13 févr. 2012

J'ai trop regardé Cendrillon

Dimanche après-midi, je zappe en faisant mon repassage. Tiens, une émission de relooking ! Super. Déjà vue ? Pas grave. C'est bizarre cette fascination pour ce genre d'émissions. Nouveau look pour une nouvelle vie, Look et vous, et autre trucs gore comme Miss Swan me scotchent sur l'écran comme une limace sur une feuille de salade. Sauf que mon canapé n'est pas vert.

Je ne sais dire si ce sont les transformations radicales, la musique avec trémolos qui accompagnent les retrouvailles avec la famille ou le gène Cendrillon qui m'attirent irrésistiblement vers ce genre de programme. Le gène Cendrillon, tu sais, celui qui est propre aux filles, celui qui fait que tu es persuadée que de fille plutôt moyenne, tu passes à divine, grâce à une vieille marraine habillée en parme et des rouge-gorges qui se prennent pour Lagerfeld.
Vraiment, je ne sais pas ce qui me fait kiffer dans ces programme, que je peux regarder en boucle, même quand c'est la quatorzième rediffusion, même quand je dis "ah, bah, je l'ai déjà vu celui-là". M'en fiche. Je regarde.

Pourtant, le côté de moi qui n'est pas Cendrillon sait bien que tout ça est fort scénarisé pour rendre la transformation encore plus spectaculaire. Je me doute bien que tout est fait pour qu'on croit que la minette, elle s'habille réellement comme un sac tous les jours, qu'elle ne vit qu'en survêt' et tee-shirts informes à longueur d'année. Je me dis tout de même que ça doit arriver qu'elle s'habille plus normalement, mais ça ne collerait pas au scenario.
Mademoiselle Moche, une fois passée dans les main d'un maquilleur pro et d'un coiffeur tip-top, elle devient Princesse Trendy, mais où est le réalisme de la situation ?

Parlons-en du coiffeur : évidemment, ils prennent des gens qui ne vont jamais chez le coiffeur ou qui n'y sont pas allés depuis des années. L'éclate totale pour l'artiste capillaire, une sorte de forêt vierge de toute visite, on sent poindre en lui son côté Indiana Jones. Du coup, ils sort l'artillerie lourde : coupe affutée et très complexe, couleurs et mèches avec six nuances subtiles, brushing de quatre heures ou mise en plis vapeur. Quand il n'en profite pas pour te coller des extensions. Forcément, c'est incroyable à l'arrivée. Seulement, c'est impossible à refaire. La minette, elle a 2 enfants en bas âge, elle ne travaille pas, quand tu vois son appartement, tu te doutes bien que c'est pas la nièce de Liliane Bettencourt, et tu crois qu'elle va aller faire refaire son brushing 24 carats toutes les semaines chez le coiffeur ? Franchement.... Tu crois qu'elle va faire comment avec ses extensions au bout de dix jours, quand les mèches vont commencer à se barrer sur sa taie d'oreiller ?...

Épisode fringues, là encore, les gens de l'émission profitent de l'écart phénoménale entre l'avant et l'après pour renforcer le côté dramatique. La fille, elle ne s'habille qu'en jogging, col roulé et baskets et elle finit l'émission avec des talons de douze, une minijupe et un décolleté vertigineux.  Qui peut croire une seule seconde que c'est possible ? Je marche avec des talons presque tous les jours. Mais le type de chaussures qu'ils proposent, c'est un entrainement de mannequin qu'il faut et là, soit on nous enfume, soit ils ont fait trente prises où elle se tord les pieds pour ne garder que celle où elle arrive de justesse à mettre un pied devant l'autre.

C'est parti pour le make-up. Alors là, je me marre ! Les filles, pour la plupart d'entre elles, ne se sont jamais maquillées. Jamais. Là, un charmant maquilleur dont le teint pain d'épice nous fait bien comprendre qu'il sait parfaitement manier la terre de soleil, va lui montrer comment unifier son teint tout en transparence, faire disparaitre les imperfections (ça veut dire les boutons), ouvrir son regard et rendre sa bouche pulpeuse. C'est son boulot, il a certainement suivi des cours pour ça, ou a, au moins, des mois de pratiques. Le résultat, une fois de plus, est superbe. Mais pour y arriver, non seulement il faut investir dans minimum 270 euros de matos (produits, pinceaux, pince recourbe-cils), et en plus, le coup de main ne s'acquiert pas si vite. Et crois-moi, je sais de quoi je parle, je suis loin d'être nulle en maquillage. La vraie révolution serait qu'il arrive à lui proposer un résultat similaire avec des produits achetés au supermarché, des Gemey, des Nivéa ou des Miss Helen de base. Parce que les 270 euros, ça m'étonnerait qu'elle puisse les investir dans des poudres de teint minérales, déjà qu'il va falloir qu'elle refasse toute sa garde robe...

