21 mai 2012

Comment cela a-t-il pu m'arriver ?


J'ignore ce qui s'est passé. Quelle devait être cette préoccupation si importante, pour que je puisse oublier ? Au volant de ma voiture, pétrifiée, j'essaye de repenser aux événements de la journée...
Je me suis douchée ce matin-là, puis, serviette autour de la tête, j'ai mis de la crème anti-rides Q10 plus spécial peaux normales à mixtes (glamour, quand tu nous tiens), je me suis séchée les cheveux, j'ai tartiné du lait corps pour avoir la peau douce. J'ai réaligné les serviettes sur le sèche-serviettes (merci les gars pour le cayon quotidien).

J'ai pris un petit déj léger : yaourt au soja avec son d'avoine, un kiwi, du thé, une tartine.

J'ai fait mon lit, au carré, j'ai bien lissé les plis, du plat de la main, réglementairement, douze fois. J'ai réaligné les coussins, bien droits. La symétrie, tu te souviens...

J'ai trainassé sur Internet, lu quelques blogs, classé mes photos.

J'ai mis des vêtements, après environ 3 essais (j'ai le temps, je suis en vacances), c'était pas mal. Je me suis maquillée, jolie, pas trop, mais assez travaillé quand même. J'ai mis du parfum, des boucles d'oreille.

J'ai déjeuné le midi, tranquillement, pas goinfrée, une salade composée, genre je fais sain parce que je suis pleine de bonnes résolutions. Aujourd'hui, juste. 

J'ai fait une petite sieste comateuse sur le canapé, avec la petite couverture en polaire que je dispute au chien. J'ai un peu bavé sur le coussin. Je me suis fait un café pour me réveiller. J'ai pris la voiture pour aller faire un tour en ville.

Est-ce que tu remarques quelque chose de particulier dans cette succession d'événements tout à fait ordinaires ? (sans parler de la symétrie, ok ?) Il n'y a rien de particulier, une journée de congés pépère à la maison.

Alors ?

Une fois sur le parking en ville, machinalement, j'ai jeté un coup d'oeil dans le rétroviseur de la voiture, pour vérifier mon maquillage et me sourire, parce que je fais toujours ça. Ça me met de bonne humeur. Et là, l'horreur de la révélation. Tout défile en arrière comme un rewind de DVD à vitesse rapide.

J'ai oublié de me brosser les dents.

J'ai.  Oublié.  De.  Me.  Brosser.  Les.  Dents.

C'est juste impossible. Je suis obsédée par mes dents, je ne rêve que de les faire blanchir, si je gagne au loto, c'est la première chose que je fais. Je vérifie toujours que je n'ai pas un bout de salade coincé, quand on parle de dents, je me sens obligée de mettre ma main devant ma bouche, parce que j'ai l'impression que tout le monde ne voit que ça. Ne voit que quoi ? Ben rien. Aux dires de mes proches, elles sont normales mes dents. Je ne veux pas qu'elles soient normales, je veux qu'elles soient extraordinaires, des dents de Festival de Cannes, pas des dents de cinéma de quartier.
A tel point que ce fut l'un de mes premiers billets ici. Il avait même fait la Une d'Hellocoton et il reste l'un des plus vus du blogs (c'était la minute Statistiques).

Alors, comment ? Comment cela fut-il possible ? Même définitivement bourrée, à 5 heures du mat', je me brosse les dents. Même malade avec de la fièvre, je me brosse les dents. Même épuisée, en colère, malheureuse, je me brosse les dents...

J'ai écourté mon petit tour en ville, j'ai surtout arrêté de sourire, parce que j'imaginais que mes dents marrons allaient forcément attirer l'attention. Je suis rentrée à la maison à une vitesse indécente (selon les critères du radar, hein, j'ai pas non plus une Porsche). J'ai bondi dans la salle de bains où j'ai passé un bon quart d'heure, avec trois dentifrices différents, à essayer de rattraper cette monstrueuse erreur. J'ai été tentée deux minutes d'aller me coller la tronche dans le lavage pour voitures, avec programme Super Mousse à 6 euros, pour être sûre, tu vois.

Je n'en ai parlé à personne. 
La honte ultime.

***

Nous remercions Blonde Paresseuse pour son témoignage. 
La semaine prochaine, dans Confessions Intimes, nous accueillerons Monsieur P., qui pue des pieds et qui pourtant enlève ses chaussures au cinéma.

33 commentaires:

  1. Aaaaah !!! (cri d'effroi)
    Je quitte ce blog sur le champ !
    C'est indigne d'une blonde paresseuse !
    Je m'en vais !

    Jusqu'à demain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, non, reviens, ahahhhhhh, je souffle sur l'écran, tu vois, ça sent la menthe fraîche...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Sûr.
      Je suis meurtrie, honteuse et désolée.

      Supprimer
  3. HEUREUSEMENT QUE NOTRE RELATION EST VIRTUELLE!!! mdr!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est certain, vu comme ça.
      Désolée.

      Supprimer
  4. beurk ! beurk ! beurk !
    toi tu n'es pas prête pour Koh Lanta !

    bises... quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce qu'ils ne se brossent pas les dents à Koh Lanta ? Tu veux dire qu'ils le font consciemment ?
      Non, parce que moi, voilà, c'est une erreur qui ne se produira plus jamais, mais eux....
      On se regarde, on se désole
      On se compare, on se console....

      Supprimer
  5. c'est pas bien !!!! beurkkkkkkk !!!

