4 mars 2013

Le sens du PQ n'est pas héréditaire



Juste une petite semaine et c'est déjà fini... Rentrée de Lorraine, besoin de silence et impossibilité momentanée de communiquer. La peine de quitter les miens est pesante mais elle s'éloigne petit à petit. Je retrouve mes amis, ma maison et le "courant" reprend le dessus. Et comme je suis encore un peu là-bas, j'ai envie de partager avec toi quelques détails qui m'amusent, m'émerveillent ou m'émeuvent.

Chez mes parents, il y a un jardin qui donne sur un bois et une haie qui sépare des voisins. Et des centaines d'oiseaux, de toutes sortes, pas seulement des connasses de tourterelles comme ici (connasses parce qu'elles rouspètent tout le temps avec un cri éraillé très désagréable. Et elles qu'elles chient sur la moto de Chouchou). Il y a des mésanges bleues, charbonnières, à longue queue, des bouvreuils avec le ventre rouge rosé, des alouettes, des pics épeiche qui montent et descendent sur les troncs, des gros pigeons ramiers qui marchent en se dandinant...
Tous les matins, Maman va remplir les mangeoires de graines, en robe de chambre. Comme il neigeait, elle enfilait d'abord des Moon-Boots vintage couleur rose-fillette (à vue de lacets, elles ont au moins 30 ans). Pur vintage donc, mais je doute que les oiseaux y prêtent attention. A côté du canapé et de la baie vitrée qui donnent sur le jardin, il y a des jumelles et un guide d'oiseaux, au cas où un nouveau venu ferait son apparition. Et le long de la baie vitrée est suspendue une boule de Noël argentée pour essayer d'avertir les oiseaux imprudents qu'ils risquent la commotion en volant comme des dingues dans cette direction.... Ce qui malheureusement n'évite pas les accidents, encore trop nombreux. On réfléchit à mettre des ralentisseurs et un feu clignotant.

Chez mes parents, au fond du jardin il y a un grand chêne autour duquel deux écureuils descendent en spirale. L'un est marron avec le ventre tout blanc. L'autre est plus roux, avec le ventre moins blanc mais quand même un peu. Ils ont tous les deux des oreilles pointues et la queue touffue et ils viennent chaque jour chercher les noisettes que Maman et ses Moon-Boots rose-fillette dépose au pied de l'arbre. Des noisettes évidemment achetées uniquement pour eux... Mon père fait aussi pschhh pschhhh en tapant dans ses mains au chat qui est tapi derrière la haie pour essayer de se faire l'écureuil. L'écureuil remonte dans l'arbre non sans faire un bisque bisque rage avec sa patte sous son menton, en direction du chat qui dégage la queue toute dressée, apanage de l'animal vexé.

Chez mes parents, il y a deux corneilles qui à partir de midi attendent l'une dans la pelouse, l'autre sur l'arbre, qu'on leur donne les petits restes du repas : bouts de gras de viande ou de jambon, os de poulet, morceaux de pain. La fenêtre refermée, elles s'approchent, se fourrent tout dans le gosier et repartent. Mieux que le compost.

En fait, mon émerveillement quand je vois deux hérons dans le même champ, je sais d'où il vient...

Chez mes parents, on déjeune à 12h pile et on dîne à 19h pile. Des fois on traînasse à table longtemps mais pour démarrer, faut pas être en retard. Le bon côté, c'est que t'attaques l'apéro plus tôt ;-) 
Le mauvais, c'est que des fois, il s'écoule à peine trente minutes entre la fin du thé de l'après-midi et le début du Martini... J'étais à deux doigts de tremper mon gressini ail-basilic dans l'Earl Grey de Kusmi Tea.

Chez mes parents, il y a des dizaines de magazines sur la table basse : Elle, Cuisine et Vins de France, Grazia, Le Monde Diplomatique et des fois, y'a un Voici "apporté par une amie". Ça fait que j'ai plein de retard à rattraper, à commencer par lire l’horoscope d'il y a trois semaines, en essayant de me rappeler si effectivement à cette date, la Lune dans Vénus m'a procuré une vitalité hors du commun.

Chez mes parents, il y a des tableaux de mon père partout aux murs, ils changent parfois de place, sont remplacés par d'autre, comme une galerie d’exposition. C'est beau et changeant.

Chez mes parents, le PQ est à l'envers. Je veux dire que le sens de déroulement n'est pas le bon, par rapport à chez moi. C'est très perturbant, je ne sais pas de quelle main il faut que je l’attrape, ou s'il faut que je mette la tête en bas pour retrouver mes repères. Ne pouvant me décider, j'ai failli déchiqueter un vieux Télé Loisirs mais le papier est trop lisse. Je me suis fait une raison et j'ai pris une profonde inspiration en tirant un grand coup et en espérant que tout se passe bien. Parce qu'il est interdit de retourner le rouleau sous peine de sanctions (je sais, j'ai déjà été condamnée à aller chercher des pommes dans le garage, mais si dans le casier où il y a des oignons, ou des échalotes, le gris, en bas, à côté des bières) (il n'y avait rien de tout ça, j'ai failli y rester).

Chez mes parents, on ne plaisante pas avec le sens du PQ.



67 commentaires:

  1. Anonyme4/3/13

    Le deuxième, celui de droite.
    Une bise.
    Rosana

    RépondreSupprimer
  2. Haha j'adore et chez tes parents aussi 👍

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore aussi chez mes parents... ♥

      Supprimer
  3. Nous, ca depend des fois. Et puis, de toute facon, vu qu'on a la tete en bas, le PQ se deroule tout seul des qu'on le sort de son paquet, alors ^_^
    Bon debut de semaine, m'dame Blonde. Et bon courage pour la reprise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, forcément, le PQ se déroule tout seul dans l'hémisphère sud. Déjà que l'eau de la chasse tourne dans l'autre sens...

      Merci ! et des bisous.

      Supprimer
  4. Courage pour la reprise !

    Chez moi, le PQ se déroule sur le devant, comme sur l'image de droite. Cela dit, c'est un rouleau de PQ, pas le papier en feuilles où il en faut dix pour s'essuyer le derrière correctement, qui râpe les fesses et qui se troue facilement…

    Bon courage pour la reprise… et pensées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La qualité du PQ, c'est essentiel pour le bien-être.
      Je suis sûre qu'il y aurait moins de gens aigris et désagréables si tout le monde utilisait un PQ doux !

      Supprimer
  5. Chez nous c'est comme sur l'image de gauche. J'avais fait un billet sur le sujet il y a déjà un moment. parce qu'il m'est arrivé de m'énerver à cause de ça et que, au final, c'est ridicul(e).
    Quant aux oiseaux et z'écureuils, j'ai les mêmes dans mon petit jardin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance d'avoir des petites bêtes dans le jardin... Chez moi, à cause du gros Lulu-casse-couilles et de la chienne, y'a pas grand monde....

      En revanche, j'ai des souris sous l'évier.

      Supprimer
  6. Smouik4/3/13

    j'irais bien chez tes parents ;-)
    Quant au PQ, pas ce genre de souci chez nous : le PQ n'est pas accroché, donc tu saisis le rouleau dans le sens que tu veux... Elle est pas belle la vie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE4/3/13

      Smouik, je savais que nous avions quelque chose qui nous liait. Le non sens du PQ. Yeah !

      Supprimer
    2. Cécile4/3/13

      Pareil chez moi, le PQ est posé sur la pile de magazines et chacun pioche à sa façon ...
      Faut dire qu'à 6 à la maison, je me vois mal passer ma vie à remettre un rouleau de PQ sur le dérouleur ... D'ailleurs IL N'Y A PAS DE DÉROULEUR !
      Et pareil que DOMINIQUE, j'aimerais bien que tu me prêtes ta mère, et puis tant qu'on y est, prête moi aussi ton père, tiens !
      C'était une très jolie évocation en tous cas (pas le passage sur le PQ nécessairement, celui sur les animaux ...)

      Supprimer
    3. Smouik4/3/13

      @DOMINIQUE : :-D

      Supprimer
    4. L'absence de dérouleur dans les lieux d'aisance provoque chez moi l'irrésistible envie d'enrouler encore et encore, pour me faire un moufle de PQ tout autour de la main....

      PAS DU TOUT économique.

      Supprimer
    5. Et oui, mes parents sont géniaux.

      Supprimer
  7. DOMINIQUE4/3/13

    Chez nous, il n'y a pas de dérouleur. Le rouleau est posé sur une étagère. Je suis sûre que ça énerve ma belle-mère.
    Dis, tu me prêtes ta mère ? J'avais la même, avec les graines, les oiseaux, les jumelles et les fascicules d'identification. Quand elle jardinait, un rouge-gorge la suivait pour, on ne sait jamais, picorer peut-être un ver de terre tout juteux ? Il la suivait même à pied dans la maison.
    La haie était remplie de nids de merles et de gazouillis tonitruants (bon, le rapprochement entre gazouillis et tonitruants semble improbable, mais ceux qui ont entendu un merle s’époumoner à 5 heures du matin sous ses fenêtres me comprendront !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore l'idee du rouge gorge sautillant derriere ta maman (j'imagine, je ne sais pas pourquoi, le rouge gorge sur les tomettes dans la maison, c'est joli comme tout) et du merle rouge, suant et pantelant de s'etre epoumone...)

      Supprimer
    2. DOMINIQUE4/3/13

      J'espère que le merle est rouge et suant, car lui aussi fait suer à 5 heures du matin !

      Supprimer
    3. Ma Maman n'est pas trop à prêter, mais elle sera sûrement touchée de ton commentaire...

      Les merles sont des braillards. Je confirme.

      Supprimer
  8. chez moi, c'est celui de droite

    RépondreSupprimer
  9. A l'endroit, c'est comme àcelui à droite. L'autre est une hérésie sans nom !!!!!!!!!
    (le pire, c'est le PQ avec les feuilles détachées en carré. Un coup à me bloquer pendant des plombes au petit coin, ça... J'en prends combien, trop ça bouche, pas assez àa tache... Rhâ !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'as beaucoup fait rire !!
      J'ai une grand-mère chez qui y'a du papier en petites feuilles. J'essaye de me contenir mais tchip tchip tchip tchip, j'en prends plein.
      Tant que je gagne... je joue !

      Supprimer
  10. Etant maladroite de nature et ayant les ongles fragiles, je n'ai jamais compris l'intérêt de placer le PQ comme sur l'image de gauche !

    Mais ici c'est plus simple, il est posé sur une étagère (également). Du coup j'arrive quand même à le faire tomber et à le laisser se dérouler jusqu'au fond de la salle de bain, mais ça... (Maladroite, je disais !)

    J'ai presque la même maman, le livre et les jumelles en moins !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le PQ qui se casse la figure et roooooule sans fin. Vu. Connu. Chiantissime. Surtout quand il faut le rembobiner.

      Supprimer
  11. Chez ma mère, le PQ est en bloc de feuilles... Si tu te demandes en faisant les courses qui achète encore ça, tu as la réponse : ma mère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois pas qu'elle devrait faire un stock ?
      Un jour, ça va s'arrêter non ?

      Supprimer
  12. Chez nous, le PQ est posé donc pas de problème !
    Notre copine Lavandine avait fait aussi un article il y a peu sur ce sujet hautement sensible : http://lorgnettedunjour.canalblog.com/archives/2013/02/18/26426866.html
    Je préfère aussi quand la feuille "tombante" n'est pas contre le mur, image de droite !!
    C'est le pied de pouvoir observer les écureuils de chez soi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai reluqué les écureuils tous les jours. A l'oeil nu. A la jumelle.
      Magnifiques.

      Supprimer
  13. Le sens de l'illu de droite, TOUJOURS :) Et si je vois que c'est dans l'autre sens, je change, même si on ne m'a rien demandé. Je rigole pas avec le PQ moi !
    D'ailleurs j'avais lu quelque part que le sens du PQ déterminait si une personne était radine ou généreuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben j'aimerai bien savoir qu'est-ce qui correspond à quel trait de caractère ? ;)

      Supprimer
    2. "Votre caractère dans le sens du PQ" : vachement plus cool que les caractéristiques du signe astrologique !

      Supprimer
    3. Le sens de droite, c'est nous, les généreuses :) Les autres sont des rapias du PQ, et toc !
      Mais mon caractère astro, je l'aime bien aussi :D

      Supprimer
  14. Chez les autres, il m'arrive de pousser le vice jusqu' à retourner le PQ quand je trouve qu'il n'est pas dans le bon sens... là, il faut que je me fasse une raison, c'est carrément un TOC... et je dois avoir un petit côté Mamie, avec les graines pour oiseaux et l'encyclopédie pour les reconnaître, mais mes filles adorent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma Maman est Mamie, mais pas Mémé. Elle est super jeune !
      Et moi aussi j'adore tout ça...

      Supprimer
  15. lilou174/3/13

    Hello, not'blonde ! Pas trop dure cette journée ?
    Bon, une fois n'est pas coutume je dis : à droite. Et moi aussi, si ce n'est pas dans le bon sens, je change (mais chez les autres, je n'oserais pas).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La journée a été un peu dure mais faut pas trop se plaindre, y'a eu pire...

      Moi aussi je change. Chez les autres.... j'ose pas toujours ;-)

      Supprimer
  16. Chris4/3/13

    Chez moi le PQ est posé sur une étagère : culture du non sens comme le dit Dominique. Mais s'il devait être sur un dérouleur ce serait comme le dessin de droite et chez maman c'est comme le dessin de gauche à cause du dérouleur : dans l'autre sens ça coince !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah oui, mais si le dérouleur s'y met aussi...

      Supprimer
  17. Chez moi c'est comme à droite! http://ma-yon.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  18. Il y a un excellent article sur l'orientation du PQ sur le Wikipedia anglais, il vaut le coup d'œil, même avec Google Translate ! http://en.wikipedia.org/wiki/Toilet_paper_orientation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE4/3/13

      Hilarant. Et trèèès sérieux. La Blonde vient de nous poser une question fondamentale. C'est le cas de le dire !

      Supprimer
    2. Un truc de ouf.

      C'est comme pour l'étude sur combien de temps on passe à se regarder dans le miroir.... Y'a des mecs qui sont payés pour faire des études sociologiques sur le PQ !

      En même temps, quand je vois les positions drastiques prises par certaines personnes (y compris moi), je conçois que c'est un sujet d'importance. ;-)

      Supprimer
  19. hihi moi aussi c'est l'image de droite et je ne supporte pas l'image de gauche lol j'en ai des bouton je n'ai jamais compris pourquoi le sens du pq me perturbe autant !!!!!!!!! Avec la preparation avec les petits oiseaux je m'attendais a une belle vu des toilettes lol !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, chez Maman, y'a pas la vue sur le jardin depuis les gogues... Sinon, on y passerait ses journées !

      Supprimer
  20. Oh non, mais en fait tu es ma jumelle de l'est ! Sauf que c'est ma mère qui peint et qu'elle n'a pas de moon boots, mais sinon tout pareil pour les oiseaux, les horaires des repas et le PQ. C'en est vraiment effrayant (quand je suis chez eux, je retourne le rouleau dans le bon sens le temps que j'y suis, et puis je le remets dans l'autre sens NI VU NI CONNU quand je repars des chiottes)(mais ça reste entre nous hein)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je respecte leur territoire, ils respectent le mien. Interdit de changer le sens du PQ chez les autres.

      ça va toi ? le bébé, tout ça ?

      Supprimer
  21. et quand on a les 2 chez soi c'est grave docteur... bah oui ça dépend du dévidoir... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Bab, comment vous faites ? Vous êtes sur le point de sombrer dans la schizophrénie avec un truc pareil ! Tu te rends compte !

      Supprimer
  22. celui de droite ! Pour que le PQ qui pend soit le plus loin du mur, ça me donne l'impression que c'est plus hygiénique si c'est loin du mur et que ça le touche pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça se défend... surtout dans les lieux publics où on ne sait pas ce qu'il y a sur les murs.
      Chez moi, bon, c'est pas trop grave, mais j'aime pas ;-)

      Supprimer
  23. Ben moi c'est l'illu de gauche, ben oui chui la seule, et je ne comprend pas le pb le papier descend tt pareil, sinon si c'est comme l'illu de droite j'ai l'impression qu'il me touche!!! Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas la seule, chez mes parents aussi ! ;-)

      Supprimer
  24. Répondu sur FB ! (pq de droite pour moi aussi)
    C'est marrant quand j'étais petite, pour moi c'était le summum du luxe le papier en feuilles détachables, je trouvais ça très classe, sûrement parce que chez moi y'avait un rouleau (banal) !
    A présent, il ne me viendrait pas à l'idée d'acheter des feuilles ! En revanche, je prends toujours du blanc bien épais ! le rose c'est moche ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, jamais du rose !

      Argh, le PQ rose c'est trop commun. ;-)

      Blanc ou à la rigueur, pour les toilettes du rez-de-chaussée, avec de légers dessins parme pour s'assortir au papier peint. Mais c'est tout.

      Supprimer
  25. Je viens de me souvenir d'une anecdote ! (comme quoi le pq fait parler ! lol)
    Mes élèves ne voulaient plus aller chez une certaine maman qui faisait le cathéchisme, parce que tout était compté ! "pipi une feuille, popo deux !" y'a de quoi être traumatisé ! :)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'est pas le comble de l'avarice : compter les feuilles de PQ...
      Au secours.

      Supprimer
  26. J'aime le regard que tu poses sur tes parents.... il peut être critique quand il est en même temps plein de bienveillance et de tendresse...
    C'est comme cela que j'accepte de bon coeur les tacles de mes grands... et ils ne me ménagent pas !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mamina.
      Ma Maman, elle m'a dit qu'elle aimait bien tes commentaires aussi ;-)

      Supprimer
  27. quel dilemne, un coup je dis "mais bien sûr c'est celui de gauche" et puis je me remet dans le contexte et "en fait c'est celui de droite"!
    je sais que je suis indécise dans la vie mais à ce point là je ne pensais pas!
    pfff, flancher sur une question PQ!
    chez moi il n'est pas accroché alors je m'imagine un rouleau attaché, je ferme les yeux pour me mettre dans le contexte, ah ouais, c'est celui de droite le bon côté, on est d'accord!
    pfff, quelle reflexion vitale à 1h25 du mat'! :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon sang, mais incroyable ! Rassure-moi, tu n'es quand même pas allée te mettre en situation pour vérifier ? ;-)

      Supprimer
  28. chez nous le rouleau est posé sur le dévidoir. Dévidoir que n'en a que le nom puisque -je vous le donne dans mille- jamais personne ne range correctement le pq. Avant, je le faisait, pour l'exemple... en pure perte... alors j'ai arrêté. Mais des fois ça m'agace.
    Notre vie sans bidet, pq à l'envers, tupper trop petits, sans couvercle, quel enfer!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et attends, ça fait longtemps qu'on n'a pas parlé des poils...

      Supprimer
  29. Les petites choses qui font les grands bonheur et les petits trucs de nos habitudes (le PQ) qui nous rapellent notre réalité et notre quotidien.
    J'adore la douceur de tes mots dans cet article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Olivia, c'est très gentil ;-)

      Supprimer