21 janv. 2013

[Fifty Shades of Grey] ou comment faire dans l'absence de nuances



Je l'ai terminé ce fameux pavé de 550 pages qui a fait fantasmer beaucoup de nanas, un des livres les plus vendus de l'année dernière : Fifty Shades of Grey, "Cinquante nuances de Grey" en version française, de E.L. James.
Tu as forcément entendu parler de ce truc : un livre qui allait révolutionner ta vie sexuelle en y instillant des idées jamais venues auparavant, faisant l'apologie d'une relation sadique où le plaisir était omniprésent.

"Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais".

C'est ça qui est écrit en quatrième de couverture. Tu vois, c'est pas de la promesse en l'air.

A partir de maintenant, si tu n'as pas lu le bouquin et que tu as la ferme intention de le faire, change de page, ça va balancer.

Quand j'ai lu les premiers chapitres, honnêtement je me suis dit "la vache, qu'est-ce que c'est mal écrit". Mais je n'ai pas osé le refermer sur le champ, pensant que mes jugements littéraires avaient à peu près autant de valeur qu'une pièce de 5 centimes (de Francs), et que ma culture littéraire était finalement assez mince. Après tout, qui suis-je pour juger complètement nase un best-seller mondial ? J'ai donc continué... Je confirme. C'est nase.

D'abord, les personnages ont à peu près autant de consistance qu'un Sopalin humide et la pauvreté du vocabulaire employé n'a d'égal que son manque de diversité (des répétitions tout le temps, c'est hyper pénible). Ensuite, question crédibilité de l'histoire... Au secours.

Anastasia Steele (qui n'a rien à voir avec Remington, si j'ai bien tout suivi) est une étudiante en littérature classique de 21 ans. Elle vit en colocation avec une fille blindée de thunes, ce qui n'est pas son cas. Elle est vierge et n'a embrassé que deux garçons dans sa vie alors qu'elle est super mignonne avec ses cheveux indomptables. Elle ne connait rien au sexe et ne s'est même jamais masturbée. Faut dire qu'elle est très timide, un peu maladroite mais telllllement romantique.

C'est à peu près tout ce qu'on sait sur elle. Une pucelle godiche avec beaucoup de cheveux qui passe son temps à chercher un élastique.

Christian Grey (qui n'a rien à voir avec Meredith, si j'ai bien tout suivi) est un multi-milliardaire de 27 ou 29 ans, beau comme un dieu (mais lequel, on n'en sait rien) avec des boucles cuivrées et des yeux trop beaux (mais on sait pas quelle couleur). Il ne porte que des costumes gris et des chemises blanches en lin. Et des pantalons en lin qui lui tombent sur les hanches de façon super sexy, quand il veut être en mode décontracté. Il est le patron de 10000 personnes à travers le monde, conduit son propre hélico, a un chauffeur, une gouvernante, fait du planeur et est un maniaque-du-contrôle. Cette dernière expression est à retrouver environ 374 fois dans le bouquin (champ lexical de la mort, je te dis). Ah oui, et il a un gros kiki. Enfin c'est Anastasia qui le dit mais comme elle n'en a jamais vu d'autres, on peut se poser la question de la véracité du propos.

Un maniaque du contrôle, riche à millions, beau comme un dieu et dont la seule possibilité de relation avec les femmes passe par la soumission (c'est lui qui soumet). Avec une supposée grosse bite.

Donc je te passe les détails ineptes de leur rencontre, toujours est-il que Christian va proposer Anastasia de devenir sa soumise. Avec un contrat à signer dont on va te rabattre les oreilles pendant des dizaines de pages (et qu'elle ne signera pas). Là où ça devient étrange, c'est quand finalement pour une relation sadique on s'en sort bien, puisqu'il est stipulé dans le contrat qu'il n'y aura pas de feu, pas d'épingles ni de couteaux, pas de sang, pas de violence, pas de douleur trop forte, pas d'électricité, pas de marques, etc...
Au final, il va l'attacher deux ou trois fois et lui coller une fessée parce qu'elle aura "levé les yeux au ciel" et qu'elle n'arrêtera pas de "mordiller sa lèvre inférieure" (un sacré tic qui se produit tous les deux paragraphes environ et va savoir pourquoi, le Christian, ça l'excite à mort). En plus la donzelle disposera à sa convenance de mots d'alerte qui serviront à avertir si c'est trop hard à son goût. Elle est priée de se rappeler de ces mots en tout temps et en tout lieu, de ne jamais les oublier. Attention, tu es prêt ? Les mots sont "jaune" si ça fait un peu trop mal et "rouge" si c'est insupportable. Ouh la la, c'est compliqué à retenir...
Y'a aussi un sacré règlement concernant l'hygiène, l'épilation, les vêtements qu'elle doit porter... Tout ça ne fait guère avancer l'histoire, on dirait que ça sert uniquement à remplir des pages. Bref, un contrat quoi.

Et puis, j'ai rapidement senti toute crédibilité s'évanouir lorsque la jolie vierge a ressenti le premier orgasme de sa laïfe quand Christian lui a pincé le bout des seins. Mais SI c'est POSSIBLE, faut croire. Elle n'a jamais été touchée par personne, elle ne s'est jamais tripotée mais elle grimpe au rideau parce qu'il lui caresse les tétons  Mais bien sûr. Ah oui et aussi, elle jouit à chaque fois. Systématiquement. Toujours. Quand tu penses qu'il y a des nanas à qui ça n'arrive jamais, ou une fois de temps en temps, elle a sacrément de la chance, Anastasia.
Ensuite, toujours pour renforcer la crédibilité de l'histoire, sa bonne copine lui offrira de partager un appartement fabuleux et elle dégotera un job d'éditrice dans une maison d'édition indépendante alors qu'elle sort de l'école et qu'elle a zéro piston. Bienvenue chez les Bisounours.

Je ne vais pas tout résumer mais disons que cela a sans doute été écrit pour des ménagères américaines pudibondes dont la seule expérience sexuelle consiste à se laisser ouvrager par un mari sans imagination. Forcément, quand elles lisent de la jouissance ultime à base de glaçon très froid sur une peau nue et aussi qu'on peut faire des trucs de ouf avec une simple cravate (genre se faire attacher les mains, wouaaaaaa !), je comprends que ça leur affole la wouachacha.
C'est du Harlequin version X. Dans Harlequin, y'a toujours une jeune fille innocente et un homme riche qui va tomber amoureux d'elle (le syndrome Cendrillon). Bon ben là, l'homme est un peu tordu (mais il a subi des grands traumatismes dans son enfance, c'est pour ça). Et on passe un peu plus de temps sur le sexe (oui, mais il a une grosse bite, c'est pour ça).

Finalement, Fifty Shades of Grey, il faut le lire comme on regarde un film porno : on accélère ou on passe les scènes où ça discute et on se concentre sur les passages de cul. Parce que c'est le seul petit intérêt du bouquin, si t'as envie de lire du cul, y'en a. Il faut avouer que ça peut même être un peu excitant mais en dehors de ça, putain que c'est long. Et inintéressant.

Pour les deux autres tomes, je crois que je vais passer mon tour tellement je me contrefiche de savoir si finalement ils vont se marier et avoir des enfants...  Même si avant, ils baisent quatre fois par jour.

Je dois avouer que j'écris tout ça avec quand même un peu de retenue (ah ?) parce que finalement, je vais bientôt être soumise à vos critiques et que si ça se trouve, mon bouquin tu vas aussi trouver ça super nase... J'espère pas. Mais c'est possible. Ce sera la Vengeance d'Anastasia.

C'est un bon titre ça, je vais le garder sous le coude.


180 commentaires:

  1. Smouik21/1/13

    Merci de l'avoir lu à ma place, d'autant que je n'avais aucune intention de le faire, et là, au moins, j'ai bien rigolé ! Je crois que tu as trouvé l'analyse la plus juste : c'est comme un film X de seconde zone (même pas érogène)... Un poil (de c... ?) excitant mais à part ça, pas de scénario, pas de mise en scène, cousu de fil blanc, etc. Mais s'il se vend à des millions d'exemplaires, alors rien à dire sur l'existence même du bouquin, ça veut dire qu'il y a un public et tant mieux pour l'auteur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'il y a un public ! Et si quand même, y'a des passages qui font frissonner le bas ventre... Mais franchement, pas plus.

      Supprimer
  2. Isabelle21/1/13

    Pareil que Smouik: merci de l'avoir lu et résumé pour moi! Je n'avais aucune intention de le lire, et je confirme, il est fort possible qu'un méga best-seller mondial soit de la daube pure et simple... C'est l'effet marketing, entre autres... Bon lundi et bonne semaine à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isabelle, cette semaine va être top, elle démarre au top, t'as vu en dessous le paquet de commentaires ?... Mais les meilleures sont là, c'est le principal ;)

      Supprimer
    2. Isabelle21/1/13

      oui, t'es au taquet pour devenir critique littéraire vu comme c'est parti... ;-)
      Et je t'assure que j'en ai entendus de bien moins spirituels que toi des critiques!

      Supprimer
  3. J'ai lu les 3 l'été dernier (yes I read ze anglish in ze text), mais c'est bien parce que je les avais tous acheté en même temps, sinon j'aurais arrêté au premier. Mais bon comme j'aime pas gaspiller...

    Je peux donc confirmer que c'est pire au 2e, et que le 3e, même Barbara Cartland elle fait pas aussi mièvre.
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Anna, contente de te voir passer. T'as raison, faut pas gâcher, et alors... ça finit bien ?

      Supprimer
  4. Moi qui hésitais l'acheter... Merci pour cette critique qui m'a évité une déception.
    Après, si un jour je le trouve à 3 € dans un vide-grenier, je ne suis pas à l'abris de céder à l'envie de me faire ma propre opinion...
    J'ai entendu dire que c'était l'adaptation française qui était ratée, celles qui l'on lues en VO sont moins déçues. Mais perso, lire un bouquin avec le dico à côté ne me branche pas plus que ça... Surtout pour un livre érotique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu la chance qu'on me le prête. Mais oui, si tu le trouves à 3 € dans un vide grenier, pourquoi pas ? Et surtout si t'as rien de mieux à faire...

      Supprimer
    2. Anonyme21/1/13

      Tout d'abord Blonde Paresseuse, merci pour cette rafraichissante & critique (découverte en une d'Hellocoton :), c'est exactement ça! Merci d'avoir exprimé le fond de ma pens

      Petit Nuage Rose, je t'assure que le style en VO (oui oui je me suis tapé les 3 bouquins en VO, c'était... horrible. Sauf qu'en vrai j'ai sauté des chapitres entiers) est tout bonnement effroyable. Zéro vocabulaire, pauvreté du style... Insoutenable...

      Apparemment la traduction n'a rien arrangé, mais à la base on partait déjà de profondeurs abyssales...

      Supprimer
    3. Merci à toi d'être venu(e?) :-)
      Et ouf ! pas besoin de lire en VO pour comparer, du coup.

      Supprimer
  5. Autant j'ai pas envie de lire ce livre (je préfère les poèmes cochons de Verlaine) que j'adore lire les critiques de ce genre...MOUAH HA HA !!! Ca, au moins, c'est bien écrit ^^

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai lu que des extraits et vu le niveau , j'ai préféré m'abstenir. En revanche dans ce registre érotique et facile à lire, je te conseille La dame de ses pensées de Cécilia Dutter ou Embrasez-moi d'Eric Holder. Émoustillant mais pas porno.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les conseils... J'adore lire du cul !

      Supprimer
  7. Je l'ai feuillete en English dans le texte, j'ai pique un fou-rire tant c'etait mal ecrit, l'ai repose et ai ainsi conforte un peu plus ma tendance a la mefiance extreme quand on me parle d'un "best-seller-absolument-fantastique-mega-passionnant-mirifiquement-fantastique-et-tout-et tout-tu-verras".
    Sinon, pour l'anecdote, a cause dudit bouquin, je me suis retrouvee, je ne sais plus trop comment, a discuter plugs avec un de mes collegues... Collegue qui est reste comme deux ronds de flanc en s'apercevant que oui, je savais ce que c'etait et a quoi ca servait. De quoi confirmer un peu plus, apparemment, la reputation plutot deluree des Frenchies. J'avoue avoir beaucoup ri devant sa drole de mine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est sympa vos discussions de bureau ! T'es qu'une vilaine grande blonde cochonne....

      Supprimer
  8. DOMINIQUE21/1/13

    La Grande Blonde : c'est quoi des "plugs". Pour moi, ce sont des prises de courant. Pas de quoi fantasmer !!!
    Merci la Blonde, j'avais lu des extraits in french qui m'avaient fait mourir de rire, tellement c'était nul. Ta critique elle, comme le dit Arsinoe, est bien écrite, et drôle.
    Je n'aurais pas imaginé le lire, de toute façon. Tant mieux pour l'auteur qui maintenant doit être blindée de thunes, même si toutes ses relations doivent la regarder d'un drôle d'air...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout les profs de ses gosses ! D'un autre côté, si ça se trouve, y'a des profs de mon gosse qui me lisent... J'ai peur d'un coup.
      Un plug c'est un objet de plaisir anal (va voir sur La Redoute, y'en a plein ;-)

      Supprimer
  9. DOMINIQUE21/1/13

    Tiens, je vais faire ma chichiteuse : on dit rEbattre les oreilles, et non rAbattre les oreilles, à moins que tu sois un cocker.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Dieu. Dire que ce billet est le plus lu de TOUS les billets que j'ai fait une grosse boulette. Mince. Je vais pas aller corriger maintenant, mais merci Dominique.

      Supprimer
  10. Je n'avais pas envie de le lire et tu confirmes mon choix ! C'est typique des feuilletons américains de l'après-midi: le riche qui tombe amoureux de la jeune vierge, la demoiselle qui trouve un job en clignant des yeux, et les orgasmes multiples... Y a juste un peu plus de cul...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, sur M6!! Plus de cul que l'après-midi mais pas beaucoup plus que les regrettés films du dimanche soir...

      Supprimer
  11. Bien contente que tu l'ais lu pour moi et ravie de lire une critique si bien écrite... souvent les critiques des mauvais bouquins ne sont faites que pour t'embrouiller encore plus !
    Il va falloir qu'on mette la barre haute après la lecture du tien... tu as l'air de sous-entendre que ça bouge ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, j'ai eu des nouvelle de l'éditeur ce week-end. Je sais pas si ça avance à grandes enjambées, mais en tout cas, ça recule pas... On tient le bon bout Mamina.

      Rien à voir avec le kiki de Christian G.

      Supprimer
  12. Chris21/1/13

    Merci pour cette explication de texte. Je n'avais aucune envie de le lire (je préfère rester sur Histoire d'Ô de Pauline Réage) donc voila qui conforte mon absence d'envie.
    @DOMINIQUE : un plug est un objet pour le plaisir anal.

    RépondreSupprimer
  13. DOMINIQUE21/1/13

    Merci Chris !

    RépondreSupprimer
  14. Je viens de le finir aussi et je trouve que c'est un bon livre érotique pour adolescent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis par certaine que ce soit rendre service aux adolescent... C'est tellement pas réel. Après, le garçon il va pas comprendre que sa petite copine elle soit pas dans tous ses états lorsqu'il lui caresse les seins...

      Supprimer
  15. Mais merci, MERCI !!!
    Aller j'avoue, j'ai pas lu ce livre. D'abord parce que les qq critiques que j'en ai lu m'en ont dissuadé, ensuite parce que les quelques lignes que j'en ai lu m'ont faire vomir des yeux - si c'est possible. N'importe quel blog de ménagère de moins de 50 ans est mieux écrit que cette... chose... qu'on ose appeler roman. Et franchement pour que ce soit un peu érotique il faut savoir utiliser les mots.
    Bref ça m'agace (et ça me dépasse) terriblement que tout le monde achète ce truc, si vous voulez lire du sexe vraiment bien écrit et intéressant, tournez vous vers Sophie Cadalen (par exemple).

    Merci en tous cas pour cette critique qui m'aura bien fait rire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Miss... Et merci pour le tuyau parce que moi j'adore lire du sexe. Mais là, c'est vrai que dire son "machin" pour parler du sexe de l'homme et dire "là" pour désigner sa propre intimité, c'est un peu léger.

      Et bon voyage, donne-nous des nouvelles ;-)

      Supprimer
    2. delph21/1/13

      discrètement en passant, essaye (si c'est pas déjà fait) "deux filles et leur mère" de G. de St Avit, tu verras ça vaut le détour, ça donne chaud même ;)

      Supprimer
    3. Merci :-) Je le mets sur ma liste...

      Supprimer
  16. (ah oui pour la petite anecdote, quand son bouquin a commencé à se vendre via le "mymajorcompany" des livres où elle le diffusait, son éditeur lui a proposé de reprendre le style, chose qu'elle a refusé tout net. grave quand même...
    la traduction est donc aussi mauvaise que la VO...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, elle a eu raison de pas se faire chier finalement.

      Supprimer
  17. Je crois que j'en avais vaguement entendu parler, mais sans plus. Merci pour ta critique claire, nette, précise et drôle. Certains devraient s'en inspirer. Pourquoi ne pas nous faire des critiques/analyses des livres que tu lis ? Simple suggestion.
    Et puis j'ai une question à laquelle tu n'es pas obligée de répondre : pourquoi tu as acheté ce livre ? ;-)
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas acheté, on me l'a prêté. Parce ce que comme le mouton que j'étais, après avoir lu quelques articles dans la presse féminine, je me suis dit "pourquoi pas?".
      Ouf de pas l'avoir acheté.

      Pour les critiques, j'en ai déjà fait quelques unes mais c'est la première fois que ça fait un poste entier !
      Et puis y'a des gens qui font ça bien mieux aussi... Là, c'est un coup de chance ;-)

      Supprimer
  18. J'adore :) Je ne l'ai toujours pas terminé, c'est tellement mal écrit (et moi non plus j'ai pas une culture littéraire astronomique [ça se dit pas !?!]) Nous aussi on aurait pu écrire ce livre (quoique non, ce genre de relation, non).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lis que les passages chauds, le reste n'a pas d'intérêt...

      Supprimer
  19. Ben ça dépend... dans ton livre : yaura des vierges, des gros organes, des bouts de seins hyper sensibles et des glaçons ? Faut voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben pas trop. Un peu de relations intimes, mais beaucoup moins de cul finalement.
      J'ai loupé le best-seller 2013, c'est sûr.

      Supprimer
  20. Bonjour!
    Alors j'ai lu le 1 et le 2... (oui j'ai tenu le coup...) Autant le 1er peut passer à condition de ne pas s'attendre à de la grande littérature... j'en ai parlé sur mon blog, en moins bien que toi, ton article est vraiment bien!
    Le 2ème ne fait pas du tout rêver...et en plus y'a moins de scènes de cul...autant te dire qu'on s'emmerde à mort! ;)
    Du coup comme tu passes pas mal de pages de blablas ça se lit assez vite!
    Bref, rien de rare et vraiment pas à se taper le cul par terre!
    Merci de m'avoir fait rire!
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah si y'a moins de cul dans le deuxième, c'est sûr que je le lirai pas !
      A bientôt, avec plaisir ;-)

      Supprimer
  21. Ahahah c'est exactement ça, je suis en train de lire le 2ème tome pour voir si ça évolue mais non, toujours aussi creux, elle a un orgasme à chaque fois et c'est ridicule à quel point c'est pas crédible. (Mais moi le bouquin, je l'ai dl sans payer hahahaha j'aurai jamais payer pour une m*rde pareille).
    La grosse question : POURQUOI ça marche ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On me l'a prêté aussi, heureusement...
      Ça marche grâce à un plan marketing-communication super bien ficelé... Et parce que sans doute que nous sommes toutes en attente de quelque chose.

      Supprimer
  22. Ahahahahah je le lis actuellement et je me force, je me force! Pareil, j'ai tendance a honteusement passer les moments chiants jusqu'aux passages de cul voir ce qui a bien pu bouleverser les esprits mais ... voila quoi. C'est nul, c'est fantasmé, c'est les bisounours et les répétitions m'ont aussi bcp agacée ( du genre le truc avec sa lèvre la, mais rhooo moi je fais ça mon mec il me regarde même pas, sauf pour me dire que je saigne ou que j'ai les lèvres défoncées ... Mais bon =) je passe mon tour sur la suite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enchaîne les passages sexes, le reste n'est que du vent. Promis, tu perds rien ;-)

      Supprimer
  23. Mouahhh, merci pour la critique! J'ai jamais eu envie de l'acheter, j'ai toujours pensé que ça ne valait pas mieux qu'un vieux Régine Desforges. Bon, tu me conforte dans mes positions. Mais le blé que cette nana s'est fait avec un bouquin tout naze, c'est dingue!! Vive le marketing (mom porn, pfff, fallait l'inventer).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le marketing est la clé.
      Ils arrivent même à te faire croire que tu peux avoir des règles bleues ou que les pâtes déjà cuites en sachets sont meilleurs que celles à faire cuire.... C'est pour dire.

      Supprimer
  24. Super drôle ta critique ! :-) J'en suis aussi au tome 2 - Oui, j'ai honte d'admettre que je m'acharne, pourtant je suis d'accord avec tout ce que tu as dit... Je les lis en anglais donc ça me permet d'y arriver sans trop de difficultés, vu qu'à part "control freak" et "bite my lower lip", il n'y a pas beaucoup de diversité ! C'est vrai que autant dans le 1er, j'ai été contente des quelques scènes hot, autant dans le 2, ça tourne au vrai roman à l'eau de rose avec un Christian (aux yeux gris, au fait - tellement pratique quand on s'appelle Grey) de plus en plus gniangnian, ça fait vachement rêver... -_- Bref, merci ! (Mais j'irai jusqu'au bout, d'autant que je n'ai pas payé - sauf pour le 1-, merci les liseuses numériques !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais, oui putain les yeux gris, comment j'ai fait pour oublier !!
      Si y'a plus de cul dans le deux, sûr je l'ouvre pas...

      Supprimer
  25. J'en ai teeellement entendu parler, genre trop le livre à lire... Et bien merci pour critique qui m'a, disons le, bien fait rire et qui du coup me confirme que je ne vais pas faire mon mouton et que je ne l'achèterai pas!
    Merci pour cette économie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie, avec plaisir !
      Du coup, tu payes l'apéro ? ;-)

      Supprimer
  26. J'ai lu cette belle daube et je me suis dit "quoi, tout ce foin pour CA?" Franchement, il y a plus de sexe dans certains romans vampires. Et cette d'histoire d'orgasme à chaque fois et ce genre de trucs... à un moment j'ai vraiment cru que le livre avait été écrit par un homme tellement certains détails étaient énormément bêtes. Puis comme tu dis le vocabulaire est très recherché (toi aussi retrouve les 5987463 "ma déesse intérieure" qui se sont gissés dans le livre)
    Bref je ne sais vraiment pas à quoi est dû le succès de ce livre que je trouve très nunuche pour une histoire sur le SM!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Purée la "déesse intérieure". Le premier coup, j'ai pensé que c'était maladroit. Au bout de la dix neuvième, je ne me suis demandée si je rêvais. A la trentième, j'avais envie de lui péter les dents.
      Toi aussi tu m'as fait rire !

      Supprimer
  27. Un vrai bonheur, la lecture de ce billet ! :D
    Et un avis que je partage à 100%.

    C'est aussi mal écrit en anglais qu'en français. Et même, je plains la traductrice qui a dû se coltiner ce terrible boulot (que faire de bon, avec du mauvais ?). Il parait en plus, qu'elle a supprimé des répétitions... Imaginez la version originale !

    Personnellement, j'ai tenté un peu en anglais, et un peu en français. Et je n'ai pas pu finir le premier tome. C'était trop cruel, de m'imposer ça.

    Pourquoi ça marche ? Pas parce que ça plait à un certain public, non. C'est juste une histoire de marketing, de "buzz", alors les gens achètent par curiosité... et sont déçus (mais ça y est, le bouquin est acheté, on peut dire que c'est un best-seller !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Best-seller ne veut pas dire bien écrit.

      Ceci étant, je crois que toute personne qui écrit rêve d'un best-seller, en se disant que C'EST bien écrit.

      Elle a peut-être fait de son mieux.

      Supprimer
  28. la meilleure chose à tirer de ce bouquin, sa musique (lakme and co, ça oui je kiffe) et le fait de ressortir du tiroir ma paire de menottes, because, loulou porte pas de cravate!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le duo des fleurs, one of my best... Tu crois qu'ils vont sortir la compil Fifty Shades ?

