16 juil. 2012

Expérience capillaire


Je ne vais plus chez le coiffeur. Oui, je l'ai déjà dit, à cause de l'argent tout ça. Alors à force de ne pas les couper, j'ai les pointes qui fourchent. J'ai un peu les pointes qui fourchent, c'est pas non plus la cata, il ne faudrait pas non plus croire que j'ai de la paille sur la tête, des fois qu'un casting director serait intéressé pour que je fasse la prochaine pub pour Schwarzkopf grâce à ma toison soyeuse. Je parle des cheveux, arrête.

Comme je suis fan des magazines féminins, j'ai décidé de tester hier la fameuse recette du masque pour cheveux maison. Mais si, tu sais, la recette que tout le monde dit qu'elle est merveilleuse pour les cheveux, à faire chez soi, avec seulement deux ingrédients, que même Mémé elle faisait déjà la même, tellement elle est simple et reconnue.

1 jaune d'oeuf et de l'huile d'olive
Simplicité, économie

Dimanche après-midi, pendant que les gars regardent avec intérêt des émissions sans intérêt, je me décide à tester cette fameuse recette au moins millénaire. Dans un petit bol en bambou très joli (mais ça n'a aucune impotance, tu peux le faire dans un récipient moche), je mets un jaune d'oeuf et ... de l'huile d'olive ! Comment qu' t'es trop fort ! Je mélange avec une petite fourchette, ça prend un peu comme un début de mayo qui ne prendrait jamais. Pas vraiment liquide comme de l'eau mais pas trop pris non plus.
Direction, salle de bains.

Je chope un pinceau plat spécial couleur qui fait hyper pro, je mets une grosse barette pour retenir la moitié supérieure de ma chevelure (genre on croit que j'ai les cheveux au milieu du dos, mais non). Je trempe le pinceau. Flûte, j'en ai mis sur le bord du lavabo, pas grave, j'applique sur le bout d'une mèche. Je retrempe. Mince, une goutte par terre, on verra plus tard. J'enduis consciencieusement chaque bout de mèche, même à l'arrière de la tête. A la fin, mon petit bol est vide : la moitié de la préparation est sur mes cheveux, l'autre sur le lavabo, le sol, la brosse à cheveux qui était posée là, le tapis de salle de bains, mon tee-shirt, tiens, sur mon pantalon aussi, sur ma nuque, j'en ai même entre les seins. J'espère que ça fait aussi la peau douce.

J'ai prévu le rouleau de cellophane pour emballer ma tête, pour que ça agisse mieux (dans le magazine, ça dit que ça augmente l'effet positif du masque) et aussi pour éviter que ça dégouline. Pour la première raison, sans doute, pour la seconde, j'ai des doutes.
Ça t'est déjà arrivé de devoir utiliser en cuisine des blancs d'oeufs sans avoir besoin des jaunes. Alors tu les mets dans un petit ramequin en te disant que tu les utiliseras plus tard dans une autre recette. Si, on dit toujours ça. Au bout du compte, après trois jours, tu te retrouves avec un truc jaune, très épais, craquelé, poisseux, qu'il faudra faire tremper 36 heures pour en arriver à bout.
Ben pour les cheveux, ça n'a pas mis 36 heures. Quand j'ai commencé à emballer ma tête, j'avais déjà des mèches en carton.

Hummm, j'ai oublié un truc, non ? Parce que ça, c'était pas dit dans mon souvenir de magazine.

En redescendant, les gars ont rigolé grassement et ont bien entendu moqué ma coiffure : han, la vieille, on dirait une mémé, c'est moche, beurk, tu comptes faire une omelette, gna gna gna.
Alors que je réfléchissais tout haut sur le fait que j'avais peut-être omis de mettre un jus de citron, avec l'oeuf et l'huile d'olive, Chouchou a dit "t'as qu'à te faire un shampoing à la vinaigrette, ça fera pareil !". Gros nul.

