8 oct. 2012

Ceci n'est pas un guide touristique



J'aurais pu faire un retour précis du voyage, plein de bons plans et de trucs du genre. Je n'ai pas envie. D'abord parce que j'ai un peu le blues, comme quand on rentre de colonies de vacances et qu'on a partagé des chouettes trucs avec des copains. On vit en vase clos tous ensemble et d'un coup, brutalement à la descente de l'avion, on se dit au-revoir et c'est fini. J'ai un peu le blues...
MAIS, je sais que ça ne va pas durer. Alors j'ai décidé de plutôt te livrer mon TOP 5 du séjour qui mélange la ville, les moments, les copains. Parlons-en des copains ("pour foutre la merde, ils sont champions"... heu nan, c'est pas le moment de jouer à "je trouve une chanson avec le dernier mot cité"). 


Parlons-en des copains, disais-je. Afin de ménager un tout petit reste d'intimité ici (maintenant que j'ai raconté mon épilation de la chatte, y'a plus grand chose d'intime, m'enfin bon), je ne vais pas donner les vrais prénoms de ceux avec qui je suis partie : il y avait donc Captain America, qui est marié à Catwoman, Hellboy, Chouchou et moi. On y va pour le TOP 5 de MON voyage à Dublin.

#1 - Le Gravity Bar
A Dublin, il y a un truc fabuleux à visiter, c'est le Guinness Storehouse. Un genre de musée Guinness où on te raconte plein de trucs sur la plus fameuse stout d’Irlande  C'est interactif, c'est gigantesque, c'est tout sauf un musée poussiéreux et chiant. On y apprend l'histoire de la Guinness, la façon dont elle est brassée, c'est super beau. Et tout en haut, au sommet du bâtiment, il y a le Gravity Bar. Un grand bar panoramique, vitré sur 360° qui donne une fabuleuse vue sur Dublin, la mer d'Irlande au loin (ayé, j'ai trouvé le nom !), les montagnes Wicklows de l'autre côté. "Je veux vivre ici", c'est ce que j'ai pensé, c'est ce qu'on a tous pensé. Le Gravity Bar, c'est fabuleux et en plus, tu sais quoi, tu as une pinte de Guinness offerte tout en haut, là, près du ciel. Au Gravity Bar, t'es proche du paradis.

Gravity Bar - The Guinness Storehouse






#2 - La bière
Ce qui était super bien dans ce voyage, c'est qu'on était tous amoureux d'une chose : la bière. Alors forcément, c'était plus facile de se dire "tiens, si on allait boire un coup !".
Personne pour dire "Pffff, j'ai pas soif".
Personne pour dire "Encore ?!".
Personne pour dire "Je prendrais bien un jus de goyave".
On était en osmose et c'était cool. Je ne sais pas combien on a pu en boire, surtout que là-bas, la norme c'est la pinte. Donc déjà, tu en as deux dans une... Je ne veux pas compter et je n'ai pas encore osé monter sur la balance mais une fois l'euphorie passée, j'ai peur de l'atterrissage. Je vais attendre quelques jours pour ne pas trop me faire peur et garder encore un peu à dans la bouche le goût caractéristique des bières d’Irlande, moins amer que la culpabilité qui va arriver ensuite.

La Smithwick's... c'est l'apéro de la Guinness dit T.-chérie !

The Long Stone.... le repère favori d'Olivier

The Celt Bar

The Church, une église reconvertie en bar-restaurant. Génial !

#3 - Shopping avec Catwoman
Une après-midi, on a fait deux groupes : les mecs d'un côté, Catwoman et moi de l'autre. Eux, ils sont allés visiter l'Aviva Stadium, le grand tout nouveau stade qui accueille les grands matchs de foot ou de rugby. Autant te dire que perso, j'en avais rien à cirer. Catwoman et moi, nous voilà parties à l'assaut des boutiques de Dublin. J'ai adoré ce moment parce que bien que nous soyons complètement dissemblables (elle est un peu plus petite que moi et surtout beaucoup plus mince), ben c'était super.

On avait l'air de deux gamines qui rêvent d'entrer dans des shorts pailletés ou des puteshoes de 14 centimètres. On était sidéré par la quantité de boutiques qui proposent des robes incroyables : paillettes de la tête au pied, décolleté plongeant dans le dos et dans les seins, froufrous, fourreaux en satin, des fois tout à la fois. Pas du meilleur goût toujours... Comme si c'était le bal de promo tout le temps. La théorie de Catwoman, c'est que comme les gamines sont en uniforme à l'école, quand arrive le week-end, c'est bal au château de Laze pour everybody. Effectivement, on en a croisé plusieurs le vendredi soir... J'ai adoré cet esprit décomplexé de la paillette où le tout n'est pas d'être chic, mais d'être... un cran au-dessus. Même pour dîner dans un resto lambda, les filles sont sur leur trente-et-un, voire même sur leur trente-deux.

