13 sept. 2011

Trop d'eau dans les yeux

Cela ne peut être que ça, l'explication. Le fait que mes joues se trempent d'un rien, que l'eau déborde pour une broutille, il y doit y en avoir trop, de l'eau. L'inondation est toujours prête, latente, sournoise, pour me surprendre lorsque je ne m'y attend pas. C'est chiant.


Cet excès d'émotivité me gêne. Certains peuvent trouver ça charmant, moi, ça me fait flipper car c'est complètement hors de contrôle. Bon ok, tu crois que j'exagère ? Tu vas voir...
Par exemple hier après-midi, je ne travaillais pas (cool pour un lundi post-soirée de fête). J'ai glandouillé une partie de la matinée et puis comme j'ai Canal+ gratos en ce moment (offre bi-annuelle sympathique, mais qui va engendrer tout un tas de coups de fil pénibles à la suite), j'ai regardé un film, en attaquant la pile de  linge à repasser par la face nord. Celui qui démarrait à ce moment-là : Mange, prie, aime, avec Julia Roberts. Peut-être tu l'as vu, c'est l'histoire d'une nana hyper mal dans sa peau qui décide d'aller passer un an ailleurs (Italie, Inde et Bali), pour "se retrouver". Hyper cucul. Oui, mais j'ai tellement sangloté que j'ai dû arrêter le repassage, mes larmes brûlaient mes joues. Impossible de savoir si c'est parce que le sujet trouve en moi une résonance particulière ou tout simplement la musique à trémolos, sans doute un peu tout.

Remarque, ça me fait pareil lorsque démarre la dernière séquence des épisodes de Grey's Anatomy, celle où il y a toujours la chanson hyper adaptée à la situation (rarement Patrick Sébastien, je crois) et cette pouf' de Meredith qui parle pour ne rien dire (oui, j'aime pas Meredith Grey, elle est chiante, elle sait pas ce qu'elle veut, elle me gonfle). Tu vois, ce moment précis ? Ben je pleure, à chaque fois. C'était pareil avec La Petite Maison dans la Prairie quand j'étais petite et ne parlons pas d'Ally Mc Beal... Une série à investir dans des actions Kleenex. Et ça remonte à loin, ma mère m'interdisait déjà de regarder Candy, parce que ça me faisait pleurer. La solution serait de ne pas regarder tout ça. Oui, mais j'aime bien aussi. Masochiste ? Peut-être.

Et puis, après, il y a la musique. La musique, c'est un grand réservoir à sanglots. Dernière en date, justement hier, une vieille chanson d'Al Green, How can you mend a broken heart, premières notes, c'est parti, l'eau dans les yeux. Ne parlons pas d'Adele et son Someone like you... La voir, l'entendre me font pleurer, à chaque fois. Bonjour le bordel dans la voiture le matin, alors que mon make-up est nickel, juste terminé. Le mascara se barre en sucette, bien joué. Ben l'écoute pas. Oui, mais j'aime bien aussi.

Quand il a fallu que je lise un texte au mariage de ma soeur, j'ai dû m'arrêter vingt secondes pour reprendre mon sang froid, respirer et continuer. Trop d'émotion, trop de tout. Et vingt secondes de silence, avec le regard des gens fixés sur toi, et ben c'est vachement long.
Dans la vie en général, pour peu qu'on me dise quelque chose de gentil, en public, c'est parti. Si je dois prendre la parole dans une assemblée, pour dire merci pour un truc (oui, ça arrive des fois, j'te ferai dire), c'est parti. Et c'est pas la remise des Oscars, qu'est-ce que ce sera quand il faudra que je tienne la statuette, boudinée dans un fourreau lamé ? Ben quoi ? T'y crois pas ? Tu vois, tu n'as pas confiance en moi.

Quand quelqu'un que j'aime est malheureux, je suis une éponge, et pas d'un grand secours. Appelle-moi Bob. J'en ai marre de pleurer pour rien. Je voudrais être dure et insensible. Je suis molle et pleureuse. On n'a pas toujours ce qu'on veut, c'est le jeu, ma pauv' Lucette.

Bon, c'est pas très rigolo tout ça. Je sais que tu viens plutôt ici pour te marrer, d'habitude.
Tu veux une petite blague pour pas repartir bredouille ? Alors, voyons, une petite de derrière les fagots, une bien pourrie (mes préférées...).