      Supprimer
  29. Bien, enfin une qui dit tout haut... enfin bref.
    Depuis la fois où je me suis faite arnaquer par le Da Vinci Code je fuis les best-sellers que tout le monde adore. Parce que "tout le monde" lit des livres fichtrement mauvais, épurés au possible, sans aucune prise de risque ou de position (blague fortuite).
    Ces livres sont plein de phrases où tu dois chercher le sujet et le verbe et des traductions à la louche. Le genre de bouquin où tu retournes les pages à la fin en pensant qu'ils ont dû zapper quelques chapitres à l'impression.
    Pourquoi ça marche ? Parce que tu n'as pas à chercher un mot dans le dico, que c'est facile, rapide à lire et donc par extension tu as plus de lecteurs. C'est un peu le fast-food de la littérature.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un fast-food, c'est ça. Rapide et au final un peu écoeurant.
      Mais je crois qu'ils ont oublié le jouet du Happy Meal. C'est couillon, cette semaine, c'était des boules de geisha... ;-)

      Supprimer
  30. Mdrrr je n'avais pas l'intention de lire ce livre (les romans érotiques, ce n'est pas trop mon truc hein), et j'adore ta critique! Je n'ai même pas tenté de l'ouvrir (quand ça ne m'intéresse pas, ça ne m'intéresse pas)
    Encore un coup de à la Twilight...A quand le film?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parie pour été 2014. Et que ça va faire un carton en plus.

      Supprimer
  31. Je ne l'ai pas lu. Mais j'ai lu beauuuuucoup d'avis négatif en revanche, et ça me donne franchement pas envie de l'acheter ce bouquin. Si par le plus grand des hasard j'arrive à l'avoir d'occasion (vraiment pas cher, faut pas déconner) ou qu'on me le prête, je le lirai sûrement, pour me faire mon propre avis, mais sinon je n'en perdrai pas le sommeil...
    En tout cas, si le livre est nul, j'ai adoré lire ta critique !
    Bises.
    Azilis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On me l'a prêté mais je n'avais rien entendu de mauvais, juste lu quelques articles dans la presse féminine. Heureusement, je crois que je l'aurais eue mauvaise...

      Merci pour ta venue ;-)

      Supprimer
  32. Déjà rien que quand on sait que ce truc, à la base, c'est une fanfiction de TWILIGHT! Merci bien mais perso ça me donne pas du tout envie de le lire!
    Merci pour ta critique, ça m'a fait bien rire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute... tant mieux ! Merci pour ton passage ;-)

      Supprimer
  33. Merci de rétablir la vérité. Je n'ai jamais compris l'engouement qu'a causé ce bouquin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le marketing... c'est juste ça. Et un plan de com en béton.

      Supprimer
  34. Ton billet est bcp plus agréable que le bouquin ;-) je viens de le finir, en anglais et la seule raison pour laquelle je l'ai terminé est que cela faisait longtemps que je n'avais rien lu en anglais...mais pas assez longtemps pour me rendre compte combien c'est mal écrit et avec si peu de vocabulaire... bref, ton billet... disons que tu y exprimes chacune des réflexions que j'ai pu faire à ceux et celles qui m'ont demandé mon avis... merci ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Effectivement, à lire en anglais, ça doit être abordable. Même plus qu'Harry Potter ;-)

      Supprimer
  35. Ah, le gros coup de rire qui fait bien démarrer la semaine :-) Merci !!

    PS : Moi aussi, je suis chez Kiro (http://www.edkiro.fr/l-aventure-de-nathalie.html)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie pour le coup de rire !
      Et je suis contente de te connaitre un auteur de Kiro. J'espère voir le bout bientôt de cette aventure, mon bouquin n'est pas encore publié...

      Supprimer
  36. Aucune surprise : je partage à 100% ton point de vue.
    D'ailleurs, j'avais envisagé d'envoyer mon propre pitch du livre à JC Lattès pour qu'ils fassent la modif sur la couv :" Anastasia Steele dite Ana(le?), une gourdasse de 21 ans va par le plus grand des hasards faire une interview du très abordable multimilliardaire Christian Grey d'une beauté incomparable (pas comme Bill Gates ou les autres multimilliardaires donc). Le coup de foudre est immédiat mais démarre sur un malentendu, ce dernier pensant qu'Ana, arrivée à 4 pattes est une soumise convaincue alors qu'elle est seulement la fille cachée de Pierre Richard. Ana, l'archétype de la fille qui se croit moche mais que tous les hommes désirent est alors confrontée à son premier émoi amoureux et va découvrir qu'en chaque cruche sommeille une grosse cochonne".

    Sinon, si si, on connaît la couleur des yeux de Cricri...ils sont gris (quelle surprise !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu sais quoi, ton pitch est parfait ! J'adore.

      Supprimer
  37. Merci de dénoncer cette escroquerie ! Je ne l'ai pas lu, parce que comme toi j'ai trouvé le style minable aux premières lignes vues sur internet, et je me suis dit que j'voulais pas ruiner mes neurones à lire un torchon pareil. Ce qui me fait peur, c'est le succès public de cette horreur. Qui sont les gens qui aiment ce bouquin ? Comment AUTANT de gens peuvent se jeter dessus ? ça me fait bader d'imaginer le niveau de ces gens ... enfin après on dira "ne juges pas, qui es-tu pour les traiter de grosses merdes incultes?" mais je suis pessimiste sur le futur de la "culture" d'aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas vraiment un torchon, c'est juste un peu concon. Et quant aux gens qui aiment, je crois qu'il faut leur laisser la possibilité d'en profiter. Si certaines ont pu prendre leur pied grâce à ça, mais TANT MIEUX !

      En revanche, lire et entendre dans les médias que c'est un chef d'oeuvre, c'est un peu too much.

      Supprimer
  38. Anonyme21/1/13

    C'est vrai ta critique est vraiment bien écrite, enfin elle est drôle.
    Mais pourtant, en lisant les commentaires je suis assez surprise des réactions. Il est clair qu'au niveau communication et marketing du bouquin, on a été prévenu: Ça n'est pas de la grande Littérature ! Le public visé est tout nouveau, on parle même de "maman frustrée". Et de ce côté là, le challenge est réussi, au vu des ventes du bouquin et des études déjà réalisées.
    Enfin bon, après c'est une question de goût aussi. D'ailleurs j'avoue, je me suis ennuyée... Les répétitions, la naïveté...
    Enfin, ce qui m'étonne donc, c'est le nombre incalculable de personnes qui critiquent sans avoir lu. Et çà m'étonnera toujours, la critique impersonnelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La critique sans lire, c'est vrai que c'est facile.
      C'est facile aussi de se moquer des gens qui aiment, je ne crois pas l'avoir fait.
      Je me moque du contenu de l'histoire mais si ça plait... ben tant mieux.

      C'est comme Bob l'Eponge. Les gosses adorent, tant mieux. Moi ça me saoule.

      Supprimer
  39. Mouhahaaa moi qui avait envie de voir ce que ça donnait, j'ai feuilleté le livre à sa sortie et finalement.... voilà quoi ! Ca n'avait pas l'air de casser trois pattes à un canard ! Ton article confirme mon jugement !
    Et puis, question style d'écriture et profondeur des personnages... quand on sait qu'à la base, l'auteure n'avait pas prévu de la publier car c'était une fan-fiction de Twilight plus... enfin, AVEC du sexe, on comprend pourquoi ça vole pas haut ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan, ça vole pas très haut. En revanche, il arrive quand le vampire ? ;-)

      Supprimer
  40. Eh bien ! Moi j'ai acheté le bouquin la semaine dernière, j'vais le commencer tout à l'heure puisque j'en ai entendu que du bien ! Tout le monde en est dingue, scotché au bouquin à ne pouvoir s'arrêter de lire. Ben franchement je vais le lire par curiosité seulement parce que j'suis pas hyper emballée, en tout cas j'ai bien ri en lisant ta critique, qui elle, est hyper bien écrite ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci... Je te laisse au plaisir de la lecture et j'espère malgré tout que tu passeras un bon moment (vers la page 391 je crois) ;-).

      Supprimer
  41. Merci, merci pour cette barre de rire en ce milieu de journée maussade ! Franchement, je suis contente que ce livre soit sorti : même si je le lirais jamais, ça a permis à ton article de voir le jour et je suis hilare depuis 10 min !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais comment que je suis super contente de lire un commentaire pareil !!
      Merci Mademoiselle Cerise ;-)

      Supprimer
  42. Anonyme21/1/13

    Ce qui reste amusant c'est que la plupart critique le style d'écriture, la pauvreté du langage, l'histoire insipide etc... En attendant la plupart l'on lu, il doit quand même bien y avoir quelque chose dans ce livre (surtout que certain s'acharne sur le deuxième tome).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu comme quand tu lis Closer, que tu regardes une émission de téléréalité ou que tu surfes chez ch*rlie modeuse: parfois t'as besoin de te confronter à la nullité. Ca n'empêche pas d'avoir un sens critique.

      Supprimer
    2. Y'a que je crois malgré tout que le sexe attire. Et la promesse d'interdit, d'histoire sulfureuse qui entourait le bouquin faisait fantasmer la plupart des gens, moi y a compris. Le problème est que la déception est assez forte au bout du compte.
      Si la qualité avait été là, ça aurait été top !

      Supprimer
  43. Je ne comptais pas le lire mais ton article m'a bien fait rire ! Tout comme Twilight, ça a l'air d'être un pavé mal écrit, sans fond, sans intrigue, etc. Le minimum syndical pour essayer de faire mouiller de la petite culotte de ménagère. Pourquoi ça marche ces trucs-là, j'avoue que j'attends la réponse pour pouvoir enfin redormir sur mes deux oreilles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je vais avouer maintenant. J'ai pas lu Twilight. Ni vu d'ailleurs. Donc il m'est difficile de comparer.

      Ça marche parce qu'il y a du buzz et que ça joue sur les interdits et les fantasmes. Du cul quoi !

      Supprimer
  44. C'est marrant ces filles qui disent "Je l'ai lu mais en anglais". Comme si ça excusait l'écriture insipide (enfin, j'imagine mais je ne l'ai pas lu) ou juste le fond merdique. J'ai vraiment du mal à comprendre comment on arrive autant à se détourner de nos beaux auteurs des siècles passés. Je ne sais pas, si on veut vivre le grand frisson par procuration il y a Sade, Anaïs Nin, la correspondance entre Musset et Sand, etc. Bref, ça me désespère.

    En tout cas, j'ai bien ri en lisant ton article ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lisais Anaïs Nin en cachette chez mes parents quand j'étais ado... et c'était super chaud !
      Faudrait que je le relise pour voir si ça me fait toujours le même effet...

      Supprimer
    2. Je ne pense pas que les filles qui l'ont lu en anglais cherchent à justifier quelque chose. Mais comme ça a beaucoup été dit ici, le vocabulaire du livre est tellement pauvre que tu as du mal à croire que ce n'est pas un problème de traduction. Je les avais sur mon Ipad cet été, comme d'autres, j'ai fini par user mon index à chercher les scènes un peu hot. Allez, je vous le dit... Ils se marient et ont beaucoup d'enfants. C'est consternant de puritanisme en plus d'etre mal écrit. Mais merci d'avoir cette critique très drôle qui me donne l'occasion de laisser mon premier commentaire ici.
      Ha, aussi, la littérature ne s'est pas arrêtée aux siècles passés et je prends des notes sur certains auteurs évoqués dans les commentaires. Un nom ici, Anne Walter, chez Actes Sud, Les Relations d'Incertitude

      Supprimer
    3. Ah bah voilà, on la connait la fin... En même temps, Anastasia serait devenue une maîtresse dominante, je crois que je me serais paluché les deux autres tomes, ça aurait été tellement plus drôle...

      Merci pour ton passage ;-)

      Supprimer
  45. Je n'ai pas lu tous les commentaires mais je te rejoins complétement dans ta description : ce roman est une grosse daube. Et je crois que je préfère encore lire des harlequins érotiques que ce truc. Vraiment. J'ai abandonné au bout de la 50eme page tellement les personnages étaient bidons et que le style littéraire était pauvre comme des vitamines dans une bouteille de coca...
    Voilà, du coup, je te dis merci ^^(de dénoncer ce truc tout nul!))
    (du coup, les gens qui disent que c'est bien, je m'interroge sur leur culture littéraire et leur référence, je me dis qu'ils n'ont pu lire que des nous deux dans la vie, ce qui expliquerait que ça les rend tout foufous de lire ça quoi...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en faut pour tous les goûts et des lectures simples peuvent aussi contenter certains.
      Ce qui me gonfle, c'est tout le patacaisse qu'on fait autour de ça. Maintenant si ça peut en contenter... tant mieux. Et Nous Deux fait un sacré paquet de ventes toutes les semaines...

      Supprimer
  46. Comment écrit au début d eton article, je passe cette page car je viens d'acheter 50 nuances de gris et ne voudrait pas en savoir plus dessus avant de le lire. Je reviendrais ici à la fin du bouquin :p

    RépondreSupprimer
  47. Alors là BRAVO! Je te tire mon chapeau! J'ai rigolé du début à la fin de ton article. C'est tellement, mais tellement ÇA.
    Ce que tu as écris là, j'aurai pu l'écrire (mais j'aurai vmt pas fait mieux: tu l'as fait parfaitement) aussi tellement je le pense. C'est tellement drôle que j'ai une petite demande à te faire:
    STP, lis le tome deux et fais nous un résumé comme celui ci.
    STP, lis le tome trois et fais nous un résumé comme les deux précédents.
    Car d'une, tu me permettra de me fendre la poire comme aujourd'hui et de deux, j'aurai pas besoin de les lire moi (quoi que... c'est tellement naïf, niais et j'en passe que ça en devient cocasse :D

    Encore bravo pour ce super article (très, beaucoup trop) drôle !!!

    Bises!

    M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marion pour tous ces compliments ! Je prends en compte ta demande, mais je ne suis pas certaine d'avoir le cran de le faire... Ce sont de trèèèès gros bouquins trèèèès longs à lire. Et j'en ai d'autres qui m'attendent ;-)

      Supprimer
  48. Ton article m'a bien fait rire.. je suis certaine qu'il est plus passionnant que le livre !
    En effet on a fait une pub du tonnerre pour ce livre qui est Naze.

    Merci ça évitera qu'on achète ce truc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si toutes les personnes qui du coup ne l'ont pas acheté pouvait m'envoyer la moitié de la somme... ça me permettrait d'aller chez l'esthéticienne.

      Je te file mon compte Paypal ? ;-)

      Supprimer
  49. Moi qui avait déjà pas envie de m'en approcher, tu vient de mettre le point final à ma décision finale : je vais rester très loin de ce déchet de la littérature.

    RépondreSupprimer
  50. c'est excellent ton billet : alors: petite précision : je crois que c'est écrit par une anglaise .. ensuite : la première fois que j'en ai entendu parlé c'est par une américaine (j'habite aux US) qui m'a dit : oh toi qui est française : lis ça tu vas adorer et elle a raconté : elle a fait un flop ... ah bon tu crois que c'est intéressant ? voilà les américains sont effectivement tres pudibonds dans leur vie courante mais on des échappatoires et c'est pas joli joli ... merci effectivement je ne vais pas le lire, j'ai mieux a faire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est écrit par une anglaise.
      La réflexion de la personne américaine, c'est parce que les françaises ont encore toutes une réputation de chaudasses ? ;-)

      Supprimer
    2. c'est exactement ça ... elle m'a dit : "vu les BD qui sont å la fnac?????!!!!!, vous aimez tous le porno ... ! " elle a rien compris .... manque de finesse en tout cas ... ah oui, j'ai une amie qui etait voisine de l'ecrivain à Londre et qui m'a dit que l'ecrivaine est une dame tres comme il faut ... A mon avis, vus ses fantasmes, il doit lui manquer qqchose ...

      Supprimer
  51. :-D je t'adore!!!! Quelle critique...bon, je n'avais pas du tout envie de lire ce truc, et évidemment, là, j'ai encore moins envie. Mais grâce à toi, j'ai le sourire aux lèvres pour la journée! Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Kat ! Merci pour ton com et ne laisse pas le rouquin lire ce truc... ;-)

      Supprimer
  52. Lydie-Anne21/1/13

    Ouh là là, je suis déjà le 57ème commentaire sur ce post... ca ve devenir difficile de continuer à répondre à tout le monde individuellement (mais on aime ça).
    Un vendredi RTT + un week-end sans connexion = 2 post à lire lundi matin, double bonheur !
    Et pour rester sur le sujet : j'ai entendu partout autour de moi les mêmes commentaires que ceux que tu as faits (même de la part de pro), peut-être une nouvelle carrière pour toi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais répondre à TOUT le monde. Et surtout aux habituées ;-)
      Une carrière de critique, tu veux dire ? Nan, moi je suis plutôt langue de pute, c'est plus facile.

      Supprimer
  53. Superbe article. Je voulais le lire, lorsque le Elle t'envoie les extraits du tome 2 en pleine face, tu te dis, on a affaire à la trilogie du siècle. D'autant que les livres un peu cul, ça court pas les rues. Après lecture de l'extrait : déception. Et maintenant que je lis ton article je suis certaine de ne jamais acheter cette daube !

