27 juil. 2012

Non mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?

Friday, c'est kiwi-day. Je le rappelle pour les nouveaux arrivants (que je suis très contente d'accueillir ici), la page A propos est consultable librement et sans péage, pour comprendre c'est quoi cette histoire de kiwi du vendredi. On y va ?
La vie, c'est pas du tout un kiwi quand je me suis réveillée un matin avec trois ÉNORMES boutons de moustique à la limite de la raie du cul. Pas kiwi d'abord parce que ça m'a gratté toute la semaine et se gratter vers la raie du cul, on a beau mettre le petit doigt en l'air, c'est pas très distingué. Pas kiwi ensuite parce que c'est pas du tout joli, ça fait maladie vénérienne. On s'en fout, tu vas dire, parce que nous sommes finalement très peu à les voir, mais n'empêche. Et oui, donc faut croire que je dors le cul à l'air. Les moustiques ont dû confondre mon postérieur avec une piste d'atterrissage. En même temps, c'est un peu de la même largeur et puis c'est bien lisse. Mais j'ai pas les petites lumières bleues qui clignotent sur les bords, ce qui serait au demeurant fort sympathique en soirée.

La vie c'est un kiwi mention bien quand je suis tombée face à une invention EXTRAORDINAIRE qui va changer ma vie de conductrice énervée et stressée. Tu sais, quand il y a des travaux ces feux intermittents hyper stressants que tu as l'impression qu'ils sont en panne tellement c'est looooooong. Y'a pas de voiture en face. Ton feu est rouge. Ça dure un temps infini et tu te demandes si t'y vas ou si t'y vas pas. Derrière, le mec te regarde l'air de dire "même pas cap". Non, j'y vais pas, c'est rouge, mais ça me démange (décidément). Ça clignote enfin et je démarre énervée. Tu vois de quoi je parle ? Bon. Et bien là, j'ai trouvé un feu de travaux avec un petit timer qui décompte le temps restant jusqu'à ce que ça clignote. C'est GÉNIAL !!! Tu stresses plus, le mec de derrière, il peut aller se faire voir et toi, tu révises ton comptes à rebours pour les Jeux Olympiques : 3, 2, 1..... Go !

La vie c'est un kiwi multi-disciplines, multi-pass, multi-nations quand ce soir vont débuter les JEUX OLYMPIQUES. On est bien d'accord que le sport et moi, on n'est pas trop copains. Mais les grands rassemblements, la musique, les drapeaux, les filles qui pleurent sur les podiums, moi, ça me fait des frissons et la larme à l'oeil. Et regarder les gymnastes avec leurs petits collants blancs moule-boules et leurs gros biscottos, ben j'aime bien. Les ralentis sur les coureurs du 100 m aussi, quand tu vois le paquet qui fait droite-gauche... Vivement que ça démarre ;-)

La vie, c'est pas un kiwi quand à la terrasse du resto l'autre jour à déjeuner, à la table d'à côté, y'avait des vieux avec un chien qui n'ont pas trouvé mieux que de lui vider des sachets de pâtée-qui-pue dans un bol, SUR LA TABLE. Et on était dans le sens du vent. J'ai cru que j'allais vomir. J'ai pas eu assez d'aplomb pour leur dire qu'il pourrait faire 3 mètres et sortir de la terrasse. Je me sens faible parfois et je m'en veux de ne pas avoir plus de hargne dans la vie. Je suis trop gentille. Beurk.

La vie, c'est pas un kiwi quand dans ce même resto avec vue sur mer au bord de la plage, j'ai payé mon espresso après le repas 2 € 50. Un café. Mais où on va ? Sans compter la fureur de Miss F. quand elle a vu la note de son café allongé : 3.30 €. Quatre-vingts centimes pour ajouter l'équivalent de deux cuillères à soupe d'EAU CHAUDE. Ils sont pas prêts de nous revoir, moi j'te l'dis. Un café hors de prix et des odeurs de pâtée à chien, c'est trop.

