13 juil. 2012

Kiwi's back, Ladies...

Je suis sûre qu'ils vous manquaient. Ou plutôt, j'espère qu'il vous ont manqué... Les voilà les kiwis du moment : on y va ?
La vie, c'est pas un kiwi quand les responsables des espaces verts de la DDE ont finalement décidé de faucher les espaces herbeux qui partagent la 4 voies dans mon coin. Pendant un long moment, c'était un peu en friche et j'aimais bien ça. Ce qui est très étrange puisque complètement contraire à mon obsession dramatiquement psychorigide de l'ordre et de la symétrie. J'aime bien parce que ça donne un côté un peu foufou à cette route pas terrible, et puis c'est bon pour les abeilles, les p'tites bêtes qui y trouvent un refuge, pour les coquelicots, les chardons et les marguerites. Maintenant, épilation au carré, c'est tout rasé. Bof.

Sauf que la vie c'est un vrai kiwi quand le mec qui a fait ça, il doit être un peu poète ou jardinier ou amoureux des fleurs parce qu'il a complètement épargné de gros bosquets de roses trémières toutes fleuries et c'est magnifique ! Elles sont rouges, roses pâles, fuchsia, bordeaux presque noires, c'est superbe le long de la route, ça fait du bien. Kiwi.

La vie, c'est un kiwi qui a mové son body quand mercredi soir j'ai fait l'ouverture des Francofolies. Un chouette concert avec du plus et du moins. Attention, critique musicale HYPER pointue.
Moins pour Julien Doré : même si j'aime plutôt pas mal ses chansons, il m'a agacée. Disons que je ne suis pas entrée dans son délire. Le type avec les cheveux au milieu du dos, les yeux plein de kohl, le slim et qui tortille du cul en prenant des poses de diva, ça me saoule. Le fait qu'il se jette à terre à la fin de chaque chanson aussi (genre je vais mourir, j'ai tout donné). Et ce dès la première chanson. Quand t'es Mick Jagger et que tu fais deux heures de concert, ça se comprend, mais là, bon, c'est un peu too much à mon goût. En revanche, les musiciens, waw... La musique live, c'est quand même extra (dit une Blonde paresseuse qui voit deux concerts par an).
Moyen pour Bénabar... Pfff, je sais pas quoi dire. Ok, y'a plein de chansons sympas, qui sont entraînantes, qu'on chante parce qu'on connait les paroles (et puis les types qui jouent des cuivres, c'est super), mais bon, bof. Il s'agite tout le temps sur la scène, sauf qu'il a autant de style, de groove et de souplesse qu'un chausse-pied. Et un slim violet (mais qu'est-ce qu'ils ont les mecs avec les slims ?) Et cinq prompteurs des fois que les paroles du Diner (ils nous en voudront pas, allez on n'y va pas), il ait pu les oublier.... Encore une fois par contre, des musciens de ouf', des choristes au top !

GROS Plus pour Brigitte : les filles sont merveilleuses, belles, sublimes dans des robes fourreaux pailletées argent, fendues jusqu'en haut des cuisses. Je donnerai mon auriculaire pour une robe comme ça. Et la même silhouette, sinon je vais ressembler à un thon avec ses écailles. Leurs voix sont parfaites, elles s'harmonisent de manière si belle que ça fait des frissons, elles ont un sourire radieux, des choristes magiques. J'ai adoré leurs chansons, leurs attitudes, leur jeu de scène discret mais bien pensé. PLUS !
GROS Plus pour Martin Solveig : Dancefloor quoi ! Du mix, du boom-boom qui tape dans la poitrine, du put your hands up, de la lumière, du move ton body et shake ton booty. Bon, faut pas qu'il chante dans le micro, parce qu'il chante sacrément faux. Mais sinon, big up pour Martin. PLUS !
Je dois avouer qu'il y a avait aussi Imany, mais j'ai pas vu, j'étais à l'apéro.