Et tu sais quoi ? J'ai trouvé mon PANTALON ROUGE ! En soldes en plus ! Super contente. Catwoman a trouvé plein de choses aussi et surtout, elle a eu le plaisir incomparable de renter dans une robe taille S, ce qui vu son étonnement ravi n'est pas le cas toujours tout le temps. Pour le retour, comme on avait les talons qui remontaient dans les genoux à force de trépigner depuis le matin, on s'est offert le luxe d'un trajet dans une espèce de pousse-pousse à vélo gratuit parce que sponsorisé par 7up ou un truc comme ça. Le pédaleur était un jeune homme trèèèèès joli qui souriait avec plein de dents. On a bien compris qu'il en chiait un peu sa gueule quand il a commencé à retirer sa veste, puis son gilet, puis son pull. Au début, on s'est demandé si le strip-tease n'était pas inclus, en fait c'est juste qu'il avait un peu chaud (y'avait du poids à l'arrière, et je parle pas de Catwoman). Alors, on lui a filé un bon pourboire et on a eu le droit à un autre sourire.

Des princesses dans un carrosse, ramenées à la porte du château, des cadeaux plein les bras. C'était nous.


#4 - Danser dans un pub
Un soir, après avoir dîné dans le très beau cadre de The Oval Pub (irish stew pour certains, sausages-brown sauce-mash potatoes pour moi), nous sommes allés dans un autre pub pour... boire un coup, tiens ! J'ai momentanément abandonné la bière pour ne pas avoir à me relever huit fois dans la nuit pour faire pipi, au profit du Tullamore Dew, un whiskey irlandais absolument délicieux (je suis pas trop forte sur le whisky d'habitude, mais là, le wiskey irlandais (avec un "e" au milieu), c'était parfait). Dans ce pub pas trop loin de l'hôtel, y'avait deux musiciens, comme dans tout plein d'autres pubs qu'on a vu mais surtout, il y avait des gens qui dansaient. Ils étaient huit ou dix, en fonction des danses, pas tous jeunes mais des jeunes aussi un peu et ils enchaînaient des trucs de ouf', sur un rythme super soutenu, du genre à te couper le souffle au bout de 4 mesures. Ça tourne super vite, ça saute, ça enchaîne les bras, les pas, les partenaires... C'était top.

J'étais au bord du cercle en tapant du pied quand tout à coup, un gentil Monsieur à cheveux blancs  est venu me chercher, m'a attrapé par la taille et m'a fait tourner. Une espèce de ronde pas trop compliquée où au bout de 8 temps, on change de partenaire, on tourne en couple en se dandinant d'un pas sur l'autre et c'est reparti. Un autre cavalier m'a demandé d'où d'où je venais. A peine le temps de répondre "from France" que j'étais dans d'autres bras. C'était génial. J'ai dansé au pub !

Plus tard, la dernière danse a été faite par un charmant Monsieur tout seul, les bras le long du corps et les pieds qui bougent à vitesse grand V. J'étais en train de l'applaudir lorsqu'il est venu vers moi, avec mon cavalier de tout à l'heure, m'a serré la main et on a commencé à taper la causette. Catwoman était à côté de moi et je crois bien qu'ils nous draguaient ! Ok, ils avaient facile 65 ans... mais c'est pas grave, ils étaient adorables et j'ai cru comprendre à travers leur accent irlandais pas facile à mes oreilles (sans compter les vapeurs de l'alcool) que premièrement, ils venaient ici danser tous les jeudis et qu'on pouvait venir quand on voulait et que deuxièmement, ils s'étaient pris une cuite monumentale à La Rochelle il y a plusieurs années et qu'ils étaient bien contents qu'on vienne de cette ville.

J'ai dansé dans un pub, bu des coups avec des copains et passé une soirée merveilleuse.



#5 - Ne pas visiter The Old Library et The Book of Kells
Je voulais y aller. J'étais la seule. Alors j'ai quitté le groupe à un moment pour aller visiter mon truc, dans l'enceinte du Trinity College. J'ai marché un moment et je suis arrivée au milieu du campus. Il y avait plein d'étudiants, des touristes, des gens sérieux et d'autres moins, c'était rigolo.
La queue faisait au moins 50 mètres et ça n'avançait pas vite. J'ai renoncé et j'ai retrouvé les autres.  Je n'ai pas visité The Old Library. Je n'ai pas vu The Book of Kells. Alors pourquoi c'est dans mon TOP 5 ?

Parce que ça me donne une autre bonne raison d'y retourner, en plus de visiter la ville médiévale et Christchurch Cathedral, se balader dans les parcs, venir voir un match de rugby, trouver une boutique qui vend des robes pailletées à ma taille, prendre le train régional qui longe la côte, retourner boire des Guinness and black (a pint of Guinness with a small measure of blackcurrant cordial poured in)... un délice !


Les copains, c'était bon d'être avec vous.



