10 août 2011

Comment ça 2,7 kilos, Connasse ?

Lundi matin...


-Ben quoi ? me répond l'effrontée, tu croyais quoi ?
-Je ne sais pas, j'ai dit d'un air contrit, disons... 300 grammes ?
-Ma pauvre fille, depuis le temps qu'on se fréquente, tu crois que j'ai encore intérêt à te raconter des cracks ?

D'un air rageur, je suis redescendue de sa surface lisse. Et j'ai recommencé la pesée 1 fois, 3 fois, bon à 6 je me suis arrêtée, elle n'avait visiblement pas l'intention de changer d'avis, la garce.

Tout ça c'est la faute des vacances, car je fais partie, malheureusement, de celles qui grossissent l'été. Ça me fait doucement marrer les articles dans les magazines qui te font la leçon à grands coups de "ouais, l'été, trop facile : il suffit, pour te nourrir, de deux tomates, un filet de poisson grillé-pêché-le-matin-même, une jolie nectarine"...
Et tu les mets où les apéros qui durent 2 heures 45, un soir sur deux, vu qu'il fait beau (en général, bon le soleil c'est pas très 2011, mais en général, I mean) et qu'il fait jour tard, surtout que je ne bois pas que du Perrier-tranche ?
Tu les mets où les trucs qui vont avec l'apéro parce qu'il faut bien éponger, à moins de passer définitivement pour une saoûline au bout de 20 minutes ("saoûline", c'est un mot d'ici, mais je pense que tu comprendras aisément de quel genre de personne il s'agit) ?
Tu les mets où les glaces, la chantilly, les saucisses du barbeuque, le taboulé, les frites qui vont avec les moules ?
Hein, dis ?
Bref, l'été, d'habitude, je me relâche vu que chaque année j'attaque le régime / prise de conscience-prise de tête, le 1er janvier, et qu'arrivée au 12 juillet, ça commence à me sortir par les trous de nez, d'autant plus que comme je ne l'ai pas forcément fait trop trop sérieusement, je suis donc frustrée+pas perdu plus de deux kilos, globalement.
Re-bref.

Et pour couronner le tout, cette année, nous avons décidé d'un commun accord avec notre porte-monnaie (enfin, c'est surtout lui qui était d'accord), que nous ne partirions pas en vacances. Donc nous restons dans notre home sweet home. Sur le papier (sur l'écran ;-), ce n'est pas grave, j'habite plutôt pas trop loin de la mer, dans une région où nombre de personnes se rendent elles-mêmes en vacances quand elles ne sont pas d'ici. Pas dégueu, donc.
Sauf que cette année, cela ne vous aura pas échappé, c'est le temps qui est "maussade". Dégueu, donc. Je ne vais pas vous faire Miss Météo (je suis moins jolie) pour vous raconter les aléas climatiques, vous l'avez tous (toutes) plus ou moins vécu en live. Alors, au lieu du programme initial composé de bronzette, jardinage, bronzette, promenade, bronzette -non, pas baignade, je ne supporte l'eau qu'à 31° et mon bord de mer ne s'y prête pas- j'ai dû procéder différemment puisque je n'ai rien fait de tout ça. 
J'ai fait un autre truc d'enfer, j'ai... cui-si-né. Plein de trucs. Surtout sucrés, un peu salés. Et avec toutes ces belles et délicieuses choses, j'ai fait des photos culinaires, très très réussies, selon mon propre jugement. Et j'ai tout donné au chien. Dans tes rêves. J'ai goûté-dégusté-mangé-terminé presque tout (pas toute seule... mais pas loin).
Ce qui nous ramène au propos initial : +2,7 kilos. Sa race.

Dans la vie, je suis plutôt une fille pas rancunière ; je me fâche et après, au bout de deux heures, voire soixante-douze heures dans les cas gravissimes, je passe à autre chose, j'oublie et je pardonne, souvent. Sauf avec elle et sa surface lisse.

Va mourir, Connasse.

6 commentaires:

  1. J'adore, on a presque toutes vécu sauf certaines chanceuses, alors souhaite moi du soleil, je pars en vacances vendredi : )

    RépondreSupprimer
  2. leyleydu9511/8/11

    je suis allée voir tes photos et plusieurs m'ont donné vraiment envie !
    Je viens de lire tout ton blog (pas encore trop difficile en même temps) et j'aime beaucoup ta façon d'écrire alors, hop ! dans mes favoris !
    Pour la balance, la mienne aussi est une connasse..
    Je pars à Oléron dans 2 semaines(je l'emmène toujours avec moi quand je pars et elle est même pas reconnaissante la gredine!)et je sais déjà qu'on va se disputer en fin de séjour !

    RépondreSupprimer
  3. nath1711/8/11

    je te reconnais bien , j'ai l'impression de t'avoir en face de moi, j'adore , j'adore
    j'en veux encore, je suis en vacances au Portugal il fait super chaud et tes petites nouvelles me font sourire, que du bonheur , la vie est belle

    RépondreSupprimer
  4. @stellablue : bonnes vacances alors !

    @urbansapotille : merci ;-)

    @leyleydu95 : merci et bon séjour en Charente-Maritime ;-)

    @nath17 : bientôt d'autres histoires ;-)

    RépondreSupprimer
  5. angel17/8/11

    dis donc, moi aussi, j'ai une connasse sous le meuble de ma salle de bain !!!

    RépondreSupprimer