La vie c'est un kiwi au goût de souvenir de vacances italiennes parce qu'au Francofolies, y'avait un stand qui proposait de l'Aperol, qu'on peut désormais trouver en France. Tu connais ?
L'Aperol est un apéritif un peu amer (mais moins que du Campari) qui se sert avec du prosecco, un vin blanc pétillant et qui se boit... comme du Cacolac (à la paille, sans s'en rendre compte). On appelle ça Aperol Spritz. Il y a quelques années, lors de vacances italiennes avec Chouchou et Crapaud-poilu, nous étions fort étonnés de voir que tous les locaux buvaient ça dans le troquets. Comme nous sommes des aventuriers, un jour au garçon de café, on dit qu'on voulait "ça", avec un index parfaitement bilingue qui montrait la direction de la table d'à côté. Oh, mais c'est booooon ! 
Mercredi soir, d'un coup, hop ! direction l'Italie. Alors forcément, Imany, je suis désolée mais j'étais en plein revival... Tiens, une photo d'époque :



La vie c'est un kiwi quand Crapaud-poilu aime beaucoup son job d'été. Il bosse 2 jours par semaine chez Aurore, une copine qui a monté une boite de traiteur de plats cuisinés bio et plutôt exotiques. Il cuisine, fait la pluche, la plonge, de la pâtisserie, il coupe des légumes et roule des fajitas. Il est consciencieux, je crois, et aime beaucoup avoir une occupation et un peu de responsabilités. Il est fort mon p'tit chou. C'est moi qui l'ai fait.

La vie c'est pas un kiwi quand il fait péniblement 20° et qu'on est le 13 juillet. Le 13 juillet. 20 degrés. La misère. C'est pas demain que je vais pouvoir mettre mon gros cul blanc au soleil dans le jardin, moi. Nouveau dicton à ajouter à l'Almanach Vermot : En juillet, met TOUJOURS un gilet. La misère j'te dis.

Je te laisse avec Camille que je vais voir ce soir... ;-)



Bon, je fais pas de blablas sur vendredi 13, tout ça... parce que finalement, je m'en tamponne un peu. Sauf si je gagne au loto. Ce serait kiwi. Mais je crois pas que je vais jouer. Donc c'est mal barré.

Allez, des bises.

23 commentaires:

  1. Allons allons, j'ai connu un chausse-pied pour espadrilles très souple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une exception sans doute, adepte de la ficelle.

      Supprimer
  2. Moi, je suis un Kiwi-verni !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok. C'est à dire , parce que tu t'es fait une manucure ou parce que tu as mis des chaussures pour aller à l'opéra ? ;-)

      Supprimer
  3. anne-laure13/7/12

    j'aime beaucoup ton kiwi today ,avec tes critiques musicales.Tu vois,j'avais lu que Brigitte en concert,c'était pas top.Je suis contente d'entendre le contraire.j'aimerai beaucoup les voir.
    Julien Doré,les cheveux au milieu du dos,serieux??trop de délire,tue le delire....

    Kiss kiss blondie!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes critiques musicales sont presque autant vestimentaires que musicales. Je suis une quiche question culture musicale. Y'a un tas de groupes qui passent au Francos dont j'ai jamais entendu parler.
      Ce qui ne veut pas dire que je n'aimerais par leur musique... mais disons que je fais pas beaucoup d'effort.

      Supprimer
  4. Excellent Kiwi cette semaine ! Qu'est ce que je me suis bidonnée ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tant mieux, je suis bien contente !

      Supprimer
  5. Anonyme13/7/12

    Même dans un train: c'est drôle. Ça réveille les voisins aussi. ....mais ça aussi c'est drôle!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça, les voisins lisent Blonde Paresseuse ? Incroyable !

      Supprimer
  6. Anonyme13/7/12

    Ahhhhhhhh Les Francofolies !!!! Ahhhhhhhhhh Brigitte ... Du coup c'est pas kiwi pour moi, car nous avions envisagé de venir aux francofolies, et puis boulot, et puis travaux, et puis ... et puis ... on a zappé. Du coup grace à toi je me rends compte qu'on y sera pas. Dis tu as les dates du "Grand Pavois" ? Je ne sais plus si c'est le 1er ou 2ième WE de septembre.
    Big up pour tes critiques musicales. Si tu en écrivais dans des journaux, je les lirai sans aucun doute car c'est drôle, bien écrit, sincère, honnête, désintéressé et nul doute que c'est tellement vrai.
    Si j'ai bien tout compris, tu vas te retrouver avec deux hommes qui cuisinent à la maison ... plus aucune excuse pour ne pas te faire plaisir et leur commander un banana split ... si si allez pour fêter le soleil et le grand beau temps du début de la semaine prochaine.
    The C's Touch

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Grand Pavois, c'est du 15 au 20 septembre et cette année, le thème c'est le Brésil, alors on jouera de la musique exprès !
      P'têt bien que quand je serai en vacances je vais me laisser tenter par le Banana Split...
      Faut que je fasse un certain travail intérieur, mais je vais me fixer ça comme objectif ! (c'est mieux que de vouloir faire de la varappe ou le GR20)

      Supprimer
    2. Merci pour les dates. J'espère que j'aurai l'occasion de t'écouter jouer.
      Quant au Banana Split, tu es la seule à savoir quel sera le bon moment.

      Supprimer
  7. j'adore trop tes kiwis :) c'est toujours un plaisir de te lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de venir et de le dire ;-)

      Supprimer
  8. NOUGATINE13/7/12

    Les roses trémières : un long combat ! Ici, comme chez toi, il y en a partout le long des routes et dans les champs. Pendant des années et vas-y que je vole des graines, que je les balance devant la maison. Rien. Et puis, il y a trois ans, elles se sont décidées. J'ai maintenant au moins 10 pieds, comme tu le dis, du rose "teint de jeune fille anglaise" au rose indien, en passant par toute la palette. Me manque le rouge foncé presque noir et... le jaune. Cela existe, mais c'est rare, sur un terre-plein d'autoroute, alors pour choper les graines, c'est limite...
    Ton Crapaud-Poilu est vraiment un bon gars. Il fait tout bien, quel que soit le job, difficile ou pas. De la bonne graine !
    J'étais sûre que les Brigitte étaient bien en concert. D'excellentes musiciennes. Benabar ? En fait, il est agréable comme une bulle de savon. Je préfère Alexis HK ou Thomas Fersen, dans le genre "chanteur français classique".
    Quant à la température, je préfère me taire. Enfin, sache que chez moi il fait 20° à 5 heures du matin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alexis HK aussi il était aux Francos. Jamais entendu parler mais, comme je le disais plus haut, j'ai la culture musicale d'un bulot...
      J'étais toute triste parce que finalement hier soir, le concert a été annulé à cause d'un gros coup de vent (très gros).
      Et puis Camille avait déjà annulé le matin à cause d'un souci familial.
      Soirée loupée. Mais l'autre était bien, alors ça compense ;-)

      Supprimer
  9. marie13/7/12

    Ah les roses trémières... je viens parfois dans la région et je les admire à chaque coin de rue. Parfois, allez, j'avoue, souvent je vole des graines vite, vite, vite, en espérant que personne ne me voie commettre le forfait. Je les resème chez moi. Peine perdue. J'ai tout essayé: à la volée, directement en terre, avec amour en petit pot, puis replanté, c'est chaque fois au mieux pitoyable au pire rien ne pousse. Il va falloir que j'en fasse mon deuil, Genève est peut-être la ville des banquiers mais pas celle des roses trèmières. Je préférerais l'inverse et je me contente des photos que j'ai faites dans ta région.
    Question température ici, aujourd'hui 19 degrés, vendredi il y a deux semaines 34 degrés. Eh bien je préfère nettement aujourd'hui, même si mes fesses sont toutes blanches aussi.
    Bises suisses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des roses trémières en Suisse, ce serait très joli... Je crois qu'elles sont rebelles et qu'elles poussent là où elles l'ont décidé, et de préférence dans la fissure d'un bout de trottoir !

      Je n'aime pas beaucoup les grosses chaleurs non plus mais franchement, quelques degrés de plus ce serait sympa ;-)

      Supprimer
  10. Tu sais ce qui est super kiwi ? c'est que tu me donnes envie quand tu racontes tes concerts :) Je décolle pour mon premier festoche dans dix jours et ton article c'était un peu comme une bande annonce :) Merci !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool, j'espère que tu vas en profiter et que la météo ne sera pas trop dégueulasse !

      Supprimer
  11. Anonyme15/7/12

    J'ai découvert l'Aperol Spritz aux Francofolies, c'était un peu la spritz-folie au bar VIP, mais j'ai aussi adoré!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc Anonyme, nous étions au même endroit alors ! ;-)

      Supprimer