J'ai laissé poser longtemps (histoire que ça pénètre, enfin.... sèche, bien comme il faut). J'ai été shampouiner. Trois fois. Ça faisait de gros paquets qui voulaient pas se décoller... Pas facile. Alors ça, dans les magazines, ils n'en parlent pas, du bordel pour rincer. C'est juste écrit : "faire un shampoing". Pas douze shampoings.

Résultat : pas mal, sans plus. Mouais, c'est doux. Mais vu le bordel et le fait que j'ai dû mettre mes fringues à laver, passer un quart d'heure à astiquer la salle de bains et subir les moqueries des mecs, je suis pas sûre de renouveler l'expérience.

En revanche, j'ai entendu parler d'une super recette à base de basilic frais haché avec de l'ail, de l'huile d'olive et des pignons. Il parait que c'est parfait pour faire briller les cheveux blonds.

Ah non, ça c'est du pesto.



***

EDIT : oublie pas que j'ai changé d'adresse : http://blondeparesseuse.com

27 commentaires:

  1. Isabelle16/7/12

    Si tu oublie le blanc d'oeuf en trop assez longtemps, ça sèche tellement que tu peux gratter, plus besoin de faire tremper...
    Tous ces trucs pour les cheveux c'est drôlement galère en self-service, j'ai la chance de pouvoir y renoncer mais je compatis! Et je mets la main à la pâte quand l'une de mes filles se fait une teinture, en général du henné c'est à dire tout sauf une partie de plaisir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi il m'aide mon fils quand je fais une teinture, mais là, c'était pas possible...

      Supprimer
  2. Jamais fait ! ET je ne ferai jamais, je pense. Miss catastrophe que je suis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, en même temps, c'est de l'oeuf, c'est pas comme si tu décidais de faire une teinture extrême ;-)

      Supprimer
  3. Juste huile d'olive ou, mieux encore peut-etre, huile d'avocat, en masque quelques minutes avant le shampooing ou toute la nuit (une serviette sur l'oreiller et paf, c'est parti pour la vinaigrette night fever). Deux shampooings derriere et tu as le poil soyeux, brillant et pas du tout cartonneux colle. Grandeblondoteste depuis plus de dix ans. L'apres-shampooing ne passe plus par moi...
    (c'est mal mais j'ai ri) (et compati aussi) (mais ri quand meme) (oui, c'est mal)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce qu'en utilisant l'huile d'avocat, tu sens le guacamole ? Est-ce que si je bois une Despé en même temps, ça augmente l'effet nutritif ?

      Supprimer
  4. Masque Nutri-thermique Kerastase. Vingt ans de recherches avant que je trouve trouve ce fantastique produit, et j'en ai tesé des milliers. A acheter sur la toile plutôt que chez le coiffeur pour économiser un peu de sous, et à l'utilisation une noisette sur les pointes essorées après shampoing suffit largement, donc le pot dure au moins 6 mois voire plus et crois-moi j'ai une masse de tifs t'as pas idée... Je ne crois pas en ces recettes maison dégueu à préparer et à nettoyer. Quant à dormir avec, même pas en rêve...
    PS : je ne suis pas coiffeuse mais brocanteuse, ceci n'est donc pas un commentaire sponsorisé, c'est juste un tuyau amical ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça a l'air pas mal ton produit... Je vais le mettre sur ma liste de cadeaux (toujours avoir une liste de cadeaux sur soi, au cas où) ;-)
      Merci !

      Supprimer
  5. Oh ben dis mon ordi il est trop fort, j'ai pas changé mes favoris et tout seul il va direct chez blondeparesseuse.com !!!

    Pour les cheveux je compatis même s'il ne me viendrait jamais à l'idée de mettre des oeufs sur ma tête !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu mettrais quoi, donc, sur ta tête,hein ?
      Vas-y, dis pour voir !!

      Supprimer
    2. Un chapeau pardi ! (et hop on voit plus les pointes qui fourchent, ou inversement...)

      Supprimer
  6. Jus de citron et huile d'olive, c'est bon pou rle poisson et.......... les cheveux.
    Et çà se rince bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou les tomates ! Les tomates aussi, ça se rince bien.

