14 août 2012

L'écume



La dentelle de l'écume
Sous le vent recule
Une coquille seule



Comme l'a suggéré Jeanne avant-hier, j'ai décrété que les vacances seraient propices au haïku. Tu sais pas ce que c'est ?
De la poésie japonaise.
Hé ouais.

Cherches sur Wiki, tu verras l'étendue de la possible beauté. Et du ridicule un peu aussi parfois.

11 commentaires:

  1. Chris14/8/12

    C'est beau les haïkus et pas toujours évident. Alors je dis bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est bien d'accord, c'est du haïku de pacotille.... Mais merci !

      Supprimer
  2. NOUGATINE14/8/12

    Haïku-ons donc !

    Hier Dave pas entendu
    Première partie mochue
    Fenêtres fermées.

    RépondreSupprimer
  3. NOUGATINE14/8/12

    Haïku parfaitement ridicule, mais assumé !
    Vive le triple vitrage.

    RépondreSupprimer
  4. yeaaaah lance toi! le haiku sans faire exprès, c'est un signe. TU AS UN DON

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, je crois. J'ai un don.
      Yeeeeehaaaaa !

      Supprimer
  5. Au travail je suis
    le temps qui fuit
    un ordinateur vert

    c'est marrant, jaime bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ben voilà, une nouvelle passion !

      Supprimer
  6. oh la la, c'est compliqué ton truc, mais c'est joli. Comme la photo.

    Mes vacances commencent,
    Enfin débute la foll' danse
    youpi c'est la fête.

    Mouais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si, c'est pas mal, faut persévérer !

      Supprimer