et des produits dans le couloir sont inclus.
Lui dire que pour de l’éclat, ah bah là, c’est éclatant, je ressemble à une tomate.

Ma décision était prise, je ne ferai pas d’autre soin. J’ai dépensé le reste de ma carte cadeau dans un parfum qui sent bon et un soin contour yeux. Et j’étais furax et vexée parce que je me faisais une joie de me faire papouiller et que je suis sortie avec la peau en feu et la sensation de m’être faite berner.

Du coup, je suis passée chez Céline (qui passe ici quelquefois) pour acheter un bâton de sacristain (une tuerie intégrale à base de pâte feuilletée, de crème pâtissière et de pépites de chocolat). Céline était pas là (désolée, j’avais pas le temps d’aller galoper à l’autre endroit ;-)
J'ai mangé le truc en moins de deux pour me consoler.  Ce qui n'avait aucun sens puisqu'il était midi moins cinq et que j’allais déjeuner ensuite… 

Déçue et vexée. 

Tu sais, Yves, t’es pas prête de me revoir.



43 commentaires:

  1. Hooo désolée pour toi...
    C'est arrivé aussi à ma soeur, chez Yves, pareil : soin pas terrrible et surtout même pas un soupçon de maquillage à la sortie : résultat elle a dû traverser toute sa ville avec la tronche en feu (et comme elle est commerçante et qu'elle connait pour ainsi dire tout le monde...)Bon maintenant on en rigole, mais pour le papouillage Yves est banni (essaie Marionnaud la prochaine fois, ici ils sont canons pour les soins en institut!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais un autre Institut bien mieux... mais là, c'était un cadeau...

      Supprimer
  2. rhooooooooooooo, gâcher un moment qu'on s'accorde rarement, ça fait suer et franchement ça me navre pour toi, mais c'est vrai que j'ai le souvenir perso, d'une envie pressante avant soin, où j'ai du enjamber 15 cartons avant d'arriver à trôner les pieds en l'air, sur le stock de sopalin, ah glamour quant tu nous tiens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon sang, mais qu'est-ce qu'ils ont dans la tête ? Que jamais une cliente n'aura envie de faire pipi ?!

      Supprimer
  3. Oh merde ! Franchement, c'est 1- pas kiwi et 2- n'importe quoi. Non mais serieux, camoufler les rougeurs a la poudre parce qu'elle t'a frotte au sang? He ben, m'sieur Caillou (<- oui, c'est tellement petit qu'on ne peut pas parler de Rocher, la), pas chapeau pour ce coup-la. Le pire, c'est qu'on se fait toute une joie dans ces cas-la et que pfff! c'est vraiment rageant.
    Des bises, m'dame Blonde. Ca remplace pas un massage mais quand meme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le bisou la belle !
      C'est exactement ça : la joie transformée en pfffff

      Supprimer
  4. On nous prend pour des jambons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout chez YR, visiblement. Pas prêt de me revoir...

      Supprimer
  5. Mon chéri m'a offert un bon Yves Rocher que j'ai utilisé tout récemment aussi. Tu as de la chance, tu avais de quoi accrocher tes habits ! Moi j'ai pu mettre mes affaires "derrière la porte"… oui, à même le sol, cool.
    Mon petit soin désincrustant pour m'enlever mes petits points noirs m'a finalement refilé quelques boutons bien gonflés.
    L'esthéticienne bougeait beaucoup autour du banc et ne manquait pas de le faire bouger en permanence, très agréable quand tu essaies de te détendre, et elle arrêtait pas de renifler comme si elle avait la goutte au nez, juste au dessus de mon visage…

    Perso, je préfère claquer un peu plus de sous pour de bons produits et le faire chez moi la prochaine fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La goutte au nez, nan mais c'est le pompon !!
      Je ne voudrais pas en faire une généralité, mais visiblement, les mécontentes d'Yves Rocher sont nombreuses...

