19 janv. 2012

Je suis pas faite pour être tendance

J'ai toujours rêvé d'être une fille stylée, une fille que les autres envient pour la justesse de ses choix, qu'on a envie de copier parce qu'elle est pile celle à qui on voudrait ressembler. Comme je peux difficilement compter sur ma silhouette pour faire se retourner les gens, j'ai décidé d'avoir des accessoires ou parfois des fringues tendance, des bijoux, des sacs, du make-up... L'une de mes dernières lubies a été de vouloir ressembler aux héroïnes de film ou de séries américaines en trimbalant au bureau un travel mug isotherme rempli de thé.
Tu dis que tu vois pas le rapport ? Je te réponds que c'est pour moi une marque de style hyper trendy, que d'arriver le matin, coiffée, maquillée, avec à la main un mug en inox rutilant, d'une démarche assurée, l'oeil vif et la truffe au vent. A chacun sa marque de style. Ou alors, c'est le syndrome Starbucks Coffee : quand tu n'as pas de Starbucks à disposition, et que tu veux ressembler à Miranda Priestley, tu dois te balader avec un travel mug isotherme. Sauf que je suis une grosse nullasse du mug, parce que mine de rien, ça nécessite de la réflexion, de la mémoire, un chouïa d'organisation, ce qui, le matin en semaine, ne sont pas mes principales qualités. 

Je descends pour le petit déj', je mets une casserole d'eau à chauffer pour le thé. Alors qu'elle est presque prête, je me rends compte que je n'ai pas pris une casserole assez grande pour pouvoir remplir nos deux tasses et le mug. Je ne vais pas vider la première casserole pour la remettre dans une autre, pour recommencer (je rappelle que nous sommes le matin, en semaine, et que mes minutes sont comptées). Je prends la bouilloire électrique. L'eau bout. Dans un éclair de lucidité, je me souviens qu'il vaut mieux faire chauffer l'isotherme avant de mettre sa boisson, comme ça elle reste à la bonne température plus longtemps. Je verse l'eau (bouillante) dans le mug, je déjeune. Je reviens vers l'évier, tiens, mon mug. Ah oui, c'est vrai. L'eau maronnasse n'est pas très engageante, c'est parce que j'ai oublié de le rincer la veille. Je verse une giclée de liquide vaisselle, j'oublie que l'eau est bouillante dedans, je me brûle la main au deuxième degré en plongeant l'éponge à l'intérieur. Je jure. Beaucoup. Je vide, je rince. Je mets le reste de l'eau bouillante, un sachet de thé, je laisse infuser. Trop longtemps, puisqu'entre temps, je suis partie étendre une machine ou faire mon lit.

Une fois le thé prêt, amer car trop infusé ,et le mug fermé, deux hypothèses : je le pose près de mon sac à main pour partir bosser ou,  plus fréquemment, je l'oublie sur la table. Tout ça pour ça.

Admettons que je pense à le prendre : j'essaye de le caler tant bien que mal sur le siège passager dans la bagnole, en prenant garde à chaque virage à ce qu'il ne tombe pas parce que sinon, il se renverse et il fuit. Je sais, ça m'est déjà arrivé (penser à changer de bagnole et à en prendre une avec un truc spécial pour tenir le mug). J'arrive au bureau. Bien entendu, je l'oublie dans la bagnole une fois sur deux. Tout ça pour ça.

Si finalement mon neurone de la tendance se connecte, c'est là qu'est le plus important de l'histoire : traverser le parking et l'accueil avec le mug à la main, d'une démarche assurée, l'oeil vif. Pas de bol, y'a personne sur le parking à part un chauffeur de poids-lourd qui attend pour une livraison, et qui reluque plutôt mon décolleté que mon mug trendy. A l'accueil, personne non plus. Bon, je vais pas attendre là que quelqu'un se pointe et soit scotché par mon style so hype. Je monte dans mon bureau et je pose le mug à droite de l'ordi. Comme par exemple aujourd'hui. Sauf qu'il y est depuis hier, rempli, vu que, d'une part, j'ai oublié de le boire, et que d'autre part, j'ai oublié de le remporter à la maison, comme un jour sur deux.

