21 juin 2012

Ta cali cata cali cata cali cata !


Ce soir, c'est la Fête de la Musique. Depuis... plein d'années, j'adore ce rendez-vous que je ne manquerais pour rien au monde. Bon, heu, faut pas pousser, si tu m'offres une semaine à Chicago et que le billet de départ est justement le 21 juin, je ferai un effort. Disons que je suis quand même prête à refuser un dîner pour aller en profiter.

Je crois que c'est quand j'étais au lycée que la Fête de la musique a été lancée, en tout cas qu'elle a débarqué dans ma ville de province. Avec ma copine Alex, on traînait en ville, faisant les groupies devant des groupes amateurs, restant jusqu'à plus d'heure à regarder des mecs un peu plus vieux que nous essayer de plaquer trois accords sur des guitares électriques dont les amplis saturaient à mort. Une année, on a même décidé de se mettre toutes les deux à un coin de rue et on chantait en boucle une chanson de Pauline Ester qui s'appelait "Oui j'l'adore". Tiens, je te la mets si tu veux.


Le succès était mitigé, mais qu'est-ce qu'on avait rigolé.

Des années plus tard, alors que je venais d'arriver dans la ville où je suis aujourd'hui, j'aimais encore beaucoup admirer les jeunes violonistes, flûtistes et joueurs de pipeau juniors qui se mettaient sur le trottoir pour montrer leur art à tout le monde. J'aimais bien les applaudir et sourire de leurs rougissements émus.
Une année, avec Chouchou et Crapaud-poilu, alors que nous étions en train d'essayer de nous frayer un chemin dans la foule dense, j'ai été attirée par un groupe de percussions qui faisaient un boucan d'enfer, une musique lancinante, dansante, incroyable. Des filles se déchaînaient en secouant des instruments inconnus, avec des mini cymbales et il se dégageait une énergie fabuleuse. Je suis restée scotchée. J'ai dit "mais purée, c'est ça que je veux faire !". J'ai pris le petit flyer distribué et je l'ai gardé précieusement. Sauf que je venais d'entrer au mois de septembre précédent dans une chorale de jazz et "chants du monde" et que ça me plaisait beaucoup aussi. Déjà que c'était un exploit que je puisse pratiquer une activité en soirée en laissant Crapaud-poilu à son père, si en plus je me barrais deux soirs par semaine, ça allait être compliqué... J'ai continué la chorale pendant deux années supplémentaires et puis un jour, le répertoire a changé et c'est devenu trop mémère pour moi. J'ai tout arrêté.

Un jour, avec Miss F. qui avait laissé tomber sa chorale aussi pour cause de maternité, on s'est dit "et si on rejoignait la batucada ?" Allez hop ! J'ai ressorti mon petit papier tout chiffonné du fond de mon portefeuille et la semaine suivante, on se pointait la salle de répétitions. 
C'était il y a presque trois ans et depuis, tous les jeudis soirs, c'est l'éclate. Oh, je ne vais pas dire que ça s'est fait sans douleur, surtout que même si j'ai l'oreille musicale, je ne suis pas musicienne du tout. Et puis mon instrument, il est tout petit, tout mimi, mais il est coriace et le répertoire, la technique, il a fallu quand même se les gaufrer. Y'a eu des larmes parfois, du découragement aussi, mais si tu savais comme c'est bon de taper sur un truc qui fait du bruit, c'est magique, comme une transe, un défouloir génial. J'ai trouvé dans le groupe une ambiance complètement différente de la chorale, où malgré tout il arrive que des chanteurs cherchent à se démarquer, à devenir solistes et il y a une espèce de compétition qui peut être malsaine (pas toujours mais ça arrive).
Là, tu n'es rien sans les autres, ton instrument n'a aucun intérêt sans les autres, il n'a de la valeur que parce qu'il fait partie du groupe et cette cohésion, ce besoin de faire partie de quelque chose de plus important que soi, ça me fait du bien.

Alors ce soir, on va mettre le feu sur le Vieux Port, on va adorer voir les gens danser, voir les enfants se boucher les oreilles et sourire en même temps. Je vais adorer partager ce moment avec mes cop's, partager ensemble l'euphorie de la soirée, sourire au public, vibrer. 

C'est ça la Fête de la Musique et je suis contente d'en faire partie.

***

Le titre ? C'est le son que fait mon instrument, le tamborim, quand on en joue. 
Ta cali cata cali cata cali cata....

Un tamborim, c'est ça...


C'est un instrument typique de la bateria brésilienne, celle qui joue du samba carioca (la musique du carnaval de Rio). Oui, j'ai appris en arrivant dans le groupe qu'on dit LE samba et pas LA samba.
Ça t'en bouche un coin, hein ?

28 commentaires:

  1. et bien c'est super ça je trouve que tu es trouvé LE groupe où tu te sens bien, où il fait bon y jouer ;) bonne soirée alors et raconte nous tout ça par la suite :) bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je raconterai sûrement, mais pas aux aurores demain matin ;-)

      Supprimer
  2. Flûte c'est trop loin, sinon j'aurais bien tenté de faire quelques pas de salsa sur du samba!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourquoi pas directement des pas de samba ? ;-)

      Supprimer
  3. leyleydu9521/6/12

    Le titre de ton post m'a fait penser à "tekalikatam,tekalikatam..ohé,ohé!!";je l'ai maintenant dans la tête et je la chante dans le bureau ! Mes collègues ne te disent pas merci et je leur réponds "aujourd'hui, je fais ce qui me plait,me plait"...
    Je serai sur le vieux port dans une petite quinzaine de jours et nous irons manger une glace en faisant les badauds devant les graffeurs,musiciens ou peintres qui font le show en soirée!J'ai hate !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups là, malheureuse !! C'est pêché de dire ça dans la batuc', c'est comme de prononcer le nom de tu-sais-qui, c'est formellement interdit !

