28 oct. 2011

Did you believe life was a kiwi ? - episode X

Hop là bijou, l'épisode X, ça veut juste dire dix, hein, t'enflammes pas ! So... Est-ce que t'as vraiment cru qu'la vie c'était un kiwi cette semaine ? Parce que là, on arrive en pleine saison du kiwi, donc on va en profiter !


Cette semaine, la vie ça été un super kiwi quand lundi, j'ai déjeuné avec mes deux amies M.-la-catalane et T.-chérie. On a piapiaté en vitesse ultrasonique parce qu'on n'avait pas beaucoup de temps et parce que ça faisait longtemps qu'on n'avait pas été réunies toutes les trois, donc il fallait aller à l'essentiel, sans oublier le superficiel, tellement plus fun. J'aurais dû faire un ordre du jour pour être sûre de ne rien zapper ! J'ai évoqué mon problème existentiel de soutien-gorge blanc et elles m'ont convaincue. C'est pour te dire que y'avait du level dans les conversations. La dette, le sommet européen, Khadafi, les soirées hot du Carlton, so what ?... Fallait régler le problème du soutien-gorge, bien plus important.

La vie fût donc un super kiwi quand j'ai pris ZE décision à propos de ce putain de soutien-gorge. Figure-toi, que quand je suis allée à London, j'ai trouvé en soldes chez Evans, ma boutique super top pour les grosses blondes paresseuses in Oxford Street, un super soutien-gorge, en soldes, violet. Je crois que c'est un des plus agréables à porter que j'ai jamais eu, et en plus, il fait des super boops. Sauf qu'il est pas très joli. Pas trop moche non plus, mais il ne concourt pas dans la catégorie piège à câlins, si tu vois ce que je veux dire... En gros, il est là pour remplir sa fonction première : soutenir.
Toujours est-il que je voulais l'acheter en blanc, sur le site Internet, et qu'en plus il était en promo. Kiwi-mais... il est pas joli. Et j'ai un peu de scrupules. Mes cop's, elles m'ont dit, mais qu'est-ce que t'en as à cirer ? S'il est super, tu le portes la journée et le soir, si tu veux jouer à Pink Paradise, t'en mets un autre ! Ok ! Sitôt dit, sitôt commandé, je devrais le recevoir incessamment sous peu et ça va être très très kiwi.

La vie a été un gros kiwi quand ma copine Céline a créé de nouveaux objets de convoitise en tissu pour nous régaler... Des tours de cou en moumoute qui ferment avec un gros bouton et une petite ficelle, so nice. J'en ai deux. Le premier avec de la véritable peau de dalmatiens, j'aime trop être Cruella, j'adore le mettre et prendre l'air méchant. L'autre, tout frais d'hier soir, en peau de zèbre. Je sens que je vais grave kiffer devenir la reine de la savane. Si tu veux la visiter, c'est la fille du vent et du soleil et elle est douée, même si elle a du mal à y croire quelquefois.
Et je voudrais aussi en profiter pour dire toute mon admiration à une autre copine qui s'appelle Marion et qui crée de magnifiques accessoires en tricot. Super kiwi. Elles font toutes les deux quelque chose qui me sidèrent et pour lesquelles faut quand même dire que je suis sacrément jalouse : elles créent, avec leur tête et avec leur main, avec du fil et des aiguilles, des objets jolis, et jamais, jamais je ne saurais faire des trucs pareils. Sa race.

La vie, c’est pas du tout un kiwi, ou alors tout pourri, quand je me traine une saloperie de crève depuis 8 jours. Hier matin, j'avais la voix de Barry White, super sensuelle. Ou pas, quand on te dit "Bonjour Monsieur" lorsque tu réponds au téléphone. Maintenant que j'ai vidé toute la pharmacie de la maison et fait progresser le chiffre d'affaires de Monsieur Actifed d'une façon inconsidérée, je vais essayer d'aller voir le docteur. Je vais m'incruster à un rendez-vous de Crapaud-poilu cet aprèm et on verra bien.

Et enfin, la vie c'est un gros kiwi parce que cet après-midi, mes parents arrivent et que ça fait très très longtemps qu'on s'est pas vu en vrai et que ça fait plaisir. Et que je fais le pont-viaduc en plus ! ;-)
Si en plus, il pouvait y avoir du soleil...

Allez, des bises.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire