29 avr. 2013

Mes bras s'en souviennent



Je l'ai rêvée si fort,
Que mes draps s'en souviennent...

Le titre de ce billet est bien entendu un hommage appuyé à la chanson du groupe Il était une fois, inoubliablement belle et terriblement érotique. J'avoue avoir mis plusieurs années à comprendre de quoi il s'agissait... et sans doute d'avoir fort rougi lorsque ce fut le cas.
Bref. Il n'est pas question ici de masturbation (pas encore, mais j'ai dit que j'y viendrai un jour).

(oh oui !)

Ça suffit. Revenons au sujet qui nous préoccupe aujourd'hui.

Pendant ces quelques jours de vacances, j'ai fait des choses fun (coiffeur, apéro-copines, ciné, sieste) et des choses pas fun du tout. Comme le jardinage par exemple. Ok, je vais tout de suite reconnaître en public la chance que j'ai d'avoir un jardin, par rapport aux gens qui vivent dans des apparts, tout ça tout ça. Oui, j'ai de la chance. Mais j'aime pas jardiner.
Il a bien fallu me rendre à l'évidence il y a quelques années : je déteste ça. Mais j'ai pas le choix parce que et d'une, ben j'ai un jardin, et de deux, étant donné que ce fût l'activité professionnelle de Chouchou pendant de nombreuses années et que ça s'est terminé dans la douleur, il a décidé qu'il ne ferait plus jamais de jardin. Faut dire qu'il n'en faisait pas beaucoup déjà avant (les cordonniers les plus mal chaussés, tout ça), mais là, nada. Crapaud-poilu assure la tonte de la pelouse (moyennant une ou deux suppliques mais bon, faut pas que je me plaigne) et moi TOUT LE RESTE. Nettoyer les quelques massifs, balayer la terrasse des cochonneries qui viennent je ne sais pas d'où et surtout... arracher les mauvaises herbes qui poussent bien plus vite et avec plus vigueur que tout le reste, les putes. 

J'avais donc enfilé des gants, mis des sabots de jardin et pris un sac poubelle de 300 litres qui me suivait docilement. A 9h30, au soleil, je m'attaquais au problème consciente que tout ceci serait bon pour mon karma (faire un truc que j'aime pas, utile à la communauté, c'est bon pour le karma, non ?). J'arrache, j'arrache, j'arrache en essayant de préserver les trois brins de muguet qui résistent miraculeusement d'une année sur l'autre, tiens, c'est une mauvais herbe ça ? Je sais pas, les feuilles sont jolies... J'hésite... J'arrache. Y'a des trucs verts dont les feuilles ressemblent à des étoiles et qui rampent sur tout et qui collent aux vêtements et à la peau. Y'a du lierre partout, du bons gros lierre où quand tu tires à deux mains sur la tige pour tenter de l'arracher, tu finis le cul par terre avec une touffe de feuille entre les doigts et une tige nue qui se fout de ta gueule, bien plantée dans la terre. Mon sac se remplit...

Je vais attaquer le coin des orties. J'ai des orties de bien 90 cm de haut qui forment de gros buissons. Au début, je suis précautionneuse, j'essaye de faire attention à ce qu'elles ne me touchent pas. Au début. Mais y'en a tellement... Ah oui, j'ai oublié de te dire que j'étais un débardeur. Ben oui, pour une fois qu'il y a du soleil, je vais pas non plus me traîner des marques de tee-shirt à la con pour le reste de l'été.
Mes bras nus ont adoré les orties, mes chevilles aussi. La sueur me pique les yeux, j'ai chaud. Je taille de buis du voisin qui dépasse au-dessus du mur. Il est en fleurs ou je ne sais pas quoi et tout me tombe sur le visage et dans les seins. Ça pique. Les bambous. Les putains de FUCKING bambous du voisin (l'autre) qui tous les ans ressortent dans NOTRE jardin, par centaines. On les guette, hagards, la pelle-bêche à la main pour dézinguer les pousses tout de suite, parce qu'après, c'est MORT, tu entends ? Haaaaaa !!!!! Cri de désespoir.

Je vais chercher un deuxième sac de 300 litres, je n'arrive plus à traîner le premier. Le vieux sécateur n'en peut plus. Comment ? Qu'est-ce que tu dis ? Mais j'en ai rien à cirer que ce soit pas la saison de tailler ! Je coupe tout ce qui dépasse et j'en fait des tout petits-petits-petits-petits morceaux.... J'ai l'air d'une harpie rouge, sale, transpirante et à moitié folle.

Crapaud-poilu est venu me voir et a compris que j'étais à bout. Il a dit "arrête-toi aux cyprès, si tu veux, je ferai le reste". Oui. J'en peux plus. Mon corps entier me brûle, j'ai mal au dos, aux cuisses, je ne veux qu'une chose : prendre une douche.

Grossière erreur. Mes avant-bras griffés et dévorés par les orties me feront souffrir plus de 24 heures. Les courbatures aussi. Et tu sais quoi ? J'ai pas eu le temps d'aller à la déchetterie alors maintenant, j'ai EN PLUS deux gros sacs plein d'herbes qui vont pourrir, dégageant un jus dégueu qui va empuantir l'atmosphère et attirer les mouches. 

Je déteste le jardinage.


45 commentaires:

  1. La première plante je sais pas trop si c'est une mauvaise herbe, on dirait du muguet de loin, et l'autre ressemble à un faux arum qui fait un truc moche verdatre, j'avais laissé dans mon jardin dans le temps pour voir, et depuis je vire c'est moche.
    Sinon je suis aussi fan que toi du jardinage mais ouf je n'ai que 3m² envahi par non pas les orties mais les chardons ultra résistants :-(
    Envoie crapaud poilu à la déchèterie, il ne lui reste pas une semaine de vacances ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le muguet, c'est bon, il est dans un autre coin. Je penche plutôt pour ta deuxième proposition et il ne reste à ce truc que quelques heures à vivre. C'est dit.

      Supprimer
  2. DOMINIQUE29/4/13

    Le "et ça ?" c'est de l'arum sauvage très toxique. Si tu l'arraches, lave-toi bien les mains si tu n'as pas de gants. Brrr.
    Chez nous, le jardinier qui devait couper 800m2 d'herbe haute d'un mètre, a eu un infarctus. De toute façon, vu ce qu'il flotte, c'est loupé.
    On cherche une autre bonne âme (le jardinier se repose, il va bien).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE29/4/13

      Et puis, arrête de parler de tes seins !

      Supprimer
    2. Dominique a raison arrete de parler de ta poitrine et évoque plutôt un sujet d'actualité: les seins Mamert (et je n'insulte pas ma génitrice) Pancrace et Servais !

      Supprimer
    3. D'abord je parle de mes seins si je veux. Peut-être même que je finirai par les montrer si ça se trouve (nan, je déconne).

      Dominique, merci pour ton avis éclairé, je vais enfiler des gants et m'empresser d'aller dézinguer ce truc. Dès que je pourrais respirer (pharyngo-trachéite aiguë avec de l'asthme) et qu'il arrêtera de pleuvoir.

      Merci Dominique-botaniste

      Supprimer
  3. Oh purée, j'ai ris. Excuse moi mais j'ai ris. Et je ne dois pas rire parce que ça me fait tousser et donc mal à la gorge et je suis malâââââde! Même si je te trouve assez gonflée de ME raconter quand JE fais du jardinage...
    Sinon, je confirme les diagnostiques de Dominique et Cécile pour les "mauvaises herbes".
    Je confirme aussi les cordonniers mal chaussés. J'en suis à un point dans le jardin que je pense faire appel à une assos type SEL ou quelque chose comme ça et échanger un cours de cuisine espagnole ou d'art floral contre quelques heures de jardinage. Parce que sinon on s'en sortira pas.
    Bon, des bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je tousse ! Moi aussi je suis de nouveau malâââde (deux fois en dix jours alors que rien en dix ans).

      C'est une bonne idée le SEL. Qu'est-ce que je pourrais faire en échange ?... Un cours de Facebook ? ;-)

      Supprimer
  4. Isabelle29/4/13

    Moi j'aime le jardinage, à la folie... Et c'est très dur en ce moment parce qu'il fait à peu près beau en semaine, quand je suis au boulot, et il pleut le week end :-( Et les orties me font le même effet qu'à toi (et j'en ai beaucoup!)
    Mais je compatis, si tu n'aime pas ça c'est simplement infernal...
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma collègue aussi adore jardiner, mes parents aussi ! Le pire est que j'aime les jardins, j'aime les regarder, prendre des photos, profiter du beau temps, m'allonger au soleil.
      Sauf que je voudrais que ce soit beau ... tout seul !