    (je suis très étonnée, tu n'as aucun commentaire méchant, pourtant tu y es allé de ta plume la plus affutée !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui tu as raison, pas de commentaires méchants... Je m'en sors bien finalement ;-)

      Supprimer
    2. Et peut-être que c'est parce qu'il n'y a que des gens sympas ici... En fait, c'est ICI le pays des Bisounours. Pour garer sa licorne, c'est en sortant, à droite.

      Supprimer
  54. Votre article rejoint notre critique de l'année dernière - si ça vous intéresse...
    http://www.matchingpoints.fr/2012/10/21/lecture-fifty-shades-of-grey/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, les grands esprits se rencontrent !
      Enfin moi, je fais seulement 1.60 m, pas de quoi fouetter un chat... ;-)

      Supprimer
  55. Anonyme21/1/13

    tu confirmes ce que je pensais meme sans l'avoir lu. c'est juste une version plus edulcorée mais chiante de la serie don't trust the bitch in the apartement (28(?) non ?? meme des navets sont encensés.. moi je me fit qu'a moi meme car j'ai remarqué que, quand les gars de l'édition ils misent un gros tas de fric, les critiques suivent toujours derrière (c'est bizarre non ???????). bref ton analyse de l'orgasme est tout à fait vrai cependant..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas cette série... alors je peux pas te dire.
      Mais c'est clair que les plans marketing des grosses maisons d'édition sont bien pensés...

      Supprimer
  56. Je n'ai peut-être rien à faire là puisque je n'ai pas lu le livre en question.

    Je trouve cela un peu affolant que la génération d'aujourd'hui se lance tête baissée dans ce genre d'ouvrage ("Ohhhh un mec parfait, avec une nenette toute mignonne, des histoires de cul toutçatoutça, comme je rêverai de vivre des histoires comme ça hihi ha huhu<3 ****")Si à cela on ajoute des vampires, les préados ne se sentent plus.
    Bref^^
    Avis négatif, ou pas (négatif est rassurant néanmoins), beaucoup l'ont lu.

    Et sinon, Tolstoï, Flaubert, Camus, Stendhal, Proust et Nerval...on en parle?
    Là, il y aurait des choses à dire. Négatives, positives, peu importe...mais CONSTRUCTIVES au moins.

    Jeunes et moins jeunes, à vos livres! il n'est jamais trop tard! (pleine d'espoir, je suis...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais, si tu es la bienvenue, tout le monde est bienvenu du moment qu'on apporte des Monaco pour l'apéro !

      Et oui, j'espère que les jeunes qui liront ça ne le prendront pas pour la vraie vie. C'est très très loin de la vraie vie.

      Supprimer
  57. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  58. La raison pour laquelle je ne l'ai pas lu, comme tout films pour lequel tout le monde à un engouement monstre, moi je les trouve naze ... alors je n'étais pas prête à dépenser 20 boules dans un énorme bouquin sans intérêt. Et puis je tombe sur ton article et je me dis que je vais plus lire des blogs comme le tien au lieu de lire de gros bouquins ! (même si il y a des mr dedans avec de gros kiki, pcq ça je m'en fou un peu aussi).
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais du coup, c'est une super bonne nouvelle ! Repasse quand tu veux ;-)

      Supprimer
  59. Très sympa à lire, ta critique! Tu me confortes dans ma décision de ne pas lire ce bouquin (ou du moins l'acheter, ah, ça, non!), et en même temps, j'ai bien envie de piquer un fou rire moi aussi devant le style apparemment nullissime.. je vais fouiner sur internet pour trouver un extrait, tiens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai pas acheté non plus, c'est un prêt !
      A mon avis, y'en aura plein à vendre au printemps dans les vide greniers ;-)

      Supprimer
  60. Je n'ai pas lu tous les commentaires je ne sais pas tellement dans quel sens ils vont. Ta critique est très agréable à lire, mais je trouve dommage que certaines personnes qui cherchaient un avis, s'arrêtent à ton avis à toi. Il y en a eu tellement !!
    Pour ma part, j'ai lu ce livre et je l'ai vraiment adoré. D'ailleurs je l'ai conseillé à plusieurs personnes qui l'ont lu, et l'on aussi aimé. Toutes les personnes autour de moi qui l'ont lu l'ont aimé.
    Chacun sa critique aprés tout mais j'avoue que tu as bien tourné ça. Bravo quand même ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton com ! Tu sais, je ne suis pas critique littéraire et je ne fais pas partie des plus influentes qui soient... J'ose espérer que cet avis (qui n'est que le mien) ne sera pas l'unique pris en compte.

      Evidemment que des gens l'ont aimé et s'ils ont trouvé du plaisir à le lire... tant mieux. Comme je l'ai dit plus haut, ce ne sont pas les gens que je critique mais l'histoire et sa façon d'être écrite qui ne m'ont pas contentée. Je l'ai quand même lu jusqu'au bout (surtout pour le cul, hein ?)

      ;-)

      Supprimer
  61. C'est marrant comment on perçoit se livre tous d'une façon plus ou moins différente. J'ai lu les trois bouquins, et ce qui m'interesse le plus c'est la complexité du personnage de Grey. Effectivement leurs relations sexuelles ne me font pas particulièrement sauter au plafond, ca ne me choque pas et je sens bien la différence entre l'Amérique et l'Europe.
    Mais je ne trouve pas qu'il soit mal écrit, il est juste simple, sans prétention, grand public, tout l'excitation.
    Après si tout le monde en parle, c'est qu'il y a une bonne raison...
    Si tu veux partager ton témoignage ya un site qui veut faire un dossier santé sexuelle sur le sujet, donne leur ton point de vue !
    https://twitter.com/HealthExpressFr/status/293318975427862528

    Bon courage pour ton livre !

    Annaïs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sans prétention et je suis d'accord qu'il n'est pas compliqué à lire. Juste un peu chiant à mon goût.
      Si tout le monde en parle, c'est d'abord grâce à un plan de communication en béton et parce que ça a fait fantasmer tout le monde : du sexe, un peu hard, en vente libre... Après, je suis sans doute déçue de ne pas y avoir vraiment trouvé ça ! ;-)

      Merci pour tes encouragements, la route de l'édition est longue...

      Supprimer
  62. Je suis en train de le commencer, et tout comme toi je le trouve tres mal écrit, avec une répétition de mots insupportables.. j'espère que la suite sera mieux, et que je n'aurais pas utilisé 17e pour rien ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage... et j'espère malgré tout que ça te plaira un peu pour ne pas avoir la sensation d'avoir foutu ton pognon en l'air !

      Supprimer
  63. Merci pour ta critique. :-)

    On peut juste reconnaître à Cinquante nuances de Grey l'avantage de fournir de bons fous rires à travers la blogo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ta critique aussi !!! Merci !!

      Supprimer
  64. Anonyme21/1/13

    Ahhhhhhhhhhhhhhh! Alors là je dis merci Merci MERCI!!!
    Tout d'abord pour le fou rire que j'ai eu à lire ton article! Et ensuite parce que maintenant je me sens un peu moins seule et moins coupable d'avoir trouvé ce best-seller mondial super nul!
    Je suis d'accord avec toi sur tous les points!
    Encore merci pour le fou rire de la journée! :)
    Bon chance pour ton bouquin!
    Mademoiselle Coton

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tout ! Pour les compliments, pour les encouragements... Ça fait chaud au coeur...

      Supprimer
  65. DOMINIQUE21/1/13

    Celles qui l'ont lu et qui l'ont aimé, celles qui l'ont lu et ne l'on pas aimé, ou celles qui l'ont abandonné en plein sado-masochisme de cour de récré, au moins, elles ont LU. Et ça, de toute façon ça ne peut être que bien, de lire.
    Alors, après, ce n'est qu'une affaire de goût, d'âge, de culture, de tout ça. Heureusement que nous ne sommes pas pareils.
    Quant à moi, je ne l'ai pas lu et ne le lirai pas. Déjà que j'ai une daube best sellerisée de 600 pages qui traîne sur ma bibliothèque, offerte par mon neveu de 22 ans, qui, lui, s'est arrêté à "Oui-Oui va à la plage"... Eh bien, j'aurais préféré qu'il ait lu et aimé la daube qu'il m'a offerte. Sincèrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends Dominique. Peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. Ah non, c'est pas pour ça.
      Heu.
      Enfin j'me comprends.

