2 nov. 2011

Ça s'agrandit une baignoire ?

Hier, c'était férié, j'ai pris un bain. Je prends environ deux bains et demi par an et ben y'en avait un, c'était hier. Le lien avec le jour férié est un total hasard, sauf que quand je prends un bain, c'est souvent le matin, un jour où je travaille pas, donc plutôt un dimanche. Et un jour férié, même quand c'est mardi, ben... c'est dimanche.
Le bain et moi, c'est pas trop une histoire d'amour... Ou plutôt, la baignoire et moi, on va dire. Une baignoire, du moins celle que je fréquente, c'est toujours trop petit. Je ne vis pas particulièrement dans une petite maison, mais ma baignoire est trop petite, à cause de Chouchou of course. Je m'en vais te conter rapidement le pourquoi de la sous-taille de la baignoire. Quand nous avons attaqué la rénovation de la baraque, Chouchou a dit d'un air qui ne souffrait pas la contradiction "je VEUX une baignoire en fonte, y'a que ça de vrai pour conserver la chaleur". Ok. Donc, c'est beaucoup plus cher et beaucoup plus lourd qu'une baignoire en autre chose, mais j'avais pas mon mot à dire. On l'a donc achetée et montée au premier étage (pas moi, des mecs costauds), en manquant d'y laisser vingt-trois doigts. Elle a été posée dans des hurlement de bête parce que ça voulait pas aller comme il faut. Ça démarrait mal.

La baignoire, elle ne me plait pas, elle est trop petite (à cause de l'argent, du poids, tout ça, c'était impossible de prendre un plus grand modèle). Entendons-nous, elle est trop petite... pour moi : je touche les bords sur les côtés, avec les hanches, ça fait ventouse. Je suis trop grosse pour la baignoire surtout. Ensuite, si j'allonge mes jambes, je suis dehors au niveau du buste. Et si je m'immerge jusqu'au menton, c'est forcément que j'ai les jambes pliées, donc dehors. En fait, y'a toujours un bout dehors. 

Dehors + mouillé = froid.

J'ai toujours froid dans un bain, même si je le remplis d'eau bouillante. Pourtant, quand je rentre dedans, je fais des petits cris qui font "ouh la, ouh la", je suis de la même couleur qu'une langouste post-cuisson et j'ai la peau à l 'arrière des genoux qui se décolle. Tu vois, c'est bien chaud.
Je m'immerge, sauf le ou les bouts qui dépassent et qui ont froid. J'essaye de pas y penser. Je prends un magazine, qui cloque instantanément sous la pression des doigts mouillés, en laissant des tâches d'encre d'imprimerie. J'essaye de pas y penser. Je bouge un peu pour rentrer un genou glacé, en sortant un sein qui a immédiatement la chair de poule, une fois à l'air libre. Ça fait un tsunami parce que, quand je suis entrée dans l'eau, la baignoire à moitié vide s'est trouvée à ras-bord (call-me Archimède) et à chaque infime mouvement, ça fait des grosses vagues. J'essaye de ne pas penser au fait qu'il va falloir que je passe la serpillière dans toute la salle de bain pour éponger, après. Je rentre mon sein bleu de froid et je sors un pied tout fripé (t'as trainé longtemps dans l'eau, toi). J'essaye de profiter de cet instant "de détente inimitable", comme c'est dit dans Cosmo. Je refais couler de l'eau chaude parce que ça refroidit là, non ? Sauf que l'eau, elle coule froide d'abord, loooooongtemps, avant de chauffer. Super, ça fait de l'eau tiède, donc je mets bien ma cuisse sous le robinet pour me réchauffer. Aïe, ça brûle. Ras-le-bol.
Je me lève : second raz-de-marée lié au déplacement du liquide quand mon cul sort de l'eau. 

Je suis pas hyper détendue, là, tout de suite.

Je finis sous la douche, pour me réchauffer, me laver les cheveux parce que pas possible dans la baignoire, sinon, je peux pas rincer comme il faut. Total : 376 litres d'eau, un état de stress innommable, 23 minutes de ménage derrière. Youpi.

Pourtant, le principe de mijoter dans un liquide parfumé me plait bien. J'aime bien mettre des huiles, des sels (vinaigrette ?), ou des galets effervescents qui font des bulles sous mes fesses. Il me faudrait juste une baignoire à ma taille. Une baignoire XXL où je peux être en entier, sans un bout qui dépasse.

Pour la petite histoire, je me demande pourquoi Chouchou a fait un caca nerveux pareil, au sujet de la fonte soi-disant indispensable, puisqu'il ne prend JAMAIS de bain. Y'a pas de la pure mauvaise foi, là ?

Hier, c'était presque un dimanche, j'ai voulu me détendre, j'ai pris un bain. Failed.

7 commentaires:

  1. moi j'ai abandonné l'idée du bain. baignoire toujours trop petite aussi. l'eau qui se rafraichit trop vite... on s'installe pour 1h de détente... et 10 minutes après on doit déjà sortir. j'ai opté pour la douche, définitivement... enfin, quand on a de l'eau... ce qui n'est pas forcément évident chez nous...alors crois moi, une douche, après avoir du se "bouteiller" plusieurs jours, c'est super relax! ;o)

    RépondreSupprimer
  2. moi je n'ai pas de baignoire, et c'est très bien comme ça :)
    mon grand plaisir c'est l'eau brulante de la douche qui ruisselle sur le corps. partout partout. (ou presque).

    et pour la mauvaise foi de chouchoue, je cite le blog de pensées de ronde : tu es un parcmètre, rien ne peut t'atteindre .

    cette phrase me fait toujours autant hurler de rire et toujours un bien fou. (oui sinon je sais les crottes de chien toussa...)

    allez des bisous !

    RépondreSupprimer
  3. alors y a de la mauvaise foi de ton Chouchou je trouve aussi et alors moi j'ai une solution, j'ai pas de baignoire j'ai une douche avec un truc à pluie au dessus de la tête tu sais les grands trucs carrés trop de la classe ^^et puis dans une salle de bain de 3m2 une baignoire c'était pas possible ^^

    RépondreSupprimer
  4. Ben j'ai bien rigolé, je te remercie :)
    Nous on a une douche italienne, donc ya pas de porte, donc y fait froid... fausse bonne idée la douche italienne...

    RépondreSupprimer
  5. @nana : c'est pas marrant les problèmes de tuyauterie... surtout pour les cheveux :-(

    @Tournelune : welcome back baby ! parcmètre nous sommes... ça marche aussi avec horodateur ?

    @blogdemissbavarde : j'ai aussi dans ma douche un truc qui fait un jet super (sauf quand le calcaire bouche et le transforme en 3 pipis de chat qui pissent en diagonal), mais sinon, c'est cool ;-)

    @Kabuki Me : douche italienne aussi, mais chauffage à donf' pour compenser... ;-)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai failli prendre un bain hier aussi, et puis j'ai pensé à tout ça, parce que je l'aurais apprécié à peu près autant que toi et j'ai renoncé... Une prochaine fois... ou pas !

    RépondreSupprimer
  7. @Gaëlle : rassure-moi, tu t'es lavée quand même ? ;-)

    RépondreSupprimer