Ce qui me fait le plus flipper, c'est quand je m'imagine la semaine suivante, de retour avec Chéri et les gosses, dans le train-train du quotidien. Lors de l'émission, le Chéri a (re)découvert une espèce de bombe avec le visage de sa femme, il se meurt d'amour pour elle (enfin, il la trouve belle), et après... Quand elle aura remis en partie ses fringues d'avant, que sa coiffure sera retombée, qu'elle n'aura pas le temps de se maquiller façon plateau télé, que va-t-il se passer ? Leur couple "en danger parce qu'elle se laisse aller" sera-t-il guéri ? Ou cela va-t-il précipiter sa chute ? J'aimerais bien de temps en temps, qu'au lieu de nous passer des rediffusions de trucs qui datent d'il y a 3 ans, on nous emmène revoir ces personnes, dont la vie est sensée avoir changé (."..pour une nouvelle vie"), pour s'assurer que tous les conseils prodigués à grand renfort de professionnels et de musique à pleurer les ont rendu plus heureuses qu'avant.

Alors pourquoi ? Pourquoi suis-je hypnotisée ? Pourquoi est-ce que je continue à regarder, encore et encore, comme si c'était Cendrillon, version réelle ? Je sais que tout ça est truqué, que c'est comme un film et que la part de réalité n'est qu'infime. 

Alors pourquoi suis-je allée passer un casting à Paris, en juin dernier, pour un livre sur le relooking, avec la fameuse Cristina ?....

Ah, je ne t'ai pas raconté ?...

27 commentaires:

  1. C'est très très vrai ce que tu dis en fait , j'avais jamais imaginé ça comme ça !
    Et tu nous raconteras ton aventure avec Cristina????

    RépondreSupprimer
  2. Le casting ! le casting !!

    (n'oublie pas: c'est pour la télé. ma chewiiieeee)

    RépondreSupprimer
  3. leyleydu9513/2/12

    entre William et Christina,qui est la plus méchante ??
    je suis comme toi, j'adhère à ce genre de programmes mais seulement le dimanche après midi quand je repasse...

    RépondreSupprimer
  4. DOMINIQUE13/2/12

    Je ne regarde pas la télé, donc ce genre d'émission me passe par-dessus la tête. Cependant on sait bien que la télévision, avec son cynisme, massacre les gens. Je plains ces jeunes femmes.

    RépondreSupprimer
  5. Tout est fait pour qu'on y croit !
    Un mec que je connais s'est fait relooker (pas par Christina, l'autre) et par contre, ouais, dans la vraie vie il s'habillait toujours comme ils le montrent ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de savoir que certains profitent vraiment des conseils, ça me rassure un peu... ;-)

      Supprimer
  6. La suite, la suite... christina, le relooking, les coulisses tout ça tout ça !!! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. kinouty13/2/12

    Je ne sais pas pourquoi mais moi aussi je reste scotcher devant ce genre de programme. On voit bien aussi que la fille, niveau fringue, va pas chez H&M, généralement c'est des magasins de créateurs, donc à moins d'avoir trouver la perle rare c'est chéros. En lus la robe qu'elle porte à la fin je pense pas qu'elle la garde, je me rappelle d'une femme tatouée dans le creux des reins qui avait un dos nu tellement plongeant qu'on le voyait (une rose si je me souviens bien). Personnellement je ne porterai pas ça devant mes potes, et si tu ressors la même robe à chéri à chaque occas... voilà quoi.

    j'avoue que dans une émission où maaaaaa chééééwiiiiiiii (Chrisitna donc), s'occupait d'une ado, j'ai assez mal pris qu'elle accuse la mère de ne pas avoir assez éduquer sa fille parce que, ok, il y a forcément une corrélation. Une mère qui ne sait pas se maquillée ne va pas apprendre à sa fille à faire des smoky eyes, enfin à 14 ans... en a-t-elle une réelle utilité? Mais la fille aurait pu décider de s'habiller plus féminine par elle-même en regardant ses potes. Je ne pense pas que ce soit la mère qui l'ait obligé à mettre des joggings.

