5 nov. 2012

Va chercher bonheur...


Ce week-end, grâce au fait que j'étais complètement free de toute contrainte puisque pas d'enfant, pas de mari et pas de chien (parti avec le mari), j'ai été faire la fête avec des copines. J'avais tout prévu même pour dormir en ville et ne pas avoir à faire la route du retour : brosse à dents, une chemise de nuit et une culotte propre pour le lendemain, le reste étant gracieusement fourni par mon hôtesse.

Nous étions quatre filles, bien décidées à profiter de la soirée. Nous avons donc démarré chez l'une d'entre elles, puis avons continué dans divers endroits communément appelés "bars". Le tout à pied, bien entendu... ce qui était raisonnable et pratique. Nous avons été notamment dans un établissement connu pour avoir de la musique qui fait danser sans être vraiment une boite de night. Et aussi pour être très fréquenté. Sympathique. Ça faisait longtemps que je n'y étais pas allée et je dois dire que j'avais un peu oublié que c'était ze place où pas mal de célibataires viennent chercher bonheur. J'ai dansé comme une folle avec mes cop's et passé une super soirée. 

Et à la fois, j'ai trouvé que c'était terriblement difficile de voir tous ces gens faire des efforts pour essayer de trouver l'âme soeur. Ou un coup pour la soirée, peu importe. C'était à fois touchant et désespéré. Il y a de tous les âges, mais plutôt au-dessus de 30, jusqu'à bien plus. On sent que filles comme garçons ont essayé de faire des efforts pour paraître à leur avantage. Ça sent bon (au moins au début de la soirée), les pschitts d'eau de toilette sont encore frais, les filles ont le gloss rutilant et les mecs le cheveux propret. On jauge les potentiels et en fonction de l'attirance (ou de l'ouverture possible), l'oeil se fait plus caressant. Parfois, ça se rejoint dans une danse. C'est plus ou moins subtil tout ça d'ailleurs. Des fois, on sent une tentative de pelotage discret... Pas trop, assez correct la plupart du temps.

Dans ce groupe de gens, il y avait nous, pas nécessairement concernées par ce besoin de rencontres, dansant comme des fofolles, souriantes, heureuses d'être là. Et sans vouloir se la péter, notre petit groupe avait pas mal de succès vis à vis de la population masculine.
Et à côté, il y avait trois très jolies jeunes femmes. Minces, très bien habillées, coiffées, makeupées, talons qui vont bien et gambettes gaînées de voile noir. Sauf qu'elles ne souriaient pas beaucoup. Sauf qu'elles portaient des regards un peu dédaigneux vers nous. Sauf qu'elles n'avaient pas de mecs qui venaient tenter de danser avec elles.

Alors, je me suis fait deux réflexions. La première, c'est que le succès qu'une femme peut avoir ne tient pas nécessairement à son tour de taille ou à sa perfection. Et ça, franchement, ça m'arrange. ! ;-) Et qu'un sourire et un air amical valent mieux que l'inaccessibilité glaciale.

La seconde, c'est que sous des dehors d'amusement, sous l'apparence donnée de vouloir passer une bonne soirée, de s'éclater, il y a quand même plein de gens qui sont en souffrance. Et que je trouve terriblement compliqué de devoir faire autant d'efforts pour tenter de passer de l'état de "seul" à celui de "deux".

Les relations humaines, c'est délicat. L'amour, ça devrait être génétique, offert à la naissance comme un patrimoine, comme des yeux bleus ou des tâches de rousseur. Personne ne devrait avoir besoin de faire des efforts pareils pour tenter de trouver l'autre...

***

Sinon, je vais bien, c'est juste que je me suis enfilé 6 films de filles dans le week-end, comédies romantiques à deux balles et bons sentiments à tous les étages. Et que comme je suis une midinette, ça m'a fait pleurer tout cet amour un peu dégoulinant, ces happy end so happy.

La vie, il faudrait que ce soit comme dans Valentine's Day. 


32 commentaires:

  1. Les gens heureux en général sont beaucoup plus attirants, ce qui pose parfois un problème d’adultère....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince... Quelque chose à nous avouer Denis ? ;-)

      Supprimer
    2. non, non pas chez moi !

      Supprimer
  2. On peut tenter d'y croire de temps en temps... et puis y'en a pour qui ça marche toute la vie !
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'il y a aussi des belles histoires dans la vraie vie. Tu as raison de le souligner Mamina ;-)

      Supprimer
  3. Je te rejoins pleinement sur le fait que les êtres attirants sont des boules à facettes qui scintillent par le bonheur qu'elles renvoient, la preuve même cendrillon a trouvé son prince en chantant avec des oiseaux et des souris..CQFD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais JE SUIS une boule à facettes. Pare que j'ai tout le temps des trucs qui brillent sur moi. Glitter is for life, not just for Christmas.

      Supprimer
  4. Chris5/11/12

    C'est tellement beau une personne qui sourit, a l'oeil qui pétille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Et nous, on pétille. Et dans notre verre aussi des fois. ;-)

      Supprimer
  5. Sauf que si l'amour nous était donné sans effort, est-ce qu'on l'apprécierait autant? (ceci est valable pour tout, la facilité n'est en général pas une bonne alliée de l'être humain).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que oui. Je suis d'accord sur le fait que quand c'est un peu difficile à obtenir, c'est plus gratifiant. Mais l'amour... ça ne devrait pas être difficile à obtenir.