La vie, c'est un kiwi quand je me suis RÉGALÉE toute la semaine avec de la pastèque, mon fruit préféré de l'été. C'est doux, sucré, ça coule le long du menton.... J'adore. Je vais l'adorer encore plus demain soir quand on va la manger remplie de vodka ;-) Je te raconterai, c'est une recette qu'on avait vue à la télé il y a longtemps et qu'on n'a jamais faite, mais je suis sûre que ça déchire. Au sens propre.



Une p'tite musique pour finir ? (entendue à la télé dans une émission sur le Top 50, ça me rappelle tout plein de souvenirs....)


Allez, des bises.

22 commentaires:

  1. La vie, c'est pas du tout un kiwi quand j'ai appris le mega-giga coup de pute (y a pas d'autre mot) que m'a fait un de mes collegues. Mais la vie, c'est rudement un kiwi quand, pour le coup, j'ai _enfin_ ose l'ouvrir pour de bon en reunion et defendre mon morceau bec et ongles, a foudroyer du regard celui qui commencait a m'interrompre. Non mais !
    Et puis, la vie, c'est un kiwi qui fredonne quand j'ecoute The Jungle Giants, decouverts en concert il y a quelques semaines et litteralements adores ! Ca, c'est No One Needs To Know mais Mister Polite est rudement chouette aussi (comme tous leurs morceaux, en fait)
    http://www.youtube.com/watch?v=FNf-q5znNv0
    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut pas la chauffer la Grande Blonde, moi j'vous l'dis. T'as bien raison. Si l'autre, il t'a pourri tes échantillons, faut pas te laisser faire ;-)
      J'écouterai ta musique, mais depuis le bureau parce que là, c'est toujours pas possible.... connexion tortue toujours active.

      Supprimer
  2. Cette semaine, la vie c'est kiwi parce qu'il fait enfin beau (vraiment beau) et chaud (vraiment chaud). j'ai pu sortir mes robes, mes pantalons tout légers et ne pas mettre de pull de touuuute la semaine. Mega kiwi.

    Cette semaine c'est kiwi parce que mon dossier que ça fait trois semaines que je prépare est déposé. (pour un job.)

    et c'est méga kiwi quand je suis morte de rire à propos du paragraphe des jeux olympiques :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça va marcher pour le job poulette... Je te tél dans la semaine !

      Supprimer
  3. NOUGATINE27/7/12

    Super ton dessin, comme d'habitude !
    Pour moi, ce sera kiwi ou pas : Dave vient chanter devant mes fenêtres. Nooon, il n'a pas viré sa cuti. On habite une maison contre un grand champ. Comme notre village n'a pas de salle de concert, et que c'est l'été, bingo. Le maire a choisi ce champ pour installer Vaninanaaaaa. A 5 mètres de nos fenêtres.
    C'est loin, l'Alaska ?
    Pas fanatique de pastèques. Et encore moins des JO. Cela est devenu un gros barnum publicitaire et une pompe à fric.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment !
      C'est la fête chez toi dis donc... En plus, avec un peu de chance, il va chanter deux fois plus longtemps que Madonna hier soir à l'Olympia. Et gratos en plus !
      Trop d'la chance. J'irai bien faire un tour du côté de chez Swann, revoir mon premier amour qui me donnait rendez-vous, sur le sa-bleu...

      Supprimer
  4. moi aussi j'ai découvert les feux de chantier avec timer intégré. Comme quoi y'a des gens qui réfléchissent... Bon maintenant j'ai envie d'une grosse pastèque bien fraîche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé, si ça se trouve, ça existe depuis vachement longtemps, et le Gouvernement avait décidé de ne pas le révéler au peuple. Si ça se trouve.

      Supprimer
  5. La vie, c'est un kiwi quand les amis passent nous voir tout l'été parce que c'ets chez nous que c'est le mieux.
    La vie, c'est le meilleur des kiwis quand ma meilleure amie met au monde une petite fille hier soir.
    La vie, c’est pas du tout un kiwi quand ma toute petite fait ses dents et qu'elle en pleure même dans son sommeil ... et c’est une tonne de kiwis quand ça passe et qu'elle rigole avec sa nouvelle dent en guest star !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauv' louloute, c'est horrible le mal de dents, comme le mal d'oreilles. Quand on est adulte et qu'on se rend compte de la douleur, c'est pas étonnant que les gosses hurlent. C'est atroce, super pas kiwi. Toute ma compassion...