    Ce petit coup de gueule passé (check). c'est vrai que la plupart du temps ils donnent des petits conseils utiles (oui les femmes rondes sont mieux en robes qu'en pantalons!).

    du coup comme vous l'aurez compris, dès que je tombe dessus, je mate!

    RépondreSupprimer
  8. pareil, je suis fascinée/repoussée par les Avant/après. Ceux que je préfère, c'est dans les magazines féminins, ou tu vois une nana "Avant" parfaitement naturelle et "Après", c'est la même, sauf qu'elle a une coupe déstructurée asymétrique top hype qui va l'obliger à aller 3 fois/jour chez le coiffeur...

    RépondreSupprimer
  9. DOMINIQUE13/2/12

    La Blonde, rien à voir, mais veux-tu ma recette d'anchois ? Elle est divine. J'ai commencé par 3 kilos, j'en suis à 9 kilos. Je pense être à 12 cette année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir ! Tu m'envoies un mail ? Merci ;-)

      Supprimer
    2. DOMINIQUE13/2/12

      Et où que je trouve ton mail ? N'oublie pas que je suis une cruche en la matière !

      Supprimer
    3. Sur la petite page "En résumé..." tout en haut ;-)
      blondeparesseuse chez gmail.com, mais chez doit être remplacé par le petit escargot. Ça va, c'est bien compréhensible comme ça ? ;-)

      Supprimer
  10. J'aime aussi regarder ce genre d'emission et c'est surtout pour le côté Cendrillon. On sait que c'est faux mais ça nous fait rêver quand même :)

    RépondreSupprimer
  11. Merci à toutes pour vos commentaires... Je vous raconte la rencontre avec Cristina très vite ! Peut-être même cette semaine si vous êtes minouches...

    RépondreSupprimer
  12. Outre Christina (qui est un tantinet bizarre, je trouve), y'a une autre Émilie, je crois, elle passe(ait) sur la même chaîne et elle, elle faisait avec des vêtements de chez H&M, C&A, Etam, tout ça, pour le maquillage je ne m'en souviens plus, mas pour la coiffure je me souviens que le coiffeur faisait un truc "simple" : coupe, couleur, brushing. Et j'aimais bien. Par contre Nouveau look pour une nouvelle vie, c'est tout comme tu as dis. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis d'accord, l'autre Emilie fait des trucs plus réalisables, mais a sans doute moins de personnalité que la brésilienne....

      Supprimer
  13. La seule explication possible: tu es secrètement amoureuse de Christinaaaaa, ma chériiiiiie! Sinon, je ne vois pas!

    RépondreSupprimer
  14. Que se passet-il trois ans après, une fois que le brushing est tombé ? Et bien le coupe va pleurnicher dans "c'est quoi l'amour" ou une autre daube du genre où on fait venir un "spécialiste" pour leur expliquer que leur vie, c'est de la merde, mais ça peut s'arranger...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils se refilent les gens d'émission en émission, tu crois ?
      C'est pas con, ça fait des économies de casting !

      Supprimer
  15. Valérie de Rennes14/2/12

    Pfff... Moi j'y croyais ! Mes rêves s'écroulent !!!

    RépondreSupprimer
  16. Alors, si je peux me permettre, le coup du coiffeur c'est tout à fait possible hein. parce que moi je vais chez le coiffeur mais comme ce sont de parfaits incapables (cf mon dernier post), n'importe quel coiffeur gay de goût pourrait m'arranger ça sur TF1 !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaines qu'il a de grands pros chez les coiffeurs... mais sur le fait de savoir refaire après, tout seul, j'ai vraiment des doutes parfois. Sauf si tu as fait brushing deuxième langue.

      Supprimer
  17. moi je la connait l'histoire du casting et c'est vraiment top
    et on adore les relooking parce que ça nous fait rêver, enfin le temps de l'émission

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça tu la connais ?... Bah mince alors !

      Supprimer