      Supprimer
  66. En fait ce n'est pas étonnant qu'il soit best seller. Best seller ne veut pas dire qu'il a été aimé, ni qu'il a été lu, mais qu'il a été acheté (bon, d'un côté quand t'achètes un livre c'est pour le lire). Beaucoup acheté. Pourquoi ? Pour la simple raison que les médias en ont beaucoup parlé "han lala ! du sexe ! quel prodige ! quel originalité !" et là des gens ont achetés. Et puis souvent soit ils ont beaucoup aimé soit ils ont beaucoup détesté, il n'y avait de demi teinte. Alors d'autres gens se sont dit qu'ils allaient voir par eux-même, et les médias, face à la critique, en ont remis une couche ; donnant de la curiosité à des gens qui n'avaient pas prit connaissance de l'existence de ce livre. Et la machine a été relancée. Et, bien sûr, le fait que le tome 2 soit sortit relance un peu plus la machine : des annonces à la radio, des gens qui ne savaient pas qu'il y avait un tome 1 et qui vont aller le découvrir... etc, etc, etc. Mais un livre best seller ne veut pas dire que c'est un livre bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un super plan com marketing, du cul, un peu de fric et de l'amour... le cocktail explosif !

      Supprimer
  67. DOMINIQUE21/1/13

    @ Lew : mais qu'est-ce donc qu'un livre "bien" ? J'ai été bouleversée par le "voyage au bout de la nuit" que d'autres vouent aux gémonies. Je n'ai pas pu lire plus de 10 pages de Proust, alors que tout le monde le "relit" !!! J'aime Nancy Mitford, d'autres trouvent ça gnangnan, etc...
    Un livre est un monde, on y pénètre ou pas. Pour te rejoindre, je me souviens de certains livres que je n'ai pas pu lâcher, et quand j'ai terminé, j'ai eu le sentiment très fort de m'être "fait avoir". Qu'ils ne m'avaient en rien enrichie, simplement on ne pouvait lâcher l'intrigue, l'histoire, etc. Genre Cartland. J'appelle ça le chewing-gum des yeux. De lecture en lecture, on affine ses goûts, ses préférences, pour éviter cette frustration.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre bien c'est un livre, déjà, bien écrit. Qu'on aime le style ou pas un bon roman est un roman bien écrit, et là, à l'évidence, les répétitions (peut-être aussi dues au traducteur qui a pas fait correctement son taf) dont parle l'article, et d'autres choses, n'en font pas un bon roman. Après un bon roman est aussi un roman avec un histoire qui tient la route, qui est crédible, et là, apparemment (je dis apparemment parce que je ne l'ai pas lu) ce n'est pas le cas. Après si ça plait à des gens, tant mieux ; mais quand on regarde bien il y a soit des avis méga positifs, soit très avis méga négatif, il y a très peu de demi-teinte, ce qui me laisse penser que seuls certains... euh... "profils psychologiques" peuvent aimer ce livre. Un peu comme pour Twilight. Cette saga est majoritairement pour les ados, pourtant je suis une ado et je n'aime pas, mais je ne suis pas une ado "comme les autres"... je veux dire par là que tout ce qui est secret story, fumer pour oublier ou faire comme les copains... et rêver devant les histoire gnangnan ben c'est pas trop mon truc... Et puis en plus de ça la littérature que je qualifierai de "soupe pour adolescent" ne m'attire pas du tout. Enfin bref. Mais à côté de ça les longues descriptions de Zola, qui écrit pourtant bien, me gavent. Alors oui, un bon roman est un roman qui plait à une personne, certain diront que Twilight est bien, d'autres non. Mais je crois aussi qu'un bon roman c'est un roman qui peut plaire au plus grand nombre et à toutes sortes de "profils psychologiques"...

      Supprimer
  68. DOMINIQUE21/1/13

    Pfouh, La Blonde, tu as du boulot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cécile21/1/13

      @DOMINIQUE :Nan mais là c'est pas possible elle peut pas répondre à tout le monde !! c'est pas humain !!!
      Quant à moi, pas lu, pas même jamais eu envie de le lire, bien d'autres choses à lire en souffrance sur ma table de chevet et le dernier Olivier Adam que j'arrive pas à lâcher et pas non plus à totalement détester !!!

      Supprimer
    2. Smouik21/1/13

      @Dominique, en fait, tu viens de donner la réponse : un livre de cul fait vendre, un billet qui parle d'un livre qui parle de cul attire du monde... CQFD ! :)

      Supprimer
    3. DOMINIQUE21/1/13

      @Smouik : serais-tu une peste ? Cependant tu as raison. Donc, une peste raisonnable !
      Cela fait très plaisir de voir les réactions, enflammées ou ironiques, chez Madame La Blonde, à propos d'un livre, même de cul. On parle de lecture. Et de ce monde immense de la littérature, même si.

      Supprimer
    4. Du boulot, purée, un sacré boulot !
      Débordée, incroyablement étonnée par cet engouement (merci Hellocoton quand même)...

      Mais ça me fait super plaisir que plein de gens s'expriment. Et oui, si quelqu'un trouve du plaisir à lire ce truc, c'est le plus important (je parle du bouquin, hein ?...)

      Supprimer
  69. Pas mal du tout l'article ! Très ... vrai :)
    Je l'ai lu pour me changer les idées (je suis en Lettres Modernes alors quand je veux me changer les idées de mes bouquins de cours, faut vraiment pas pêcher loin ^^) mais oui, qu'est ce c'est mal écrit !! Des "merdes" et des "bordels" dix fois par pages, c'est pire que mes voisins vulgaires !
    Donc bon, j'aimerais bien savoir ce qui a pu le traumatiser autant le petit Grey (hormis les traces de brûlures sur son torse et la faim quoi) mais sinon on sait bien qu'elle passera jamais aux flechettes ! :D
    Du coup, j'hésite à me payer le tome deux avant d'entamer Racine !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup cette idée que ce soit une récréation... Comme quand je regarde Glee avant d'attaquer Dr House. Faut y aller progressivement.

      Supprimer
  70. Et bien merci, j'hésitais, j'avais entendu de mauvaises critiques, maintenant c'est clair, je vais économiser un bras (parce que bon ça vaut cher pour de la daube en boîte quand même) et du temps !
    ^^

    Mathilda de Top Knot and Tea Cups.
    http://www.topknotandteacups.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute... si tu peux dépenser tes sous pour autre chose, c'est pas plus mal ;-)

      Supprimer
  71. Tu m'as tué ! Vraiment je suis morte de rire tu cloues le bec à toutes ces filles qui sont obsédées par ce bouquin (je te jure il y en a...) bref une collègue me bassinait pour que je le lise.. Grâce à toi je l'ai lu de façon surement plus intéressante ! Mister Grey, sa grosse bite et moi même te remercient grandement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut pas être obsédée... mais ça peut faire du bien à certaines dont la vie sexuelle est un peu plate. En tout cas, si ça peut réveiller des libidos endormies... tant mieux !

      Et de rien, c'est avec plaisir ;-)

      Supprimer
  72. Ahahaah tu m'as fais rire aux éclats, tu as tout à fais bien résumé l'histoire, c'est cul cul nian nian à souhaits mais moi j'ai bien aimé juste pour rigoler et passer le temps ! d'ailleur j'ai lu le deuxième , c'est différent, on sait les traumatismes de christian, il va dire je t'aime à Ana, et va la demander en mariage , elle va kaïfé ( comme tu dis ) ce faire fouetter mdr et voilà ( y a beaucoup moins de cul et de S&M ) lol voilà je t'ai résumé l'histoire =)

    RépondreSupprimer
  73. J'adore cet article qui m'a fait beaucoup rire. Tout ce que tu dis est vrai: trop de répétitions et des incohérences. Ca se lit vite mais c'est long. je vais lire le Tome 2 que j'ai déjà depuis 6 mois dans mon armoire mais en acceler car j'ai peur de trop m'ennuyer :)

    RépondreSupprimer
  74. Merci beaucoup pour cette critique qui m'a beaucoup fait rire et conforté dans mon refus de lire ce torchon (parce qu'on a insisté pour que je le lise, oui oui).

    Qui peut bien lire ça ? Celles qui sont habituées aux best-sellers, justement, donc une bonne partie des ados et des "mum". Merveilleux plan marketing. J'ai lu dans un commentaire que ça fait éro pour adolescent. Et malheureusement, c'est tout à fait ça. Pour avoir pas mal traîné sur le Net, je sais parfaitement que de la "littérature" porno comme ça, il y en a pour absolument tous les goûts, et aussi surprenant que ça puisse paraître, c'est majoritairement écrit PAR des ados, qui plus est souvent vierges... Alors je me demande bien comment c'est possible qu'une mère de famille ait écrit un navet pareil et que ce dit navet ait un tel succès alors que gratuitement, sur le Net, on peut trouver des textes tellement mieux écrits, par des ados qui plus est !