Mais quand je pense à le boire, ce qui arrive au moins une fois dans la semaine, par exemple, le mardi, ben je me brûle. Oui, remonte quelques paragraphes, rappelle-toi, j'ai mis la bouilloire à fond pour que ça conserve bien chaud. C'est bouillant. Je le repose. Je l'oublie. Ou alors j'y pense à 17h, le thé est froid et si je le bois maintenant, je serai encore en train de cogiter en comptant mes boucles d'oreille à 1h33.

Le thé froid finit dans le yucca du bureau. Je m'agonie d'injures muettes en disant que c'est pas possible d'être si conne et d'avoir une telle cervelle de poule, pas foutue de penser à embarquer ce truc soit à l'aller ou au retour, ou même de le boire.

La tendance, ça nécessite de l'organisation, un cerveau et de ne pas avoir deux mains gauches (si t'es droitier). Tout ça, en même temps.

Je suis pas faite pour être tendance.

29 commentaires:

  1. Si ça te rassure une fois j'ai dû piler sur l'autoroute : mon mug a valsé, ça sentait l'earl grey dans ma voiture pendant 3 jour, la moquette est tachée et ma jupe blanche aussi... J'ai dû passer la journée comme ça. Moi aussi j'ai arrêté d'être tendance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dangerosité du mug au volant, on n'en parle pas assez, je trouve...

      Supprimer
  2. ^^Alors moi j'ai encore plus la "no trendy attitude" parce que moi je bosse chez moi dans mon petit atelier de couture, donc aucune excuse^^, sauf que bien souvent le matin en plus d'avoir la tête dans le brouillard le thé est trop chaud et soit je l'oublie dans la cuisine soit il passe la journée sur mon bureau et je ne m'en aperçois que le lendemain matin quand je veux faire mon thé! ^^La loose quoi^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue dans la vaste confrérie des filles sans cervelle le matin ;-)
      Un post-it peut-être ?

      Supprimer
  3. Euh, le thé pour le Yucca c'est pas top ! (et en plus elle va faire crever sa plante !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ? T'es sûre ? Oui, mais le lavabo il est au bout du couloir, ça craint, si on me voit, je vais perdre tout ma trendyness ;-)

      Supprimer
  4. anne-laure19/1/12

    rooo ouais le mug bodum,je l'ai aussi!bien rangé ds mon placard...du coup j'ai un placard hyper hype tendance!moi aussi j'ai eu le syndrome série américaine/starbucks/je me trimbale avec mon café l'air de rien!sauf qu'effectivement,in real life,ca marche pô leurs histoires de mug!pour toutes les raisons que tu as cité:cmt le caler ds la bagnole,ne pas oublier de le boire...c'est qd meme méga crevant d'etre tendance....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. trop trop crevant... et si je me contentais de le balader vide ?

      Supprimer
    2. anne-laure19/1/12

      oh punaise oui!!!et en plus,meme plus besoin de le laver!parce que c'est chiant aussi de laver hein?!

      Supprimer
  5. DOMINIQUE19/1/12

    Vide est la solution.
    Les joggeurs maintenant courent avec une petite bouteille d'eau minérale à la main. Avant, c'était une sorte de ceinture avec la bouteille dedans.
    Donc, tu peux essayer de courir dans ton parking avec une bouteille d'eau à la main. Ça le fait peut-être, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi, tu veux vraiment que je drague le chauffeur de poids lourd, c'est ça ?

      Supprimer
  6. Bah du coup, comme tu le bois pas, t'as VRAIMENT besoin qu'il y ait du thé dedans ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non, pas vraiment. Mais là, je deviens vraiment uniquement centrée sur les apparences.