      Supprimer
  5. Cécile-H-comme-les-hirondelles-qui-ne-font-pas-le-printemps-là-maintenant-c'est-sur29/4/13

    Mais comme je te comprends ... Je déteste le jardinage et plus que tout, les fucking mauvaises herbes qui ont des racines de baobab et qui prolifèrent à la vitesse grand V.
    Mais comme j'aime les fleurs, je persiste, je fais des tentatives, certaines, on ne sait pas pourquoi, sont de grandes réussites (pivoines, œillets, arum, rosiers, soucis [mais ça il paraît qu'il faut vraiment être naze pour les rater], ipomées, renoncules, dahlias, tournesols ...) et d'autres, on ne sait pas pourquoi non plus, de funestes échecs,(cobée, passiflore, jasmin, ...). Parfois, et là c'est vraiment terrible, les échecs d'une année sont les réussites de l'année précédente (tournesols, pivoines, dahlias, rosiers ...), le truc qu'on croyait maitriser et avec lequel on frimait et qui se termine de manière pathétique et nous laisse comme une grosse merde ... ça, c'est ce qui me plonge dans des désespoirs terribles, surtout quand ça ne pousse pas à coté de mauvaises herbes qui elles poussent et croissent et embellissent (enfin façon de parler !!!)
    Je retiens néanmoins de ton récit qu'encore une fois Crapaud-poilu assure et que décidément, ce garçon est parfait ! Je suis fan j'te dis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, je vais aller acheter des sachets de graines de fleurs et je vais planter plein de trucs comme ça j'aurais au moins une raison d'être satisfaite...

      J'aime tout ce que tu dis en haut. D'ailleurs mon petit pied de muguet, c'est moi qui l'ai replanté un jour... Call-me Nicole-la-jardinière.

      Supprimer
  6. J'ai voulu aider mes parents à ratiboiser un peu leur hortensia la semaine passée. Me suis coupée avec le sécateur. Je crois que je n'aime pas beaucoup ça non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui mais faut faire attention Paula, c'est à manier avec précaution ces petites choses.... Et je te raconte pas quand c'est aux rosiers que tu t'attaques. Les chiens galeux.

      Supprimer
  7. Smouik29/4/13

    pour ta prochaine piqûre d'orties : tamponne avec un Sopalin imbibé de vinaigre. Trèèèèèèèèè efficace : d'un coup, on n'a plus mal. Si, promis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE29/4/13

      Tu me diras que le vinaigre va très bien avec la salade Grosse Blonde Paresseuse ...

      Supprimer
    2. Smouik29/4/13

      ça y est, tu m'as donné envie de salade...

      Supprimer
    3. DOMINIQUE29/4/13

      Je suis une nullité en pâtisserie, mais je fais mon propre vinaigre de vin. Avec du Bordeaux Supérieur.

      Supprimer
    4. Smouik29/4/13

      respect...

      Supprimer
    5. C'est vrai Smouik, ma grand-mère nous faisait ça aussi pour les piqûres de moustique. Après, elle nous mettait un peu d'arôme maggi derrière les oreilles et de la moutarde dans le creux du coude ;-)

      Une bonne salade, y'a rien de tel.

      Supprimer
  8. A la lecture d'un prochain billet, dans la semaine si je m'en sors, tu comprendras à quel point je compâtis.
    Je confirme ce que dit Smouik pour les orties : du vinaigre ya pas mieux. Et ne va pas sur des forums pour savoir comment l'éradiquer, sinon tu vas culpabiliser de ne pas profiter de ce que Dame Nature t'offre pour faire de la soupe d'ortie et autres onguents bienfaisants, sans parler d'un engrais naturel.
    Jardiner, je ne sais pas si j'aime, mais ces derniers temps j'ai besoin d'être dehors, quand le temps le permet, ça me vide la tête, et surtout je n'ai pas le choix : 4000m2 jamais entretenus par les précédents propriétaires et comme on était particulièrement occupés par les travaux de la maison, on a pas fait grand chose jusqu'à présent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vache... ben t'as du boulot en perspective... Vous y habitez bientôt dans la belle maison ?

      Supprimer
    2. Tu n'aurais pas une autre question par hasard ? ;-)

      Supprimer
    3. Mince... Bon, ben une tente dans le grand jardin de 4000 m² ? ;-)

      Supprimer
  9. ah ah, on parle plantes, je dois intervenir ! :) j'adore les vieilles poutres en bordure de massif....et le mur en pierre sur lequel je verrais bien un beau rosier grimpant...Tu as un cadre superbe, tu pourrais en faire un truc trop chouette !
    Bon, c'est vrai que si tu n'aimes pas ça, c'est moins évident...mais le jardinage, c'est la vie !!! hihi
    Premier conseil : jamais par grand soleil : il y aurait de quoi en faire crever un bataillon ! Et les orties, bah, la prochaine fois, imagine une bonne recette au bout de ton labeur, ça te motivera peut être plus (tiens, j'ai bookmarké ça l'autre jour, ça m'a fait super envie : http://ick.li/uTXr0H )

    Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore le blog de Bwak ! J'étais passée à côté de ça... Oui, ça donne envie, vraiment...
      Tu as déjà essayé la recette en vrai ?...

      Supprimer
  10. Isabelle29/4/13

    J'ai trouvé l'équivalent mental des piqures d'ortie... Cette fameuse chanson que tu cites au début de ton billet, aussi torride que niaise, il faut bien le reconnaitre, (non?), et qui me trotte dans la tête, sans relache et en boucle, depuis ce matin... (Je ferme les yeux et je vois Joëlle, c'est dire...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette chanson est divine... Je rêêêêve aussiiiii....

      Supprimer
  11. Smouik29/4/13

    ah... et aussi : vire ce lierre qui commence à grimper le long de ton mur, y a pas pire pour le flinguer. Si tu veux le couvrir, plante de la vigne de Veitch qui n'abîmera pas le mur (la seule contrainte, ce sont les bestioles bourdonnantes qui élisent domicile dans le feuillage l'été...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE29/4/13

      L'avantage de la "vigne vierge" ou "ampélopsis" c'est qu'elle perd ses feuilles, donc le mur est aéré l'hiver. Et la belle couleur rouge de certaines espèces en automne. Connais pas la vigne de Veitch. Quésaco ?
      Les feuilles à ramasser, mais là c'est un autre débat. C'est pas mal, le compost, aussi, pour ça. Un bidon à trous dans un coin (derrière les orties, par exemple), et hop, les deux sacs poubelle dedans (sans le sac, bien sûr).
      C'est vrai que ce mur est superbe, ainsi que les bordures en traverses de chemin de fer... Sans parler du magnifique Lulu qui m'a l'air de s'être bien remis.

      Supprimer
    2. Smouik29/4/13

      j'aurais tendance à dire que la vigne de veitch est une vigne vierge mais bon pas assez spécialiste pour entrer dans les détails...

      Supprimer
    3. Le mur est superbe, c'est vrai. Lulu va mieux. Oui, mais une boule repousse déjà... Je fais l'autruche mais faut que je retourne chez le véto.

      La vigne vierge, j'adore. Chouchou déteste. Ceci explique cela.

      Supprimer
  12. Je reviens parce que j'ai eu une idée.
    Comme ta bordure, en tous les cas ce que l'on voit sur la photo, est étroite, et effectivement je rejoins le commentaire de Stéphanie, il y a de quoi faire un truc super ... mais tu n'aimes pas jardiner.
    Donc, moi je te donne l'idée et ensuite tu en fais ce que tu veux : tu disposes un film polyane noir ou un feutre géotextile, coincé d'une part par la poutre et d'autre part par le mur : on met ce genre de film pour éviter la repousse des mauvaises herbes (pas de lumière, peu d'oxygène : les plantes n'ont pas ce dont elles ont besoin pour pousser).
    Tu fais des trous soit pour tes plantes existantes, soit pour ce que tu veux planter. Et ensuite tu recouvres le film ou le feutre soit de jolis cailloux blancs, gris, noir .... soit d'écorce de pin.
    C'est joli, pratique, et tu n'as plus qu'à entretenir les plantes conservées et/ou plantées.
    Tu as déjà du voir ça notamment sur certains talus, les communes pratiquent pas mal ce système pour éviter un entretien trop fastidieux.
    Si tu ne visualises pas, dis moi et je chercherai un peu mieux, car malheureusement je n'ai pas trouvé de visuels parlant.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik29/4/13