      Supprimer
  6. Mauvais kiwi ce matin quand mon cadet se réveille de mauvaise humeur...(il n'est pas du matin)...qu'il m'a mise hors de moi....et qu'il a gardé sa mauvaise humeur jusqu'au centre de loisirs...
    Mais super kiwi today...quand en arrivant au bureau...je reçois un courrier qui m'annonce une augmentation...alors que je n'ai rien demandé ! ... super la life !! ;p
    kiwi kiss !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super kiwi pour l'augmentation, contente pour toi ! C'est toujours bien, des sous en plus ;-)
      Et quant au mouflet... ben bon courage. Je sais ce que c'est d'avoir un gosse grognon, c'est pas tous les jours facile.

      Supprimer
  7. Blonde Meunière27/7/12

    Kiwi de te lire et de rire !

    RépondreSupprimer
  8. Oui moi aussi j'ai découvert cette semaine les feux rouges de chantier avec le timer. Le temps que je réalise, que ça fasse le tour et que je me dise que ce serait bien de le prendre en photo ... c'était à moi de passer !
    Le prix du café me scandalise aussi, mais alors là, les 80 centimes pour un peu plus d'eau chaude : foutage de gueule manifeste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Foutage de gueule assurément. La plage, la vue, les p'tits bateaux et l'île de Ré à l'horizon, ça vaut pas ce prix-là.

      Supprimer
  9. NOUGATINE27/7/12

    Oh, oublié un joli kiwi ce matin : un client nous a envoyé une carte postale de la Martinique où il est en vacances (il nous parle des alizés, évidemment ça fait rêver). Généralement, ils n'ont pas ce genre d'attention, les clients.
    Hé bé, ça fait très plaisir, car cela prouve qu'il est content de nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super gentil et je comprends que ça fasse plaisir... Et sinon, Dave, ça se présente bien ? ;-)

      Supprimer
    2. NOUGATINE27/7/12

      Pour l'instant, ce sont les préparatifs. Ce matin, à 6heures 1/2, un truc-machin agricole fauchait le champ et les bas-côtés. Charmant. Surtout quand il a décidé de faucher les "cannes" avec de gros croutch croutch à 5 mètres de notre fenêtre de chambre où nous nous étions béatement rendormis, après avoir viré à 6 heures moins le quart Fifi le rayé qui se faisait allègrement les dents sur nos orteils.

      Supprimer
  10. Virginie27/7/12

    Pas kiwi car je suis aussi dévorée par les bestioles : par contre, elles ont gentiment omis la raie du c** mais pas le bracelet de montre et la bretelle de soutien-gorge, les sadiques !!
    Kiwi et même plus grâce à toi car je vais regarder d'un autre oeil les épreuves d'athlétisme (peut-être irai-je même jusqu'à lorgner avec les DEUX yeux les ralentis !)
    Super kiwi pour Coeur de louuuuup ! J'adore (à l'époque, je la connaissais par coeur) ! Merci pour ce petit coup de nostalgie.
    Et merci merci merci pour tes billets, j'aime, je n'en manque pas un (et je les relis parfois !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les moustiques sont des sadiques. On dirait un slogan de manif'.
      Coeur de looouuup, moi je connais presque encore toutes les paroles par coeur... même que des fois, c'est un peu du yaourt parce que je comprends pas toujours !

      Supprimer
  11. Ah ça me fait plaisir de me trouver une soeur de J.O :-). Mon homme hallucine quand je fais des commentaires sur les paquets des athlètes (ben oui, les femmes sont des princesses qui osent à peine lever les yeux de leur borderie, c'est bien connu) et j'avais fini par croire que j'étais la seule à les mater. Ouf !

    RépondreSupprimer