      Mais pourquoi pas ?

      Après tout, je suis déjà vénale et superficielle. ;-)

      Supprimer
  7. DOMINIQUE20/1/12

    La Blonde : hé, il y a des chauffeurs de poids lourd pas si mal que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, tout à fait. Sauf que je préférerais qu'il pense avoir croisé Carrie Bradshaw, plutôt qu'une Grosse Blonde Paresseuse courant avec une bouteille d'eau.

      Supprimer
  8. Ah mais laisse tomber moi j'le ferme mal a chaque fois j'en met partout et j'me brule... Y'a vraiment qu'au cinéma que ca marche.
    Bizs Sandra

    Parolesdebrune.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voilà, mais moi, je voudrais ma vie comme au cinéma... C'est pas gagné, hein ?... ;-)

      Supprimer
  9. Hecatessence22/1/12

    J'ai une autre solution très légèrement moins hype : la thermos qui garde super chaud toute la journée et donc le capuchon est la tasse.

    J'ai celle-ci : http://www.pylones.com/produit.php?pid=1721&num=6

    La petite version est bien pour le café et le côté ''dans le sac à main''. La plus grande, comme moi, pour le thé ''dans le sac à dos ou grand sac à main''.
    Et pas besoin de la préchauffer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est super joli, j'adore tout ce que fait Pylones. Au moins, c'est étanche ;-)
      Est-ce qu'il y a une version avec alarme pour que je pense à boire le contenu ?...

      Supprimer
  10. Très drôle, pas facile d'etre tendance tout le temps !! :D

    RépondreSupprimer
  11. Comme en plus d'être blonde, je suis une lycéenne écervelée j'ai moi aussi voulu devenir hypissime et je me suis payé un magnifique thermos bodum violet ! Sauf que, sauf que au lycée on a pas le droit de ramener à boire et à manger or il est très difficile d'être hypissime lorsqu'on ne peut pas exposer son accessoire à l'american. Donc pour l'instant mon bodum ne fait que de rare sortie lorsque je me décide à trainer mes fesses à beaubourg quoi que la plupart du temps je l'ai mal fermé et il ne m'en reste plus que la moitié !
    Il ne me reste plus qu'à espérer que quelque soit ma filière post-bac je pourrai y exposer mon coté tendance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop la loose. C'est une vraie question finalement le choix des études, et pas seulement liée à ce que tu veux faire de ta vie, mais surtout "est-ce que je pourrais être tendance en toute quiétude ?" ;-)

      Supprimer
  12. Moi, c'est mon mec qui se promène avec son mug isotherme... je dois m'inquiéter?

    RépondreSupprimer
  13. Ouiais mais moi quand même je dis, même si tu penses être pas tendance, t'as trop la classe. Et je suis genre un peu comme toi avec mon mug iso de café. Sauf que j'ai la voiture adéquate avec le truc pour le mug. Ce qui ne m'empêche pas d'oublier systématiquement le mug inside. Le muge brûlant à 7h du mat' vire au thé glacé vers 18H. Peut-même avant mais je suis jamais là pour vérifier. SHIIIIT.

    RépondreSupprimer
  14. Lôla, on doit se ranger à la sage recommandation de Brodeuse du Phare plus haut : transporter le truc vid ! ;-)

    RépondreSupprimer
  15. Il aura fallu ton billet et mon moteur de recherche pour que je découvre aujourd'hui "Bodum"... Je suis la fille la moins tendance de la blogosphère et si j'avais dû transporter une boisson chaude (au lieu de la faire chauffer sur place...), je crois que je me serais rabattue sur le traditionnel "thermos".

    Le matin, je suis donc ringarde, en retard (moi aussi), mais vierge de toute brûlure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est une sage décision, d'arriver sans brûlure, ni la moquette de la bagnole plein de thé ;-)

      Supprimer