8 nov. 2011

Mon cul n'aime pas la tartiflette

Mon cul n'aime pas la tartiflette, mes papilles oui. 
Mon cul n'aime pas les profiteroles, ma bouche oui. 
Mon cul n'aime pas les croissants au beurre encore tièdes, moi oui. 
Jusqu'à présent, mon cul n'a pas eu raison... c'est pour ça qu'il est énorme. Il est incapable d'imposer son avis, mon cul est un loser.

Je suis grosse et gourmande...  mais gourmandes de bonnes choses, de choses délicieuses et délicates, goûteuses et charnues, juteuses et sucrées, dorées et suaves.  Et, malheureusement, il n'y a pas grand chose que je n'aime pas... Ça se résume à quelques trucs : les huitres (ou tout ce qui est un peu vivant au moment où tu le manges) ; pas de pot, c'est hyper diététique. Le melon (fruit sain s'il en est). La tripaille qui pue trop, mais l'andouillette ça va. Avec de la sauce moutarde, et des frites.
En revanche, j'adore la gelée de coing, le risotto, le tourteau avec un peu de mayo, mais pas trop, la tarte Tatin juste caramélisée comme il faut, les figues violettes qui ont le gout de l'été, le saumon fumé moelleux, la soupe de poissons avec des croutons, les macarons à la pistache, les sushis, les pâtes sous toutes leur formes et avec n'importe quelle sauce, le pâté en croute avec du foie gras au milieu, les avocats doux, les bananes flambées, les crèpes au miel et au citron, le vin rouge (ou blanc, ou rosé, ou sparkling !), la crème de marron avec un peu de crème fraiche par dessus, les tartines beurrées, le roquefort à 1h du matin quand je rentre de la musique... Gourmande, je te dis. Heureuse de savourer sur le moment, puis bourrée de culpabilité quand je me regarde, sans toutefois se sentir assez coupable pour renoncer à ces plaisirs.


Pourtant, je n'aime pas les cochonneries. Je vais deux fois au Mc Do dans l'année, quand je peux pas faire autrement, je n'ai jamais foutu les pieds au KFC, j'aime pas les bonbons, j'aime pas les ours en guimauve avec du chocolat autour (vas-y, soupire si tu veux) j'aime pas le Nutella, j'aime pas les Knacki ball, ni le fromage reconstitué qu'on épluche pour faire des fils. Je n'achète jamais de plats préparés sous vide, ni de pizza surgelée, encore moins de pasta box ou autres conneries du genre (mais quel crétin est pas capable de faire cuire des pâtes ? si tu en fais partie, dis-le, je te donne un cours par correspondance). Je dis pas que je craque pas de temps en temps pour un carton de pop-corn au ciné ou pour un Bounty dans une station-service sur l'autoroute, mais en principe, les trucs industriels gras et sucrés, c'est pas mon truc.
Je ne suis pas grosse de junk-food, je suis grosse de bonnes choses. J'ai le gras sain et goûteux. Ce qui ne change pas la taille de mes pantalons au bout du compte, tu me diras.

J'ai deux bonnes amies qui étaient aussi des grosses filles, il n'y a pas si longtemps. Elles se sont toutes les deux faites opérer pour maigrir et c'est spectaculaire, impressionnant. Elles sont radieuses, ont perdu en quelques mois une quantité de kilos phénoménale... Aucune des deux ne regrettent un instant de l'avoir fait et, sans toutefois formuler franchement la question, se demandent pourquoi je ne le fais pas à mon tour (je suis largement dans les "critères d'acceptation du processus").

Je suis gourmande et le plaisir de manger des choses que j'aime est important dans ma vie, et dans celle de mon couple. Chouchou cuisine très bien (trop bien), il est gourmand aussi et cela lui arrive de m'offrir un "grand resto" comme cadeau d'anniversaire, ce que j'adore et que j'apprécie vraiment. Si demain, je me fais opérer, que je ne peux plus savourer sa cuisine, qu'on ne peut plus partager un diner ensemble, sans plein de contraintes, est-ce que ça vaut le coup ? 
D'un autre côté, est-ce ça voudrait dire que mon couple ne tient que grâce à un risotto aux st jacques ou à un poulet aux cèpes ? Je dois le faire, ou pas ? Et si oui, pourquoi ? 

Entre les deux, mon coeur balance. Ou mon cul. Parce que mon cul, il adorerait pouvoir s'enfiler dans un slim taille 38, il adorerait pouvoir trouver un string facilement, il adorerait se trémousser sur le dancefloor sans que ça fasse penser à Gloria dans Madagascar...

Si on me propose le paradis, pourquoi je préfère l'enfer ?... 
Parce que, jusqu'à preuve du contraire, c'est pas mon cul qui décide.
Amen.