      Mais bon, t'es pardonnée ;-)

      Supprimer
  4. Marie-Genève21/6/12

    Je te souhaite une tonne de plaisir sur le Vieux-Port. A Genève, on a copié la Fête de la Musique, mais pour une fois on a fait mieux que l'original: elle se déroule le week-end le plus proche du 21 juin, commence le vendredi soir et se termine le dimanche soir assez tard. Et il y a des concerts partout, tout le temps, le matin, l'après-midi, le soir, la nuit, dans les salles de concert, dans les églises, dans les cours, dans les parcs, partout. Tous les styles, des musiciens amateurs, des pros qui participent gratuitement. La population de Genève et environs accourt, les jeunes, les vieux, les bébés, les enfants, les parents, c'est impressionnant de bonhomie, de vraie convivialité. Quand je vois les dégâts que peuvent faire l'Euro,la Lake Parade ou les Fêtes de Genève - toutes des "fêtes" plutôt commerciales, je m'interroge sur l'espèce humaine.
    Et en plus la météo nous promet du soleil.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça a l'air vraiment super, c'est ça que j'adore dans ce type de rassemblement, quand ça n'est pas encore trop commercial, même si ça se professionnalise de plus en plus, il y a encore ce soir là de la place pour les amateurs.

      Merci !

      Supprimer
  5. lilou1721/6/12

    Pit-être à ce soir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lilou1722/6/12

      Je suis venue, je ne t'ai pas vue. J'ai pourtant cherché mais ne t'ai point trouvée !
      Pb d'horaire , maybe ...
      J'ai pourtant traîné mon mari dans tous les sens. Donc regrets, j'aurais aimé faire la groupie.
      Une autre fois ?

      Supprimer
    2. Mince, quel dommage... Pourtant on a fait du bruit !
      Une autre fois ... ;-)

      Supprimer
  6. Belle fête de la Musique.

    Je me revois avec mon copain guitariste de l'époque (devenu mon Demi par la suite, déambuler dans les rues de la ville, à regarder, commenter, chanter parfois, rire beaucoup des groupes se produisant sur scène.

    Hier, pour son anniversaire, NumberOne (6 ans) a reçu un ukulélé. On a sorti le xylophone chien pour sa soeur qui voulait participer. C'était la fête de la musique en avance dans la Cambrousse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial ! C'est ça l'esprit de la fête de la musique, que tout le monde s'y mette ;-)

      Supprimer
  7. delph21/6/12

    euh... tu dis demain soir, vous faites bande à part ou c'est juste une erreur?(genre t'as écrit ton article hier soir), nan paske j'adooooore ta batucada!!! j'adoooooore me boucher les oreilles et sentir mon coeur cogner super fort comme vous :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai corrigé, c'est ce soir ;-) Départ du Gabut vers 20h30 !

      Supprimer
  8. la photo du chocalho, elle est prise à la salle de répèt' ? tu t'es pas acheté un chocalho quand même ?!!

    je penserai bien fort à vous ce soir :)


    et le titre tel qu'écrit pourrait faire croire qu'au tamborim y'a beaucoup de "cata"... ouiiii, mais en fait le tamborim c'est génial !! faut juste bien s'accrocher.

    plein de pensées remplies de samba pour ce soir !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est une photo d'une ancienne presta et ce n'est pas le mien, je te rassure, même si j'adore le secouer ...

      Encore un peu de cata, mais de plus en plus de quali ;-) (ouais, la bonne vanne)

      Tu vas nous manquer. Bisous.

      Supprimer
  9. NOUGATINE21/6/12

    Bonne fête de la musique, poussin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci DOMINIQUE à la NOUGATINE ;-)

      Supprimer
  10. Bonne éclate ce soir !
    Ici c'est annulé...j'suis dégoûtée... Fort risque d'orage, arrêté préfectoral... bref.... ;o(

    RépondreSupprimer
  11. la soeur21/6/12

    ta cali cata ta cali cata ohé ohé, au bal, au bal masqué ohé ohé
    si si avec l'air à voix haute ça marche pas mal!
    la

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme22/6/12

    le lendemain (soit le 22, pas trop tôt) :
    et ben moi j'y étais et vous avez mis une ambiance trop bonne (comme dirait mon ado de fille)...vive la fête de la musique! et bravo!
    daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Daphné, je ne vous ai pas vus !
      Il faut dire que je n'arrive pas à voir grand monde, on essaye d'être un peu concentrés quand même.

      Oui, vive la fête de la musique !

      Supprimer
  13. NOUGATINE22/6/12

    La Blonde a mis l'ambiance, mais aujourd'hui, hein, c'est plutôt une journée Doliprane...

    RépondreSupprimer
  14. C'est vrai, cette batuc', elle déchire ! Oui oui, même sans vous avoir entendu récemment, j'en suis convaincue ;)

    RépondreSupprimer