Deux blondes regardent la lune.
- Tu crois qu'elle est habitée ?
- Ben oui, y'a de la lumière...

Tomorrow is another day.

8 commentaires:

  1. Allez Bob, je te souhaite bien du courage avec tes larmes qui débordent tout le temps.

    J'ai un peu tendance à faire ça aussi, mais plus sous le coup de la fatigue (nerveuse). Pour aller mieux, faut que je pleure un bon coup. Mais c'est vrai, qu'est-ce que c'est fatigant... Du coup dès que je suis limite je préviens les gens "attention je vais pleurer, c'est pas grave hein, mais je vais pleurer".

    Et puis bon la chanson d'Adèle, faut juste dire qu'elle est sublimement magnifique. Et qu'elle me met des frissons partout à chaque fois que je l'écoute. Comment veux tu résister à ça ? pas possible ! et en meme temps.. .c'est trop beau pour ne PAS l'écouter.

    Tu nous inviteras quand tu auras ton oscar ? moi je suis persuadée que tu l'auras , allez :)

    et sinon j'adore la blague de fin. je vais la raconter à un pote qui aime autant que nous les blagues de derrière les fagots, je suis sûre qu'il va adorer :)

    RépondreSupprimer
  2. Bon, mais sinon...il est bien repassé ton linge au moins??? Tu l'as amidonné de tes larmichettes??? :-)
    Une hyper-émotive qui compatis drôlement.

    RépondreSupprimer
  3. je ne suis peut être pas aussi émotive mais vu que je versais ma larme à chaque fois que mon grand mettait le roi lion et que je voyais le père de Simba mourir, s'tu veux, je ne vais pas ramener ma fraise...
    sans parler d'une chanson de Zazie que je n'écoute plus parce que je chouine à chaque fois, ou du "soldat ryan", que même je suis sortie du ciné en larmes au bout de 2mn34
    donc je disais je ne ramène pas ma fraisouille

    RépondreSupprimer
  4. J'ai toujours été hypersensible aussi, peut-être pas autant, sauf enceinte, alors là... Grand n'importnawac ! Je pleurais devant des publicités... Su'il y ait un bébé dedans ou pas (lessive, ou peu imorte, tant que la musique avait quelque chose de doux et grave en même temps !
    Et puis c'est nul d'être dure et insensible d'abord...

    Et puis heu... Désolée de te le dire mais même avec ce sujet tu ne plombes pas l'ambiance, tu le racontes bien, et ça fait rire quand même !!!

    RépondreSupprimer
  5. Eh bé ! nous sommes nombreuses à pleurer facilement... Et si l'une de vous a un truc je veux bien, parce que me mordre les joues, me manger les ongles, respirer à fond jusqu'à retenir ma respiration... rien ne marche ! J'aime bien cette citation qui peut servir d'excuse... "Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes !"
    mais comme Valérie de Rennes tu m'as bien fait rire quand meme

    RépondreSupprimer
  6. @Tournelune : Copine de vallée de larmes... on va en avoir bientôt toutes les deux, pour la bonne cause, mais quand même...

    @Aleshanee : oui, c'est bon, tout est repassé, juste un peu en retard vu que j'ai regardé le film jusqu'à la fin ;-)

    @adrenaline1971 : Han, le Roi Lion, l'horreur !!! Et puis Monstre et Cie aussi. C'est des salauds chez Disney, et chez Pixar itou.

    @Valérie de Rennes : Oui, enceinte, c'est pas mal non plus, exponentiel en fait.

    @Kyra : J'aime beaucoup ta citation, tu me la prêtes ? ;-)

    RépondreSupprimer
  7. @Kyra : aaah, moi aussi j'adore cette citation ! je la connaissais déjà. mais je ne sais pas de qui elle est, c'est dommage. Mais elle est parfaite je trouve :)

    @Blonde paresseuse : oui, on en a bientôt des larmes. allez, ça va bien se passer :) et je continuerai à raconter tout plein de betises sur Fb ;) et mettre des news et tout et tout.

    RépondreSupprimer
  8. tu sais quoi : c'est pas trop drôle non plus de jamais arriver à se lâcher ! les gens te pensent complètement insensible et ils disent que t'as un coeur de pierre !!!
    alors qu'en fait c'est juste que tout se passe à l'intérieur et qu'on arrive pas à extérioriser...
    ouh là c'est ma petite phase déprime.
    Bisous

    RépondreSupprimer