20 mars 2013

J'étais mal partie




Dans le p'tit camion des délices qui vient sur le parking du bureau le midi, j'ai pris Tajine de poulet aux légumes et amandes grillées plutôt que Chili con carne.

Oui, je veux bien des couverts en plastique et une petite tranche de pain.

La barquette est généreuse, autrement dit elle est pleine ras le couvercle, on n'est pas volé sur la marchandise et ça sent bon. De jolis légumes, du jus savoureux et une belle cuisse de poulet, hein, pas du poulet en carton avec des os en mousse. Et des couverts en plastique.

L'avantage est que j'ai mangé tout doucement car couper du bon poulet avec un couteau en plastique n'est pas chose aisée. Mes mouvements oscillaient entre la frénésie et l'énergie du désespoir, les coudes collés contre les flancs tout en essayant de maitriser le jus qui faisait des vagues dans le fond de la barquette...

Le problème est venu de la fourchette qui a ripé sur une amande. S'en est suivi un "plitch" de sauce qui a éclaboussé la table et mon pull. Elle s'est pété deux dents dans la cascade. C'était beaucoup moins facile ensuite, j'ai fini les carottes avec la petite cuillère du lassi cassis.

J'ai (un peu) juré. 

La prochaine fois, je mettrai tout dans une assiette et je prendrai un couteau de boucher, hyper affuté. 

Ou je choisirai Chili con carne.

22 commentaires:

  1. je me suis demandé comment tu avais fait et bien la je sais. Heureusement pour moi j'avais mes couverts. Tu l'auras un jour, tu l'auras

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour surtout, tu me prêteras tes couverts.

      Supprimer
  2. DOMINIQUE20/3/13

    L'avantage, c'est que tu as dû sentir le poulet aux amandes et petits légumes tout l'après-midi. Personne n'a voulu te croquer, mon poussin ? Ils avaient tous des couverts en plastique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis trop coriace pour qu'on m'attaque au couteau plastique. C'est que du muscle ça Madame... ;-)

      Supprimer
  3. Tu as un camion des délices à ton boulot ? Trop la chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un camion des délices qui vient le mardi et le jeudi... Gros miam...

      Supprimer
  4. Chris (aka Paquita Chocolatera)20/3/13

    Et en plus on peut pas manger la cuisse de poulet avec les doigts d'abord parce qu'une princesse ne mange pas à "la cro-magnon" et ensuite parce que la sauce qui dégouline c'est pas top.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais voilà ! C'est bien le problème... Rester Princesse en toute circonstance c'est EXTRÊMEMENT délicat.

      Supprimer
  5. Smouik20/3/13

    @DOMINIQUE : un poussin au jus de poulet, tu as raison, c'est TROP TROP bon... :-DD

    RépondreSupprimer
  6. leyleydu9520/3/13

    Il y a des plats comme celui ci que je ne me risque jamais à manger lors d'un pique nique...surtout s'il n'y a pas de table et que les assiettes sont en carton car c'est alors un vrai massacre!
    La salade pleine de sauce,la viande avec un os (poulet ou cote de porc),les chips par jour de vent,les oeufs mayonnaise qui glissent sur l'assiette à cause de leur forme arrondie,la tarte aux fruits rouges avec une pate trop dure qui ne se casse pas avec la fourchette à 2 dents (et les fruits sur ton tee shirt blanc quans tu finis par décider de la manger à la main)...ça sent le vécu,non ?
    Je hais la vaisselle jetable !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça sent bien le vécu... L'un de mes pires ennemi était le sandwich au pain nordique sur trois étages dégoulinant de mayo et de miettes de surimi.
      Il a une volonté propre : celle de te rendre sale.

      Et j'aime pas la mayo dans les sandwichs.
      Ni le surimi.

      Supprimer
  7. Tu n'étais pas habillée en blanc au moins ? Perso tu peux parier que le jour où je suis en blanc, il y a un plat en sauce au resto u. Je suis un peu l'horoscope de la cantoche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan, pas en blanc, ouf, d'ailleurs j'étais presque couleur tajine donc pas cata.

      Demain, les Poissons, évitez la brandade ;-)

      Supprimer
  8. DOMINIQUE20/3/13

    Bon, je sais, je suis au fond du blog, près du radiateur, mais qu'appelez-vous donc un "camion des délices" ? Je me doute que c'est un snack ambulant, mais pourquoi "des délices" ? Vocabulaire local ? Enseigne régionale ?
    Nous, ici, (là, au fond du blog près du radiateur), on a de bêtes camions à pizza.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Dominique,

      D'abord joyeux anniv à ton cher et tendre ;-)

      Le camion des délices est un camion de vente à emporter (le vrai nom, c'est Metiss & Bio). C'est en réalité une ancienne collègue qui a quitté la boite pour monter son entreprise de traiteur, elle cuisine des plats du monde, plutôt bio, en employant des femmes d'origine étrangère en réinsertion pro.

      Elle vient deux fois par semaine au bureau et.... c'est délicieux ;-)

      Supprimer
  9. DOMINIQUE21/3/13

    Merci, je transmets à Cher et Tendre qui fera semblant d'être indifférent à son anniversaire. Tu parles.
    Et re-merci pour l'explication, je trouve le surnom du camion très mignon. Belle initiative, car dans les zones de bureaux c'est souvent la misère gastronomique.

    RépondreSupprimer
  10. Premier petit mot chez toi....depuis le temps que je viens lire en cachette ^^.
    Le mieux pour manger du poulet se sont les doigts :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sympa de mettre un petit mot... merci !

      Supprimer
  11. Me concernant, je préfère couper court à toute pensée coupable, bien que détenteur de plusieurs caisses, inox, faux argent, metal bas gamme etc... je ne te preterai jamais mes couverts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alleeeeeez, prête moi ton gros couteau....
      Heu, pas de pensée coupable on a dit...

      Supprimer
  12. Si tu passes par chez moi, tu verras pourquoi définitivement je ne te preterai pas mes couverts aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est trop beau !! Comment on fait pour avoir un beau kraken comme ça ? j'adore !

      Supprimer