      Supprimer
  6. DOMINIQUE15/4/13

    Il faut te mettre en boucle "c'est une poupé é é qui dit non nonnonnonnon".
    Bon, je ne peux plus t'appeler "poussin", mais faut-il que je t'appelle "tomate" pour autant ?
    Je sais, c'est rageant, comme mes aventures coiffuresques. Ah la la, la peur de ne pas être assez gentille...
    Bon c'est pas tout, mais il faut que j'aille chercher un pare-chocs à Marseille. Glamour, non ? La promenade est jolie, le long du port marchand et de la mer. Comme il n'y a pas de vent, elle va être bleu foncé et lisse.
    A propos de Sacristains, ma boulangère les rebaptise "Saint Cristin". Jamais pu la détromper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ces petites erreurs boulangères... C'est mimi. En peu comme Crapaud-poilu petit qui disait d'un plat qu'il était "étouffe-crétin".

      Supprimer
  7. Smouik15/4/13

    je crois qu'on a toutes vécu un moment comme celui-là (soin raté et rien osé dire), alors ne t'en veux pas trop... Et c'est là où les mamies peuvent donner des conseils d'expérience. Pour les soins en général, visage ou corps, il faut n'aller QUE dans des bons instituts de BONNE réputation et donc, qui ne sont pas donnés. Parce qu'il y a des BONNES esthéticiennes et que si c'est nase, tu peux non seulement râler mais hausser le ton et appeler le manager si ça ne convient pas... Parce que tu es une BONNE cliente :)
    CQFD...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je saaaais. Mais c'était un cadeau. Ça fait longtemps que j'ai changé d'institut mais pour Mamie, c'était plus facile. Et tellement gentil de sa part aussi... Je lui dirai pas que c'était loupé.

      Supprimer
  8. Au début (et parce-que je m'y suis prise 15 jours avant la date fatidique) j'avais réservé mon maquillage de mariée là-bas. En attendant, et si je ne trouvais rien de mieux entre temps...
    Puis j'ai trouvé un salon qui était dispo (à l'autre bout de la ville et à 30 min de voiture du coiffeur qui me faisait mon chignon, mais c'est pas grave), j'ai pas regretté de pas être allée là-bas... Et pourtant j'utilise leurs produits, mais niveau institut, je ne trouve pas ça top l'usine à arrachage de poil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, ça arrache à grand coups de litres de cire. Je sais, je me faisais épiler là-bas aussi parce que les tarifs valaient le coup. Toujours avec la même esthéticienne parce que bon, j'aime pas trop montrer ma wouachacha à n'importe qui. Et pourtant, j'ai fini par changer tellement l’exiguïté de la cabine était insupportable.

      Supprimer
    2. Mon estéticienne pratique les mêmes tarifs que YR, et travaille avec des produits bios, comme quoi...

      Supprimer
  9. Céline sacristain15/4/13

    Je ne vais plus dans ces instituts depuis qu'une veille de vacances d'été, je suis ressortie avec les cuisses comme si l'esthéticienne était mike tyson : des énormes bleus partout et avec la consigne suivante : "mettez des glaçons" Merci Morue !!!! Bon sinon je suis ravie que tu sois passée me voir même si on c croisé. A une prochaine. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE15/4/13

      Céline, voyons, c'est "saint cristin", pas sacristain ! Et si tu rajoutes une particule, c'est la classe : Céline de Saint Cristin.

      Supprimer
    2. Céline de Saint Cristin, ça claque :) (je repasserai, promis !)
      Quant aux bleus sur les cuisses... que dire à part que je suis sidérée !

      Supprimer
  10. Lallalyluulu15/4/13

    Moi je dis que c'est du foutage de gu.... tout ça !
    Et pis j'ai horreur qu'on me palpe la peau... :)

    T'as bien fait d'acheter du parfum... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'aime qu'on me palpe la peau mais quand c'est délicat et professionnel !