24 commentaires:

  1. Ton message me donne le sourire. J'imagine ton long we là bas. Je t'imagine en train de danser dans ce pub, avec tout le plaisir que l'on peut prendre, dans une bonne ambiance, avec des gens sympas et de la bonne musique (irish music quoi !! )

    ça avait l'air chouette, et ça donne envie d'y aller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente si ça t'a donné envie... C'est un joli compliment ;-)

      Supprimer
  2. NOUGATINE8/10/12

    Merci la Blonde pour ce voyage ! Cela fait vraiment envie, notamment l'ambiance des pubs.
    Tu me donnes envie de bière. C'est mal, à 9 heures du matin ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, 9 heures, c'est un peu tôt. Nous, on a toujours attendu au moins 10h30 !

      Supprimer
  3. leyleydu958/10/12

    Te casse pas la tête pour le book of kells : y'a peu de lumière et tu vois pas grand chose...bien entendu, tu ne peux pas le toucher non plus...n'aies pas de regrets !!
    Pour les fringues, je te confirme le côté " boule à facettes" des filles(j'ai vécu 2 ans en Angleterre et j'ai visité Dublin un paquet de fois);elles s'habillent même pour aller boire un coup au pub : les minces et les grosses portent des fringues moulantes et si possible pas de manteau (même l'hiver ! A croire que l'alcool doit vraiment les réchauffer !!)
    J'ai ma petite collection de platform shoes et la combinaison de Catwoman (en taille S aussi) que je conserve précieusement comme les reliques du Book of Kells ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai jamais eu de combinaison de Catwoman... Mais je rêve d'un fourreau à paillettes...
      One day, maybe ;-)

      Supprimer
  4. Je suis prête pour la journée, requinquée et avec l'étrange envie de visiter Dublin. Des bises et bon retour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est si bon de donner envie aux gens... ;-)

      Supprimer
  5. Anonyme8/10/12

    Une info pour quand tu retourneras: en été on peut loger dans Trinity college, dans les appartements (petits quand même) des étudiants. C'est magique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, j'avais vu ça en cherchant un hôtel et j'aurais adoré ! Mais c'était pas la bonne saison.
      Si j'y retourne l'été, je pense qu'on le fera, pour faire comme si on était Harry Potter à Poudlard ;-)

      Supprimer
  6. Chris8/10/12

    Jamais mis les pieds là-bas. L'envie est là et te lire la fait grandir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je suis super contente, encore une qui a envie d'y aller !
      Peut-être pourrais-je me recycler en critique de voyage ?

      Ça me plairait bien comme taf ! ;-)

      Supprimer
  7. Juste une mise au point.... Merci, je vais l'avoir dans la tête toute la journée ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Isabelle8/10/12

    Oui, juste une mise au point, qui m'a poursuivi toute la journée... C'est bien de garder des trucs en réserve pour plus tard! Et donc en irlandais kiwi ça se dit guinness, entre autres... ;-)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est EXACTEMENT ça. Je savais pas que tu parlais gaelic ? ;-)

      Supprimer
  9. lallalyluulu8/10/12

    Ca me rappelle beaucoup mon WE là bas...il y a de ça 10 ans maintenant... Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! Un p'tit voyage gratis... ;-)

      Supprimer
  10. cecile8/10/12

    Super! merci : juste une mise au point dans la tête ... Avec ce phrasé juste insupportable de Jackie Quartz ... Au fait, elle est toujours vivante celle-là ?

    RépondreSupprimer
  11. cécile8/10/12

    et ouais !!!!
    http://img.over-blog.com/600x450/1/29/64/60/2/Musika-Madine-2010/Jackie-Quartz/Jackie-Quartz-1197.JPG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OH MERDE !!!
      ...

      La vache.

      ...

      Supprimer
    2. cécile9/10/12

      ouais je sais ... ça m'a fait le même effet...

      Supprimer
  12. NOUGATINE8/10/12

    Je fais une confession ? Allez.
    La cuite la plus monumentale que je me suis prise, avec Cher et Tendre, c'est invités chez un ami Irlandais, en séjour obligé en France pour des raisons politiques. Bref. Curry à vous arracher la gueule, servi avec bière et whiskey. Alors, bière plus whiskey, cela te m'a un délicieux goût de caramel-réglisse. Simplement, c'étaient des bassines de whiskey et de bière...
    Le lendemain fut un calvaire. Que dis-je, un cauchemar.
    Nous sommes invités depuis des lustres à venir en Irlande, faire le tour des copains, mais prendre une cuite géante d'une semaine... on a reculé.
    Mais j'ai quand même, grâce à cet ami, serré la main de Gerry Adams...

    RépondreSupprimer
  13. Rho ! j'ai envie d'y aller ! J'adorerais danser dans un pub ! (suis pas super fan de bière) Ca m'a l'air super sympa ! et en effet à chaque retour d'Irlande, les gens sont enchantés !
    Faut que je me prévois ça !
    Merci pour ce super article plein de bonne humeur !

    RépondreSupprimer