      Supprimer
  6. Le sourire et la bonne humeur attirent ! C'est évident !
    Comme toi, je trouve ces "efforts" très durs...
    Super ce week-end de filles et film de filles !
    (et l'omelette aux cèpes, alors ?!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les cèpes sont là... pas encore dégustés ;-)

      Supprimer
  7. Je te rejoins complètement sur la tristesse et le presque "pathétisme" des gens seuls qui cherchent à tout prix l'âme soeur. Je ne sais pas si l'amour se cherche, la rencontre oui, mais l'amour ? Il y aurait tant à dire sur le sujet. J'ai des exemples autour de moi de personnes seules aprés une séparation, un divorce, dans un premier temps, ils en "profitent" ensuite il y a la quête du Grâal. Les sites de rencontre qui donnent à croire qu'on peut choisir sur catalogue, checker les critères, balayer d'un clic une "candidature' sur un paramètre qui ne correspond pas. Ils ne cherchent plus la personne mais ils consultent des profils !
    La grande différence, je pense, c'est que vous, vous étiez vivantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas que ce soit pathétique, je trouve juste que c'est parfois triste. La recherche du bonheur, de la rencontre, de la fin de la solitude, c'est une quête honorable... J'ai surtout ressenti de l'empathie pour ces gens.
      Et oui, on était vivantes.

      Supprimer
    2. Bien entendu que la quête du bonheur en soi est honorable, c'est plus la façon qui est parfois pathétique. Mais le sujet est vaste et il y a tant à dire, peut-être autant que de personnes concernées.

      Supprimer
  8. Tout ayant déjà été dit, je ne peux qu'approuver!

    RépondreSupprimer
  9. Pour fréquenter assez souvent ces endroits, il est vrai que c'est partfois pathétique. Le mieux est de ne rien attendre pour ne pas être déçue et je te confirme que le 36 n'est pas obligatoire pour plaire et heureusement d'ailleurs :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas ce mot de "pathétique", ce sont surtout beaucoup d'espoirs qui pourraient être déçus et c'est triste... Et puis il y a aussi des gens qui viennent juste s'amuser et ça c'est plus cool !

      Supprimer
  10. malheureusement faire des rencontres ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile... nombre d'entre nous sur la blogosphère font partis de cette grande communauté de célibataires et partagent leurs aventures. Après, ça ne nous empèche pas de nous amuser lors de nos petites virées même si nous rentrons seuls!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te confirme qu'il n'y avait pas que des désespérés, loin de là et aussi plein de gens venus pour s'amuser !
      Et je suis d'accore avec toi : on peut aussi être célibataire et heureux ! Mais dans cet endroit en particulier, je ne suis pas certaine que ce soit la majorité des "forces en présence".

      Supprimer
  11. Etant de nature rigolote, les gens qui ne sourient pas me semblent toujours très très effrayants. J'essaye de dérider un peu le truc mais souvent j'abandonne. En fait, après maintes expériences avortées, je pense qu'il y a des gens drôles et d'autres pas. Voilà.
    (oui c'était PROFOND ce que je viens de déclarer !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, c'était profond ! Et très vrai aussi...

      Supprimer
  12. Ce week-end j'étais souriant toute la soirée, j'ai dansé toute la soirée, je n'ai pas cessé de sourire et c'est la grosse qui dansait ventre à l'air qui est venu me faire du rentre dedans.
    Failed si l'objectif était la rencontre mais total success, je me suis bien marré :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors c'était toi ?... Tu m'as trouvée comment ? ;-)

      Supprimer
  13. delph6/11/12

    C'est ou ton endroit magique ou on peut danser tranquille? la dernière fois que j'ai essayé sur LR, emmenée par des amis, je me suis retrouvée dans un bar surbondé ou il faisait à peu près 43° (j'ai fini par un malaise dehors), et ou on pouvait à peine bouger le petit doigt!!!! :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à La Casa, mais je te rassure, c'est surpeuplé aussi ! Sauf en début de soirée, si t'arrives pas trop tard, c'est plus cool !

      Supprimer
  14. C'est très bien dit. J'aime bcp ta dernière phrase : "L'amour, ça devrait être génétique, offert à la naissance comme un patrimoine, comme des yeux bleus ou des tâches de rousseur". C'est tout à fait ça, je me demande parfois pourquoi passer de 1 à 2 est si difficile pour certaines personnes, alors qu'elles auraient tant à offrir. On y a tous droit, et pourtant certains ne le trouvent pas.
    Je suis bien d'accord aussi pour dire que le sourire et l'air avenant attirent, et pas seulement un tour de taille, ce qui m'est confirmé la plupart du temps par la gente masculine dans mon entourage, une très jolie fille qui fait la g***le tout le temps, en général, ça n'attire pas.
    Je me demande parfois très égoïstement comment je ferais aujourd'hui si la vie faisait que j'étais seule. Eh bien je n'arriverais pas à "me vendre" je crois, en tout cas pas dans ce genre d'endroit...
    Bonne journée, ton billet amène la réflexion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pareil pour moi... si je devais me réengager dans une procédure de séduction, je ne suis pas certaine que je saurais faire.

      Supprimer
  15. Blonde paresseuse, tu m'as bien fait rire encore une fois. Alors comme ça tu as fait du rentre dedans à shuteu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute, visiblement oui... ;-)

      Supprimer