    Franchement, s'ils voulaient éditer quelque chose qui vient du monde de la fanfiction (et c'est bien de cet univers-là que viennent les bons textes dont je parle), ils auraient pu prendre quelque chose de bien écrit, c'est pas si dur à trouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a plein de génies qui demeurent inconnus et t'as raison, c'est vraiment trop injuste. Trop trop injuste...

      Supprimer
  75. Purée que tu m'as fait rire ! Ca tombe bien, j'voulais pas le lire mais au moins ce sais ce que je loupe (ou pas !) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente si tu as ri ! Merci pour ton passage ;-)

      Supprimer
  76. Je savais déjà que ce bouquin était une sombre bouse mais tu as fini de me convaincre et en me faisant bien marrer par-dessus le marché. Bref, aucun danger que je dépense mon fric pour ce déchet, je l'ai déjà fait pour Twilight, je ne suis pas prête à assumer ma connerie une seconde fois :')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le prix de ce bouquin, on peut s'offrir plein de trucs vachement plus cool... ou plus sexy... ou les deux ;-)

      Supprimer
  77. J'ai eu l'occasion de me procurer un pdf de ce bouquin et... Ptdr !
    Ta critique est tellement mieux écrite que ce récit, plus fine et toute en nuances (pour le coup !).
    Comme toi j'ai relevé que le Cricri était sexy et bien membré. Ses boucles cuivrées et ses yeux... bah gris en fait (comme c'est original), ses vêtements en lin (oui, car on ne vante pas assez les mérites de la fibre naturelle) et ses pantalons qui tombent sur ses hanches...
    Quand à Anastasia, mais quel réalisme dans la situation de cette jeune fille. Vivre aux crochets d'une copine blindée du thunes alors qu'elles ne se connaissent depuis pas si longtemps que ça, puis devenir l'amie-maîtresse-soumise d'un jeune et séduisant multi-millionnaire... Quel savoir-faire !
    Et, l'auteur doit avoir une sacrée névrose capillaire pour nous parler autant de tignasses rebelles et systèmes pilleux.
    Bref, ce bouquin m'a bien faite rire (jaune, cette fois) et je ne regrette pas de ne pas l'avoir acheté. Quant à ta critique, elle m'a tout simplement ravie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas acheté non plus.... merci ! Je n'avais pas pensé au coup de la névrose capillaire et je me demande de Madame James n'a pas des cheveux raides comme des baguettes pour être autant obsédée par les boucles.... A creuser...

      En tout cas merci pour tes compliments et repasse quand tu veux !

      Supprimer
  78. Je m'absente une semaine et il se passe des trucs de dingue ici !!!

    Alors moi aussi je raconte mon expérience Grey ?... ça t'intéresse M'dame la blonde ?

    J'en avais entendu parler (of course, avec ce marketing de ouf) mais seulement vaguement compris de quoi ça parlait (de l'érotique mais pas compris que c'était du SM)

    Bref... a Noël, la chérie de mon neveu me l'offre (oui, comme ça, au milieu de la famille) je pense qu'elle ne savait pas bien de qui ça parlait non plus...

    Je suis une liseuse.
    J'adore lire. Je suis issue d'une formation ou on lit beaucoup, et de la "grande littérature".
    J'ai tenté la lecture, et je l'ai très vite terminé, sans survoler de passages (je n'y arrive pas, même pour les pires livres, c'est comme ça, j'ai trop peur de rater un moment de génie...!)

    Alors pour reprendre l'avis de notre copine aux multiples culottes ( ;-p ) c'est effectivement un bouquin chewing-gum mais comme je suis une grande romantique comme Anastasia, je me suis attachée aux personnages... Si ! Si ! C'est possible ! La Naïveté, ça m'émeut (je ne me l'explique pas autrement...)
    Du coup on m'a prêté le deuxième, et je suis contente d'avoir lu ce qu'ils deviennent... Et je serai aussi contente de lire le troisième d'ici peu, même si je l'ai déjà deviné (oui, c'est plus que téléphoné, on est d'accord) (mais je ne l'achèterai pas, faut pas déconner non plus...!)

    Alors oui le style est pourri (je me suis aussi posé la question de la mauvaise traduction) et le vocabulaire pauvre. Moi aussi la "déesse Intérieure" m'a gonflé, mais j'ai fait abstraction de tout ce qui ne me plaisait pas dans le livre pour me concentrer sur cette histoire d'Arlequin SM.

    Le lire avec du recul, après on adhère à l'histoire, ou on focalise sur tout le reste. Tant qu'on garde le recul nécessaire tout va bien !

    Voualà, c'était mon expérience Grey à moi.

    Et je suis un peu choquée (pourtant je ne suis pas américaine) par les commentaires qui jugent comme frustrées, écervelées et pauvres nanas les lectrices addicts de ce genre de bouquin (je n'arrive pas à appeler ça de la littérature...)
    Perso c'était la première fois que je lisais ce genre de best seller, et ça me fait bizarre de devoir en avoir presque honte...

    J'ai lu un livre de Jean D'Ormesson au bord de la piscine l'été dernier, ça compense ou quoi ???????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, et tous les mots à double sens dans mon commentaire peuvent être compris... Dans les deux sens !!! (Ha ! Ha ! Ha !)

      Supprimer
    2. Merci Val pour ton com et ton honnêteté. Encore une fois, je n'ai absolument pas critiqué les lectrices, chacun est libre de prendre son plaisir comme il l'entend... (à double sens... par derrière ? ;-)

      Des bises...

      Supprimer
  79. J'ai promis de le lire mais je n'avais pas envie de le lire et là je n'ai vraiment, mais vraiment pas envie de le lire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben le fais pas !.... Je pense pas que ce soit une question de vie ou de mort non plus... ;-)

      Supprimer
  80. Je découvre ton blog, en furetant sur le net car moi aussi je me suis bien lâchée sur le mien ! j'avais fait une critique plutôt positive du premier, car je l'avoue, mea culpa, j'ai aimé, même si je sais pas trop pourquoi. Mais le second tome, c'est du vide sidéral, un vrai massacre littéraire, et l'autre vierge effarouchée qui jouit 20 fois par jour et se mordille les lèvres quand elle jouit pas, je peux plus la voir en peinture!
    Je te laisse juger !

    http://www.parolesdebrunette.fr/cinquante-nuances-nases/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta critique ne fait que confirmer ce que j'appréhende... En tout cas c'est sûr, je ne l'achèterai pas ;-)

      Et pour le troisième,... résiste ! Prouve que tu existes !

      Supprimer
  81. Son Altesse Sérénissime la Princesse héritière de Kurlande28/4/14

    QUOI? TU FOUETTES DES CHATS????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais OUI !
      Et avec plaisir en plus. Après, j'utilise leur pelage pour faire des gants de toilette et me caresser les tétons.

      Supprimer
  82. Son Altesse Sérénissime la Princesse Héritière de Kurlande13/5/14

    Si tu as des gants de toilette, il fat absolument que tu essaies les bains dérivatifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de googliser parce que je ne savais pas ce que c'était. C'est un gros fake non ?
      En fait, il faut se caresser l'entrejambe avec de l'eau fraîche, c'est ça ? Ériger la masturbation comme remêde miracle au surpoids, mais putain ! c'est l'idée du siècle !

      Supprimer
    2. Her Kurlandish Highness15/5/14

      dernier, oui. Tout le monde sait que si on se contente de se secouer la nouille toute la journée sans manger, on maigrit, évidemment.

      Entre nous ce serait vraiment pathétique de prendre son pied pendant son bain dérivatif. Mais je sais que tu n'as dit ça que pour pouvoir écrire ériger et masturbation dans la même phrase histoire de faire remonter les stats, alors que tout le monde sait qu'il suffit d'écrire "tiens, tu savais que JACQUIE était allé au mont st MICHEL" et vlan, tu as 50 000 visites de personnes qui se frottent un peu plus vite le bain dérivatif.

      Cadeau ma chérie.

      Supprimer
    3. Géant. Déjà que je me tape des requêtes dégueu tout le temps... (je vais pas les écrire là mais c'est vrai que quand tu t'appelles "grosse blonde paresseuse" et que tu parles régulièrement de ton entrejambe, faut pas non plus s'étonner.
      Même moi franchement, y'en a certaines que je trouve limite.
      Je te tiens au courant pour stats...

      Supprimer