11 commentaires:

  1. Hé bien moi je te trouve très belle; moi aussi j'aime les bonnes choses, et si je ne rentrerais plus jamais dans du 36 non plus, au moins je ne me prive de rien et ça me rend plus aimable que quand j'étais toute mince mais tout le temps frustrée par un blanc de poulet haricots verts! Et elle était super bonne la tartiflette hier soir :) Bisous ma Blonde

    RépondreSupprimer
  2. Loran8/11/11

    comme tu le dit : tu as le gras sain et gouteux (MDR), bref tu vis et aimes la vie, n'est ce pas plus important que de faire partie des "clichés commerciaux" de soi-disant minceur "bonne santé".
    bon je te laisse, je vais entretenir mes formes !! ;)

    RépondreSupprimer
  3. leyleydu958/11/11

    je me suis renseignée il y a quelques années pour me faire poser un anneau gastrique et la réponse du chirugien a été sans appel : ça ne marche pas sur les obésités anciennes...tu perds beaucoup mais tu reprendras !
    J'ai pleuré car il m'a proposé le by pass ou la sleeve et je ne voulais pas d'un truc aussi radical !
    j'ai rencontré une Dr "zermatienne" il y a un mois maintenant et ça me va bien...j'apprends plein de choses sur moi et sur ma façon de me nourrir;j'ai perdu près de 3 kilos en un mois (mais ma Dr dit qu'il ne faut pas se peser car ça influe sur le moral et sur ce que tu manges alors j'espace les pesées au maximum !)et je mange ce que j'aime mais seulement quand j'ai faim...je te jure que c'est beaucoup plus difficile de détecter la sensation de faim que de manger une assiette de haricots verts avec un yaourt 0% (yearkk !!) mais ça vaut le coup !!

    RépondreSupprimer
  4. Ecoutes tu vas garder ta jolie joie de vivre qui va avec tout le reste et continuer à manger des frites mayo avec l'andouillette ma chérie le reste on s'en fout la tartiflette pour le moral c'est tip top!!

    RépondreSupprimer
  5. moi je mange le bon et le moins bon... mon cul et ma bouche sont fachés depuis quelques temps, mais je vis très bien (pour le moment) cette guerre civile! :o)

    RépondreSupprimer
  6. Lydie-Anne8/11/11

    Non, je n'ai rien a dire, déçue déçue déçue par mon Homme auquel je viens de lire ton post et qui ne voit pas pourquoi je lui en parle. Comprennent rien, pourtant, il fait la vaisselle et me gratte le dos. Déçue....

    RépondreSupprimer
  7. @AnnaPoubelle : merci bcp pour tes compliments...

    @Loran : merci... aussi !

    @leyleydu95 : c'est le bypass qu'elles ont fait les copines. Et Zermati, j'ai découvert grâce à Caro. Quand je suis dans un bon mood, ça marche un peu... bon courage à toi et bravo !

    @Douchka : on s'en fout ! (presque tout le temps)

    @nana : Sécession, sécession ! ;-)

    @Lydie-Anne : c'est déjà super, pour le grattage de dos... et pis ça fait pas grossir ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Ma meilleur potesse a fait une "cure" dont j'ai bouffé le nom (rhaaaaa, je suis désolée, je cherche mais rien ne vient, le jour où je me souviendrai je t'enverrai un message).
    Il s'agit de séances de pressions réalisées par une professionnelle (3 fois par semaine) une alimentation qu'elle te conseille (mais pas d'aliment interdits, juste surveiller les poids) et tout ça entrecoupé de périodes de stabilisation (pour ne pas reprendre).
    Euh, c'est juste magique... Ma copine je la connais, plus gourmande tu meurs ! Elle a perdu 50 kg !!! Elle pèse maintenant moins que moi (et je suis fine), elle tient le coup et elle remange de tout, un truc de malade ! Bon, par contre les séances durent 2 mois et 1 mois de stabilisation à chaque fois et ça coûte un bras :(

    Bon, si ça me reviens, tu en seras la première informée...

    RépondreSupprimer
  9. Ben voilà, j'ai faim! Comment veux-tu résister à ta manière de parler de bouffe... Moi je dis écrit des livres de recettes et je me mettrais à cuisiner

    RépondreSupprimer
  10. Mais les opérations fais gaffe un peu, renseigne toi bien! Ca flingue l'espérance de vie il paraît! et puis après l'estomac est tellement mini que tu peux presque plus manger...
    Bah les culs c'est des connards! Pour garder le mien comme il est je me prive d'un tas de bonne choses -_-
    Le plus agaçant? les filles qui mangent mangen MANGENT et son toutes fines!

    RépondreSupprimer
  11. @Agoaye : je crois que je vois de quoi tu parles... effectivement, résultats spectaculaires et allègement du porte-monnaie proportionnel... à étudier peut-être !

    @stellablue : en voilà une idée qu'elle est bonne... je vais creuser !

    @boudoirdelacomtesse : j'ai peur de l'opération et la conséquence est ce qui me fait peur...

    RépondreSupprimer