      Supprimer
  11. leyleydu9515/4/13

    Chez Mr Caillou, je n'utilise que le site web et j'y commande tous mes gels douches;avec les codes promos,les réducs et les "bonnes affaires", ils me reviennent moins cher qu'au supermarché!
    Quand il m'arrive d'aller dans une des boutiques, j'ai toujours l'impression d'être à côté de la plaque et je me fais toutjours disputer parce que je n'utilise pas la lotion truc après le gommage machin et puis je n'aime pas être conseillée par une fille qui parle en minaudant avec un maquillage à la truelle pour cacher sa mauvaise peau !!

    ps : et j'ai horreur qu'on m'offre des échantillons d'anti rides ou des crèmes spéciale peaux ternes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est énervant cette espèce de vente à la culpabilité. Je déteste.

      Moi, les échantillons, je prends tout et au pire, je les refile si ça me plait pas ;-)

      Supprimer
  12. Bon sang, je suis navrée pour toi! C'est carrément inadmissible.
    Cher ou pas cher, je ne vais plus dans les instituts car systématiquement, une semaine après, c'est la puberté de nouveau sur mon visage. Les tiraillements en plus car j'ai la peau absolument réactive. Pourtant j'adore ça.
    Sauf une fois où j'ai pris rendez vous pour un massage corporel "extra détente". Je me suis retrouvée allongée sur un matelas à eau avec des rouleaux en dessous qui passent et repassent, te secouent, vibrent. Tout sauf agréable.
    Et pareil, je ne sors jamais sans mascara...
    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rouleaux du matelas à eau, moi j'aime bien, j'ai fait ça en thalasso. C'est même ce que j'ai préféré puisque j'étais pas mouillée... Faudra que je raconte la thalasso une fois... ;-)

      Supprimer
    2. Chris (aka Paquita Chocolatera)16/4/13

      En thalasso (à Royan) j'avais bien aimé le matelas à eau mais ce que j'ai vraiment adoré c'est le massage sous affusion : que du bonheur.

      Supprimer
  13. Chris (aka Paquita Chocolatera)15/4/13

    Pas kiwi du tout ça. Comme pour les salons de coiffure je fuis les chaînes. Leur but principal est de faire du chiffre et non notre bien-être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ça. Rentabilité avant tout.

      Supprimer
  14. delph15/4/13

    si tu as envie d'un vrai bon soin (certes surement plus cher que chez Yves) dans l'avenir, essaye Marie-Laure à Chatel, tout en douceur, des cabines spacieuses, tu verras, là, ça fait vraiment du bien ;)

    RépondreSupprimer
  15. Cécile15/4/13

    Je comprends ta frustration, mais ce n'est probablement pas le manque de répartie qui t'a empêché de te plaindre, c'est sans doute la sidération! En tous cas, je suis sûre que tout ceci m'aurait laissée sans voix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais franchement sidérée. Et mal à l'aise. Et triste. Mais je te promets que je vais pas leur faire une bonne pub !

      Supprimer
  16. DOMINIQUE15/4/13

    Trouvé ça trop joli, pour illustrer le printemps :

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2309375/Having-squeal-time-The-tiny-laughing-dormouse-hide-delight-spring-finally-here.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Extra ! Merci Dominique !

      Supprimer
    2. je plussoie, elle redonne le sourire

      Supprimer
  17. C'est ce que je nomme pudiquement du "foutage de gueule". Et personnellement ce qui m'agace encore plus, c'est que j'aurais tellement aimé que tu passes un bon moment !
    Mais soyons positives :tu n'as pas de rides, du parfum et un soin contour des yeux, tu t'es régalée d'une gourmandise et il a fait beau ce WE.
    Bise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voilà, tout ça, c'était vachement kiwi finalement ;-)
      j'espère que tu vas bien...

      Supprimer
  18. Voilà pourquoi je ne fais plus de soin chez Yves. J'ai vécu un truc pas glop sur l'épilation du maillot (je suis ressortie à moitié épilée, c'était super pas rigolo). Et je ne fais plus de soin de visage non plus, ça me stresse. Mais quand je te lis, ça me déstresse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben c'est déjà ça. Tu crois que je peux proposer mes services de soins décrispants du visage ? ;-)

      Supprimer
  19. oh!!! je suis toute désolée pour toi. Franchement, c'est pas cool. Honte sur toi, Yves.

    RépondreSupprimer