      oui c'est une bonne idée, ça s'appelle aussi "nappe anti mauvaises herbes", c'est pratique, surtout pour un endroit comme le tien...

      Supprimer
    2. Mais les filles, qu'est-ce vous croyez ? Merci beaucoup mais allo ?! Mon mari était, il n'y a pas si longtemps, paysagiste... Je connais tout ça. Sauf que ça me fait chier.

      Tout ça est joli et c'était à peu près comme vous le décrivez au début... il y a 9 ans. Mais comme personne ne s'en occupe des masses... Voilà quoi.

      C'est gentil tout de même. Vous voulez vous recycler ? ;-)

      Supprimer
  13. Tu m'as bien fait rire.... je suis dans le même état que toi quand je jardine mais j'aime ça, ça me détend...
    Ta plate-bande est superbe, tu peux en tirer qque chose de magnifique ! tu n'as pas qqu'un ds ton entourage qui pourrais te faire de jolis plantations de vivaces + un couvre-sol et ça pousserait tout seul (fait du troc : un cours de percu contre du jardinage...)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pardon ! j'ai laissé de grausses phôtes !!!!

      Supprimer
    2. Échanger des services, c'est une bonne idée. Faut que je creuse. L'idée, hein, pas la plate-bande... ;-)

      Supprimer
  14. Phédia30/4/13

    Je ne suis pas la "Damidot" du jardinage mais c'est vrai que tu as un environnement magnifique (le mur, une merveille) pour planter fleurs et plantes vivaces et des techniques pour ne pas t'emmerder à arracher mauvaises herbes et autres plantes trop collantes et voraces de belles plantes plantureuses ;-). J'aime jardiner pour ma part cela me vide la tête. A tel point que la dernière fois en voulant tailler le buis avec le taille-haie électrique, dans un élan généreux j'ai sectionné le fil !!! Quant à Lulu il a l'air aussi dubitatif que toi quant à l'origine des mauvaises herbes.
    Sinon tu peux tenter un troc : un thé party contre du jardinage. L'appel du ventre pour des gourmandes, on résiste jamais :-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal cette idée de troc, pas mal. Merci !

      Supprimer
  15. DOMINIQUE30/4/13

    Dis-moi, dis-moi, quelque chose que j'adore et qui irait très bien avec ton mur : des roses trémières. J'en ai un tas chez moi, qui ont mis 10 ans à se décider à montrer le bout de leurs pétales. Et pourtant, je n'ai pas lésiné sur les kilos de graines (enfin, les grammes) que je volais dans le jardin de mes parents.
    Mais quand c'est parti, c'est parti. Elles restent et prolifèrent. Tout ce que tu as à faire, c'est de les regarder.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien les roses trémières, y'en a plein dans ma région mais ce mur ne voit quasiment jamais le soleil. D'un autre côté, ça pousse n'importe où alors... je vais essayer.

      Supprimer
  16. Chris (aka Paquita Chocolatera)30/4/13

    J'ai un jardin et comme je ne voudrais pas priver l'homme de son passe-temps préféré ;-), je ne m'en occupe pas et en profite depuis le transat (enfin pour le moment c'est mort)! Pourtant je me régale à regarder l'émission Silence ça pousse. Belle idée que celle de Dominique pour les roses trémières. En plus en Charente-maritime pas un jardin qui n'en ait pas et ça se resème tout seul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais c'est un mur sans lumière. Ça pousse sans lumière les roses trémières ? (presque un alexandrin...)

      Supprimer
  17. Anonyme11/5/13

    Pour ma part, j'ai honte de ne me rendre compte qu'aujourd'hui de la signification des paroles de cette chanson...^^

    RépondreSupprimer