      Supprimer
  7. Oui ben là tu m'as clairement convaincu : je n'essayerai pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben pourquoi, je comprends pas !
      Ça fait pas envie mon histoire ? ;-)

      Supprimer
  8. J'ai un jour tenté l'expérience avec de la bière, cela donnait paraît-il des cheveux brillants et en pleine santé ... Après trois rinçages j'empestais encore le vieux bistrot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu-reu-se-ment que je n'ai pas su l'histoire de la bière avant !!

      Heu, La Grande Blonde 5 commentaires au-dessus suggère le guacamole. Finalement, au lieu de se faire briller les cheveux, on pourrait prendre l'apéro !

      Supprimer
  9. J'ai imaginé le truc, j'ai ri et surtout tu m'as fait passer l'envie d'éventuellement essayer. Par contre j'ai essayé le gommage maison.
    Pour le corps : marc de café + huile de jojoba : ok mais tu fous du café plein la douche.
    Pour le visage : miel (liquide) + sucre fin en poudre : vraiment trés trés bien.
    Pour me dire que c'était certes économique, écologique bon pour la planète mais tout de même un peu glamour je l'avais patouillé dans un petit ramequin en verre transparent très sobre c'était mimi.
    Sinon pour les cheveux : économique et pratique le beurre de karité, l'huile d'argan ou encore la crème Nivéa (dans le pot bleu marine). Tu chauffes la matière dans tes mains en les frottant énergiquement, tu t'en enduis les pointes et éventuellement une partie des longueurs. Soit tu peignes et tu laisses reposer la nuit. Soit tu peignes, tu mets une serviette chaude et tu attends une demie-heure voire plus selon le temps que tu as.
    Et dans les deux cas, shampoing aprés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le miel, ça doit coller à mort ! Et puis t'attires les abeilles ! Ça me fout les jetons, je vais cauchemarder avec ton truc.
      En revanche, le coup de la crème Nivéa... why not ?

      Merci en tout cas.

      Heu, comment tu chauffes la serviette ?

      Supprimer
    2. Non je te promets que le miel ne colle pas, parce que mélangé avec de l'huile de jojoba, d'amande ... bref une huile bonne pour ta peau. Crème nivéa, c'est très bien, j'en mets même (trés peu) sur les cheveux secs le matin, quand j'ai plus de mon produit fétiche, pour discipliner et nourrir les pointes et c'est une intégriste de sa bonne santé capillaire qui le dit.

      Merci d'appuyer là ou ça fait mal, je ne sais pas comment on chauffe la serviette. Tout ce que j'ai trouvé c'est l'humidifier avec de l'eau bouillante. Je n'ose pas la passer au micro-onde. Mais si tu veux, pour toi je vais le tenter et je te dirai.

      Supprimer
    3. Z'avez pas de sèche-linge ?...

      Supprimer
    4. Nan, plus de sèche linge !
      J'ai aussi entendu parler du micro-ondes. Ok, tu testes en premier ;-)

      Supprimer
  10. Ouiais mais non. Juste l'huile, un emballage dans une serviette chaude que tu as mouillé puis chauffé au micro-onde (mais pas à puissance max sinon ça flambe dans le micro-ondes ou PIRE, sur ta tête), une heure de pause et hop, c'est NICKEL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai peur de tout vos trucs.
      Je veux pas finir avec la tête en feu, Michael, il avait pas supporté.

      Supprimer
  11. Tu me fais trop rire !
    Non seulement j'imagine la scène... déjà drôle en elle-même... mais ta façon de raconter ! un régal !
    Si ton livre est la même veine... j'ai hâte !
    En ce moment je relis aussi quelques histoires au hasard... de la bonne humeur pour la journée ! merci !
    ps : pour moi pas de changement, je dois tj prouver que je ne suis pas un robot, normal ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon livre a été écrit avant que je ne démarre le blog... Je suppose que le style a un peu évolué... J'espère qu'il te plaira !
      Pour le petit robot, c'est normal, la maison (Blogger) reste la même pour le moment, seule le nom sur la boite a lettre a changé ;-)

      Supprimer