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Non, mais c'est bon maintenant, promis.
      D’ailleurs jeudi, tu n'as rien remarqué, n'est-ce pas ?

      N'est-ce pas ?
      N'EST-CE PAS ????

      Supprimer
  7. Anonyme21/5/12

    Je me doutais de la chute... figure toi que cela m'est arrivé il y a peu, pour la première fois de ma vie...
    mais un jour où je bossais... j'ai tout bien fait comme toi... et paf dans la voiture, j'sais pas, y'avait un truc qui collait pas... ça m'a sauté dessus comme une évidence... me suis sentie atrocement mal... jusqu'à midi où j'ai foncé à l'heure du dèj acheter une broose et du dentifrice pour enfin me sentir fraiche et pouvoir sourire...
    Personne n'a remarqué, ou du moins, personne ne m'a fait de réflexions ! ;o)
    j'en suis encore malade ! .... Je compatis !
    Nathaly (anonyme car à l'école ! ;o) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme Nathaly, enfin une qui compatis !
      Merci de ton témoignage, je me sens moins seule.

      Supprimer
  8. Cela me rappelle un vieux cauchemar où, rendue à l'école, je me rendais compte que j'avais oublié ma culotte. Réveillée tétanisée. Je crois que j'aurais plutôt mis deux culottes que zéro. Cinquante ans après, je m'en souviens encore...
    Non non je ne suis pas obsédée par les culottes. Non non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère d,
      Je peux t'appeler d ?
      Un truc pareil, ce serait un coup à acheter 24 culottes Damart à fleurettes pour ne plus jamais oublier d'en mettre.
      Amicalement

      BP

      Supprimer
  9. DOMINIQUE21/5/12

    Hein, vous avez vu comme je préserve mon anonymat ?

    RépondreSupprimer
  10. J'adorerais avoir des dents comme les tiennes... Quand je suis née (en 1966), les antibiotiques n'avaient rien à voir avec ceux d'aujourd'hui, et j'ai été une petite fille souvent malade... Les dégâts sont irrémédiables.

    Moi aussi, si je gagnais au loto, c'est LA chose que je ferais corriger chez moi (alors que j'ai les oreilles décollées - oui je cumule - et que je m'en fiche royalement !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Miss Fleurette, je SAIS que mes dents ne sont pas si mal. Je SAIS que plein de gens ont des soucis dramatiquement plus graves avec leur dentition.
      C'est aussi irrationnel que la poulette qui rentre dans du 36 et qui se trouve trop grosse.

      On fais une grille de loto commune si tu veux ? ;-)

      Supprimer
  11. Anonyme21/5/12

    ça sentait d'ici...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas qui tu es, vil Anonyme, mais ce jour-là, je n'ai parlé à personne.

      Lâche calomniateur !

      Dis qui tu es si t'es cap !!
      ;-)

      Supprimer
    2. Anonyme23/5/12

      Tu sais bien qui je suis mon p'tit chat, enfin! :)))

      Supprimer
  12. Anonyme21/5/12

    Tu portes vraiment un piercing ? Et depuis quand ? LOL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un vrai. Et ça fait très longtemps....

      Je vais raconter, un jour ;-)

      Supprimer
  13. Bouh lala ça fait peur...
    je crois que je ne vais plus me promener sans mon hygiaphone... on ne sait jamais si on se rencontrait par hasard !
    ;-p

    bon ben maintenant tu sais ce qu'il faut que tu rajoutes dans ton sac de fille... un kit brossage de dents de voyage... oh toi t'es une fille qu'y a toujours un mini bouteille d'eau dans ton sac donc tu seras parée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, c'était la seule fois, promis...

      Tu me feras une bise quand même ?

      Supprimer
  14. Sans rire, c'est ta bouche sur la photo ? J'ai cru que c'était le sourire de Mylène Farmer ! T'as un super sourire ! Sinon, tu avais mangé quoi la veille de ce jour horrible... ? Une tapenade bien chargée en ail ? Non ? Ben alors, y'a pas péril, y'a des gens qui sentent de la bouche tout le temps et même après s'être lavé les dents tu sais, si si j'en connais :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est la mienne. Merci Laurence !

      Et je te remercie pour ton soutien, parce que bon, je ne voulais pas balancer, mais je suis à 100% d'accord avec toi. Y'en a qui "sentent de la bouche" tout le temps !!

      Hein, les autres ? Vous avez lu ?

      Supprimer
  15. Non, je ne vais pas te soutenir. Pire, je vais me réjouir.
    Je pensais être la seule à avoir vécu cela, après avoir tant critiqué ceux qui refoulent du goulot, me demandant comment il était possible d'oublier de se brosser les dents. ET POURTANT.

    RépondreSupprimer
  16. Anonyme22/5/12

    bon dans les confessions moi je suis partie à l'ecole en pyjama... je me suis levée, je me suis habillée, mangée, nettoyage figure-dent (la douche la veille au soir) jusqu'ici un sans faute, je vais prendre le bus, je rentre en cours (tout cela à l'heure et dieu sait que cela n'est pas mon fort!!!) et là tout un coup j'ai chaud je remonte la manche de mon pull et decouvre mon pyjama dessous.horreur..l'été de la canicule mais sous mes vetements ....MAIS MOI J AI BROSSEE MES DENTS !!! lol
    une vrai relou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Punaise la relou, mais t'avais quel âge ?
      Pitié, dis-moi que c'était en primaire....

      Supprimer