9 mai 2012

Celle du manteau

Par un enchaînement d'idées que je ne saurais plus démêler (je dormais encore à moitié, j'étais sous la douche, mes yeux erraient alternativement sur les carreaux de verre de la paroi, les cubes de terre cuite du sol, le joli alignement de huit gels douche / shampoings, ce qui favorise le fil de pensées discontinues), donc ... Je ne sais plus où j'en étais.
Je reprends.
Par un enchaînement... bla bla, parenthèse, parenthèse, ...je me suis souvenue d'une petite anecdote vécue il y a deux hivers maintenant. D'ailleurs je me demande si je ne l'ai pas déjà racontée. Si c'est le cas, tu m'en vois navrée mais j'ai la flemme d'aller fouiller dans les 160 et quelques billets déjà publiés ici. Déjà.
Les copines, elles connaissent déjà l'histoire, mais c'est pas grave, elles reviendront un autre jour au besoin.

Je reprends.
C'était l'hiver et il me fallait un nouveau manteau. Enfin, il me fallait un manteau chaud, apte à affronter l'hiver québécois où nous avions décidé d'aller passer les vacances. C'était à une époque où nous avions des sous... Parce que j'en ai des manteaux, mais dans mon climat océanique, faut dire que j'ai pas souvent besoin de sortir la doudoune... Un manteau, chaud, donc.
Me v'là partie à La Halle, parce que je sais qu'ils ont un rayon pour les grosses blondes paresseuses et que ça va pas exploser mon budget. Je trouve un manteau genre gris chiné, légèrement cintré (légèrement parce que bon, le cintré et moi, on n'est pas les meilleurs amis), avec des boutons devant. 
Déjà, je le prends avec au fond de mon cerveau un avertissement qui me dit "tu pousses un peu, il n'est pas vraiment chaud ce truc". C'est pas faux. Mais je le trouve pas mal.

Arrivée à la maison, je l'essaye. Chouchou me dit "tu l'as pris dans une poubelle ou quoi ? Il est affreux, on dirait le manteau de l'Abbé Pierre". Ok.
Déjà l'Abbé Pierre, il portait une cape et une soutane, je te ferai dire, pas un joli manteau gris chiné. La loupiote qui disait "pas assez chaud", cumulée à la super critique fashion de Chouchou, c'est trop. Demain, j'irai le rapporter.

J'arrive à La Halle le surlendemain, à l'heure du déjeuner. J'avise une jeune vendeuse à qui j'offre un sourire engageant, ce qui n'est pas son cas. Il faut dire qu'on est à cinq minutes de la fermeture et elle doit avoir hâte de retrouver ses deux feuilles de laitue sans sauce.
Je déroule ensuite le dialogue tel qu'il s'est réellement produit (sic).

- Oui ? (la vendeuse)
- Bonjour. Je viens rapporter ce manteau parce qu'il ne plaît pas à mon mari (moi)

Je tends l'article à la demoiselle, qui l'examine.

- Oui, mais c'est normal, c'est un manteau de femme, Madame, avec l'air exaspéré.

- ....

Je suis sans voix un instant, la bouche légèrement entrouverte, tellement je ne sais pas quoi dire. Je réprime un éclat de rire, ma bouche se tord dans un rictus qui ne doit pas être très joli.

- Oui. Certes. Je sais bien. Néanmoins, quand je le porte sur moi, mon mari ne trouve pas ça joli.

J'accompagne le tout avec force mimes, pour bien lui faire comprendre qu'elle se goure. Après un "ah !" à peine étonné, elle m'invite alors à aller en chercher un autre, ce que je refuse au profit d'un remboursement, vu que, moi aussi, je voudrais aller déjeuner.

J'avoue que ma phrase pouvait tout à fait être interprétée différemment. Ce qui me tue, c'est qu'elle n'ait pas pensé que si toutefois j'eusse voulu acheter un manteau à mon mari, je l'eusse pris dans le rayon hommes.

La prochaine fois, je te raconterai celle de la vendeuse de chouquettes. Qui fait pas partie des mauvaises, non plus, dans le genre.

23 commentaires:

  1. :-D excellent!!! Au moins, c'était pas une jupe...
    Dans le même genre j'en ai une: je sors de la fac. Une nana m'arrête "c'est pour un sondage". OK. "vous avez des enfants" Moi: "Non" (j'ai 19 ans). Elle regarde son papier: "des petits-enfants alors?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais excellent !!!
      Tu aurais dû dire oui, pour essayer de voir jusqu'où elle allait... ;-)

      Supprimer
  2. Excellent le coup du sondage !!
    On n'a pas à se justifier quand on ramène quelque chose en magasin. On a 30 jours pour changer d'avis :-D (ou un peu moins suivant les enseignes).
    Le seul problème, c'est quand dans la plupart maintenant, c'est pas un remboursement qu'ils font :-( mais un bon d'échange.
    Et ça, ben j'aime pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout dépend du magasin... Moi, finalement, je trouve toujours un truc ;-)

      Supprimer
  3. J'ai pouffé derriére mon écran, franchement elle était douée elle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, pas très douée ;-)

      Supprimer
  4. DOMINIQUE9/5/12

    Il eût fallu que vous sussiez que les vendeuses à salade sans sauce sont souvent susceptibles.

    RépondreSupprimer
  5. Loran9/5/12

    ahH, je comprend maintenant pourquoi rien ne me satisfait quand je fait les magasin !!
    un blond mangeant de la salade sans sauce ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais comment ça SANS sauce. C'est pas possible ?
      Même pas avec un petit peu de vinaigre balsamique ?
      Misère.

      Supprimer
  6. Rho énorme ! j'en peux plus !!! quelle vendeuse perspicace ! lol
    .........et finalement, t'as trouvé un manteau chaud cette année là ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui... tu vois les mini photos en haut ? J'ai fini par trouver une sorte de doudoune, parfaite pour affronter les Plaines d'Abraham enneigées, à Québec ;-)

      Supprimer
  7. Et comment cette hsitoire a bien pu te revenir en tête en regardant les gels douches et les shampoings... C'est là ce qui m'interpelle le plus dans l'histoire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, tu es prête à suivre le fil des mes pensées filantes ?

      Gel douche - shampoing - non, pas celui-là, il fait les cheveux plats - comme quand j'ai un bonnet - bonnet comme au Québec - il faisait froid - j'avais un bonnet un manteau - manteau chaud - manteau de l'Abbé Pierre - vendeuse con-con

      Et voilà !

      Supprimer
  8. La vendeuse de chouquettes portait-elle une soutane ? Suspens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il doit y a voir une contrepèterie, non ?

      Supprimer
  9. roh oui, elle est extra celle là ! mais tu vois, c'est la première fois que je la lis/entends.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tant mieux.
      Hé, t'as vu qui c'est qu'a commenté avant toi ? ♥

      Supprimer
  10. Anonyme11/5/12

    moi j'aurais refait le test avec une culotte à pailette ;-)
    vraiment je sais pas comment tu n'as pas pu eclater de rire !!
    l'anonyme relou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, bonne idée la culotte à paillettes. Mais là, elle pourrait vraiment appartenir à Chouchou...

      Supprimer
  11. Ces vendeuses, toutes des connes (je surkiffe les généralités).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, pas toutes toutes, y'en a des cool. Mais pas là !

      Supprimer